Il est encore possible d'être pendu aux Etats-Unis

Proposé par
Invité
le

Commentaires préférés (3)

C'est pour ceux qui ne veulent pas attendre 30 minutes entre la première injection et la seconde ?
J'ai lu les sources mais elles ne parlent que du nombre de morts depuis telle ou telle date... Ainsi que les origines concernées.

Posté le

android

(85)

Répondre

Contrairement à ce que certain pourraient croire, lors d'une pendaison on ne meurt pas d'asphyxie "Comme si La corde vous étranglait". Generalement quand on pend une personne celle ci est sur un échafaud en hauteur et une trappe se dérobe sous ses pieds, quand sa chute est arrêtée par la corde qu'il a autour du cou, celle-ci lui brise la nuque, Le condamné mourant ainsi du coup du lapin.
( même si Il est vrai qu'il y a deja existé des pendaisons dites de la "petite corde" qui ont eu lieu plus par torture ou pour infliger une mort plus douloureuse où Les pieds du pauvre bougre n'étaient qu'à quelques cm du sol, mourant alors d'une mort par strangulation et Donc beaucoup moins directe. )

a écrit : Contrairement à ce que certain pourraient croire, lors d'une pendaison on ne meurt pas d'asphyxie "Comme si La corde vous étranglait". Generalement quand on pend une personne celle ci est sur un échafaud en hauteur et une trappe se dérobe sous ses pieds, quand sa chute est arrêtée par la corde qu�39;il a autour du cou, celle-ci lui brise la nuque, Le condamné mourant ainsi du coup du lapin.
( même si Il est vrai qu'il y a deja existé des pendaisons dites de la "petite corde" qui ont eu lieu plus par torture ou pour infliger une mort plus douloureuse où Les pieds du pauvre bougre n'étaient qu'à quelques cm du sol, mourant alors d'une mort par strangulation et Donc beaucoup moins directe. )
Afficher tout
D’où l'expression "Pendez les haut et court"


Tous les commentaires (72)

Ouais un peu sport quand meme pour le monde libre...
Heuresement que plus beaucoup d'etat n'autorisent la peine capital
Bientot du fromage au lait cru peut etre !

Posté le

android

(8)

Répondre

C'est pour ceux qui ne veulent pas attendre 30 minutes entre la première injection et la seconde ?
J'ai lu les sources mais elles ne parlent que du nombre de morts depuis telle ou telle date... Ainsi que les origines concernées.

Posté le

android

(85)

Répondre

Toutes les méthodes d'exécution sont barbares; ne serait-ce que de traîner le condamné conscient à la mort; ce doit être des minutes affreuses, pires que la douleur physique elle-même.
On connaît des poisons foudroyants. Si l'on veut maintenir la peine de mort, pourquoi ne pas intoxiquer le condamné pendant son sommeil?

Contrairement à ce que certain pourraient croire, lors d'une pendaison on ne meurt pas d'asphyxie "Comme si La corde vous étranglait". Generalement quand on pend une personne celle ci est sur un échafaud en hauteur et une trappe se dérobe sous ses pieds, quand sa chute est arrêtée par la corde qu'il a autour du cou, celle-ci lui brise la nuque, Le condamné mourant ainsi du coup du lapin.
( même si Il est vrai qu'il y a deja existé des pendaisons dites de la "petite corde" qui ont eu lieu plus par torture ou pour infliger une mort plus douloureuse où Les pieds du pauvre bougre n'étaient qu'à quelques cm du sol, mourant alors d'une mort par strangulation et Donc beaucoup moins directe. )

Dans la série oz ils en parlent on peut même choisir le peloton d'exécution ou la chaise électrique ! Plutôt fun !

Posté le

android

(6)

Répondre

Il me semble que se soit Sadam hussein le dernier en date à être pendu

a écrit : Contrairement à ce que certain pourraient croire, lors d'une pendaison on ne meurt pas d'asphyxie "Comme si La corde vous étranglait". Generalement quand on pend une personne celle ci est sur un échafaud en hauteur et une trappe se dérobe sous ses pieds, quand sa chute est arrêtée par la corde qu�39;il a autour du cou, celle-ci lui brise la nuque, Le condamné mourant ainsi du coup du lapin.
( même si Il est vrai qu'il y a deja existé des pendaisons dites de la "petite corde" qui ont eu lieu plus par torture ou pour infliger une mort plus douloureuse où Les pieds du pauvre bougre n'étaient qu'à quelques cm du sol, mourant alors d'une mort par strangulation et Donc beaucoup moins directe. )
Afficher tout
D’où l'expression "Pendez les haut et court"

Le japon pratique toujours la pendaison comme uniques​ moyen de mise a mort...

Posté le

android

(18)

Répondre

a écrit : D’où l'expression "Pendez les haut et court" J'avais lu un jour que le pendez les haut et court était en guise de message pour les autres. Haut pour que tout le monde le voie et court pour économiser la corde.

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Il me semble que se soit Sadam hussein le dernier en date à être pendu En effet il est mort pendu mais à Bagdad

a écrit : Contrairement à ce que certain pourraient croire, lors d'une pendaison on ne meurt pas d'asphyxie "Comme si La corde vous étranglait". Generalement quand on pend une personne celle ci est sur un échafaud en hauteur et une trappe se dérobe sous ses pieds, quand sa chute est arrêtée par la corde qu�39;il a autour du cou, celle-ci lui brise la nuque, Le condamné mourant ainsi du coup du lapin.
( même si Il est vrai qu'il y a deja existé des pendaisons dites de la "petite corde" qui ont eu lieu plus par torture ou pour infliger une mort plus douloureuse où Les pieds du pauvre bougre n'étaient qu'à quelques cm du sol, mourant alors d'une mort par strangulation et Donc beaucoup moins directe. )
Afficher tout
C'est vrai mais aberrant que des gens puissent ne pas savoir ça !

a écrit : Toutes les méthodes d'exécution sont barbares; ne serait-ce que de traîner le condamné conscient à la mort; ce doit être des minutes affreuses, pires que la douleur physique elle-même.
On connaît des poisons foudroyants. Si l'on veut maintenir la peine de mort, pourquoi ne pas intoxiquer le condamné pen
dant son sommeil? Afficher tout
C'est la méthode en vigueur dans la plupart des états aux États-Unis ; et nombreux sont les cas ou les suppliciés agonisent pendant des dizaines de minutes. Les méthodes de mise à mort les plus rapides et indolores restent la guillotinne ou équivalents, le peloton d'éxécution et la pendaison si elle est bien faite.
En revanche, rien n'existe encore pour lutter contre la douleur psychique.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Toutes les méthodes d'exécution sont barbares; ne serait-ce que de traîner le condamné conscient à la mort; ce doit être des minutes affreuses, pires que la douleur physique elle-même.
On connaît des poisons foudroyants. Si l'on veut maintenir la peine de mort, pourquoi ne pas intoxiquer le condamné pen
dant son sommeil? Afficher tout
franchement, celui qui demain assassine mon fils, je m'en moque comme de ma 1ere chemise si il souffre psychologiquement de monté a l’échafaud, parce que moi c'est toute ma vie que je vais souffrir psychologiquement et subir l'absence de celui que j'aime
les minutes affreuses c'est toutes une vie que les vivent les victimes ; le coupable si il est conscient de sa mort ce n'est que justice
je pense a tous ceux qui se sont vu mourir face a un criminel
un exemple , celui ci aussi, tu trouve qu'il mérite un mort ds son sommeil
Joseph Vacher (1869-1898) (au moins 11 / entre 14 et 26 victimes) entre 1894 et 1897. L'« éventreur » : assassine des femmes et des enfants.

je précise que je suis contre la peine de mort , parce que on y envoie parfois des innocents,pas par humanité !

a écrit : Le japon pratique toujours la pendaison comme uniques​ moyen de mise a mort... En plus d'apprendre qu'ils font pas tourner leurs organes au Japon j'apprends qu'ils pratiquent encore la peine de mort. Je suis sur le cul (normal vu que je suis devant le PC). Moi qui avais ce pays en haute estime ils perdent quelques points là !

a écrit : En effet il est mort pendu mais à Bagdad Je pensais que c'était au usa merci

a écrit : franchement, celui qui demain assassine mon fils, je m'en moque comme de ma 1ere chemise si il souffre psychologiquement de monté a l’échafaud, parce que moi c'est toute ma vie que je vais souffrir psychologiquement et subir l'absence de celui que j'aime
les minutes affreuses c'est tou
tes une vie que les vivent les victimes ; le coupable si il est conscient de sa mort ce n'est que justice
je pense a tous ceux qui se sont vu mourir face a un criminel
un exemple , celui ci aussi, tu trouve qu'il mérite un mort ds son sommeil
Joseph Vacher (1869-1898) (au moins 11 / entre 14 et 26 victimes) entre 1894 et 1897. L'« éventreur » : assassine des femmes et des enfants.

je précise que je suis contre la peine de mort , parce que on y envoie parfois des innocents,pas par humanité !
Afficher tout
Entièrement d'accord, ces gens là n'ont eu aucune pitié à tuer, violer, brûler...
il ne faut donc pas en avoir à leur égard sur leur mise à mort

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Toutes les méthodes d'exécution sont barbares; ne serait-ce que de traîner le condamné conscient à la mort; ce doit être des minutes affreuses, pires que la douleur physique elle-même.
On connaît des poisons foudroyants. Si l'on veut maintenir la peine de mort, pourquoi ne pas intoxiquer le condamné pen
dant son sommeil? Afficher tout
Qu'est ce qui est le pire ? Être conscient que tu vis ton dernier instant avant ta mort, ou essayer de t'endormir sans savoir si tu vas te réveiller le lendemain ? La question se pose, certains préférant être conscients plutôt qu'endormis...
Puis, selon moi, tuer quelqu'un sans qu'il ne s'en rende compte (dans son sommeil, en le droguant...), c'est un assassinat et non pas une condamnation... même si le mot assassinat n'a pas la définition que je donne actuellement au mot.
Personnellement, je trouve les deux horribles et rien que d'y penser me donne des frissons.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Qu'est ce qui est le pire ? Être conscient que tu vis ton dernier instant avant ta mort, ou essayer de t'endormir sans savoir si tu vas te réveiller le lendemain ? La question se pose, certains préférant être conscients plutôt qu'endormis...
Puis, selon moi, tuer quelqu'un sans qu'il ne
s'en rende compte (dans son sommeil, en le droguant...), c'est un assassinat et non pas une condamnation... même si le mot assassinat n'a pas la définition que je donne actuellement au mot.
Personnellement, je trouve les deux horribles et rien que d'y penser me donne des frissons.
Afficher tout
Oui enfin il l endorme pas par surprise.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Toutes les méthodes d'exécution sont barbares; ne serait-ce que de traîner le condamné conscient à la mort; ce doit être des minutes affreuses, pires que la douleur physique elle-même.
On connaît des poisons foudroyants. Si l'on veut maintenir la peine de mort, pourquoi ne pas intoxiquer le condamné pen
dant son sommeil? Afficher tout
C est le principe de l injection lethal, normalement la 1ere ou 2eme piqure sert a calmer/endormir le condamner.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Contrairement à ce que certain pourraient croire, lors d'une pendaison on ne meurt pas d'asphyxie "Comme si La corde vous étranglait". Generalement quand on pend une personne celle ci est sur un échafaud en hauteur et une trappe se dérobe sous ses pieds, quand sa chute est arrêtée par la corde qu�39;il a autour du cou, celle-ci lui brise la nuque, Le condamné mourant ainsi du coup du lapin.
( même si Il est vrai qu'il y a deja existé des pendaisons dites de la "petite corde" qui ont eu lieu plus par torture ou pour infliger une mort plus douloureuse où Les pieds du pauvre bougre n'étaient qu'à quelques cm du sol, mourant alors d'une mort par strangulation et Donc beaucoup moins directe. )
Afficher tout
Ce que tu dis et tout a fait vrai, mais la mort n'est pas instantané la nuque se brise mais l'activité cérébrale dure un peu prêt 15minutes après ça. Et généralement il y'a une sorte de petit bassin sous les condamne car cela entraine fuite urinaire et fécale. De plus la longueur de la corde et le tour de cou sont indispensable pour éviter que la nuque ne se brise pas sinon il faut s'y reprendre a plusieurs fois.

Posté le

android

(8)

Répondre