La catastrophe de Courrières : un immense drame et un miracle

Proposé par
le
dans

La catastrophe de Courrières est la catastrophe minière la plus meurtrière d'Europe. Due à l'origine à un coup de poussier dans une mine du nord en 1906, l'explosion fit 1099 morts et les recherches furent vite arrêtées car on dénombra 16 morts parmi les sauveteurs. Toutefois, 20 jours après le drame, 13 mineurs réussirent à remonter à la surface après avoir erré dans le noir. Un quatorzième survivant fut retrouvé seul 24 jours après la catastrophe.


Tous les commentaires (79)

a écrit : Moi, j'ai bien l'impression que TOUTES les poussières sont inflammables en milieu confiné, quel que soit le matériau, et c'est ça que je trouve difficile à imaginer. Dans le cas d'un silo, ce sont des poussières de céréales, et dans le cas d'une mine (coup de poussier) c'est de la poussière de carbone. Le carbone n'est pas spécialement connu comme étant hautement inflammable. Afficher tout ah bon ? la poussière de cette mine était de la poussière de charbon (mot issu de carbone) et justement le charbon était exploité pour son inflammabalité et don pouvoir calorifique...

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : ah bon ? la poussière de cette mine était de la poussière de charbon (mot issu de carbone) et justement le charbon était exploité pour son inflammabalité et don pouvoir calorifique... NOmatters a raison je pense aussi que tout les poussières sont inflammables.
De la poussière de farine ça explose (oui oui) pourtant la farine n'est pas inflammables.
C'est la densité du nuage de poussière qui joue je pense.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : NOmatters a raison je pense aussi que tout les poussières sont inflammables.
De la poussière de farine ça explose (oui oui) pourtant la farine n'est pas inflammables.
C'est la densité du nuage de poussière qui joue je pense.
Si, si la farine c'est inflammable. Tu n'as jamais fait brûler du pain ? Je rererépête en espérant que ceux qui ont encore ces idées préconçues se coucheront moins bête : il faut que ce soit un matériau inflammable pour que la poussière puisse exploser (et inversement) donc la poussière de verre ou la poussière de ciment, ça n'explose pas.

Posté le

android

(1)

Répondre

Je parle sous le contrôle des nombreux experts ici présents mais il apparaît que la poussière d'aluminium, tout comme celle de magnésium, ça explose.
Pourtant ces matières sont dépourvues de carbone. D'ailleurs une feuille d'aluminium sur des braises (BBQ) ne brûle pas.
Si quelqu'un est capable d'expliquer comment explose la poussière de métal, je suis preneur.

a écrit : Je parle sous le contrôle des nombreux experts ici présents mais il apparaît que la poussière d'aluminium, tout comme celle de magnésium, ça explose.
Pourtant ces matières sont dépourvues de carbone. D'ailleurs une feuille d'aluminium sur des braises (BBQ) ne brûle pas.
Si quelqu'un es
t capable d'expliquer comment explose la poussière de métal, je suis preneur. Afficher tout
Je vais te répondre que c’est parce que c’est une matière oxydable qui réagit avec l'oxygène.
Mais en vrai, j’ai du mal à comprendre pourquoi également.

a écrit : Je parle sous le contrôle des nombreux experts ici présents mais il apparaît que la poussière d'aluminium, tout comme celle de magnésium, ça explose.
Pourtant ces matières sont dépourvues de carbone. D'ailleurs une feuille d'aluminium sur des braises (BBQ) ne brûle pas.
Si quelqu'un es
t capable d'expliquer comment explose la poussière de métal, je suis preneur. Afficher tout
Je pense que l'énergie libéré par l'oxydation/combustion d'une feuille d'aluminium n'est pas suffisante pour s'auto entretenir. Avec une poudre en suspension qui donne un mélange idéal oxygène/aluminium, la réaction est rapide et totale ce qui libère une grande quantité d'énergie en un temps très court ce qui donne une explosion.

a écrit : Je parle sous le contrôle des nombreux experts ici présents mais il apparaît que la poussière d'aluminium, tout comme celle de magnésium, ça explose.
Pourtant ces matières sont dépourvues de carbone. D'ailleurs une feuille d'aluminium sur des braises (BBQ) ne brûle pas.
Si quelqu'un es
t capable d'expliquer comment explose la poussière de métal, je suis preneur. Afficher tout
Apparemment mes commentaires ne servent à rien puisque tu reposes sans arrêt les mêmes questions. Et bientôt tu diras à nouveau que tu as compris en faisant un recherche et que ce n'est pas grâce aux nombreux contributeurs qui s'efforcent de te répondre...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je pense que l'énergie libéré par l'oxydation/combustion d'une feuille d'aluminium n'est pas suffisante pour s'auto entretenir. Avec une poudre en suspension qui donne un mélange idéal oxygène/aluminium, la réaction est rapide et totale ce qui libère une grande quantité d'énergie en un temps très court ce qui donne une explosion. Afficher tout Donc malgré ce que l'on pourrait croire, les métaux oxydables sont inflammables ?
Mais pas n'importe quelles conditions, c'est bien ça ?
Et donc le titane ou l'or en poudre ne pourraient pas exploser ?

Et j'ai bien compris que le verre ou le mortier ne peuvent pas brûler parce qu'ils sont déjà des oxydes (des produits d'une oxydation): "What is dead may never die"

a écrit : Apparemment mes commentaires ne servent à rien puisque tu reposes sans arrêt les mêmes questions. Et bientôt tu diras à nouveau que tu as compris en faisant un recherche et que ce n'est pas grâce aux nombreux contributeurs qui s'efforcent de te répondre... Tu nous dit de faire l'expérience de brûler de la farine ou du charbon, ok ça brûle donc ça peut exploser.
Or l'aluminium ne brûle pas quand on le met au feu, or cela explose, donc ton "expérience du feu" ne vaut pas.

a écrit : Tu nous dit de faire l'expérience de brûler de la farine ou du charbon, ok ça brûle donc ça peut exploser.
Or l'aluminium ne brûle pas quand on le met au feu, or cela explose, donc ton "expérience du feu" ne vaut pas.
Tu le fais exprès ? Je parle aussi de la poudre métallique et même plusieurs fois, si tu veux bien te donner la peine de lire...

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Tu le fais exprès ? Je parle aussi de la poudre métallique et même plusieurs fois, si tu veux bien te donner la peine de lire... Mais quelle mauvaise foi... Les poudres de métaux ça brûle oui, mais pas les objets plus massifs.

Tu dis textuellement " Si, si, le charbon ça brûle, c'est pour ça qu'on l'extrait DONC sa poussière brûle aussi". Tu recommences avec le pain un peu plus tard: le pain brûle donc la farine, qui en est la poudre, brûle. Si on transpose ton raisonnement aux métaux, ça ne tient pas, c'est tout.

a écrit : Mais quelle mauvaise foi... Les poudres de métaux ça brûle oui, mais pas les objets plus massifs.

Tu dis textuellement " Si, si, le charbon ça brûle, c'est pour ça qu'on l'extrait DONC sa poussière brûle aussi". Tu recommences avec le pain un peu plus tard: le pain brûle donc la
farine, qui en est la poudre, brûle. Si on transpose ton raisonnement aux métaux, ça ne tient pas, c'est tout. Afficher tout
Tu as pris la peine de chercher les passages ou je parle des poudres métalliques ? Parce que citer n'importe quel passage qui n'a rien à voir et te plaindre que ça n'a rien à voir et dire en plus que c'est moi qui suis de mauvaise foi c'est vraiment fort de café ! Tu as ta propre logique, c'est bien ça ? Comme quand tu n'avais rien compris et tu disais que c'était à moi de me renseigner. Et tout ça pour prétendre ensuite que tu as compris tout seul en faisant des recherches. Je crois que ce n'est pas seulement d'une explication sur les poudres dont tu as besoin et alors ce n'est plus de mon ressort : j'abandonne.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Donc malgré ce que l'on pourrait croire, les métaux oxydables sont inflammables ?
Mais pas n'importe quelles conditions, c'est bien ça ?
Et donc le titane ou l'or en poudre ne pourraient pas exploser ?

Et j'ai bien compris que le verre ou le mortier ne peuvent pas b
rûler parce qu'ils sont déjà des oxydes (des produits d'une oxydation): "What is dead may never die" Afficher tout
Les métaux oxydables "brule" mais n'émettent pas de gaz lors de la réaction ce qui ne donnera pas de flamme. La combustion des élements carbonés émettent du CO2 à très haute température ce qui donne le plasma et la flamme.

Le titane et l'or sont oxydables après je ne sais pas si c'est exothermique (pas d'exothermie -> pas de combustion). l'or il faut vraiment être motivé pour l'oxyder.

En effet le verre et le mortier sont déjà des oxydes (verre SiO2 mortier plein d'oxyde différent dont du SiO2 aussi) et ne peuvent pas normalement être plus oxydé et ça veut dire pas de combustion. Globalement à part les matières organiques, tout les élements naturel sur Terre sont à leur degré maximal d'oxydation.
Les métaux que l'on utilise ont été débarassés de leurs oxygènes lorsque leurs minerais sont passés par la fonderie.

a écrit : Les métaux oxydables "brule" mais n'émettent pas de gaz lors de la réaction ce qui ne donnera pas de flamme. La combustion des élements carbonés émettent du CO2 à très haute température ce qui donne le plasma et la flamme.

Le titane et l'or sont oxydables après je ne sais pas si c
9;est exothermique (pas d'exothermie -> pas de combustion). l'or il faut vraiment être motivé pour l'oxyder.

En effet le verre et le mortier sont déjà des oxydes (verre SiO2 mortier plein d'oxyde différent dont du SiO2 aussi) et ne peuvent pas normalement être plus oxydé et ça veut dire pas de combustion. Globalement à part les matières organiques, tout les élements naturel sur Terre sont à leur degré maximal d'oxydation.
Les métaux que l'on utilise ont été débarassés de leurs oxygènes lorsque leurs minerais sont passés par la fonderie.
Afficher tout
Merci, c'est extrêmement clair.

Chapeau à tous ses hommes qui ont largement contribué au développement économique du Nord au début du siècle dernier !

a écrit : Je me coucherais deux fois moins bête, le coup de poussiers, je ne connaissais pas.

Pour ceux comme moi : c'est une explosion suite à l'embrasement des poussières en suspension.
Contrairement au coup de grisou où c'est une explosion dû à une fuite de "gaz"
Effectivement, ce phénomène est appelé ATEX (Atmosphère explosive).
Cette atmosphère est présente quand le gaz se trouve entre sa LIE et sa LSE (Limite Inférieure d'Explosivité / Limite Supérieur d'Explosivité, exprimé en %Volume dans l'air).
Une ATEX peut également se créer avec des poussières (farine / sucre / sciure de bois...) les particules doivent être en suspension avoir un certain diamètre et une certaine concentration dans l'air.

a écrit : Les mineurs ne remontaient pas du fond le midi pour manger, ils emportaient avec eux une gamelle. Et cette gamelle dépassait largement les besoins de la journée (par prudence j'imagine).
D'ailleurs quand le mineur remontait du fond en fin de journée, il distribuait à ses enfants (et y'en avait pas
que 2...) le pain qu'il n'avait pas mangé. Pain qui était considéré comme magique par les petits qui se battaient pour en avoir. Ce pain était appelé "pain d'alouette" dans le Nord.
Donc j'imagine qu'en rationnant bien...
Afficher tout
Ca ne tient pas la route ton histoire ,un homme peut rester 24 jours sans manger il ne mourra pas forcément,bien que ca puisse être bien tendu... Mais est ce qu’il avait descendu avec lui un tonneau ? Parce qu’après 3 jours sans boire là ce commence à devenir chaud...

a écrit : Ca ne tient pas la route ton histoire ,un homme peut rester 24 jours sans manger il ne mourra pas forcément,bien que ca puisse être bien tendu... Mais est ce qu’il avait descendu avec lui un tonneau ? Parce qu’après 3 jours sans boire là ce commence à devenir chaud... Dans la plupart des mines, on peut trouver des parois ruisselantes d'eau. Cela devait être assez pour survivre. D'ailleurs beaucoup d'anciennes mines sont aujourd'hui envahies par les remontées d'eau. Après, ça doit pas avoir le goût de la Volvic...

a écrit : Dans la plupart des mines, on peut trouver des parois ruisselantes d'eau. Cela devait être assez pour survivre. D'ailleurs beaucoup d'anciennes mines sont aujourd'hui envahies par les remontées d'eau. Après, ça doit pas avoir le goût de la Volvic... Saturées en métaux mortels