Perdre les loups peut déséquilibrer l'écosystème

Proposé par
le
dans

Après leur massacre dans les années 20, les loups avaient totalement disparu du parc Yellowstone. Cela avait permis aux cerfs de se multiplier, ce qui eut un fort impact sur l'écosystème. Ce n'est qu'en 1995 qu'une dizaine de loups ont été réintroduits, permettant ainsi de retrouver l'équilibre d'antan.

Grâce à la réintroduction du loup, 20% des cerfs ont été chassés. De nombreuses espèces sont réapparues, comme les castors, qui eux-même ont amélioré les rivières grâce aux barrages et aux bassins. De cette manière, le Yellowstone a retrouvé un écosystème proche de celui qu'on lui connaissait 200 ans auparavant.


Commentaires préférés (3)

Comme quoi la chasse aux loups n'est pas forcément la meilleure idée ! Chaque espèce est importante !

Et puis surtout si vous allez dans un pays étranger ne ramenez pas cette joli et mignonne boule de poil trop mignonne chez vous. Premièrement l'exemple des perche soleil. Ce sont des zolis poissons d'Amérique du sud introduite dans les rivière française. Conséquence ? Elles mangent toute les plantes et les poissons autochtone.

L'inverse est vrai aussi. Un gentil monsieur s'est dit un jour. Tiens un nouveau pays (Australie) totalement vide. Si j'en profitait pour mettre des lapins et les chasser ! Et bah au final ils se sont tellement reproduit que stopper leur expention c'est avéré impossible...

Comme dit Amonbonfils dans Astérix : "Chacun chez soit et les hippopotames seront bien gardés !"

Posté le

android

(287)

Répondre

Cela me rappelle le gros titre d'un journal local dans les Pyrénées, à la fin des années 90, qui souhaitait qu'on supprime le loup afin de protéger les troupeaux : "Protégeons la biodiversité de notre terroir, éliminons le loup Blanc !"
Protéger la biodiversité en prônant l’élimination d'une espèce. Balaise, non ?

a écrit : Cela me rappelle le gros titre d'un journal local dans les Pyrénées, à la fin des années 90, qui souhaitait qu'on supprime le loup afin de protéger les troupeaux : "Protégeons la biodiversité de notre terroir, éliminons le loup Blanc !"
Protéger la biodiversité en prônant l’élimination d'une espèce. Balaise, non ?
Faisons la guerre pour avoir la paix

Posté le

android

(76)

Répondre


Tous les commentaires (50)

Impressionnant comme l'homme impact son environnement par son égoïsme ou sa soif de sang...

Comme quoi la chasse aux loups n'est pas forcément la meilleure idée ! Chaque espèce est importante !

Et puis surtout si vous allez dans un pays étranger ne ramenez pas cette joli et mignonne boule de poil trop mignonne chez vous. Premièrement l'exemple des perche soleil. Ce sont des zolis poissons d'Amérique du sud introduite dans les rivière française. Conséquence ? Elles mangent toute les plantes et les poissons autochtone.

L'inverse est vrai aussi. Un gentil monsieur s'est dit un jour. Tiens un nouveau pays (Australie) totalement vide. Si j'en profitait pour mettre des lapins et les chasser ! Et bah au final ils se sont tellement reproduit que stopper leur expention c'est avéré impossible...

Comme dit Amonbonfils dans Astérix : "Chacun chez soit et les hippopotames seront bien gardés !"

Posté le

android

(287)

Répondre

Tout ça grâce à une dizaine de loups...

Posté le

android

(7)

Répondre

Cela me rappelle le gros titre d'un journal local dans les Pyrénées, à la fin des années 90, qui souhaitait qu'on supprime le loup afin de protéger les troupeaux : "Protégeons la biodiversité de notre terroir, éliminons le loup Blanc !"
Protéger la biodiversité en prônant l’élimination d'une espèce. Balaise, non ?

a écrit : Impressionnant comme l'homme impact son environnement par son égoïsme ou sa soif de sang... Facile à dire !

a écrit : Cela me rappelle le gros titre d'un journal local dans les Pyrénées, à la fin des années 90, qui souhaitait qu'on supprime le loup afin de protéger les troupeaux : "Protégeons la biodiversité de notre terroir, éliminons le loup Blanc !"
Protéger la biodiversité en prônant l’élimination d'une espèce. Balaise, non ?
Faisons la guerre pour avoir la paix

Posté le

android

(76)

Répondre

L'homme est un omnivore opportuniste... Tout le reste, c'est de la faute à l'évolution : Pendons Darwin haut et court !
Faisons caca dans la sciure ! Ca fait pousser les tomates et c'est bon pour le transit... C'est l'histoire de la vie, ce cycle éternel...

Posté le

windowsphone

(10)

Répondre

Les prédateurs ont souvent des effets très importants sur l'organisation et la régulation des espèces d'un milieu, le loup est ce qu'on appelle ici une espèce clé de voûte.

Posté le

android

(16)

Répondre

NatGeo vient de sortir une très belle vidéo à ce sujet

Posté le

android

(8)

Répondre

J'ai vu la vidéo hier sur FB c'est incroyable comme toute la région a changé grâce a eux, j'étais loin d'imaginer que les cerfs pouvaient bouleverser tout un écosystème... on voit le loup comme un prédateur au 1er degré et le cerf on pense a bambi...

Posté le

android

(23)

Répondre

Le Yellowstone A retrouvé, pas À retrouvé !!

Après plus d'un siècle de disparition en Europe, quelques spécimens ont été observés dans les Ardennes belges et du coté français et allemand. Et contrairement à ce qu'on pense, les spécialistes qui les ont croisés affirment que ces magnifiques bêtes n'attaquent pas l'Homme sans raison. Et d'ailleurs ce n'est pas le genre de fauve qui vous tourne autour avec la salive dégoulinante et le regard menaçant. Ils disparaissent rapidement en croisant les humains et tracent leurs routes tranquillement. Seul le bétail est menacé (en Afrique les bergers cohabitent avec des lions et des guépards donc...).

Mais quand on sait que nos meilleurs amis les chiens descendent de loups qui ont été domestiqués...

a écrit : J'ai vu la vidéo hier sur FB c'est incroyable comme toute la région a changé grâce a eux, j'étais loin d'imaginer que les cerfs pouvaient bouleverser tout un écosystème... on voit le loup comme un prédateur au 1er degré et le cerf on pense a bambi... Les relations entre les espèces et leur milieu sont passionnantes, si tu savais il y en a des dizaines d'histoire comme cela, tout est lié dans un milieu et la moindre action peut avoir un impact en chaîne impressionnant !

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Comme quoi la chasse aux loups n'est pas forcément la meilleure idée ! Chaque espèce est importante !

Et puis surtout si vous allez dans un pays étranger ne ramenez pas cette joli et mignonne boule de poil trop mignonne chez vous. Premièrement l'exemple des perche soleil. Ce sont des zolis poiss
ons d'Amérique du sud introduite dans les rivière française. Conséquence ? Elles mangent toute les plantes et les poissons autochtone.

L'inverse est vrai aussi. Un gentil monsieur s'est dit un jour. Tiens un nouveau pays (Australie) totalement vide. Si j'en profitait pour mettre des lapins et les chasser ! Et bah au final ils se sont tellement reproduit que stopper leur expention c'est avéré impossible...

Comme dit Amonbonfils dans Astérix : "Chacun chez soit et les hippopotames seront bien gardés !"
Afficher tout
Les perches soleil sont un vrai fléau dans nos belles rivières. Même le pêcheur que je suis s en trouve gêné par les continuelles attaques qui ne consistent qu a détacher mon ver ! (Pour info ces petites bestioles ne font que 4 à 5 cm...)
Et sinon, le loup fait son très timide retour dans nos contrées belges, je suis très heureux de cela, il a été absent pendant près de 200 ans aussi il me semble....après les sorties brâme du cerf, ce sera hurlements des loups :-D

Posté le

android

(10)

Répondre

Pourquoi les loups ont permis de faire apparaître des espèces? Comment une baisse de seulement 20% de cerfs peut il fondamentaux changer l'écosystème ? Je reste sceptique ...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pourquoi les loups ont permis de faire apparaître des espèces? Comment une baisse de seulement 20% de cerfs peut il fondamentaux changer l'écosystème ? Je reste sceptique ... Tu devrais lire les sources !
C'est plutôt bien expliqué. :)

a écrit : Après plus d'un siècle de disparition en Europe, quelques spécimens ont été observés dans les Ardennes belges et du coté français et allemand. Et contrairement à ce qu'on pense, les spécialistes qui les ont croisés affirment que ces magnifiques bêtes n'attaquent pas l'Homme sans raison. Et d'ailleurs ce n'est pas le genre de fauve qui vous tourne autour avec la salive dégoulinante et le regard menaçant. Ils disparaissent rapidement en croisant les humains et tracent leurs routes tranquillement. Seul le bétail est menacé (en Afrique les bergers cohabitent avec des lions et des guépards donc...).

Mais quand on sait que nos meilleurs amis les chiens descendent de loups qui ont été domestiqués...
Afficher tout
Les loups reviennent aussi en France par les Alpes et la frontière Italienne et sont présents dans le sud-est jusqu'au Rhône. Si ce n'est pas encore fait, ils ne devraient tarder à passer sur l'autre rive vers le massif central.

a écrit : Après plus d'un siècle de disparition en Europe, quelques spécimens ont été observés dans les Ardennes belges et du coté français et allemand. Et contrairement à ce qu'on pense, les spécialistes qui les ont croisés affirment que ces magnifiques bêtes n'attaquent pas l'Homme sans raison. Et d'ailleurs ce n'est pas le genre de fauve qui vous tourne autour avec la salive dégoulinante et le regard menaçant. Ils disparaissent rapidement en croisant les humains et tracent leurs routes tranquillement. Seul le bétail est menacé (en Afrique les bergers cohabitent avec des lions et des guépards donc...).

Mais quand on sait que nos meilleurs amis les chiens descendent de loups qui ont été domestiqués...
Afficher tout
Concernant l'Europe et la France, le souci évidemment n'est pas une question d'éventuelles attaques sur l'homme, mais sur les troupeaux qui impactent l'activité des éleveurs. Pour info, rien que dans le sud Aveyron (Larzac et autres Causses), les attaques de loup contre des troupeaux de brebis se multiplient actuellement.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Pourquoi les loups ont permis de faire apparaître des espèces? Comment une baisse de seulement 20% de cerfs peut il fondamentaux changer l'écosystème ? Je reste sceptique ... Car les cerfs empêche la végétation de pousser et de créer des biotopes, les arbres ne poussant pas, les rivières sont beaucoup plus victime de l'érosion, empêchant les marais de se former etc etc ... si un animal est quelque part c'est qu'il doit y être

a écrit : Concernant l'Europe et la France, le souci évidemment n'est pas une question d'éventuelles attaques sur l'homme, mais sur les troupeaux qui impactent l'activité des éleveurs. Pour info, rien que dans le sud Aveyron (Larzac et autres Causses), les attaques de loup contre des troupeaux de brebis se multiplient actuellement. Afficher tout " Impacter " n'est pas français... T.T

Concernant le loup, il faut quand même pondérer le phénomène.
Il faut savoir que pour un éleveur, les pertes attribuées au loup sont indemnisées, mais pas celles attribuées à un chien. En effet, en cas d'attaque par un chien, c'est le propriétaire du canidé qui doit payer. Inutile de vous dire que le maître (s'il est au courant) se manifeste rarement. Du coup, mieux vaut pour l'éleveur crier au loup.
Il y a bien sûr des analyses qui sont réalisées, mais le doute bénéficie toujours à l'éleveur. Il n'est pas nécessaire d'avoir des preuves irréfutables d'une ataque de loup. Il suffit que l'hypothèse d'une attaque par le loup ne puisse pas être écartée pour que l'éleveur soit indemnisé. Donc si on se dit " ça pourrait être une morsure de chien, mais ça pourrait aussi bien être une morsure de loup ", il y a indemnisation.