Une centrale nucléaire au nord du cercle polaire

Proposé par
le
dans

La centrale nucléaire de Bilibino est la centrale nucléaire la plus septentrionale du monde, car elle est située au nord du cercle polaire arctique. Elle est de la génération de celle de Tchernobyl et est construite sur le pergélisol (permafrost), ce qui rend ses fondations potentiellement instables.


Tous les commentaires (100)

a écrit : J'ai moi aussi une question : toi qui as posté ce message, tu sais que la réponse a été donnée dès le troisième commentaire, ou bien tu es tellement [oh, un oiseau !] que tu aimes bien t'exprimer et poser des questions sans lire ce que les autres ont eu à dire ?

Il me semble qu'avant de pose
r la question, un facteur comme "la réponse a été donnée" est à prendre en compte...

Je ne suis pas aussi patient qu'Olympius qui répond plus gentiment :D
Afficher tout
Eh non, je ne lis pas les commentaires de tout le monde avant de poster quelque chose. Et ma question c'était plus de la réthorique et je connaissais déjà la réponse. Au pire si tu penses que mon intervention est inutile passe au commentaire suivant et lâche toi dessus. Pourquoi perdre son temps à faire un commentaire plus long que l'anecdote pour me répondre? Merci quand même pour ton commentaire.

a écrit : Et encore, je vous trouve bien cordial avec ce grossier personnage ! Oh oh le français fier de son pays et de ses connaissances vient m'agresser. Bordel... j'aurai du mal à dormir cette nuit... toutes mes salutations.

a écrit : Rien de grave pour nous, les nuages radioactifs s'arrêtent à la frontière Mais a l'époque de Tchernobyl, y'avait des douaniers aux frontières, c'est fini ça... :-)

a écrit : A fukushima, la centrale n'était pas non plus construite sur le permafrost, tu le voit le rapport maintenant? Non toujour pas, aucune de nos central est installé a un endroit qui risque de ce manger un ras de marée...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Laisse tomber nic, je te parle de la biocontamination... Entre autre par le cæsium et le strontium, tu sais les éléments radioactifs qui font flipper tout le monde...
Le troll c'est toi. Quand tu files des liens je vais les lire. Moi je te file un lien qui t'explique de manière compréhensible pourquoi i
l ne faut pas tomber dans la peur panique et tu fais comme si il n'existait pas. Afficher tout
Je suis allé sur ton lien, effectivement le couple de japonais pris en photo a l'air heureux et les discours des autorités compétentes, les mêmes autorités qui ont autorisé la construction de six réacteurs nucléaires sur une des faille sismique les plus dangereuse au monde et qui ont demandé aux techniciens de la centrale de se sacrifier pendant l'accident, sont rassurants.
Je me confonds en excuses devant la véracité de ton lien, il est évident que je me suis lourdement trompé et que tout est maintenant réglé et que les 300 kilomètres cubes de terre décapée à la pelleteuse ainsi que les 500 000mètres cubes de flotte radioactive seront incessamment envoyés en France à l'usine de retraitement de La Hague pour décontamination atome par atome et réexpédiées au Japon d'ici 20 où 30 siècles.
Le poisson? Ben quoi, il est contaminé au strontium et au caesium, c'est tout à fait normal! Désirez-vous un sushi où préférez-vous les makis?

Tu manque vraiment pas de culot, faut l'admettre, respect :)

a écrit : En fait, c'est exactement le contraire.
L'anti-gel permet au kérosène de ne /pas/ geler. C'est donc bien qu'il gèle assez vite s'il n'y en avait pas. ;)

Je ne savais pas que le kérosène gelais plus vite que l'eau...

Toutefois, tant sur le plan écologiqu
e que sécuritaire, je me demande si c'est franchement une bonne idée...

Juste une remarque comme ça, le kérozène, si on le réchauffe et qu'on y colle une étincelle (nucléaire?) ça brule... Ça aurait même tendance à exploser, non ?

Je pleins sérieusement les équipes qui seront obligées d'intervenir quand la centrale sautera... Ça risque de donner un beau spectacle. >_<

Ils pouvaient pas trouver un truc moins dangereux qu'un explosif extrêmement volatil pour ralentir le dégel ??
Oo

(Dans le mode : hooo on a une centrale prête à pêter... Vite, bourrons là de kérosène pour réduire les risques...)

Le nucléaire, c'est un putain de tabou... Et comme tout les tabous, ça nous faire faire des trucs morbides et déments dès qu'on y touche. >_<
Afficher tout
Le kérosène, c'est un peu comme du fuel, c'est un genre d'huile qui brûle mal donc pas de danger la dessus d'autant que mélangé à la terre le risque d'embrasement chimique est quasiment nul.
L'idée, pour l'anecdote, c'est surtout de densifier le sol sous la centrale afin d'amoindrir la déstabilisation des structures qui ont étés conçues pour être ancrées dans un sol gelé, mais ça ne reste que du bricolage.
Cela dit, nous ne sommes plus à l'ère de l'URSS, j'ose croire que la Russie actuelle ne prendrait pas le risque d'un Tchernobyl 2, enfin j'espère!

a écrit : Je suis allé sur ton lien, effectivement le couple de japonais pris en photo a l'air heureux et les discours des autorités compétentes, les mêmes autorités qui ont autorisé la construction de six réacteurs nucléaires sur une des faille sismique les plus dangereuse au monde et qui ont demandé aux techniciens de la centrale de se sacrifier pendant l'accident, sont rassurants.
Je me confonds en excuses devant la véracité de ton lien, il est évident que je me suis lourdement trompé et que tout est maintenant réglé et que les 300 kilomètres cubes de terre décapée à la pelleteuse ainsi que les 500 000mètres cubes de flotte radioactive seront incessamment envoyés en France à l'usine de retraitement de La Hague pour décontamination atome par atome et réexpédiées au Japon d'ici 20 où 30 siècles.
Le poisson? Ben quoi, il est contaminé au strontium et au caesium, c'est tout à fait normal! Désirez-vous un sushi où préférez-vous les makis?

Tu manque vraiment pas de culot, faut l'admettre, respect :)
Afficher tout
Je te parle de la vidéo YouTube... Qui pour le coup se base uniquement sur des calculs que tu peux vérifier par toi même.
Cependant j'accepte tes excuses anticipées. Merci de reconnaître ton erreur.

a écrit : Oui et non. La dose maximale autorisée reste largement en dessous du seuil à partir duquel on peut voir apparaître de manière certaine des effets néfastes. C'est pour ça qu'on précise "hors contexte médicale". Parce que si tu es amené à travailler en radiologie ou à passer de nombreux examen, le seuil maximal sera rehaussé.
C'est justement le principe de précaution qui fixe un seuil volontairement bas. Pour autant les travailleurs sur le terrain, qui œuvrent à décontaminer et à limiter la catastrophe peuvent subir des expositions plus importante que la population générale sans qu'à priori on ne mette leur vie en danger. Le tout sous couvert d'une surveillance médicale bien sûr.

Après c'est comme tu dis, on peut toujours douter.
Afficher tout
Et oui on peut douter, l idee de precaution c est justement de mettre la limite non pas avant l apparition "de maniere certaine des effets nefastes", mais de la mettre avant l apparition de maniere incertaine d effets nefastes.

Les autorites qui non pas autorisent le repeuplement de zones contaminees mais pressionnent les gens par l argent pour qu ils y retournent, qui ont releves les niveaux de radiations admissibles (hors examens medicaux) non seulement pour les adultes mais aussi pour les enfants, sont les memes qui font construire des centrales EPR dans des coins à risques. Alors, comment leur faire confiance..

a écrit : La dose d'1 mSv/an est une dose d'irradiation "maximale" pour le public, tu passes un scanner tu dépasses déjà cette dose. Sachant que la moyenne en irradiation naturelle (radon, sol) française est autour de 2,4 mSv/an et dans certaines régions largement plus ... Ça me choque pas du tout, en dessous de 20mSv/an c'est une irradiation naturelle de certaines zone du globe. Afficher tout Oui mais passer un scanner regulierement toute ta vie c est pas bon. Et je doute pas que y a des zones où il est pas forcemment bon de vivre (surtout pour les enfants).

Sans compter qu a cote des zone "peu" contaminee, il y en a de fortement contaminees, quid des vents, a t on des cartes des nappes freatiques.. Je dis que les gens qu on pressionne pour repeupler ces zones sont traites comme des cobayes, on devrait avant tout appliquer un principe de precaution, prendre le recul necessaire. Ce sont les memes qui changent les taux de radiations admissibles par les enfants, qui les font retourner, les memes qui font construire des centrales sur des failles, on a vu le resultat, les memes qui ne prennent pas a temps les decisions pour minimiser les degats. Pourquoi leur faire confiance alors..

J'arrive toujours pas à comprendre comment le kérosène peut solidifier le sol qui dégel !
Si quelqu'un a l'explication...?

a écrit : Et oui on peut douter, l idee de precaution c est justement de mettre la limite non pas avant l apparition "de maniere certaine des effets nefastes", mais de la mettre avant l apparition de maniere incertaine d effets nefastes.

Les autorites qui non pas autorisent le repeuplement de zones conta
minees mais pressionnent les gens par l argent pour qu ils y retournent, qui ont releves les niveaux de radiations admissibles (hors examens medicaux) non seulement pour les adultes mais aussi pour les enfants, sont les memes qui font construire des centrales EPR dans des coins à risques. Alors, comment leur faire confiance.. Afficher tout
Sur ce point je te rejoins. La manière dont le Japon gère le repeuplement est faite au lance-pierres. Même si les résultats sont encourageant, imposer aux populations de retourner sur place et en leurs sucrant les indemnités c'est pas vraiment fair-play.

Mon intervention visé surtout à relativiser les risques du nucléaire. Parce qu'il faut bien l'avouer, c'est quand même un sujet complexe. En la matière on est obligé de se fier aux analyses d'autres personnes en qui on a confiance. Si on est d'accord pour dire qu'il faut douter des arguments avancés par les autorités, je pense qu'il faut aussi douter de l'avis partial de certains lanceurs d'alerte qui sont depuis toujours anti-nucleaire.
Thunderfoot est un docteur/chercheur anglais, qui debunk essentiellement les intox relayés par les lanceurs d'alertes. Qui eux-mêmes debunk les intox du gouvernement. En recoupant les deux on peut se faire un avis sur la situation qui s'approche au plus près de la réalité.

a écrit : Le plus flippant dans cette annecdote c'est le fait que le pergélisol fonde !
Selon la troisième source, c'est la plus grosse réserve de méthane du globe. A long terme le relargage du méthane dans l'atmosphère serait bien plus dangereux qu'un potentiel accident nucléaire !

Je r
appelle au passage qu'aujourd'hui le Japon est capable de "dénucléariser" la majorité de la région évacuée après Fukushima. À certain endroit on peut même y travailler en subissant moins de radiations qu'en allant passer un scanner. Afficher tout
Leurs sushi sont prodigieux, tu devrais gouter.

a écrit : Est-ce que t'as des sources sur la "dénucléarisation" dont tu parles? C'est intéressant mais, si c'est juste des trucs officiels, dur de confier.

www.sortirdunucleaire.org/Fukushima-seuil-de-radiation-admis (effectivement source pas vraiment neutre)

Que fai
re quand il y a trop de radiations? Baisser le seuil légal, et hop! Y en n'a plus trop! S'ils sont capables de faire ça en temps de crise...ils doivent s'en fiche un peu de la vie des gens. Afficher tout
Augmenter le seuil tu voulais dire j imagine

a écrit : Oui mais passer un scanner regulierement toute ta vie c est pas bon. Et je doute pas que y a des zones où il est pas forcemment bon de vivre (surtout pour les enfants).

Sans compter qu a cote des zone "peu" contaminee, il y en a de fortement contaminees, quid des vents, a t on des cartes des n
appes freatiques.. Je dis que les gens qu on pressionne pour repeupler ces zones sont traites comme des cobayes, on devrait avant tout appliquer un principe de precaution, prendre le recul necessaire. Ce sont les memes qui changent les taux de radiations admissibles par les enfants, qui les font retourner, les memes qui font construire des centrales sur des failles, on a vu le resultat, les memes qui ne prennent pas a temps les decisions pour minimiser les degats. Pourquoi leur faire confiance alors.. Afficher tout
J'ai dit le contraire à un moment ? Par contre ce qu'on sait c'est que vivre avec une irradiation naturelle à 1mSv/an ou à 10 mSv/an ça n'a aucune incidence sur le nombre de cancer.
Ingérer quelque-chose qui est contaminé et radioactif oui c'est dangereux par contre, on parle en irradiation corps entier et externe, pour une irradiation par contamination interne c'est juste pas pareil.

Pour ce qui est du cancer radio-induit de la Thyroide en France, c'est compliqué de le confirmer :
www.sfendocrino.org/article/206/thyroide-et-tchernobyl
mobile.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2016/04/26/tchernobyl-a-t-il-provoque-des-cancers-en-france_4908962_4355770.html

Posté le

android

(0)

Répondre

Voila. Super... mais bon l'écologie c'est une affaire de bisounours, alors hein, on va oublier tout ça et retourner aux affaires des grandes personnes. Merci...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non toujour pas, aucune de nos central est installé a un endroit qui risque de ce manger un ras de marée... Chaque région du monde à ses risques naturels, et je suis au regret de t'apprendre que la france n'échappe pas à cette règle, le risque d'innondation préoccupe beaucoup les experts, alors c'est vrai pas de permafrost ni tsunamis, mais les catastrophe ne s'arretent pas plus aux frontières que le nuages radioactifs, tu comprend maintenant, tiens une petite source pour te convaincre (www.lemoniteur.fr/article/comment-les-centrales-nucleaires-francaises-font-face-aux-risques-naturels-13696698)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ah parce que construire une centrale nucléaire sur une des faille sismique les plus dangereuse au monde, c'est une erreur de quoi, de foreuse? Genre "on savait pas qu'il y avait des tremblements de terre et des tsunamis dans le coin"?
Pour ce qui est des accidents, ben déjà, à part Tchernobyl,
il y a eu Fukushima et Three mile island aussi. Ah oui, et un petit lien wiki recense ci dessous tous les accidents nucléaires de l'histoire au cas où tu n'en ai jamais entendu parler:
fr.wikipedia.org/wiki/Liste_d%27accidents_nucl%C3%A9aires
On ne retient que les plus graves, mais en fait, il y en a eu plein, partout.
Afficher tout
J'ai parlé uniquement de tchernobyl dans mon commentaire et des autres centrales en URSS...
Fukushima c'est une autre histoire...
J'ai vécu à 10km d'une centrale de l'est de la France, je connais ton lien et bien d'autres, merci.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'ai parlé uniquement de tchernobyl dans mon commentaire et des autres centrales en URSS...
Fukushima c'est une autre histoire...
J'ai vécu à 10km d'une centrale de l'est de la France, je connais ton lien et bien d'autres, merci.
Ça fait partie de la façon de faire de Nicomputer. Il te balance des liens et son argumentation mais ne prend jamais la peine d'écouter les arguments des autres. Les qualifiant de troll ou d'imbéciles.
Perso, j'attend toujours sa réaction sur cette vidéo :
m.youtube.com/watch?v=-HOgkzZc4Co
Qui justement parle des 500 000 tonnes de flottes ou des soit-disants sushi radioactifs. Mais étrangement silence radio. Je me demande bien pourquoi. En fait j'ai ma petite idée...

Bon, et bien j'en conclus que si personne n'a la réponse à ma question, c'est que vous n'avez pas plus compris que moi...!

a écrit : Ça fait partie de la façon de faire de Nicomputer. Il te balance des liens et son argumentation mais ne prend jamais la peine d'écouter les arguments des autres. Les qualifiant de troll ou d'imbéciles.
Perso, j'attend toujours sa réaction sur cette vidéo :
m.youtube.com/watch?v=-HOg
kzZc4Co
Qui justement parle des 500 000 tonnes de flottes ou des soit-disants sushi radioactifs. Mais étrangement silence radio. Je me demande bien pourquoi. En fait j'ai ma petite idée...
Afficher tout
Peut être que l'idée de débattre avec quelqu'un qui essaye de dédramatiser des accidents nucléaires le lasse.

Tu défends à tout prix une énergie obsolète, dont les seules innovations récentes consistent à rajouter des m3 de béton en cas d'accident, d'attentat...

intéresse toi à ce qui vient :
Sobriété énergétique, multiplication des sources et des lieux de production...
Tout centraliser et perdre 10% dans le transport on pensait que c'était bien quand il y avait une chaîne de tv en noir et blanc. Maintenant y a internet.

Oui c'est triste, notre savoir faire dans le nucléaire était unique.
Mais on peut devenir les leaders de la production énergétique du 21e siecle si on investit à temps l'argent où il faut.

Posté le

android

(0)

Répondre