Il est encore possible d'être pendu aux Etats-Unis

Proposé par
Invité
le

Tous les commentaires (72)

a écrit : Toutes les méthodes d'exécution sont barbares; ne serait-ce que de traîner le condamné conscient à la mort; ce doit être des minutes affreuses, pires que la douleur physique elle-même.
On connaît des poisons foudroyants. Si l'on veut maintenir la peine de mort, pourquoi ne pas intoxiquer le condamné pen
dant son sommeil? Afficher tout
baltringue va! et les victimes ils s'en sont preocupper??

Les années 90 ? Et Saddam Hussein c'était après les années 2000, non ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Toutes les méthodes d'exécution sont barbares; ne serait-ce que de traîner le condamné conscient à la mort; ce doit être des minutes affreuses, pires que la douleur physique elle-même.
On connaît des poisons foudroyants. Si l'on veut maintenir la peine de mort, pourquoi ne pas intoxiquer le condamné pen
dant son sommeil? Afficher tout
Bonne idée comme ça tous les condamnés se tortureront l'esprit chaque soir avant de fermer les yeux en pensant que c'est leur tour cette nuit. C'est un peu comme le supplice du simulacre d'exécution
Non mais franchement relisez vous. A trop vouloir faire dans l'humanisme et la mansuétude on finit par dire n'importe quoi.

a écrit : Contrairement à ce que certain pourraient croire, lors d'une pendaison on ne meurt pas d'asphyxie "Comme si La corde vous étranglait". Generalement quand on pend une personne celle ci est sur un échafaud en hauteur et une trappe se dérobe sous ses pieds, quand sa chute est arrêtée par la corde qu�39;il a autour du cou, celle-ci lui brise la nuque, Le condamné mourant ainsi du coup du lapin.
( même si Il est vrai qu'il y a deja existé des pendaisons dites de la "petite corde" qui ont eu lieu plus par torture ou pour infliger une mort plus douloureuse où Les pieds du pauvre bougre n'étaient qu'à quelques cm du sol, mourant alors d'une mort par strangulation et Donc beaucoup moins directe. )
Afficher tout
En fait, les bourreaux doivent faire des calculs par rapport au poids du condamné afin de déterminer la longueur de la corde : normale, la nuque est brisée, trop courte, le pendu meurt par strangulation, et trop longue, la longueur de la chute entraîne une trop grande énergie cinétique qui, dans le pire des cas, peut conduire à une décapitation...
(Découvert dans Les enquêtes de l'Inspecteur Murdoch et confirmé par penombre.org)

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : franchement, celui qui demain assassine mon fils, je m'en moque comme de ma 1ere chemise si il souffre psychologiquement de monté a l’échafaud, parce que moi c'est toute ma vie que je vais souffrir psychologiquement et subir l'absence de celui que j'aime
les minutes affreuses c'est tou
tes une vie que les vivent les victimes ; le coupable si il est conscient de sa mort ce n'est que justice
je pense a tous ceux qui se sont vu mourir face a un criminel
un exemple , celui ci aussi, tu trouve qu'il mérite un mort ds son sommeil
Joseph Vacher (1869-1898) (au moins 11 / entre 14 et 26 victimes) entre 1894 et 1897. L'« éventreur » : assassine des femmes et des enfants.

je précise que je suis contre la peine de mort , parce que on y envoie parfois des innocents,pas par humanité !
Afficher tout
Moi j'ai une question, celui qui assassine ton fils, il le regrette ?
Si oui, tu veux vraiment qu'il soit comdamné a mort ?

Apres quand on te lit, on a l'impression que tu ne saisi pas le but d'une comdamnation a mort, toi tu parle d'une vengeance, et dans ce cas tu devrais l'executer toi meme ce serait mieux pour tous ...
Mais va vivre avec sa apres ...

Ya plein de gens qui ont été comdamné a mort, alors qu'ils epprouvaient des remords et ca c'est triste, presque autant que la mord d'innocent ...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Contrairement à ce que certain pourraient croire, lors d'une pendaison on ne meurt pas d'asphyxie "Comme si La corde vous étranglait". Generalement quand on pend une personne celle ci est sur un échafaud en hauteur et une trappe se dérobe sous ses pieds, quand sa chute est arrêtée par la corde qu�39;il a autour du cou, celle-ci lui brise la nuque, Le condamné mourant ainsi du coup du lapin.
( même si Il est vrai qu'il y a deja existé des pendaisons dites de la "petite corde" qui ont eu lieu plus par torture ou pour infliger une mort plus douloureuse où Les pieds du pauvre bougre n'étaient qu'à quelques cm du sol, mourant alors d'une mort par strangulation et Donc beaucoup moins directe. )
Afficher tout
Comme avec la décapitation, la pendaison peut avoir des ratées,
Cela conduit donc a une séance de torture au lieu d'une exécution simple.

a écrit : Contrairement à ce que certain pourraient croire, lors d'une pendaison on ne meurt pas d'asphyxie "Comme si La corde vous étranglait". Generalement quand on pend une personne celle ci est sur un échafaud en hauteur et une trappe se dérobe sous ses pieds, quand sa chute est arrêtée par la corde qu�39;il a autour du cou, celle-ci lui brise la nuque, Le condamné mourant ainsi du coup du lapin.
( même si Il est vrai qu'il y a deja existé des pendaisons dites de la "petite corde" qui ont eu lieu plus par torture ou pour infliger une mort plus douloureuse où Les pieds du pauvre bougre n'étaient qu'à quelques cm du sol, mourant alors d'une mort par strangulation et Donc beaucoup moins directe. )
Afficher tout
Oui c'est exact, mais je me permets une petite précision, c'est en fait le noeud "en forme de poing" qui brise la nuque, c'est pour cela qu'on le place sur le côté de la nuque, et qu'il faille faire au moins cinq tours.

a écrit : Moi j'ai une question, celui qui assassine ton fils, il le regrette ?
Si oui, tu veux vraiment qu'il soit comdamné a mort ?

Apres quand on te lit, on a l'impression que tu ne saisi pas le but d'une comdamnation a mort, toi tu parle d'une vengeance, et dans ce cas tu devrais l
'executer toi meme ce serait mieux pour tous ...
Mais va vivre avec sa apres ...

Ya plein de gens qui ont été comdamné a mort, alors qu'ils epprouvaient des remords et ca c'est triste, presque autant que la mord d'innocent ...
Afficher tout
Non ne "mord" pas les innocents.

Posté le

android

(1)

Répondre

"Le cœur a ses passions que la raison ne connaît point" (pardon, Pascal, de la déformation volontaire).
Malgré l'absence totale d'approbation (en fait, il y en a eu, mais elles ont été annulées), je vois que les arguments contre mon idée sont tous passionnels et non rationnels.
Admettons que la société doive se débarrasser d'un individu dangereux et considéré comme irrécupérable. Bien sûr, il ne s'est lui-même guère préoccupé de la souffrance de ses victimes ni de celles de ses proches, mais pourquoi se venger en le faisant lui aussi souffrir?
Je trouve que la société se comporte alors avec le même barbarisme qui a été le sien - et même en pire parce que c'est à froid, après réflexion, par des personnes ayant une autorité -, et qui n'attire évidemment aucune sympathie ni empathie de ma part.

Le fond du problème est de comprendre comment certains peuvent se conduire ainsi. Comment placer un butin au-dessus d'une vie humaine? Comment peut-on avoir du plaisir en violant une victime? C'est tout à fait inconcevable pour moi.
Il y a plusieurs types de criminels, et l'endicronologie, science toute neuve, commence à avoir quelques pistes sur la manière dont les hormones règlent ou dérèglent nos comportements, mais reste loin d'avoir un système cohérent. Cependant, certains tribunaux, aux USA, ont reconnu que les facteurs génétiques commandant la production des hormones pouvaient être invoqués comme circonstance atténuante.

Et puis, il peut toujours y avoir erreur judiciaire. Le test ADN a été utilisé la première fois pour élucider deux viols suivis d'assassinat dans un village près de Leicester, en 1986. La police tenait un suspect, qui avait reconnu l'un mais niait l'autre. Heureusement, elle s'est adressée à un labo de l'Université de Leicester, qui avait mis au point un système avancé pour l'époque, en fait pour confirmer ou infirmer une paternité: deux bandes seulement dans un rectangle, mais avec un risque de coïncidence inférieur au millionnième. Il en est résulté que les deux crimes avaient été commis par la même personne (trouvée depuis, un individu sans histoire), mais pas le suspect, qui avait avoué (je ne sais sous quelles pressions), et savait des détails non publiés. Sans ce test, il était condamné à coup sûr, alors qu'il n'était au plus que témoin.
Depuis, les tests ADN ont été raffinés, et plusieurs condamnés aux USA ont été sauvés in extremis.
Un labo, à Leyde, va plus loin: à partir du seul ADN, il est capable de reconstituer un portrait-robot du visage, du moins ses caractéristiques principales (formes des pommettes, des arcades sourcilières, du nez, du menton, et couleur des yeux).

Pour détendre le débat, je cite la perle d'un Président de Cour d'Assises, au XIXème siècle: "Vous l'aviez violée, très bien!; puis assassinée pour ne pas être dénoncé, parfait!; mais pourquoi donc l'avoir ensuite découpée en morceaux?".

a écrit : Contrairement à ce que certain pourraient croire, lors d'une pendaison on ne meurt pas d'asphyxie "Comme si La corde vous étranglait". Generalement quand on pend une personne celle ci est sur un échafaud en hauteur et une trappe se dérobe sous ses pieds, quand sa chute est arrêtée par la corde qu�39;il a autour du cou, celle-ci lui brise la nuque, Le condamné mourant ainsi du coup du lapin.
( même si Il est vrai qu'il y a deja existé des pendaisons dites de la "petite corde" qui ont eu lieu plus par torture ou pour infliger une mort plus douloureuse où Les pieds du pauvre bougre n'étaient qu'à quelques cm du sol, mourant alors d'une mort par strangulation et Donc beaucoup moins directe. )
Afficher tout
Pas toujours puisqu'en Iran c'est la pendaison sans chute, par asphyxie, qui est pratiquée. Elle consiste à soulever la corde petit-à-petit à l'aide d'une grue télescopique. Le corps se soulève progressivement vers le haut et la personne est lentement étouffée.

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Les années 90 ? Et Saddam Hussein c'était après les années 2000, non ? Aux USA ???

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : C'est pour ceux qui ne veulent pas attendre 30 minutes entre la première injection et la seconde ?
J'ai lu les sources mais elles ne parlent que du nombre de morts depuis telle ou telle date... Ainsi que les origines concernées.
parce qu'ils doivent attendre 30 mn entre 2 injections ? C'est de la torture !!!

j'ai vue dans une émission que les cordes sont fabriquer par une entreprise spécialisée et qu'il y a 13 tour au tour du noeud et il graisse et laisse secher quelque année 8 ans je crois pour éviter tout " rebond" de la corde.enfin tout un art si je puis dire....

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Moi j'ai une question, celui qui assassine ton fils, il le regrette ?
Si oui, tu veux vraiment qu'il soit comdamné a mort ?

Apres quand on te lit, on a l'impression que tu ne saisi pas le but d'une comdamnation a mort, toi tu parle d'une vengeance, et dans ce cas tu devrais l
'executer toi meme ce serait mieux pour tous ...
Mais va vivre avec sa apres ...

Ya plein de gens qui ont été comdamné a mort, alors qu'ils epprouvaient des remords et ca c'est triste, presque autant que la mord d'innocent ...
Afficher tout
si je suis ton raisonnement , marc dutrouc regrette d'avoir assassiné ses petites filles , on l’absous , si le docteur petiot avait eu des regrets , on l'aurait tué gentiment et landru aussi et les terroristes coupable des attentats du 11 sept aussi si ils laissent une lettre d'excuse on les pardonne , on se garde bien de les envoyé au diable
il suffit que un criminel qui a violé poignardé et coupé en morceau 3 gamines témoigne de remord et il échappe a la peine de mort
ds ce cas la, on tu, on a des remords, et le tour est joué !

a écrit : C'est vrai mais aberrant que des gens puissent ne pas savoir ça ! D'un autre côté, moi je comprend que pleins de monde ne se soient pas penché sur les techniques de mise à morts de leurs semblables.

On vit sans la peine de mort depuis longtemps. C'est très bien finalement que pleins de gens ne sachent pas comment ça se passe.
Ça doit s'appeler vivre dans un monde civilisé.

:)

a écrit : Il me semble que se soit Sadam hussein le dernier en date à être pendu C'est exactement ce que j'allais dire!et ce n'était pas en 95!

Posté le

android

(1)

Répondre

La peine de mort reste un vaste débat :
- D'un côté, (je ne peux m'empêcher d'y penser depuis que je suis devenu papa) je me dis que les violeur-euse-s ou/et tueu-euse-s d'enfants sont des monstres ( pire que si la victime est un(e) adulte, et c'est purement arbitraire). Et si en plus on apprend que le/la coupable à récidivé, je me dis : finalement, la peine de mort...pas si mal...dissuasive...etc...etc
- De l'autre, comment empêcher les dérives qui arriveront fatalement ? N'y aura t-il au final pas plus d'abus des magistrats voulant faire un exemple que de monstres récidivistes ?

Je pense que du côté des victimes, la réponse est toute trouvée, moi, j'ai la "chance" de pouvoir me poser sincèrement cette question, car aucun drame ne l'a touché à ce jours.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Toutes les méthodes d'exécution sont barbares; ne serait-ce que de traîner le condamné conscient à la mort; ce doit être des minutes affreuses, pires que la douleur physique elle-même.
On connaît des poisons foudroyants. Si l'on veut maintenir la peine de mort, pourquoi ne pas intoxiquer le condamné pen
dant son sommeil? Afficher tout
Parce que s'il est condamné à mort, c'est qu'on ne doit avoir aucune compassion et qu'il le mérite certainement

a écrit : Parce que s'il est condamné à mort, c'est qu'on ne doit avoir aucune compassion et qu'il le mérite certainement Cette sage et profonde réflexion me fait complètement revenir sur mes idées.

Oui, les Lois d'un pays, en un lieu et à une époque donnés, sont toujours parfaitement justes, et les Juges infaillibles.
Socrate méritait la mort, Jeanne d'Arc d'être brûlée vive, le Chevalier de la Barre d'être torturé puis exécuté, et les aristos guillotinés sous la Terreur, pour ne citer que quelques exemples.
Je n'éprouve donc plus aucune compassion pour tous ces criminels, qui n'ont eu que ce qu'ils méritaient. :-)

a écrit : J'avais lu un jour que le pendez les haut et court était en guise de message pour les autres. Haut pour que tout le monde le voie et court pour économiser la corde. Non, c'est haut pour que tout le monde y assiste et court pour qu'il souffre.

Posté le

android

(4)

Répondre