Une centrale nucléaire au nord du cercle polaire

Proposé par
le
dans

La centrale nucléaire de Bilibino est la centrale nucléaire la plus septentrionale du monde, car elle est située au nord du cercle polaire arctique. Elle est de la génération de celle de Tchernobyl et est construite sur le pergélisol (permafrost), ce qui rend ses fondations potentiellement instables.


Tous les commentaires (100)

a écrit : Peut être que l'idée de débattre avec quelqu'un qui essaye de dédramatiser des accidents nucléaires le lasse.

Tu défends à tout prix une énergie obsolète, dont les seules innovations récentes consistent à rajouter des m3 de béton en cas d'accident, d'attentat...

intéresse t
oi à ce qui vient :
Sobriété énergétique, multiplication des sources et des lieux de production...
Tout centraliser et perdre 10% dans le transport on pensait que c'était bien quand il y avait une chaîne de tv en noir et blanc. Maintenant y a internet.

Oui c'est triste, notre savoir faire dans le nucléaire était unique.
Mais on peut devenir les leaders de la production énergétique du 21e siecle si on investit à temps l'argent où il faut.
Afficher tout
Je vais pas te répéter ce que je t'ai dit à la page d'avant. Réagit sur les arguments plutôt que de me faire un procès d'intention.
Le nucléaire obsolète ? Ahah...

a écrit : Et les gens traites certains de nos politiques qui veulent sortir du nucléaire de "fou" et "d'inconscient" (pas besoin de vous citer les parties) Tout dépend de la façon dont les choses sont presentees. Un des pires tremblement de terre sur une centrale a fait 0 mort (fukushima) mais le lobby a fait en sorte que l'opinion publique prenne peut. Il y a tant d'argent a gagner ! Idem pour cette anecdote.

a écrit : Le kérosène, c'est un peu comme du fuel, c'est un genre d'huile qui brûle mal donc pas de danger la dessus d'autant que mélangé à la terre le risque d'embrasement chimique est quasiment nul.
L'idée, pour l'anecdote, c'est surtout de densifier le sol sous la centrale afin d&
#039;amoindrir la déstabilisation des structures qui ont étés conçues pour être ancrées dans un sol gelé, mais ça ne reste que du bricolage.
Cela dit, nous ne sommes plus à l'ère de l'URSS, j'ose croire que la Russie actuelle ne prendrait pas le risque d'un Tchernobyl 2, enfin j'espère!
Afficher tout
L'explication pourrait me rassurer.
Mais il me semblait que le kérosène, au contraire, était encore plus distillé que l'escence... Donc encore plus inflammable et explosive.
( dans l'ordre on a diesel / essence / kérosène )

C'est son pouvoir explosif supérieur par rapport à son poids qui en fait le carburant des avions, justement.

Mais c'est vrai que mélangée à la terre, ça en réduirai fortement le pouvoir explosif. (On aurait de la terre qui brule lentement, pas qui explose. C'est déjà ça de gagné...)

Par contre je comprend mieux l'idée "stabilisation". L'eau s'écoule plus facilement, le kérosène étant une huille, reste plus "collée" à la terre, la rendant plus "compacte".

Je pense qu'ils utilisent le kérosène surtout parce que c'est ce dont ils disposent sur place. (Pour alimenter les avions qui doivent servir à se rendre sur place)

Woué, du gros bricolage. :-/
Félicitation aux cerveaux sur place qui ont probablement dû faire avec ce qu'ils avaient à disposition, mais pas de félicitations pour les organisateurs plus généraux.

a écrit : L'explication pourrait me rassurer.
Mais il me semblait que le kérosène, au contraire, était encore plus distillé que l'escence... Donc encore plus inflammable et explosive.
( dans l'ordre on a diesel / essence / kérosène )

C'est son pouvoir explosif supérieur par rapport à
son poids qui en fait le carburant des avions, justement.

Mais c'est vrai que mélangée à la terre, ça en réduirai fortement le pouvoir explosif. (On aurait de la terre qui brule lentement, pas qui explose. C'est déjà ça de gagné...)

Par contre je comprend mieux l'idée "stabilisation". L'eau s'écoule plus facilement, le kérosène étant une huille, reste plus "collée" à la terre, la rendant plus "compacte".

Je pense qu'ils utilisent le kérosène surtout parce que c'est ce dont ils disposent sur place. (Pour alimenter les avions qui doivent servir à se rendre sur place)

Woué, du gros bricolage. :-/
Félicitation aux cerveaux sur place qui ont probablement dû faire avec ce qu'ils avaient à disposition, mais pas de félicitations pour les organisateurs plus généraux.
Afficher tout
Je crois que le kérosène est plutôt un intermédiaire entre le gazole et l'essence.
Tu dois confondre avec l'Avgas qui lui est plus raffiné...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Est-ce que t'as des sources sur la "dénucléarisation" dont tu parles? C'est intéressant mais, si c'est juste des trucs officiels, dur de confier.

www.sortirdunucleaire.org/Fukushima-seuil-de-radiation-admis (effectivement source pas vraiment neutre)

Que fai
re quand il y a trop de radiations? Baisser le seuil légal, et hop! Y en n'a plus trop! S'ils sont capables de faire ça en temps de crise...ils doivent s'en fiche un peu de la vie des gens. Afficher tout
Comme tu le reconnais, "Sortir du nucléaire" n'est pas en source neutre. Mais encore plus grave, ce n'est même pas une source fiable.
Leur site internet comprend entre autres de la désinformation, des arguments de mauvaise foi tirés par les cheveux, quand ce n'est pas carrément de l'ignorance pur et simple du sujet qu'ils sont sensés critiquer.

À propos du changement de la dose légale de radiations dans la région de Fukushima, je reconnais qu'entendre "la dose est passée de 1 à 20mSv" peut faire peur, mais pour de vrai c'est loin d'être dangereux ou irresponsable.
Pour information aucune (oui aucune) conséquence néfaste n'a été médicalement observée pour des doses reçue inférieure à 100mSv/an. Dis différemment, la dose acceptée est 5 fois inférieur au doses où on commence à avoir un impact sur la santé. D'ailleurs les travailleurs du nucléaire ont les mêmes limites et à savoir il n'y a pas d’hécatombe dans ce corps de métier. De plus tout comme les travailleurs du nucléaire, les populations à Fukushima ont un suivit médical régulier.
Quelques chiffres pour le lol : 98 tumeurs ont été retirés à des enfants japonais touché par l'accident de Fukushima, soit une occurrence de 11 pour 100 000. Dans les zones non touchées par les retombées radioactives, le même taux est compris entre 23 et 130 pour 100 000.

Pour finir, une source fiable et référencée sur le bilan de Fukushima en 2017 et notamment de la "dénucléarisation" (elle est officielle je reconnais, mais il faut bien commencer quelque part. Non ?) : www.sfen.org/sites/default/files/public/atoms/files/fukushima_2017_-_sfen.pdf

a écrit : Comme tu le reconnais, "Sortir du nucléaire" n'est pas en source neutre. Mais encore plus grave, ce n'est même pas une source fiable.
Leur site internet comprend entre autres de la désinformation, des arguments de mauvaise foi tirés par les cheveux, quand ce n'est pas carrément de l
9;ignorance pur et simple du sujet qu'ils sont sensés critiquer.

À propos du changement de la dose légale de radiations dans la région de Fukushima, je reconnais qu'entendre "la dose est passée de 1 à 20mSv" peut faire peur, mais pour de vrai c'est loin d'être dangereux ou irresponsable.
Pour information aucune (oui aucune) conséquence néfaste n'a été médicalement observée pour des doses reçue inférieure à 100mSv/an. Dis différemment, la dose acceptée est 5 fois inférieur au doses où on commence à avoir un impact sur la santé. D'ailleurs les travailleurs du nucléaire ont les mêmes limites et à savoir il n'y a pas d’hécatombe dans ce corps de métier. De plus tout comme les travailleurs du nucléaire, les populations à Fukushima ont un suivit médical régulier.
Quelques chiffres pour le lol : 98 tumeurs ont été retirés à des enfants japonais touché par l'accident de Fukushima, soit une occurrence de 11 pour 100 000. Dans les zones non touchées par les retombées radioactives, le même taux est compris entre 23 et 130 pour 100 000.

Pour finir, une source fiable et référencée sur le bilan de Fukushima en 2017 et notamment de la "dénucléarisation" (elle est officielle je reconnais, mais il faut bien commencer quelque part. Non ?) : www.sfen.org/sites/default/files/public/atoms/files/fukushima_2017_-_sfen.pdf
Afficher tout
T'as raison de critiquer l'indépendance des sources... Si on parlait de la tienne ?

La SFEN : société française de l'énergie nucléaire. Classée comme lobby pro-nucleaire dans Wikipedia.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : T'as raison de critiquer l'indépendance des sources... Si on parlait de la tienne ?

La SFEN : société française de l'énergie nucléaire. Classée comme lobby pro-nucleaire dans Wikipedia.
fr.m.wikipedia.org/wiki/Lobby_nucléaire

Clique sur le lien. Va dans l'onglet France. Et lis.
Ce que dit Wikipedia c'est que la SFEN (entre autre) est dénoncé comme faisant partie du lobby nucleaire, par des associations ouvertement affiché au lobbying anti-nucleaire.

"En outre, le lobbying d'organisations internationales aurait, toujours selon les mouvements anti-nucléaires, des répercussions en France, comme en témoignent les accords passés entre l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)[12],[13], une théorie du complot afin de faire passer leurs idées en ce qui concerne les risques sur la santé, outre l'avis de la communauté médicale internationale."

J'ai trouvé ce passage particulièrement interessant également.

a écrit : fr.m.wikipedia.org/wiki/Lobby_nucléaire

Clique sur le lien. Va dans l'onglet France. Et lis.
Ce que dit Wikipedia c'est que la SFEN (entre autre) est dénoncé comme faisant partie du lobby nucleaire, par des associations ouvertement affiché au lobbying anti-nucleaire.

> "En outre, le lobbying d'organisations internationales aurait, toujours selon les mouvements anti-nucléaires, des répercussions en France, comme en témoignent les accords passés entre l'Organisation mondiale de la santé (OMS) et l'Agence internationale de l'énergie atomique (AIEA)[12],[13], une théorie du complot afin de faire passer leurs idées en ce qui concerne les risques sur la santé, outre l'avis de la communauté médicale internationale."

J'ai trouvé ce passage particulièrement interessant également.
Afficher tout
Si "sortir du nucléaire" est un lobby anti-nucléaire accepte l'idée que la "Société Française de l'Energie Nucléaire" soit un lobby pro-nucléaire...
Lafarge ne va pas te dire que fabriquer du ciment est une industrie des plus polluantes. De la même manière la SFEN, ne va pas te dire "les impacts des accidents nucléaires sont catastrophiques".

La seule source que j'ai cité provenait d'une étude indépendante publiée par l'Académie des sciences de New York en 2009 (« Chernobyl: Consequences of the Catastrophe for People and the Environment»).

Pour info l'AIEA recensait 47 morts pour Tchernobyl quand cette étude les compte par centaine de milliers. Permet moi de douter de l’impartialité d'un organisme comme l'AIEA...

a écrit : Si "sortir du nucléaire" est un lobby anti-nucléaire accepte l'idée que la "Société Française de l'Energie Nucléaire" soit un lobby pro-nucléaire...
Lafarge ne va pas te dire que fabriquer du ciment est une industrie des plus polluantes. De la même manière la SFEN, ne va pas te dire
"les impacts des accidents nucléaires sont catastrophiques".

La seule source que j'ai cité provenait d'une étude indépendante publiée par l'Académie des sciences de New York en 2009 (« Chernobyl: Consequences of the Catastrophe for People and the Environment»).

Pour info l'AIEA recensait 47 morts pour Tchernobyl quand cette étude les compte par centaine de milliers. Permet moi de douter de l’impartialité d'un organisme comme l'AIEA...
Afficher tout
Je n'ai jamais réfuté le fait que la SFEN puisse être un lobby nucléaire, autant que "sortir du nucléaire" est clairement un lobby antinucléaire. Mais en tant que spécialiste, j'affirme que l'un de ces lobbys développe des arguments construits et propose des faits référencé , tandis que l'autre ne sait même pas de quoi il parle et propose en grande majorité des arguments d'ignorance et des appels à l'émotion, quand ce n'est pas des argumentaires complètement bancaux.

Quand bien même que ma source provienne d'un lobby, quel est le problème ? En quoi cela infirme t-il mes arguments et mon raisonnement ? Pour de vrai, je suis curieux de savoir. Car pour l'instant, j'ai l'impression que brandir l'argument du lobby n'est qu'un homme de paille pour éviter de discuter du fond de mes propos

a écrit : Je n'ai jamais réfuté le fait que la SFEN puisse être un lobby nucléaire, autant que "sortir du nucléaire" est clairement un lobby antinucléaire. Mais en tant que spécialiste, j'affirme que l'un de ces lobbys développe des arguments construits et propose des faits référencé , tandis que l'autre ne sait même pas de quoi il parle et propose en grande majorité des arguments d'ignorance et des appels à l'émotion, quand ce n'est pas des argumentaires complètement bancaux.

Quand bien même que ma source provienne d'un lobby, quel est le problème ? En quoi cela infirme t-il mes arguments et mon raisonnement ? Pour de vrai, je suis curieux de savoir. Car pour l'instant, j'ai l'impression que brandir l'argument du lobby n'est qu'un homme de paille pour éviter de discuter du fond de mes propos
Afficher tout
- "en tant que spécialiste, j'affirme que..."
"Spécialiste", c'est a dire ? Spécialiste des risques nucléaires et radiologiques ? Tu fais des recherches sur effets des rayonnements ionisants ?

- "Quand bien même que ma source provienne d'un lobby, quel est le problème ?"
Baser un raisonnement sur une source dont la fiabilité peut légitiment être remise en cause, c'est faire preuve de bien peu de rigueur.

a écrit : - "en tant que spécialiste, j'affirme que..."
"Spécialiste", c'est a dire ? Spécialiste des risques nucléaires et radiologiques ? Tu fais des recherches sur effets des rayonnements ionisants ?

- "Quand bien même que ma source provienne d'un lobby, quel est
le problème ?"
Baser un raisonnement sur une source dont la fiabilité peut légitiment être remise en cause, c'est faire preuve de bien peu de rigueur.
Afficher tout
Et pour Fukushima, quelles sources indépendante conseilles tu ?

a écrit : - "en tant que spécialiste, j'affirme que..."
"Spécialiste", c'est a dire ? Spécialiste des risques nucléaires et radiologiques ? Tu fais des recherches sur effets des rayonnements ionisants ?

- "Quand bien même que ma source provienne d'un lobby, quel est
le problème ?"
Baser un raisonnement sur une source dont la fiabilité peut légitiment être remise en cause, c'est faire preuve de bien peu de rigueur.
Afficher tout
- "en tant que spécialiste, j'affirme que..."
Tu fais très bien de mettre en doute mon affirmation gratuite. C'était maladroit de ma part. Je suis travailleur et chercheur de l'énergie nucléaire, plus particulièrement compétent sur les accidents graves et le génie nucléaire. Mais pas besoin d'avoir fait une thèse en radioprotection pour identifier les arguments bidons des réseaux voulant la sortie du nucléaire.

Je pose la question du lobby car ce n'est pas aussi simple que l'on voudrait bien le croire. Exemple : les vaccins sont une avancée médicale majeure qui a apportée un bénéfice indéniable à l’humanité. Aujourd’hui il existe des lobbys pour les vaccins (représenté par exemple par les industries pharma, ou l'OMS !!!) et des lobbys contre les vaccins (les antivax). À quelle source se fier ? Doit t-on se fier à une source dont les chercheurs pharamacologiques et les spécialistes médicaux reconnaissent ce qu'elle dit comme fiable ? Ou bien doit-on plutôt faire confiance à une source blindée d'arguments bullshit milles fois démontés qui ne réussi à convaincre que ceux qui ni connaissent pas grand chose ? Le lobby des vaccins est-il par nature méchant et néfaste à l’humanité ? N'est ce pas le lobby des vaccins et une campagne de l'OMS qui ont éradiquer la variole de la surface de la terre ?

"Le lobby est une source non fiable et machiavélique", c'est pas automatique !

Je suis désolé de le dire, mais l'une des autorités les plus compétente et les plus sûres en radioprotection (par exemple), et ben c'est l'IRSN ! En tant qu'institut de recherche, il produit de la connaissance. Si je veux savoir le libre parcours moyens d'un gamma de désexcitation d'un U234, je vais faire confiance à l'IRSN plutôt qu'à sortir du nucléaire. L'IRSN n'a aucune raison de nous mentir.

Ce que je veux dire, c'est que l'argument du lobby n'est qu'un argument de façade, qui permet d'éviter de regarder le fond, qui est mon argumentaire.

_ FAIT : Pas d'impact sur la santé démontré en dessous de 100mSv/an
_ SOURCE : je fais confiance à l'IRSN :www.irsn.fr/FR/connaissances/Sante/effet-sur-homme/effets-rayonnements-ionisants/Pages/4-consequences-niveau-cellule.aspx#.WR8ktrNanWU
_ CONCLUSION : Je ne pense pas en conséquence que le gouvernement japonais soit irresponsable en autorisant les gens à vivre avec 20mSv/an avec suivi médical

Pourquoi faire confiance à cette source ? C'est parcequ'elle est compétente dans le domaine du fait. C'est un lobby ? Et alors ? Je ne voie pas de manque de rigueur. Manquer de rigueur ça aurait été d'utiliser une source hors propos comme l'Union Française pour la Santé Buco-Dentaire, ou ne pas utiliser de source du tout. Si demain je veux savoir si le coca c'est bon pour les dents, je ferai de même plutôt confiance à l'UFSBC, quand bien même c'est un lobby !

Peux tu s'il te plait développer pourquoi il te semble que l'IRSN n'est pas une source fiable ? SI tu penses que l'IRSN est une source fiable, très bien, j'ai alors la même question pour la SFEN.

a écrit : Et pour Fukushima, quelles sources indépendante conseilles tu ? Je suis désolé de ne pas avoir grand chose à te proposer comme source réellement indépendante. Pour la simple et bonne raisons que les études demandent de l'argent pour ce faire (je ne dit pas que c'est bien ou mal), il serait donc toujours possible de trouver en cherchant des intérêts.

La qualité et la rigueur d'une source ne dépend pas de qui l'a financée. D'autres critères existent. Est -ce une source scientifique ? Les sources se recoupent elles entre elles ? Qui sont à l'origine des publications ? Quelles ont été leurs méthodes ?

Les sources indépendantes ne sont pas irréprochables. Par exemple, Greenpeace (ne dépend d'aucun gouvernement ou grande entreprise du CAC40) a déjà montré des études complètement à la ramasse au niveau méthodologique. Comme par exemple leur étude sur les rejets de l'usine de La Hague, à la méthodologie absurde. Cette étude est sans équivoque une source non rigoureuse.

De plus Fukushima est très récent. Or bien connaitre des évennements de cette ampleur demande du temps. Pour Three Miles Island, il a fallu attendre 5 ans avant de pouvoir rentrer dans le batiment réacteur et des dizaines d'années avant d'avoir un rapport scientifique satisfaisant sur les causes et conséquences de l'accident. Pour Tchnerboyl le bilan technique des causes est fait, mais l'étude des conséquences sur l'environnement est toujours un peu en cours.

Désolé, il va falloir être patient avant d'avoir un rapport sur Fukushima qui fasse consensus. En attendant je me renseigne de mon côté pour d'autres sources sur le sujet

a écrit : - "en tant que spécialiste, j'affirme que..."
Tu fais très bien de mettre en doute mon affirmation gratuite. C'était maladroit de ma part. Je suis travailleur et chercheur de l'énergie nucléaire, plus particulièrement compétent sur les accidents graves et le génie nucléaire. Mais pas be
soin d'avoir fait une thèse en radioprotection pour identifier les arguments bidons des réseaux voulant la sortie du nucléaire.

Je pose la question du lobby car ce n'est pas aussi simple que l'on voudrait bien le croire. Exemple : les vaccins sont une avancée médicale majeure qui a apportée un bénéfice indéniable à l’humanité. Aujourd’hui il existe des lobbys pour les vaccins (représenté par exemple par les industries pharma, ou l'OMS !!!) et des lobbys contre les vaccins (les antivax). À quelle source se fier ? Doit t-on se fier à une source dont les chercheurs pharamacologiques et les spécialistes médicaux reconnaissent ce qu'elle dit comme fiable ? Ou bien doit-on plutôt faire confiance à une source blindée d'arguments bullshit milles fois démontés qui ne réussi à convaincre que ceux qui ni connaissent pas grand chose ? Le lobby des vaccins est-il par nature méchant et néfaste à l’humanité ? N'est ce pas le lobby des vaccins et une campagne de l'OMS qui ont éradiquer la variole de la surface de la terre ?

"Le lobby est une source non fiable et machiavélique", c'est pas automatique !

Je suis désolé de le dire, mais l'une des autorités les plus compétente et les plus sûres en radioprotection (par exemple), et ben c'est l'IRSN ! En tant qu'institut de recherche, il produit de la connaissance. Si je veux savoir le libre parcours moyens d'un gamma de désexcitation d'un U234, je vais faire confiance à l'IRSN plutôt qu'à sortir du nucléaire. L'IRSN n'a aucune raison de nous mentir.

Ce que je veux dire, c'est que l'argument du lobby n'est qu'un argument de façade, qui permet d'éviter de regarder le fond, qui est mon argumentaire.

_ FAIT : Pas d'impact sur la santé démontré en dessous de 100mSv/an
_ SOURCE : je fais confiance à l'IRSN :www.irsn.fr/FR/connaissances/Sante/effet-sur-homme/effets-rayonnements-ionisants/Pages/4-consequences-niveau-cellule.aspx#.WR8ktrNanWU
_ CONCLUSION : Je ne pense pas en conséquence que le gouvernement japonais soit irresponsable en autorisant les gens à vivre avec 20mSv/an avec suivi médical

Pourquoi faire confiance à cette source ? C'est parcequ'elle est compétente dans le domaine du fait. C'est un lobby ? Et alors ? Je ne voie pas de manque de rigueur. Manquer de rigueur ça aurait été d'utiliser une source hors propos comme l'Union Française pour la Santé Buco-Dentaire, ou ne pas utiliser de source du tout. Si demain je veux savoir si le coca c'est bon pour les dents, je ferai de même plutôt confiance à l'UFSBC, quand bien même c'est un lobby !

Peux tu s'il te plait développer pourquoi il te semble que l'IRSN n'est pas une source fiable ? SI tu penses que l'IRSN est une source fiable, très bien, j'ai alors la même question pour la SFEN.
Afficher tout
Je m'interrogerais sur ta qualité de "spécialiste" parce que tu renseignes "ingénieur" et non "chercheur" sur ton profil. Mais tu as raison, pas besoin d'être ultra-spécialisé pour s’intéresser à la question...

Je ne sais pas pourquoi tu me parles de "sortir du nucléaire" ni de l'IRSN. Et pour moi il n'y a pas de rapport entre cet institut et la SFEN dont il était question :

L’objectif de l'IRSN est de faire des expertises et de la recherche dans les domaines de la sûreté nucléaire et de la protection contre les rayonnements ionisants.

L’objectif de la SFEN est de "valoriser l’excellence scientifique et la rigueur technique de la filière nucléaire". Et sa production est loin d'être neutre, un petit tour sur leur site vaut le coup.
archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/03/15/2435178_attention-danger-scientifiques-en-liberte.html .

Maintenant si tu ne comprends pas pourquoi dire qu'un un organisme comme l'AIEA ou la SFEN est "fiable" pour appuyer un raisonnement sur les impacts d'un accident nucléaire ça n'est pas rigoureux, je m'arrête là.

a écrit : Je m'interrogerais sur ta qualité de "spécialiste" parce que tu renseignes "ingénieur" et non "chercheur" sur ton profil. Mais tu as raison, pas besoin d'être ultra-spécialisé pour s’intéresser à la question...

Je ne sais pas pourquoi tu me parles de "sortir d
u nucléaire" ni de l'IRSN. Et pour moi il n'y a pas de rapport entre cet institut et la SFEN dont il était question :

L’objectif de l'IRSN est de faire des expertises et de la recherche dans les domaines de la sûreté nucléaire et de la protection contre les rayonnements ionisants.

L’objectif de la SFEN est de "valoriser l’excellence scientifique et la rigueur technique de la filière nucléaire". Et sa production est loin d'être neutre, un petit tour sur leur site vaut le coup.
archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/03/15/2435178_attention-danger-scientifiques-en-liberte.html .

Maintenant si tu ne comprends pas pourquoi dire qu'un un organisme comme l'AIEA ou la SFEN est "fiable" pour appuyer un raisonnement sur les impacts d'un accident nucléaire ça n'est pas rigoureux, je m'arrête là.
Afficher tout
Je reposte cette vidéo pour la troisième fois :

m.youtube.com/watch?v=-HOgkzZc4Co

Que retrouves-tu as dire de cette analyse qui est pour le coup complètement indépendante ?

a écrit : Je reposte cette vidéo pour la troisième fois :

m.youtube.com/watch?v=-HOgkzZc4Co

Que retrouves-tu as dire de cette analyse qui est pour le coup complètement indépendante ?
Si tu appelles ça une "analyse" je comprends mieux pourquoi on arrive pas à se comprendre.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si tu appelles ça une "analyse" je comprends mieux pourquoi on arrive pas à se comprendre. Donc toujours aucune réaction sur le fond. Pourtant l'auteur de la vidéo est un éminent chercheur, rompu à l'exercice de l'étude atomique.
Arrêtes de nous faire passer pour des idiots et réagit sur les données.
Où tu vas faire comme Nicomputer. Arrêter de répondre parce que t'as rien à opposer à des démonstrations se basant sur des connaissances de niveau lycée.

a écrit : Donc toujours aucune réaction sur le fond. Pourtant l'auteur de la vidéo est un éminent chercheur, rompu à l'exercice de l'étude atomique.
Arrêtes de nous faire passer pour des idiots et réagit sur les données.
Où tu vas faire comme Nicomputer. Arrêter de répondre parce que t'as rie
n à opposer à des démonstrations se basant sur des connaissances de niveau lycée. Afficher tout
Écoute je ne vais pas perdre mon temps à décrypter tes trucs YouTube issus d'une chaîne inconnue.

Et ça n'est pas en passant à l'invective que tu arriveras à convaincre les personnes avec qui tu discutes.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Écoute je ne vais pas perdre mon temps à décrypter tes trucs YouTube issus d'une chaîne inconnue.

Et ça n'est pas en passant à l'invective que tu arriveras à convaincre les personnes avec qui tu discutes.
Ok donc résumé : grosse mauvaise foi.
Bref, t'as ton idée en tête et c'est bien pour toi. Pas la peine de venir nous parler de "l'indépendance des sources" si de ton côté tu "n'as pas le temps".
Quant à l'invective, je ne sais pas où tu la vois mais ça doit sûrement te donner une bonne raison de ne pas répondre.
Je te soupçonne d'être victime de l'effet Dunning-Kruger.

a écrit : Je m'interrogerais sur ta qualité de "spécialiste" parce que tu renseignes "ingénieur" et non "chercheur" sur ton profil. Mais tu as raison, pas besoin d'être ultra-spécialisé pour s’intéresser à la question...

Je ne sais pas pourquoi tu me parles de "sortir d
u nucléaire" ni de l'IRSN. Et pour moi il n'y a pas de rapport entre cet institut et la SFEN dont il était question :

L’objectif de l'IRSN est de faire des expertises et de la recherche dans les domaines de la sûreté nucléaire et de la protection contre les rayonnements ionisants.

L’objectif de la SFEN est de "valoriser l’excellence scientifique et la rigueur technique de la filière nucléaire". Et sa production est loin d'être neutre, un petit tour sur leur site vaut le coup.
archives-lepost.huffingtonpost.fr/article/2011/03/15/2435178_attention-danger-scientifiques-en-liberte.html .

Maintenant si tu ne comprends pas pourquoi dire qu'un un organisme comme l'AIEA ou la SFEN est "fiable" pour appuyer un raisonnement sur les impacts d'un accident nucléaire ça n'est pas rigoureux, je m'arrête là.
Afficher tout
Pour ta gouverne, le métier d'ingénieur-chercheur existe. Mais assez parlé de moi.

Je suis parti sur l'IRSN pour essayer de trouver un point sur lequel on est tout les 2 d'accord (l'IRSN est une source fiable alors qu'elle est dénoncée comme étant un lobby nucléaire par certains). Le cas de la SFEN n'est pas si différent. La SFEN n'est pas un regroupement de gourous qui prêchent des affirmations gratuites au peuple qui doit absolument la croire sur parole. La SFEN est une association de spécialiste du nucléaire et leurs allégations sont sourcés. Et sourcés de quelles sources ? Pour la plupart de sources scientifiques et fiable. Ne t'en déplaise !

Je suis d'accord avec totolaristo sur ce point : ton insistance à refuser de parler du fond du propos pour rester coincé au support ou la source est révélatrice.
Tu dis que la source SFEN manque de rigueur, je n'ai toujours pas vraiment compris pourquoi (en quoi leurs méthodologies ou leurs sources ou leurs raisonnements sont t-il douteux ?). Tu dis à totolaristo que la vidéo qu'il propose n'est même pas une analyse, on sait même pas pourquoi (en quoi sa méthodologie ou ses source ou son raisonnement est t-il douteux ?).

Au passage j'ai trouvé la vidéo intéressante et je confirme ce qu'il dit (je lui appose mon "c'est pas des conneries Seal Of Approval"). Je la trouve d'autant plus intéressante qu'elle utilise les sources des “antinucléaires” et part du principe que ces sources sont vraies. Elle ne démonte pas les propos en critiquant la source, il critique l'argumentaire !