La Corée du Sud a quelques difficultés avec ses anciens présidents

Proposé par
le

Tous les commentaires (83)

a écrit : joli et juste commentaire, mais il ne faut pas oublier que les lois sont écrites par les puissants donc en toute logique pour les puissants et que, quand on a du fric et qu'on a fait des bêtises, y'a deux solutions redoutablement efficaces pour s'en sortir:
Soit t'as un avocat qui connait b
ien la loi, soit t'as un avocat qui connait bien le juge. (Coluche^^) Afficher tout
Oui mais il faut faire une nuance.
La loi s'applique à tous sans distinction mais l'application de cette loi est laissé aux jugements de ceux qui l'appliquent. Ca fait beaucoup d'appliques dans une phrase.

Evidemment que l'humain joue un rôle et jugeras moins durement quelqu'un de connu ou un ami. Cela n'a rien à voir avec la loi mais plutôt à son application. De la même manière que le contexte ou la médiatisation d'une affaire change le jugement. Mais la loi impose tout de même des fourchettes de peine que l'on doit respecter quelque soit le condamné.

a écrit : Pour shampoo et horatius :
Il faut aussi laisser la justice faire son travail. Vous faites le jeu des journalistes en refusant d'admettre, vous aussi, plusieurs principes fondamentaux de justice comme la présomption d'innocence ou la décision de justice rendue en dernier ressort. Tant qu'un jugemen
t n'est pas rendu, personne ne peut statuer sur quoi que ce soit. Pour ceux qui ont déjà été jugé, la justice a tranchée et c'est elle qui a le dernier mot (que les avocats soient géniaux ou pas).

J'ai un profond mépris pour tous les puissants qui profitent du système et qui accaparent des richesses publiques mais nous avons le devoir de respecter les principes du droit et de notre justice qui soi-dit en passant n'est pas ou peu corrompue comme elle peut l'être dans d'autres pays.
Afficher tout
Attention ne pas être jugé coupable ne veut pas dire qu'on est innocent... Juste que les preuves sont irrecevables ou insuffisantes.

a écrit : T'as oublié de préciser le plus grave : les Rotshild sont responsables de la présence d'oxyde de dihydrogène dans les vaccins, substance qui est connu pour provoquer des maladies graves comme l'autisme ou l'anatidaephobie. *Monoxyde de dihydrogène, s'il vous plaît. On ne blague pas avec cette molécule omniprésente et assassine!! (Par son abondance et...Son absence)

Il pousse le délire un peu loin mais n'a pas totalement tort : rothschild c'est pas des blagueurs non plus. (De là à dire que c'est des reptiliens qui ont planifié le 11/9 non, mais ils restent Très influents. Et Macron a effectivement été chez eux avant la présidence )

a écrit : Attention ne pas être jugé coupable ne veut pas dire qu'on est innocent... Juste que les preuves sont irrecevables ou insuffisantes. « Le juge statue sur la culpabilité et non sur l’innocence de l’accusé ».
Personne est innocent pour la justice. Il n'y a que des coupables et des non coupables (fautes de preuves, alibi, preuves insuffisantes, etc...). Donc oui tu as raison.

a écrit : Entre les naïfs et les complotistes, il y a les réalistes. Voir le bien partout, c'est faux mais voir des complots partout c'est de la paranoïa.
Comme le dit un des commentaires précédents et selon plusieurs de mes connaissances magistrates, Sarkozy par exemple est en ligne de mire d'un nombre in
calculable de magistrats pour le faire tomber. C'est quasi de l'acharnement juridique et il ne trouve rien. Alors peut-être qu'il est très doué, qu'il graisse la patte à certains pour porter le chapeau ou cacher des preuves avant que la police ne tombe dessus, c'est fort possible et probable mais cela n'a rien à voir avec l'intégrité et l'indépendance de la justice. Il ne faut pas tout mélanger.

Ensuite, des assassinats, oui il y en a, notamment avec le régime du Kremlin ou celui de la Chine ou encore celui de l'Arabie Saoudite. Quelle rapport avec la justice française ? Les services secrets français sont depuis bien longtemps dépassés et ne commandite plus d'assassinats sur le sol français. C'est fini le temps ou Pasqua faisait régner la terreur chez les criminels français...

Par contre, en ce qui concerne ce qui se passe en opex, je ne m'engage pas. Cela ne se passe pas sur le sol français et concerne la justice militaire.
Afficher tout
Les réalistes ne manqueront jamais de flairer que donner 5 ans d'immunité à une personne et du pouvoir en prime ça sent très mauvais.

Objectivement et sans préjugé ça pue, c'est pas du complotisme de pointer du doigt que des gens intouchables 5 ans ne sont pas égaux avec les autres devant la justice.
(D'où l'incohérence de me répondre plus haut avec l'exemple Cahuzac, un ministre c'est un fusible qu'on remplace généralement en cours de mandat qui ne connaît aucune immunité.)

a écrit : Les réalistes ne manqueront jamais de flairer que donner 5 ans d'immunité à une personne et du pouvoir en prime ça sent très mauvais.

Objectivement et sans préjugé ça pue, c'est pas du complotisme de pointer du doigt que des gens intouchables 5 ans ne sont pas égaux avec les autres devant la just
ice.
(D'où l'incohérence de me répondre plus haut avec l'exemple Cahuzac, un ministre c'est un fusible qu'on remplace généralement en cours de mandat qui ne connaît aucune immunité.)
Afficher tout
Tu voudrais que l'on supprime l'immunité présidentielle et parlementaire ? Cela me parait impossible.

Ces immunités sont temporaires et s'arrête à la fin des mandats (ou 1 mois après je ne sais plus). Et même si c'est un droit hérité de la monarchie ("le roi ne peut pas mal agir"), il s'agit surtout de protéger nos institutions quoiqu'il arrive.

Les juges ont attendu la fin des mandats de Chirac et Sarkozy pour les mettre en examen. Ils sont temporairement intouchables pour le bien du pays mais redevienne des citoyens comme les autres ensuite. Je rappelle quand même qu'on peut très bien mettre quelqu'un en garde à vue si la justice a des soupçons voire en détention provisoire. Imagine qu'à chaque soupçon, nous mettions le président en garde à vue. Absent du G20 pour cause de garde à vue... c'est pas sérieux.

a écrit : C'est surement vrai dans notre imaginaire collectif parce qu'on aime ce genre d'histoire avec des valises de billets, des tueurs à gages, Daniel Craig au coin de la rue et des mecs qui posent des micros dans les lampes de chevet...
Sauf que ce n'est pas encore prouvé. Point. La réalité est bie
n souvent beaucoup moins fantasque qu'on voudrait le croire.

Faites l'ENM, soyez haut magistrat, faites vos déductions et vous pourrez apporter votre avis sur la culpabilité ou non de quelqu'un. Et encore pas ici, car vous serez tenu au droit de réserve des magistrats...

Nous sommes quand même loin du droit américain ou quelques millions suffisent à vous faire sortir de prison peu importe ce que vous avez fait. Alors oui il existe deux justices dans le sens où les magistrats prennent beaucoup plus de précautions lorsqu'il s'agit d'une personne médiatique car sa culpabilité et sa réputation d'homme public sont étroitement lié. Toutefois, à la fin, c'est le même constat. Pas de preuve de culpabilité = pas de coupable = pas de prison.

Le doute profite toujours à l'accusé. C'est un principe générale de la justice pénale. Les accusations sans preuves sont mêmes illicites et peuvent faire l'objet d'une condamnation en diffamation.

Je rappelle également que Cahuzac a été condamnée à 4 ans de prison fermes dont 2 avec sursis et 300000€ d'amende. Or, pour les peines de deux ans de prison fermes, c'est le juge d'application des peines qui décide le droit à un aménagement de peine donc pas forcément de prison comme c'est valable pour tous les citoyens de ce pays.
Il faut parfois arrêter de fantasmer sur les grands complots. La vie réelle est plus proche de Julie Lescaut que de Jason Bourne...
Afficher tout
je sais pas dans quel monde tu vis toi mais cahuzac a jamais foutu les pieds dans une vraie prison, regarde un peu ce qui se passe, crénomd'vindju!!! Un peu de garde a vue au dépot, pitètre, mais pas plus.

Quand a l'amende, 300 000 balles pour avoir escroqué presque 10 millions au FISC... non mais c'est une blague ou quoi?

a écrit : Oui enfin quand t'as 5 ans d'immunité pour couvrir tes arrières et les relations les plus haut placées du pays t'as pas besoin qu'on t'aime pour pas te faire chopper.

Sarkozy c'est le mec qui a demonté la Libye pour pas payer ses dettes à Kadhafi quand même.
Et aussi parce qu'il y a un pipe-line sous-marin entre la Lybie et l'Italie...

du pépé, du trotrole!!!

a écrit : Oui mais il faut faire une nuance.
La loi s'applique à tous sans distinction mais l'application de cette loi est laissé aux jugements de ceux qui l'appliquent. Ca fait beaucoup d'appliques dans une phrase.

Evidemment que l'humain joue un rôle et jugeras moins durement que
lqu'un de connu ou un ami. Cela n'a rien à voir avec la loi mais plutôt à son application. De la même manière que le contexte ou la médiatisation d'une affaire change le jugement. Mais la loi impose tout de même des fourchettes de peine que l'on doit respecter quelque soit le condamné. Afficher tout
nous sommes bien d'accord, dans ton commentaire on est dans le cas de l'avocat qui connait bien le juge.

Desolé mais des gens qui vont en taule pour avoir volé une bagnole pendant que d'autres n'ont même pas de bracelet électronique pour avoir failli couler Airbus (affaire clearstream) pour s'en mettre plein les poches via délit d'initié prouvé tout en partant avec 160 millions d'euros d'indemnités de licenciement, je sais pas comment tu appelle ça toi mais moi j'appelle ça du foutage de gueule organisé.

Juste une question: les pots-de-vin de mémé Betancourt pour le nain, ils ont été prouvés me trompes-je? et cet enfoiré est même pas allé en garde a vue, il a juste été... auditionné...

Faut arrêter de se voiler la face au bout d'un moment, la justice est a deux vitesses, c'est un fait établi. Tu vend une barrette de shit, t'as les bracelets, tu trafique les élections, t'as une interview... non mais sans déconner quoi!

Enfin bref, c'est copains copains quoi, faut admettre que le monde fonctionne ainsi.

a écrit : Tu voudrais que l'on supprime l'immunité présidentielle et parlementaire ? Cela me parait impossible.

Ces immunités sont temporaires et s'arrête à la fin des mandats (ou 1 mois après je ne sais plus). Et même si c'est un droit hérité de la monarchie ("le roi ne peut pas mal agir&
quot;), il s'agit surtout de protéger nos institutions quoiqu'il arrive.

Les juges ont attendu la fin des mandats de Chirac et Sarkozy pour les mettre en examen. Ils sont temporairement intouchables pour le bien du pays mais redevienne des citoyens comme les autres ensuite. Je rappelle quand même qu'on peut très bien mettre quelqu'un en garde à vue si la justice a des soupçons voire en détention provisoire. Imagine qu'à chaque soupçon, nous mettions le président en garde à vue. Absent du G20 pour cause de garde à vue... c'est pas sérieux.
Afficher tout
c'est pas sérieux??? et pourtant ca serait juste. Si je peux pas aller au boulot parce que j'ai fait une connerie et que je suis bloqué au commissariat, c'est normal, mais lui... non?
je proteste énergiquement! ^^

a écrit : je sais pas dans quel monde tu vis toi mais cahuzac a jamais foutu les pieds dans une vraie prison, regarde un peu ce qui se passe, crénomd'vindju!!! Un peu de garde a vue au dépot, pitètre, mais pas plus.

Quand a l'amende, 300 000 balles pour avoir escroqué presque 10 millions au FISC... non mai
s c'est une blague ou quoi? Afficher tout
Et toi tu confonds la peine proclamée et son application.
Il n'a effectivement jamais été en prison car le juge d'application des peines en a décidé autrement.
Faut aussi arrêter de se voiler la face dans l'autre sens. Un mec qui deale est potentiellement dangereux pour la société (règlement de compte, agression, etc). Un politique qui vole l'argent public ou qui fraude sa feuille d'impôt, c'est dangereux pour personne à part notre budget. La prison est sensé être le dernier recours que le juge applique si on considère que le détenu doit être privé de liberté.

Je rappelle tout de même que Cahuzac a remboursé les sommes dues par redressement fiscale et a payé une amende de 300.000€ donc non ce n'est pas rien. C'est 300 000 € de plus que la somme qu'il devait au FISC.

La justice est la même pour tous dans les textes. Et l'application des peines est individualisé en fonction du coupable (dangereux, pas dangereux, récidive, pas récidive, etc...). Ca vous permet aussi à vous par exemple, si vous en êtes à de nombreux excès de vitesse et que vous méritez la prison dans les textes de loi, d'éviter la détention car vous avez un casier vierge et que vous êtes père de famille.
De la corruption ou du copinage, il y en a surement et partout mais cela ne se généralise pas. Quand vous trouvez un stage pour vos enfants parce que vous avez des potes en entreprise, c'est de la corruption alors ?

a écrit : c'est pas sérieux??? et pourtant ca serait juste. Si je peux pas aller au boulot parce que j'ai fait une connerie et que je suis bloqué au commissariat, c'est normal, mais lui... non?
je proteste énergiquement! ^^
Sauf que lui n'a pas un emploi et un salaire, il a une fonction et une indemnité :) c'est complètement différent.
Il est 24h/24 président de la république pendant 5 ans.

C'est également pour cela que crier : "Macron Démission" est un non-sens institutionnel.

a écrit : Sauf que lui n'a pas un emploi et un salaire, il a une fonction et une indemnité :) c'est complètement différent.
Il est 24h/24 président de la république pendant 5 ans.

C'est également pour cela que crier : "Macron Démission" est un non-sens institutionnel.
Non, ce n'est pas du tout un "non-sens".

Le président, tout comme le premier ministre d'ailleurs, a constitutionnellement le droit de démissionner de ses fonctions. Sous la Vème république De Gaulle l'a fait (1969), et tant d'autres l'ont également fait avant lui.

a écrit : Non, ce n'est pas du tout un "non-sens".

Le président, tout comme le premier ministre d'ailleurs, a constitutionnellement le droit de démissionner de ses fonctions. Sous la Vème république De Gaulle l'a fait (1969), et tant d'autres l'ont également fait avant lui.
Oui c'est une démission dans le sens littéraire du mot, il se démet de sa fonction.

Ce n'est pas une démission au sens du code du travail car il n'y a aucune rupture de contrat et il ne remet pas de lettre de démission à quiconque.

Pour moi, c'est une rupture de mandat provoquant la vacance de la présidence. D'ailleurs la Constitution ne parle jamais de démission du président mais il a le droit d'abandonner ces fonctions.

a écrit : Oui c'est une démission dans le sens littéraire du mot, il se démet de sa fonction.

Ce n'est pas une démission au sens du code du travail car il n'y a aucune rupture de contrat et il ne remet pas de lettre de démission à quiconque.

Pour moi, c'est une rupture de mandat pr
ovoquant la vacance de la présidence. D'ailleurs la Constitution ne parle jamais de démission du président mais il a le droit d'abandonner ces fonctions. Afficher tout
Les élus ne sont pas soumis au code du travail, pas plus que les fonctionnaires d'ailleurs. Pourquoi y faire référence ?
Ils sont soumis au code électoral et à des lois organiques particulières.

Or l'article 3 de la "Loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962
relative à l’élection du président de la République au suffrage universel" mentionne bien le terme de "démission", voici l'extrait:

"Le Conseil constitutionnel doit s’assurer du consentement des personnes présentées qui, à peine de nullité de leur candidature, doivent lui remettre, sous pli scellé, une déclaration de leur situation patrimoniale conforme aux dispositions de l’article LO 135-1 du Code électoral et l’engagement, en cas d’élection, de déposer deux mois au plus tôt et un mois au plus tard avant l’expiration du mandat ou, EN CAS DE DÉMISSION, dans un délai d’un mois après celle-ci, une nouvelle déclaration conforme à ces dispositions qui sera publiée au Journal officiel de la République française dans les huit jours de son dépôt."

Donc, pour résumer, un président peut démissionner, ce cas est prévu par la loi, et on parle bien juridiquement de "démission".

a écrit : Les élus ne sont pas soumis au code du travail, pas plus que les fonctionnaires d'ailleurs. Pourquoi y faire référence ?
Ils sont soumis au code électoral et à des lois organiques particulières.

Or l'article 3 de la "Loi n° 62-1292 du 6 novembre 1962
relative à l’élection du
président de la République au suffrage universel" mentionne bien le terme de "démission", voici l'extrait:

"Le Conseil constitutionnel doit s’assurer du consentement des personnes présentées qui, à peine de nullité de leur candidature, doivent lui remettre, sous pli scellé, une déclaration de leur situation patrimoniale conforme aux dispositions de l’article LO 135-1 du Code électoral et l’engagement, en cas d’élection, de déposer deux mois au plus tôt et un mois au plus tard avant l’expiration du mandat ou, EN CAS DE DÉMISSION, dans un délai d’un mois après celle-ci, une nouvelle déclaration conforme à ces dispositions qui sera publiée au Journal officiel de la République française dans les huit jours de son dépôt."

Donc, pour résumer, un président peut démissionner, ce cas est prévu par la loi, et on parle bien juridiquement de "démission".
Afficher tout
Effectivement, j'ai tort, je n'avais pas trouvé ce texte. JMCMB.

Reste plus qu'à le convaincre pour ceux qui veulent son départ. :)

a écrit : Poursuivis en justice ne veut pas dire coupable.

Si Chirac a été condamné il n'a évité la prison que grâce a son état de santé et que ses actes ne font pas de lui quelqu'un de dangereux pour la société (par exemple s'il avait tué quelqu'un être âgé/mourant ou pas, il n'y échappant
pas). Corruption étant, même si c'est juste sémantiquement parlant, un mot un peu fort pour ce qui lui est reproché de souvenir.

Sarkozy pour quasiment toutes ses fameuses "affaires", les dossiers sont complètement vides ou avec des éléments faux ou invérifié (médiapart ou le canard je sais plus a dû s'excusé d'avoir dit des choses fausses qui se sont retrouvé dans un dossier à charge contre Sarko).
Et qu'on ne me parle pas que Sarkozy bénéficie d'un traitement de faveur par la justice. Il était avocat et il a maltraité les magistrats durant tout son mandat. C'est sûrement l'homme le moins populaire de la justice, si un juge d'instruction avait eu les moyens de se le faire, il ne s'en serait pas privé !
La seule affaire où il est vraiment inquiété c'est sur les comptes de campagne, et c'est parce qu'il rechigne à "lâcher" certains de ses proches qui ont vraisemblablement trichés alors que lui n'est pas vraiment au fait de ce qui est leurs sont reprochés. Mais ce n'est pas de la corruption.

Enfin Hollande n'a pas ce genre de problème, et à mon avis qu'il n'en aura.

Donc la France n'est pas du tout dans une situation comparable à celle de la Corée.
On peut faire un rapprochement de la Corée avec le Brésil, ce serait plus pertinent je pense.
Afficher tout
On a des réseaux pédophiles élitistes. Jack lang n'aime pas trop en parler contrairement à Cohen bendit.

a écrit : Je te plains de penser que les puissants sont intouchables en France.

Il n'y a pas de traitement de faveur de la justice, je rejette toute justice de classe en France, tout simplement car sa n'existe pas. J'appel ces mauvais préjugés les "idées cancers", qui a force d'être res
sassés et repris deviennent de véritables métastases pour la société : Alain carognon, ministre sous balladur, arrêté et condamné à 24 mois de prison ; Richard cazenave député pendant 20 ans condamné à de la prison ferme en 2007 ; Gaston flosse senateur condamné pour prise illégal d'intérêt ; Harlem Désir condamné à 18 mois avec sursi plus lourde amendes ; Jérôme cahuzac 2 ans ferme et 300 000 euro d'amende etc. Ça prouve bien que l'on sait condamné les "puissants" en France.

Ils avaient tous de très bons avocats. Et au passage avoir un bon avocat n'est pas une chose condamnable et ne présume pas de la culpabilité de leurs clients ! S'il y a une faille dans le dossier d'accusation qui fait tombé ce dossier ce n'est pas pour rien, c'est qu'un droit ou une liberté a été bafoué. A toi aussi cette faille te profitera le cas échéant, ça n'a rien avoir avec être "puissant".
De la même façon, balkany est un salaud, ça tout le monde le sait (à part ses électeurs apparemment) , mais ce n'est pas encore illégale d'être un salaud. Il y a une enquête sur lui pour abus de bien sociaux qui a récemment pas mal avancé. Affaire à suivre.

Je ne refuse pas de voir quoi que ce soit. Je regarde sans préjugé. Il n'y a pas de justice à deux vitesses, et pas de corruption institutionnalisé en France, on est autour des 20eme dans un classement des pays ayant le moins de problèmes de corruption. Évidemment ça ne veut pas dire que tout le monde est beaux et gentils et qu'il n'y a pas de progrès à faire. La liste ci dessus, loin d'être exhaustive, le démontré, mais il faut rester mesuré et surtout ne pas généralisé.
Afficher tout
La rigolade.

a écrit : Tu aurais pu faire un effort pour être crédible, par exemple dire que 40% des dollars leur appartiennent ça ferait déjà beaucoup, parce que 99% ça fait juste ridicule. Sinon si tu as froid dans le dos c'est peut être simplement que tu devrais essayer de considérer la réalité sous un autre angle, par exemple avec un angle de 180 degrés tu aurais ton radiateur dans le dos et tu n'aurais plus froid. Afficher tout Ben si les banques sont a lui et que les gens mettent à la banques, ya moyen que ça se rapproche.

a écrit : Ben si les banques sont a lui et que les gens mettent à la banques, ya moyen que ça se rapproche. Ça se pourrait en effet si cette famille possédait toutes les banques américaines mais je crois qu'il ont quand même quelques concurrents... Et il faudrait aussi que tous les billets soient dans les coffres des banques, ce qui n'est pas le cas : la plupart des billets sont dans les poches des gens et dans les tiroirs-caisse des commerçants. Sinon pour donner un ordre de grandeur : la masse monétaire de toutes les pièces et billets en dollars US est de l'ordre de 1000 milliards de dollars, les personnes les plus riches du Monde (Jeff Bezos et Bill Gates) possèdent une fortune de l'ordre de 100 milliards chacune, (et ce ne sont pas des billets sous leur matelas mais toutes sortes de biens qui ne sont pas des billets tant qu'ils ne les ont pas vendus en demandant un paiement en espèces), et le plus riche des Rothschild atteint tout juste le milliard de dollars... Donc même s'il revendait tout ce qu'il possède pour avoir des billets, il n'aurait que 0,1% des billets en circulation. Alors je veux bien que des gens croient que l'Homme n'a jamais marché sur la lune, mais croire qu'une personne ou même une famille possède une quantité significative des dollars en circulation, c'est juste pas possible.