Le nom de l'Idaho ne veut rien dire

Proposé par
Invité
le

Le nom de l'Etat américain de l'Idaho peut faire penser à un mot tribal, et c'est ce qu'a d'ailleurs cru le congrès américain au moment de le choisir, quand un homme présenta ce nom comme étant la traduction de "Perle des montagnes". En réalité, ce mot ne veut rien dire car il l'avait inventé.

Quand on s'en rendit compte, le nom était déjà passé dans le langage courant et il était difficile de faire machine arrière.


Commentaires préférés (3)

Comme quoi les trolls existent depuis longtemps...

Posté le

android

(288)

Répondre

a écrit : Un peu hors-sujet, mais c'est un jeu pour les Américains de détecter les non-anglophones: prononcer correctement le nom des États.
Bien des risques d'être grillé, dès arrivé à Arkansas. (qui se prononce à peu près aô, pas ass)

Pire, donner le nom des capitales (même un candidat à la préside
nce s'est ridiculisé pour avoir dit que Chicago - surtout ne pas prononcer "Tch" - était la capitale de l'Illinois, alors que c'est une des Springfield). (pas celle des Simpsons)
La capitale de l'Alaska est Juneau (nom d'un prospecteur canadien/français), pas Anchorage. Etc..
Afficher tout
Enfin, recevoir des leçons des américains en terme de géographie, je m'en gausserais fortement

a écrit : Un peu hors-sujet, mais c'est un jeu pour les Américains de détecter les non-anglophones: prononcer correctement le nom des États.
Bien des risques d'être grillé, dès arrivé à Arkansas. (qui se prononce à peu près aô, pas ass)

Pire, donner le nom des capitales (même un candidat à la préside
nce s'est ridiculisé pour avoir dit que Chicago - surtout ne pas prononcer "Tch" - était la capitale de l'Illinois, alors que c'est une des Springfield). (pas celle des Simpsons)
La capitale de l'Alaska est Juneau (nom d'un prospecteur canadien/français), pas Anchorage. Etc..
Afficher tout
Pour les états, on ne parle pas de capital. La bas il s'agit des sièges du gouvernement (ou parlement).
Une capitale désigne cela pour tout un pays (et un seul) et les "États-Unis" sont UN pays :)

Posté le

android

(76)

Répondre


Tous les commentaires (29)

Comme quoi les trolls existent depuis longtemps...

Posté le

android

(288)

Répondre

En revanche, le nom de la capitale, Boise, viendrait du français "boisé". Prononcer à peu près "boisi".
(Les Français étaient alors encore nombreux dans la région)

Tiens, cette anecdote me rappelle le fameux "Covfefe".... On sait ce qu' il a voulu dire par là ou le mystère reste entier?

Posté le

android

(30)

Répondre

Un peu hors-sujet, mais c'est un jeu pour les Américains de détecter les non-anglophones: prononcer correctement le nom des États.
Bien des risques d'être grillé, dès arrivé à Arkansas. (qui se prononce à peu près aô, pas ass)

Pire, donner le nom des capitales (même un candidat à la présidence s'est ridiculisé pour avoir dit que Chicago - surtout ne pas prononcer "Tch" - était la capitale de l'Illinois, alors que c'est une des Springfield). (pas celle des Simpsons)
La capitale de l'Alaska est Juneau (nom d'un prospecteur canadien/français), pas Anchorage. Etc..

a écrit : Un peu hors-sujet, mais c'est un jeu pour les Américains de détecter les non-anglophones: prononcer correctement le nom des États.
Bien des risques d'être grillé, dès arrivé à Arkansas. (qui se prononce à peu près aô, pas ass)

Pire, donner le nom des capitales (même un candidat à la préside
nce s'est ridiculisé pour avoir dit que Chicago - surtout ne pas prononcer "Tch" - était la capitale de l'Illinois, alors que c'est une des Springfield). (pas celle des Simpsons)
La capitale de l'Alaska est Juneau (nom d'un prospecteur canadien/français), pas Anchorage. Etc..
Afficher tout
Enfin, recevoir des leçons des américains en terme de géographie, je m'en gausserais fortement

@ danxavier
Et moi, si j'étais méchant, je me gausserais d'un francophone qui utilise Google Maps et transmet ses messages par Internet, qui tient l'essentiel de sa culture de Wikipedia, etc..

Il est certain que les touristes les plus tonitruants, en pantalon jaune citron à carreaux et qui demandent si la Sainte-Chapelle a été construite avant ou après l'époque gallo-romaine, celle des Thermes de Cluny, ne donnent pas une belle image de l'Américain moyen - pas plus que le Français coiffé d'un béret, une baguette et "le Figaro" sous le bras, avec une bouteille de gros rouge dans son panier. Un commentaire récent parlait des "amerloques", je n'ai pas réagi, mais c'est encore plus méprisable que méprisant.

Mais les USA (et le Canada, et la GB, très fortement liés), c'est aussi un ensemble de pôles d'excellence intellectuels - pas les seuls, et probablement pour un temps, comme tous les autres; les élites de tous les pays ne s'y trompent pas, lorsqu'elles veulent poursuivre des études au plus haut niveau.

Ne pouvons-nous pas sortir des clichés, et choisir ce qu'il y a d'excellent dans chaque culture, et chacune a quelque chose de remarquable à offrir?

a écrit : @ danxavier
Et moi, si j'étais méchant, je me gausserais d'un francophone qui utilise Google Maps et transmet ses messages par Internet, qui tient l'essentiel de sa culture de Wikipedia, etc..

Il est certain que les touristes les plus tonitruants, en pantalon jaune citron à carreaux e
t qui demandent si la Sainte-Chapelle a été construite avant ou après l'époque gallo-romaine, celle des Thermes de Cluny, ne donnent pas une belle image de l'Américain moyen - pas plus que le Français coiffé d'un béret, une baguette et "le Figaro" sous le bras, avec une bouteille de gros rouge dans son panier. Un commentaire récent parlait des "amerloques", je n'ai pas réagi, mais c'est encore plus méprisable que méprisant.

Mais les USA (et le Canada, et la GB, très fortement liés), c'est aussi un ensemble de pôles d'excellence intellectuels - pas les seuls, et probablement pour un temps, comme tous les autres; les élites de tous les pays ne s'y trompent pas, lorsqu'elles veulent poursuivre des études au plus haut niveau.

Ne pouvons-nous pas sortir des clichés, et choisir ce qu'il y a d'excellent dans chaque culture, et chacune a quelque chose de remarquable à offrir?
Afficher tout
oh la t’énerve pas le ricain. il a raison, ce n'est pas très glorieux de se moquer des non anglophone qui prononcent mal Arkansas ou qui ne savent pas que la capital du vermont est montpelier. Pas sur que les amerloques sachent prononcer tous les noms des départements français.

a écrit : oh la t’énerve pas le ricain. il a raison, ce n'est pas très glorieux de se moquer des non anglophone qui prononcent mal Arkansas ou qui ne savent pas que la capital du vermont est montpelier. Pas sur que les amerloques sachent prononcer tous les noms des départements français. C'est vrai, les ricains orthographient mal l'initial Verd Mont (nommé ainsi par Champlain), et Montpellier (nommée ainsi en signe de reconnaissance pour la France), qu'ils ont toujours entendu prononcée mon-pe-lié et non mon-pelle-ié.
Indécrottables, ces amerloques!
Mais ils ont de qui tenir...
Au fait, ne pas confondre "capital", "capitale", "capitol", notions très américaines, ni "sur" et "sûr", notions très françaises. ;p

a écrit : Comme quoi les trolls existent depuis longtemps... Oui , j'imagine bien cet homme , alors interrogé à l'écart de la foule après sa proposition : " Dites moi , où avez vous appris la signification de ce mot ?" ".....la randonnée d'hier , j ai ramassé un cailloux sur le chemin ...." "..ah...respect ." ;)...un champion cet homme .

a écrit : @ danxavier
Et moi, si j'étais méchant, je me gausserais d'un francophone qui utilise Google Maps et transmet ses messages par Internet, qui tient l'essentiel de sa culture de Wikipedia, etc..

Il est certain que les touristes les plus tonitruants, en pantalon jaune citron à carreaux e
t qui demandent si la Sainte-Chapelle a été construite avant ou après l'époque gallo-romaine, celle des Thermes de Cluny, ne donnent pas une belle image de l'Américain moyen - pas plus que le Français coiffé d'un béret, une baguette et "le Figaro" sous le bras, avec une bouteille de gros rouge dans son panier. Un commentaire récent parlait des "amerloques", je n'ai pas réagi, mais c'est encore plus méprisable que méprisant.

Mais les USA (et le Canada, et la GB, très fortement liés), c'est aussi un ensemble de pôles d'excellence intellectuels - pas les seuls, et probablement pour un temps, comme tous les autres; les élites de tous les pays ne s'y trompent pas, lorsqu'elles veulent poursuivre des études au plus haut niveau.

Ne pouvons-nous pas sortir des clichés, et choisir ce qu'il y a d'excellent dans chaque culture, et chacune a quelque chose de remarquable à offrir?
Afficher tout
Trés juste!

Par contre pour le Ricains tonitruants moi et d'autres on aime bien, c'est le genre de yanki qui fera pas de chichi à l'heure de boire un coup, et sûrement qui laissera un pourliche correct au restau et déjà si il sait qu'il y a eu une époque gallo-romaine ça nous fait bien plaisir. Quand au franchouillard à beret basque, c'est rigolo (sauf le figaro) mais n'oublions pas de préciser qu'en plus nous puons des aisselles, vu que nous ne nous lavons pas, et que si on nous critique on répondra que seuls les gens sales se lavent.

Amerloques et Ricains, selon le ton sur lequel c'est dit peut-être méchant ou pas. Ma grand'mère l'emploie toujours avec affection ("sans les Ricains on parlerait tous allemand!"). Mon grand'père avec respect (mais sans affection).

a écrit : Trés juste!

Par contre pour le Ricains tonitruants moi et d'autres on aime bien, c'est le genre de yanki qui fera pas de chichi à l'heure de boire un coup, et sûrement qui laissera un pourliche correct au restau et déjà si il sait qu'il y a eu une époque gallo-romaine ça nous fait bien
plaisir. Quand au franchouillard à beret basque, c'est rigolo (sauf le figaro) mais n'oublions pas de préciser qu'en plus nous puons des aisselles, vu que nous ne nous lavons pas, et que si on nous critique on répondra que seuls les gens sales se lavent.

Amerloques et Ricains, selon le ton sur lequel c'est dit peut-être méchant ou pas. Ma grand'mère l'emploie toujours avec affection ("sans les Ricains on parlerait tous allemand!"). Mon grand'père avec respect (mais sans affection).
Afficher tout
Bien pire que de ne jamais se laver, tous les Français sentent l'ail. Il y a des lois aux USA pour interdire de se produire en public après en avoir consommé (authentique). Descendre à coups de colts un individu qui ne vous plaît pas n'est qu'une peccadille bien compréhensible à côté.

Dans le site américain parallèle à SCMB "I'll go to bed a wiser (wo)man tonight", jamais un intervenant dont le pseudo est "Garlic" n'eût été admis...

;D

a écrit : Un peu hors-sujet, mais c'est un jeu pour les Américains de détecter les non-anglophones: prononcer correctement le nom des États.
Bien des risques d'être grillé, dès arrivé à Arkansas. (qui se prononce à peu près aô, pas ass)

Pire, donner le nom des capitales (même un candidat à la préside
nce s'est ridiculisé pour avoir dit que Chicago - surtout ne pas prononcer "Tch" - était la capitale de l'Illinois, alors que c'est une des Springfield). (pas celle des Simpsons)
La capitale de l'Alaska est Juneau (nom d'un prospecteur canadien/français), pas Anchorage. Etc..
Afficher tout
On pourrais parler longtemps des noms de villes et de qui les prononce correctement... Peut-être que les Étatsuniens savent prononcer correctement les noms des villes des États-Unis, et encore sans doute pas toutes, mais ils ne savent même pas prononcer correctement les noms des villes du Royaume-Uni et pourtant c'est leur langue... J'avais vu une vidéo dans laquelle une journaliste britannique interrogeait un journaliste étatsunien sur une liste de villes britanniques : il n'en a pas prononcé une seule correctement ! Et pourtant c'était un journaliste, elle n'a pas choisi quelqu'un qui manquait d'instruction.

Posté le

android

(27)

Répondre

a écrit : Un peu hors-sujet, mais c'est un jeu pour les Américains de détecter les non-anglophones: prononcer correctement le nom des États.
Bien des risques d'être grillé, dès arrivé à Arkansas. (qui se prononce à peu près aô, pas ass)

Pire, donner le nom des capitales (même un candidat à la préside
nce s'est ridiculisé pour avoir dit que Chicago - surtout ne pas prononcer "Tch" - était la capitale de l'Illinois, alors que c'est une des Springfield). (pas celle des Simpsons)
La capitale de l'Alaska est Juneau (nom d'un prospecteur canadien/français), pas Anchorage. Etc..
Afficher tout
Pour les états, on ne parle pas de capital. La bas il s'agit des sièges du gouvernement (ou parlement).
Une capitale désigne cela pour tout un pays (et un seul) et les "États-Unis" sont UN pays :)

Posté le

android

(76)

Répondre

a écrit : On pourrais parler longtemps des noms de villes et de qui les prononce correctement... Peut-être que les Étatsuniens savent prononcer correctement les noms des villes des États-Unis, et encore sans doute pas toutes, mais ils ne savent même pas prononcer correctement les noms des villes du Royaume-Uni et pourtant c';est leur langue... J'avais vu une vidéo dans laquelle une journaliste britannique interrogeait un journaliste étatsunien sur une liste de villes britanniques : il n'en a pas prononcé une seule correctement ! Et pourtant c'était un journaliste, elle n'a pas choisi quelqu'un qui manquait d'instruction. Afficher tout Ça, c'est vrai.
Me sera-t-il permis de raconter une anecdote personnelle? Je campais en sauvage à Llandudno (Pays de Galles), quand à trois heures du matin la police se présente pour me demander si je parlais anglais et français. Redoutant d'avoir commis une infraction, je bredouille d'abord exprès, avec des accents épouvantables. Mais non, ils n'avaient besoin que d'un interprète, alors mes facultés sont subitement revenues; surtout quand ils m'ont dit qu'il ne s'agissait que d'un petit délinquant, un Français qui avait trop arrosé sa réussite à un concours mais pris le volant.
Comment savaient-ils qui j'étais? Encore un mystère, mais la police britannique n'a pas besoin de porter une arme pour être efficace. Et aussi ferme que bienveillante, elle donne toutes les chances au possible inculpé, m'ont laissé conseiller l'attitude à tenir devant le Tribunal au pauvre jeune qui aurait pu être mon camarade.
Pour en revenir au sujet, ils ont rigolé devant mon incapacité à prononcer correctement le nom de la ville. Mais vivement apprécié ma traduction des propos, et m'ont demandé combien je voulais pour mes frais!
Au fait, il existe aussi un Beaulieu et un Lympne; la prononciation n'est pas triste. ;)

a écrit : Ça, c'est vrai.
Me sera-t-il permis de raconter une anecdote personnelle? Je campais en sauvage à Llandudno (Pays de Galles), quand à trois heures du matin la police se présente pour me demander si je parlais anglais et français. Redoutant d'avoir commis une infraction, je bredouille d'abord exprè
s, avec des accents épouvantables. Mais non, ils n'avaient besoin que d'un interprète, alors mes facultés sont subitement revenues; surtout quand ils m'ont dit qu'il ne s'agissait que d'un petit délinquant, un Français qui avait trop arrosé sa réussite à un concours mais pris le volant.
Comment savaient-ils qui j'étais? Encore un mystère, mais la police britannique n'a pas besoin de porter une arme pour être efficace. Et aussi ferme que bienveillante, elle donne toutes les chances au possible inculpé, m'ont laissé conseiller l'attitude à tenir devant le Tribunal au pauvre jeune qui aurait pu être mon camarade.
Pour en revenir au sujet, ils ont rigolé devant mon incapacité à prononcer correctement le nom de la ville. Mais vivement apprécié ma traduction des propos, et m'ont demandé combien je voulais pour mes frais!
Au fait, il existe aussi un Beaulieu et un Lympne; la prononciation n'est pas triste. ;)
Afficher tout
C'est plutôt sympa pour la proposition de dédommagement car en France, les traducteurs pour la police le font bénévolement.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Pour les états, on ne parle pas de capital. La bas il s'agit des sièges du gouvernement (ou parlement).
Une capitale désigne cela pour tout un pays (et un seul) et les "États-Unis" sont UN pays :)
Aux USA, on emploie bien le mot "state capital city" ou bien juste "capital city" en anglais, dérivé du mot "capitol" pour parler du siège administratif de l'état en question. Habitant aux USA, j'ai de nombreuses fois entendu par les membres des différents consulats où j'ai pu aller le mot "capitale" ou "capitole" en français pour y faire référence. Après je ne sais pas si la langue française s'est appropriée le terme anglais mais ça ne me semble pas incorrect (après ça ne reste que mon avis).

www.quora.com/Why-are-most-US-state-capitals-not-the-largest-cities-in-their-states-Is-it-a-coincidence-or-is-there-some-reason-for-it

a écrit : Pour les états, on ne parle pas de capital. La bas il s'agit des sièges du gouvernement (ou parlement).
Une capitale désigne cela pour tout un pays (et un seul) et les "États-Unis" sont UN pays :)
Je vois pas pourquoi on parlerai pas de capitales. Perso je préfère me référer à la definition du Larousse plutot qu'à la tienne un poil empirique. (Cf. Plus bas). De plus même les americains appellent legislativement ça des capitales !

Capitale :
*Ville où siège le gouvernement d'un État. (Chaque etat formant les etats unis d'amerique peut donc avoir sa capital)
*Ville qui prime les autres du point de vue d'une activité (activités administrative ?)
*Bissectrice de l'angle saillant d'une ligne fortifiée ou médiatrice du front d'un ouvrage. (Juste for fun)

Posté le

android

(5)

Répondre

La prononciation d'un lieu géographique est parfois indépendante de son orthographe, et même un français peut se tromper sur un nom de lieu en français...

Par exemple, à moins d'être du coin, vous aurez du mal à savoir prononcer "Oye-et-Pallet" (facile) ou bien encore "Meix Musy"...

a écrit : C'est plutôt sympa pour la proposition de dédommagement car en France, les traducteurs pour la police le font bénévolement. Non bien sûr que non ils ne le font pas bénévolement. Alors oui il y a des associations qui viennent en aide à des non-francophones dans leurs démarches administratives ou autres. Mais les interprètes traducteurs sont payés . Heureusement