De la Bentley au don d'organes

Proposé par
Invité
le

En 2013, un riche homme d'affaires brésilien créa la polémique en affirmant qu'il souhaitait à sa mort être enterré avec sa Bentley. Les réactions négatives affluèrent, portant sur le gâchis d'argent que cela représentait. Mais c'était en réalité une astucieuse campagne pour le don d'organes : quelques jours après la polémique, une conférence de presse dénonçait le fait que chaque jour, des personnes sont enterrées avec leurs organes qui ont une valeur bien supérieure à la voiture de luxe.


Tous les commentaires (106)

a écrit : C'est amusant de voir à quel point les gens sont incohérents : d'un côté il est de bon ton d'inciter au don d'organe et de sang à tout prix afin de "sauver des vies", mais de l'autre ils défendent un droit absolu à l'avortement et voudraient voir légaliser l'euthanasie. Pourtant, pourquoi ne pas vouloir non plus "sauver la vie" de ces enfants et de ces malades ? Afficher tout Je ne suis pas inscrit sur le registre national de refus de don d'organes, et pourtant je suis pour le droit de mourrir dans la dignité, et celui des femmes de disposer de leurs corps...
Et avec tout ça je ne me sens pas du tout "incohérent"... C'est grave docteur ? ou devrais-je dire "mon Père"... ;) Car les "incohérences" dont tu parles, s'il y en a (beau sujet de philo), ne se trouvent à mon sens que dans la religion.

a écrit : Si, la loi est passée il y a quelques temps. Aujourd'hui nous sommes tous donneurs à moins d'avoir expressément fait savoir qu'on ne veut pas l'être (à un proche suffit) En réalité c'est le cas depuis longtemps (le consentement présumée), la nouvelle lois va juste apporter une modification : le "renforcement" du principe de consentement présumé.

En pratique actuellement ça ce passe comme ça :
L'administration consulte le registre des refus, si la personne n'y est pas inscrite, une discussion avec la famille commence pour savoir si la personne a exprimer un avis particulier sur la question de manière a le respecter. Mais la famille avait le dernier mot.
Il arrivait par exemple qu'une personne possède une carte de donneur (qui n'a aucune valeur légale) et que malgré cela, la famille refuse catégoriquement ... dans ce cas la famille avait le dernier mot !!

Et en pratique ... demain ça ce passera exactement de la même manière ... j'ai beaucoup de mal a imaginer un réanimateur dire a une famille "on prend les organes on a la lois avec nous votre avis n'a aucune importance" !!
J'ai beaucoup de mal a comprendre ce que la lois va changer ...

Il faut faire de l'éducation et faire rentrer le dons d'organe dans les mœurs, la législation actuelle est suffisante (au pire, on peut rajouter le principe d'équivalence évoqué par certains : Non donneur = Non receveur.)

A noter que pour être donneur d'organe il faut être en état de mort encéphalique ... c'est assez rare. Genre 0.3% des décès ... (il existe aussi le prélèvement sur cœur arrêté mais c'est encore moins pratiqué).


PS : Je suis actuellement en stage en médecine légale, pour ceux qui refusent le don pour histoire de sacré ... j'en ai vue du cadavre putréfié après seulement 3 semaines de décès, ça n'a déjà plus rien de sacré !! les asticot font très très vite de gros dégât !!
A vous de choisir, sauver une vie,(voir 4-5, y en a plusieurs des organes a prélever) ou nourrir des insectes ...

a écrit : Alors :
1) Un mec qui se déclare aux dons d'organes n'est pas forcément tox ou alcoolique au moment présent mais peut le devenir plus tard.
2) Il y a plein d'organes dans le corps humain .Et il y a quand même un contrôle je pense .Un alcoolique peut avoir des poumons sains. C'est quand même mieux que rien, non?
1) Personne n'a à se déclarer au don d'organes. Tout le monde est désormais considéré comme donneur, sauf mention explicite du contraire au site internet de biomédecine. Dans le cas où une personne aurait oublié de mentionner son refus, même ses proches ne pourront s'opposer aux prélèvements. Pour ce qui est des dégâts aux organes au cours de la vie, quelqu'un qui aurait choisi le mode de vie d'enchainer clope sur clope ou se biturer à longueur de journée n'aurait aucune leçon à donner, elle-même ne faisant rien pour préserver son corps et in extenso, ses organes.

2) Des poumons contenant du sang alcoolisé ? Des organes imprégnés de nicotine ? De poches résiduelles de drogues ? Je doute fort que de tels organes soient transplantables. Déjà qu'il y a des rejets avec des organes sains, alors des organes non-sains.... Enfin, heureusement il y a beaucoup de contrôles en amont.

a écrit : Oui enfin les gens ont le droit de voir leur corps comme "sacré" et ne pas vouloir se transformer en réserve de pièces détachées à leur mort. Rien à voir avec une Bentley. Je suis tout à fait d accord avec toi. Mais pour avoir perdu un être cher, faute de trouver un organe a temps, je peux te certifier que ça change la donne ...

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : C'est amusant de voir à quel point les gens sont incohérents : d'un côté il est de bon ton d'inciter au don d'organe et de sang à tout prix afin de "sauver des vies", mais de l'autre ils défendent un droit absolu à l'avortement et voudraient voir légaliser l'euthanasie. Pourtant, pourquoi ne pas vouloir non plus "sauver la vie" de ces enfants et de ces malades ? Afficher tout Qui te dis que c'est les même personnes

a écrit : Les Lois de 1994 et 2004, sur le prélèvement d'organe sur une personne déclarée décédée, prévoient le "consentement explicite"... C'est à dire que s'il n'y a pas d'inscription de son vivant sur le registre informatique national de refus de don d'organe, toute personne est "donneuse", par principe... Environ 50 000 personnes sont inscrites sur ce registre. Afficher tout Le problème avec ça, c'est que dans la pratique, même si une personne a toujours été consentante pour être donneur d'organe après sa mort, si la famille s'y oppose, on ne prélèvera jamais contre leur avis. Pour des raisons évidentes, personne n'imposera cela a une famille endeuillée. Donc c'est bien cette idée de registre, qui veut donc que toute personne non inscrite dessus est implicitement donneuse d'organe, mais ce n'est pas réalisable hélas. Je bosse en réanimation chirurgicale, et on a vu ce cas de figure trop souvent...

a écrit : C'est amusant de voir à quel point les gens sont incohérents : d'un côté il est de bon ton d'inciter au don d'organe et de sang à tout prix afin de "sauver des vies", mais de l'autre ils défendent un droit absolu à l'avortement et voudraient voir légaliser l'euthanasie. Pourtant, pourquoi ne pas vouloir non plus "sauver la vie" de ces enfants et de ces malades ? Afficher tout Complètement hors sujet !

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Oui, ils ont le droit, mais alors ils ne devraient pas avoir le droit à un organe le jour où ils en auront besoin. J'entends souvent des gens donner des tas de raisons stupides pour ne pas donner leur sang, mais en cas d'accident, ils ne donneront pas de raison stupides pour ne pas en recevoir. Il y a d'autres façon de motiver les gens à donner leur organes que de les menacer de ne pas être soigné s'ils ne le font pas.
La fin ne justifie pas les moyens.

Une vie n'a pas moins de valeur si la personne ne donne pas ses organes.

Je verrais d'un très mauvais œil qu'on se mette à ne soigner que les gens "utiles"...
Ça serait une déviance marchande de la santé.

Beaucoup de personnes qui ont reçu un organe offrent après coups les leurs.
Et même s'ils ne le font pas, il y a aussi beaucoup d'autres façons d'aider son prochain sans donner ses organes.

Bref. Ne commençons pas à niveler la valeurs des vies des uns et des autres.

a écrit : Il y a d'autres façon de motiver les gens à donner leur organes que de les menacer de ne pas être soigné s'ils ne le font pas.
La fin ne justifie pas les moyens.

Une vie n'a pas moins de valeur si la personne ne donne pas ses organes.

Je verrais d'un très mauvais œil
qu'on se mette à ne soigner que les gens "utiles"...
Ça serait une déviance marchande de la santé.

Beaucoup de personnes qui ont reçu un organe offrent après coups les leurs.
Et même s'ils ne le font pas, il y a aussi beaucoup d'autres façons d'aider son prochain sans donner ses organes.

Bref. Ne commençons pas à niveler la valeurs des vies des uns et des autres.
Afficher tout
Il n'est pas question de gens "utile" mais d'avoir :
1) une personne prête a faire un sacrifice pour les autres
2) une personne qui n'est pas prête a faire ce même sacrifice

quand on a un seul organe de disponible ... ça ne me choque pas de le donner a la personne qui sait faire preuve de générosité ...

C'est comme si tu voulais être pris en charge par la sécu sans participer aux cotisations ... c'est un peut égoïste ...

Le respect c'est important, qu'importe le choix des gens
C'est pas en donnant des leçons de morales que des personnes vont se montrer plus sensible à la cause du don d'organe --'

a écrit : C'est amusant de voir à quel point les gens sont incohérents : d'un côté il est de bon ton d'inciter au don d'organe et de sang à tout prix afin de "sauver des vies", mais de l'autre ils défendent un droit absolu à l'avortement et voudraient voir légaliser l'euthanasie. Pourtant, pourquoi ne pas vouloir non plus "sauver la vie" de ces enfants et de ces malades ? Afficher tout T'es en forme toi..en tous cas!

a écrit : Excellente communication ! J'ajoute également que pour la transplantation d'organes, il est nécessaire très souvent de prévoir des poches de sang... J'incite donc tout le monde, notamment durant la période estivale où la mobilisation réduit, à aller donner son sang pour soigner un million de patients en France annuellement. Seuls 4% des Français font ce geste... Pour plus d'informations dondusang88.fr Afficher tout Encore faut il pouvoir le donner ...
Difficile quand notre sexualité nous l'interdit ...

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Vous devriez vérifier que ce que vous commentez est rigoureusement exact : en effet ds le judaïsme il n'y a pas de problème pour recevoir un organe d'un français ou de qui que ce soit d'autre
Votre parenthèse pue les écrits antisémites de l'époque voulant que les juifs stigmatisent et rejette
nt tout ce qui n'est pas comme eux Afficher tout
Mais voyons !
Le fait souligné est juste que les donneurs ne seraient pas forcément consentants pour que leurs organes partent à l'étranger alors que la liste d'attente est inteminable en France.

a écrit : Oui enfin les gens ont le droit de voir leur corps comme "sacré" et ne pas vouloir se transformer en réserve de pièces détachées à leur mort. Rien à voir avec une Bentley. Dans ce cas, espérons que ces personnes ont l'honnêteté intellectuelle de refuser le don d'organes lorsqu'elles sont elles aussi confrontées à ce problème. . .

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Pour toi non mais pour celui qui en a besoin ça les vaut largement ! Je pense qu'il disait ça suite à une soirée arrosée la veille ? D'où le fait que le foie aurait moins de valeur...

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : C'est amusant de voir à quel point les gens sont incohérents : d'un côté il est de bon ton d'inciter au don d'organe et de sang à tout prix afin de "sauver des vies", mais de l'autre ils défendent un droit absolu à l'avortement et voudraient voir légaliser l'euthanasie. Pourtant, pourquoi ne pas vouloir non plus "sauver la vie" de ces enfants et de ces malades ? Afficher tout Il faut comparer ce qui est comparable. Pour l'avortement on parle d'un amas de cellule qui n'est pas encore un humain, contrairement aux personnes qui attendent un don.

Et on parle d'euthanasie, en général, dans les cas de personnes en fin de vie ou qui ont un corps non fonctionnel, éventuellement pour les handicapés moteur complet ? C'est un choix qui est propre ou via une tutelle, quel intérêt si on sait que la vie que l'on aura n'est pas digne de celle que l'on aimerait avoir. Ou que l'on vivra certes mais dans la douleur permanente sans vraiment profiter.


Le don d'organe, c'est offrir à quelqu'un la chance de retrouver une vie saine et dénuée de souffrance ou de passages constants à l'hôpital notamment... Rien à voir, donc.


Ça n'est pas être pro vie, parce que toute vie n'est pas forcément bonne à prendre, mais être pro choix, parce qu'après tout, c'est le plus important.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Et tes écrits ne sont pas sacrés ? Pourquoi est-ce que tu viens les répandre sur ce site ? Tu devrais les garder précieusement pour toi, eux aussi. J'ai beau lire et relire son commentaire, je n'y vois aucune mention d'un quelconque écrit... je trouve donc ta reponse tendancieuse et à charge.

a écrit : Excellente communication ! J'ajoute également que pour la transplantation d'organes, il est nécessaire très souvent de prévoir des poches de sang... J'incite donc tout le monde, notamment durant la période estivale où la mobilisation réduit, à aller donner son sang pour soigner un million de patients en France annuellement. Seuls 4% des Français font ce geste... Pour plus d'informations dondusang88.fr Afficher tout Pour ma part je trouve ça assez déplorable .
Je m'explique,on parle d'un organe propre à UN être humain,c'est d'ailleurs bien la seule chose sur terre qui puisse nous appartenir,la seule chose qu'on "emportera" dans notre tombe . Une voiture est un objet fabriqué de toute pièce,avec comme expliqué une valeur marchande,ce qui n'est pas le cas d'un organe,surtout que,quoique les gens puissent dire,les plus aisés en profitent avant le reste.
Donc que chacun se fasse sa propre opinion,décide seul de sa volonté,mais arrêtez le matraquage et la culpabilisation de ce qui refuse de donner.
Avec votre sempiternelle réponse " bah si c'est un membre de ta famille,ou encore bah si tu donnes pas tu reçois pas .."
À ne pas oublier que les gens font ce qu'ils veulent de leur corps,si d'autres sont malades, j'en suis triste mais je n'y suis pour rien.
Je refuse de porter le chapeau de leur décès en n'acceptant pas de donner mes organes à ma mort .
Appelez ça égoïsme si vous le souhaitez . J'appelle ça la liberté de choisir ce que je veux faire avec MON PROPRE CORPS .

Tout ceux qui ne comprennent pas la décision des non-donneurs,est-ce que vous de votre vivant donnez de la moelle épinière ? Un rein ? Un bout de foie ? Ce genre de choses ? Si ça compte tant pour vous,pourquoi attendre votre décès ?
L'hypocrisie n'a ni couleur ni frontière décidément ..