Un espèce de est incorrect

Proposé par
le

Tous les commentaires (47)

a écrit : Peut être un léger problème d’audition ? Lol. Non. Parfois je leur fait la réflexion et certains l'acceptent, d'autres moins.
Mais il est vrai que parfois mon audition peut être en cause... ;-)

a écrit : Donc la dégradation de la langue française ne viendrait-elle pas des commentaires affirmatifs et non sourcés dénonçant une dégradation de la langue française ? :D Aussi excellent soit-il, je ne crois pas que le site SCMB et ses commentaires, aussi médiocres soient-ils, aient beaucoup d'influence sur l'évolution de la langue française.

Et je dirai d'ailleurs la même chose de tous les forums culturels et/ou scientifiques car la plupart de ceux qui écorchent la langue française ne fréquente pas lesdits forums.

Va falloir sortir une insulte pour donner une idée de qui utilise cette faute ou tout le monde fait semblant de ne toujours pas comprendre ? Parceque j'en ai à la pelle :)

Merci le dieu que nous n'avons pas cette stupidité de genre grammaticale en Anglais.

a écrit : Je me suis rendu compte tardivement que c'était de l'ironie.
Déjà que j'ai du mal à déceler l'ironie dans une conversation, alors dans un texte écrit... :/
Salut Sheldon!

a écrit : Donc la dégradation de la langue française ne viendrait-elle pas des commentaires affirmatifs et non sourcés dénonçant une dégradation de la langue française ? :D Je l’avais lu dans un dictionnaire.
Mais je ne me souviens plus duquel.
Il signalait le genre masculin en précisant « grossier »

C’est aussi facilement observable dans la vie de tout les jours. Il suffit de sortir de chez sois. (Et d’entendre des gens grossier)
C’est la meilleure source pour connaître une langue et ses nuances.

Je n’apporte jamais mes sources, car je lutte contre l’abêtissement de l’humanité.
Une source n’a jamais été une preuve de quoi que ce soit. C’est juste une astuce « légale » de Wikipédia pour se déresponsabiliser s’il y a des conneries dessus. Pratique déviante qui viens du « pseudo » journalisme pour les même raison : ne plus vérifier vraiment une info, juste se déresponsabiliser en reportant l’éventuelle faute sur un autre. (Note : le vrai journaliste cachait ses sources au contraire, et prenait le risque d’être attaqué judiciairement sur ses écrits. Les industriels ont « réduit les risques » trop coûteux et se fichent de la recherche de la vérité)


En (vrai) science, ce ne sont pas les sources qui importent, ce sont les expérimentations effectuées, et les données primaires.
Les « sources » ne sont qu’un outil de classement. Utile, mais loin d’être le fondement de la science. Surtout à notre époque où d’autres techniques d’indexations existent.

( Et le système de « notation » actuel basé uniquement sur les sources, mis en place par les industrie de la publication pour se « valoriser » dans tous les sens du terme, est entrain de détruire la science au demeurant )

a écrit : Je l’avais lu dans un dictionnaire.
Mais je ne me souviens plus duquel.
Il signalait le genre masculin en précisant « grossier »

C’est aussi facilement observable dans la vie de tout les jours. Il suffit de sortir de chez sois. (Et d’entendre des gens grossier)
C’est la meilleure source p
our connaître une langue et ses nuances.

Je n’apporte jamais mes sources, car je lutte contre l’abêtissement de l’humanité.
Une source n’a jamais été une preuve de quoi que ce soit. C’est juste une astuce « légale » de Wikipédia pour se déresponsabiliser s’il y a des conneries dessus. Pratique déviante qui viens du « pseudo » journalisme pour les même raison : ne plus vérifier vraiment une info, juste se déresponsabiliser en reportant l’éventuelle faute sur un autre. (Note : le vrai journaliste cachait ses sources au contraire, et prenait le risque d’être attaqué judiciairement sur ses écrits. Les industriels ont « réduit les risques » trop coûteux et se fichent de la recherche de la vérité)


En (vrai) science, ce ne sont pas les sources qui importent, ce sont les expérimentations effectuées, et les données primaires.
Les « sources » ne sont qu’un outil de classement. Utile, mais loin d’être le fondement de la science. Surtout à notre époque où d’autres techniques d’indexations existent.

( Et le système de « notation » actuel basé uniquement sur les sources, mis en place par les industrie de la publication pour se « valoriser » dans tous les sens du terme, est entrain de détruire la science au demeurant )
Afficher tout
Quand je vois le nombre d'erreurs d'orthographe que tu fais dans ce long message, je n'ai aucune intention de te faire confiance lorsque tu donnes des leçons de langue française en affirmant qu'espèce doit s'employer au masculin dans le cadre d'une insulte... Surtout sans source !!!
A bon entendeur, salut ! ;-)