Une centrale nucléaire au nord du cercle polaire

Proposé par
le
dans

La centrale nucléaire de Bilibino est la centrale nucléaire la plus septentrionale du monde, car elle est située au nord du cercle polaire arctique. Elle est de la génération de celle de Tchernobyl et est construite sur le pergélisol (permafrost), ce qui rend ses fondations potentiellement instables.


Commentaires préférés (3)

Ca fait beaucoup de mauvais signes en deux phrases

Superbe anecdote.
C'est vrai que ça jette un froid.

Je me permet d'ajouter un lien ci-dessous.
Il nous indique que les russes injectent aujourd'hui du kerozene sous la centrale afin de ralentir la fonte du pergélisol au niveau des fondations.
Pire encore, on y apprend également que dans un grand instant de lucidité... les soviétiques ont bâti ce complexe nucléaire en aval de la réserve d'eau de réfrigération contenue dans un lac et maintenue par un barrage lui même construit sur ce sol qui dégèle...

lebruitdesbottes.com/article/le-prochain-accident-nucleaire-sera-russe

En fait pour comprendre pourquoi ces décisions ont étés prises, il faut savoir que construire sur du permafrost est normalement très fiable.

Il était juste impossible l'époque de la constrution que le climat allait changer aussi vite et rendre la construction instable.

Posté le

windowsphone

(173)

Répondre


Tous les commentaires (100)

Ca fait beaucoup de mauvais signes en deux phrases

Superbe anecdote.
C'est vrai que ça jette un froid.

Je me permet d'ajouter un lien ci-dessous.
Il nous indique que les russes injectent aujourd'hui du kerozene sous la centrale afin de ralentir la fonte du pergélisol au niveau des fondations.
Pire encore, on y apprend également que dans un grand instant de lucidité... les soviétiques ont bâti ce complexe nucléaire en aval de la réserve d'eau de réfrigération contenue dans un lac et maintenue par un barrage lui même construit sur ce sol qui dégèle...

lebruitdesbottes.com/article/le-prochain-accident-nucleaire-sera-russe

En fait pour comprendre pourquoi ces décisions ont étés prises, il faut savoir que construire sur du permafrost est normalement très fiable.

Il était juste impossible l'époque de la constrution que le climat allait changer aussi vite et rendre la construction instable.

Posté le

windowsphone

(173)

Répondre

Elle est de la génération de Tchernobyl. SCMB ou l'art de foutre les jetons

Le plus flippant dans cette annecdote c'est le fait que le pergélisol fonde !
Selon la troisième source, c'est la plus grosse réserve de méthane du globe. A long terme le relargage du méthane dans l'atmosphère serait bien plus dangereux qu'un potentiel accident nucléaire !

Je rappelle au passage qu'aujourd'hui le Japon est capable de "dénucléariser" la majorité de la région évacuée après Fukushima. À certain endroit on peut même y travailler en subissant moins de radiations qu'en allant passer un scanner.

a écrit : Le plus flippant dans cette annecdote c'est le fait que le pergélisol fonde !
Selon la troisième source, c'est la plus grosse réserve de méthane du globe. A long terme le relargage du méthane dans l'atmosphère serait bien plus dangereux qu'un potentiel accident nucléaire !

Je r
appelle au passage qu'aujourd'hui le Japon est capable de "dénucléariser" la majorité de la région évacuée après Fukushima. À certain endroit on peut même y travailler en subissant moins de radiations qu'en allant passer un scanner. Afficher tout
Je te laisse aller vérifier ça, moi j'y vais pas

Et ils ne songent même pas à la démanteler ? :/

Posté le

android

(10)

Répondre

Rien de grave pour nous, les nuages radioactifs s'arrêtent à la frontière

Posté le

android

(62)

Répondre

a écrit : Le plus flippant dans cette annecdote c'est le fait que le pergélisol fonde !
Selon la troisième source, c'est la plus grosse réserve de méthane du globe. A long terme le relargage du méthane dans l'atmosphère serait bien plus dangereux qu'un potentiel accident nucléaire !

Je r
appelle au passage qu'aujourd'hui le Japon est capable de "dénucléariser" la majorité de la région évacuée après Fukushima. À certain endroit on peut même y travailler en subissant moins de radiations qu'en allant passer un scanner. Afficher tout
On a bien vu de quoi le Japon est capable... C'est même passé en direct à quel point c'était efficace !
:P

Posté le

windowsphone

(4)

Répondre

a écrit : On a bien vu de quoi le Japon est capable... C'est même passé en direct à quel point c'était efficace !
:P
Capable de commettre et réparer ses erreurs. Personne n'est infaillible à part celui qui ne fait rien.

Par contre, les reacteurs font environ 10 MWe a comparer aux plus de 1000 MWe pour les reacteurs "usuels" genre EDF etc..

Posté le

android

(6)

Répondre

Et les gens traites certains de nos politiques qui veulent sortir du nucléaire de "fou" et "d'inconscient" (pas besoin de vous citer les parties)

a écrit : Capable de commettre et réparer ses erreurs. Personne n'est infaillible à part celui qui ne fait rien. Réparer?
ce n'est pas un décret gouvernemental qui répare, c'est la réalité des faits, et là, nos amis Japonais on fait plus fort que les Russes à Tchernobyl en "autorisant" les habitants à retourner habiter en zone très dangereuse.
Les sangliers y sont abattus, mais les humains peuvent y vivre
www.liberation.fr/planete/2017/03/31/fukushima-un-retour-force-en-terre-irradiee_1559867

a écrit : Et les gens traites certains de nos politiques qui veulent sortir du nucléaire de "fou" et "d'inconscient" (pas besoin de vous citer les parties) Les n'autre ne sont pas construite sur le permafrost, donc je ne vois pas le rapport...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Le plus flippant dans cette annecdote c'est le fait que le pergélisol fonde !
Selon la troisième source, c'est la plus grosse réserve de méthane du globe. A long terme le relargage du méthane dans l'atmosphère serait bien plus dangereux qu'un potentiel accident nucléaire !

Je r
appelle au passage qu'aujourd'hui le Japon est capable de "dénucléariser" la majorité de la région évacuée après Fukushima. À certain endroit on peut même y travailler en subissant moins de radiations qu'en allant passer un scanner. Afficher tout
Est-ce que t'as des sources sur la "dénucléarisation" dont tu parles? C'est intéressant mais, si c'est juste des trucs officiels, dur de confier.

www.sortirdunucleaire.org/Fukushima-seuil-de-radiation-admis (effectivement source pas vraiment neutre)

Que faire quand il y a trop de radiations? Baisser le seuil légal, et hop! Y en n'a plus trop! S'ils sont capables de faire ça en temps de crise...ils doivent s'en fiche un peu de la vie des gens.

a écrit : Réparer?
ce n'est pas un décret gouvernemental qui répare, c'est la réalité des faits, et là, nos amis Japonais on fait plus fort que les Russes à Tchernobyl en "autorisant" les habitants à retourner habiter en zone très dangereuse.
Les sangliers y sont abattus, mais les humains peuven
t y vivre
www.liberation.fr/planete/2017/03/31/fukushima-un-retour-force-en-terre-irradiee_1559867
Afficher tout
Effectivement, on dirait que les dirigeants japonais respectent encore moins la vie de leur peuple que les russes (j'irai pas parier que les français sont mieux). J'ai pas vu, dans ta source, qu'on parle de sangliers..?

Je conseille de lire la source que tu donnes, et souhaite ajouter qu'a priori les tremblements de terre génèrent énormemment de poussières. Au coucher du soleil c'est du plus bel effet, le ciel est bien plus orangé que d'habitude. Donc si c'est vrai ce que je dis (oui car c'est ce que m'ont expliqué des Chiliens, mais ils ne sont pas scientifiques) et que vous habitez non loin d'un site contaminé au Japon, protégez-vous si y a du vent..

Plus on parle de ces centrales, plus on se rend compte qu'elles ont été construites sans même prendre en compte tous ces facteurs. J'ai juste une petite question, ceux qui les ont construite savaient tout ça ou bien l'être humain est tellement con qu'il aime bien prendre des risques qui mettent en danger la vie de millions de personnes?

a écrit : Plus on parle de ces centrales, plus on se rend compte qu'elles ont été construites sans même prendre en compte tous ces facteurs. J'ai juste une petite question, ceux qui les ont construite savaient tout ça ou bien l'être humain est tellement con qu'il aime bien prendre des risques qui mettent en danger la vie de millions de personnes? Afficher tout Les deux .

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Les n'autre ne sont pas construite sur le permafrost, donc je ne vois pas le rapport... A fukushima, la centrale n'était pas non plus construite sur le permafrost, tu le voit le rapport maintenant?

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Est-ce que t'as des sources sur la "dénucléarisation" dont tu parles? C'est intéressant mais, si c'est juste des trucs officiels, dur de confier.

www.sortirdunucleaire.org/Fukushima-seuil-de-radiation-admis (effectivement source pas vraiment neutre)

Que fai
re quand il y a trop de radiations? Baisser le seuil légal, et hop! Y en n'a plus trop! S'ils sont capables de faire ça en temps de crise...ils doivent s'en fiche un peu de la vie des gens. Afficher tout
www.laradioactivite.com/site/pages/Fukushima_Decontamination.htm

De toutes les infos que j'ai lues c'est celle qui me paraît la plus neutre.