Même sans être touché par une balle, on peut être blessé par une fusillade

Proposé par
le

Contrairement à ce que l'on peut voir dans les films, il est rare de sortir indemne d'une fusillade, même si aucun projectile ne vous atteint. En effet, un coup de feu peut atteindre jusqu'à 165 dB, causant des dégâts irrémédiables à l'audition. Ainsi, 60% des soldats américains souffriraient d'une perte d'audition permanente.


Tous les commentaires (66)

a écrit : Juste pour chipoter Gguigui1, 3db de plus correspondent à un bruit 2 fois plus important... Encore faux, la relation est 10log(P1/P0) donc 10x plus, ça fait EXACTEMENT 10 dB, alors que 10log(2), ca ne pas exactement 3 (environ 3,0102), c'est une approximation alors arrêtez de raconter n'importe quoi.

a écrit : Sinon y a un truc qui s'appelle les bouchons anti bruits et qui bloque les fréquences les plus hautes.. Pour avoir fait plus d'une séance de tir je peux vous dire qu'on a rien du tout si on les porte bien... Après si les 'ricains sont assez cons pour pas dépenser quelques dollars pour les oreilles de leurs soldats... On devrait te nommer à la tête de l'armée alors ! Les américains sont une des nations qui équipe le mieux les militaires. Plus de 20 000€ d'équipements pour un GI... ils ont des anti-bruits certainement plus efficaces que les tiens, simplement sur un terrain en guerre c'est pas les mêmes difficultés que sur un stand de tirs ou ta principale préoccupation est de savoir si Maurice a fait le café à la buvette. Et pour avoir passé quelques heures en stand, la première chose qu'on fait à la fin d'un chargeur c'est d'enlever les anti-bruits, alors imagine les porter pendant des heures, des jours, des mois ;)
Un peu de respect, les militaires français, américains ou autres le méritent pour la majorité

a écrit : J'ai lu il y a quelques temps que l'armée travaillait sur des protections auditives connectées. C'est à dire que dès que les protections détecteraient un bruit qui dépasse X décibels, elles se fermeraient pour ainsi préserver l'audition de la personne. Ça serait pas mal utile du coup. On parle alors de protection «active» ,et non pas «connecté»

Un peu tapageuse cette introduction, on se doute bien que dans les films d'action on va pas s'intéresser aux problèmes d'audition des personnages, j'imagine les scénarios :-)

Toute séance de tire dans l'armée française ce fait avec dès protections oculaire et auditive, avec bouchon anti bruit ou avec un casque voir les 2 sur Avis médicale
Pendant les opérations extérieurs les protections ne sont pas forcément mis dans une situation "normal"
Si un il y a contact avec l'ennemie, personne ne vas perdre du temps à mettre ces BAB
Surtout les américains qui aime le bruit (quel bande d'idiot ) Pour certain, comme les forces spécial ou quelque unité spécialisés ils ont la chance d'avoir des casque peltor qui atténue les bruits de détonation déflagration et tout ce qui fait trop de bruit le casque peut être porter avec un casque balistique
Et vous permet même de mieux entendre
Si vous augmenter le son
Vous pouvez allez jusque à entendre une personne qui mange à 3 mettre de vous (tester et approuver ;)

a écrit : Notre oreille perçoit les sons de 20 htz à 20 khtz. Les protecteurs auditifs ne filtrent pas de manière linéaire. On peut très bien avoir un protecteur qui filtre la plupart des fréquences des explosions et des détonation ton en laissant passer certaines fréquences notamment les fréquences conversationnelle !!. De plus il existe des protecteurs actifs qui ne s'activent que lorsque qu un certain niveau sonore est atteint. Afficher tout Ce n'est pas moi qu'il faut convaincre mais les hommes sur le terrain. Faut croire que leur port est inconfortable, et les Américains ne sont pas les seuls à le penser (cf. étude sur l'armée finlandaise en source).

a écrit : C'est la brieveté du son d'un coup de feu qui fait que les Db sont "supportables" ; contrairement à l'avion dont le bruit est continu... Si tu émets le son d'un coup de feu en continu cela deviendra tout simplement insupportable.
Tes calculs sont sûrement justes mais les valeurs Db e
t ce qui est supportable ou pas ne me surprennent pas. Afficher tout
En effet, je n'avais pas pensé à ça, et ça expliquerait énormément,je suis curieux de savoir si il y a un moyen de comparer ou de calculer la différence entre un son "continu" et un son "bref" ?

a écrit : J'ai lu il y a quelques temps que l'armée travaillait sur des protections auditives connectées. C'est à dire que dès que les protections détecteraient un bruit qui dépasse X décibels, elles se fermeraient pour ainsi préserver l'audition de la personne. Ça serait pas mal utile du coup. Ce genre de casque existe déjà pour les chasseurs. Étonnant que l armée soit a la traîne....

Contrairement à ce qui est dit dans la plupart des commentaires, les casques de protection active ne se "ferment" pas ou ne "bloquent" pas les bruits des explosions. C'est le contraire : ce sont des casques très bien insonorisés pour bloquer tous les bruits en permanence et qui retransmettent seulement les bruits désirés. Tout simplement parce que c'est beaucoup plus facile à faire et très efficace : un micro capte le son à l'extérieur du casque et un petit amplificateur envoie le son dans des écouteurs à l'intérieur du casque comme dans n'importe quel casque audio, sauf que l'électronique de l'amplificateur est conçue pour ne pas retransmettre les bruits trop forts ou de certaines fréquences. Sinon il existe effectivement des casques réducteurs de bruit qui ne sont pas des casques insonorisés mais qui envoient devant les oreilles une onde sonore inverse pour annuler le bruit (un micro capte le son à l'extérieur du casque et un amplificateur inverse les ondes sonores dans les fréquences qui correspondent au bruit indésirable avant de l'envoyer dans les écouteurs, éventuellement mélangé à la musique qu'on souhaite écourter) : c'est très agréable en avion par exemple car ça permet d'entendre la musique et les voix comme si on était dans un environnement silencieux mais ça ne serait pas efficace pour bloquer le bruit d'explosions ni même les bruits qu'on rencontre sur un chantier. Enfin il existe un mécanisme naturel de protection de l'oreille: un petit muscle tire sur le tympan pour qu'il transmette moins bien les sons quand ils sont trop forts. Le problème c'est que ce muscle n'a pas le temps de réagir en cas de bruit soudain (et finit par se fatiguer si on écoute de la musique trop fort pendant trop longtemps mais c'est une autre histoire), il y a donc des recherches (et c'est peut être même déjà disponible sur des modèles haut de gamme) pour qu'une voiture envoie un bruit dans ses hauts-parleurs dès qu'elle détecte un accident (grâce aux mêmes capteurs que pour les airbags) afin que le muscle qui tire sur le tympan soit déjà activé lorsque le bruit de la collision parvient aux oreilles des occupants.

a écrit : Ben... En fait, c'est tout le problème des soldats en opération:
Si tu finis "bouché", bien souvent tu finiras "troué" ou "explosé".
En effet, l'audition pour un soldat c'est vital.
Mais comment protéger ses oreilles tout en restant aux aguets, à l'
;affut du moindre bruit ?? Voilà pourquoi les soldats, bien souvent, ne portent très pas de protections auditives. Afficher tout
Avec ma petite expérience militaire toute récente je me permet de répondre en disant que malgré le port des BAB (bouchon anti bruit) on entend vraiment très bien.

On oublie bien vite qu'on les porte.

Seuls les sons les plus aiguës ont du mal à passer. On fini par se rendre compte qu'on les porte quand une femme s'adresse à nous.

Ce qui n'arrive pas assez souvent à mon goût ...

Pour anecdote de metier, un 2.0L GTDI de 230ch sort du 171dB SPL @ 0,15m en échappement libre, casque d'avion de chasse obligatoire mais impossible de rester a côté, même a 2mètres de la sortie d'échappement car on rentre en résonnance avec le moteur, ce qui est une sensation horrible et on a du mal a respirer en plus !!

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Avec ma petite expérience militaire toute récente je me permet de répondre en disant que malgré le port des BAB (bouchon anti bruit) on entend vraiment très bien.

On oublie bien vite qu'on les porte.

Seuls les sons les plus aiguës ont du mal à passer. On fini par se rendre compte qu
9;on les porte quand une femme s'adresse à nous.

Ce qui n'arrive pas assez souvent à mon goût ...
Afficher tout
Faut espérer alors que tu gardes cette bonne habitude en opex.

Je confirme que c'est pas agréable du tout, ayant moi même eu une perte auditive (que j'ai toujours) suite à un tir ou mon casque avait bougé au moment j'ai approché la tête sur l'appui joue du Famas pour viser. Ca a sifflé pendant une semaine dans mon oreille. Et j'entend mal de ce côté.

a écrit : Ben... En fait, c'est tout le problème des soldats en opération:
Si tu finis "bouché", bien souvent tu finiras "troué" ou "explosé".
En effet, l'audition pour un soldat c'est vital.
Mais comment protéger ses oreilles tout en restant aux aguets, à l'
;affut du moindre bruit ?? Voilà pourquoi les soldats, bien souvent, ne portent très pas de protections auditives. Afficher tout
En fait, certaines protections permettent de se protéger du son émis par les tirs tout en ayant une conversation normale. Aussi, il existe des protections moulées dans l’oreille, qui ne donnent pas l’impression que le soldat est protégé.

Tout à fait vrai ! Surtout faites attention, les pétards (feu d'artifice), être près des "speaker", même pour une courte durée, dans une fête ou un concert de musique peut également endommagé l'oreille interne, ne l'oublié pas, pas de compromit, la perte d'audition peut aussi entraîné des acouphènes, bruits parasitaire tres embêtant qui peut persisté à vie.

Je conseillerais meme pour les fans de cinéma, concert ou autre activité bruyant de toujours mettre des protections auditive ou simplement un mouchoir tordu en boule dans l'oreil.

a écrit : Un tir de 9 mm para bellum avec un Sig Sauer, l'arme semi-automatique que possèdent douaniers, policiers et gendarmes c'est 160 Db tout rond.
Avec une carabine Remington 742, arme de chasse, c'est 162 Db.
Effectivement
Mais 163db étant le double de 160db, la différence entre 160 et 162 doit être énorme

a écrit : Ils ne les portent pas car oui ça protège du bruit mais ils n'entendent pas ce que disent leur coéquipier.
Sinon il y a ceux qui mettent un bouchon que du côté ou il y a la leur arme.
Oui c'est ce que j'avais lu dans les sources, je vannais un chouillat les américains :)