La catastrophe de Courrières : un immense drame et un miracle

Proposé par
le
dans

La catastrophe de Courrières est la catastrophe minière la plus meurtrière d'Europe. Due à l'origine à un coup de poussier dans une mine du nord en 1906, l'explosion fit 1099 morts et les recherches furent vite arrêtées car on dénombra 16 morts parmi les sauveteurs. Toutefois, 20 jours après le drame, 13 mineurs réussirent à remonter à la surface après avoir erré dans le noir. Un quatorzième survivant fut retrouvé seul 24 jours après la catastrophe.


Tous les commentaires (79)

Il était fréquent d’utiliser des petits oiseaux comme détecteur de gaz indolore et inodores dans les mines. L’oiseau étant plus sensible, son évanouissement permettait de signaler une zone d’exposition dangereuse dans la mine et ainsi d’évacuer les lieux.

a écrit : Si, si, c'est inflammable le charbon (et donc sa poussière). C'est d'ailleurs pour ça qu'on l'extrait du sol : parce que c'est un combustible. Si c'était une carrière de marbre, il n'y aurait pas à craindre d'explosion de poussière. Le principe des explosions de poussières c'est que la surface en contact avec l'oxygène de l'air (qui est le comburant nécessaire à la combustion) correspond à la totalité du matériau donc tout le volume brûle d'un coup, c'est ce qu'on appelle un mélange stochiométrique (si j'ai bonne mémoire) alors que quand on fait brûler des morceaux de charbon, ils brûlent en surface et l'oxygène se renouvelle, par la circulation d'air, au fur et à mesure qu'il est consommé donc c'est plus lent et il n'y a aucun risque que les gaz de combustion se détendent à la vitesse du son, ce qui créerait l'explosion (si j'ai bonne mémoire). Afficher tout En résumé '' simpliste'':
Pour qu'il y est combustion il faut un comburant(oxygène) et carburant (charbon, bois, paille n'importe quelle matière combustible)et un apport d' énergie (souvent étincelles) .
La combustion aura lieu dans la zone d'échange des deux.
Donc en général en surface de la matière (carburant), au contact du comburant (le plus souvent air).
Quand on coupe en deux la matière on obtient plus de surface donc meilleur échange avec l'air.
Au plus on coupe, au plus on a de surface, et meilleur sera la combustion.
Donc imaginé un bout de charbon réduit en poussière volatile en suspension dans l'air
(même prince avec farine, etc...)
Edit : AAPLR apparament je ne t'avais pas lu entièrement, donc je n'apporte rien de plus que toi, Dsl je voulais répondre à NoMatters

Posté le

android

(4)

Répondre

Les gens travaillaient 70h /semaine, payés à coup de fronde. Les patrons comme Godin étaient rares. Les mines étaient super dangereuses. On utilisait des oiseaux pour le grisou, des bois de charpente qui craquent avant de céder pour prévenir des effondrements. La silicose et l'anthrax te bouffaient à long terme. Bref une belle misère

a écrit : Si, si, c'est inflammable le charbon (et donc sa poussière). C'est d'ailleurs pour ça qu'on l'extrait du sol : parce que c'est un combustible. Si c'était une carrière de marbre, il n'y aurait pas à craindre d'explosion de poussière. Le principe des explosions de poussières c'est que la surface en contact avec l'oxygène de l'air (qui est le comburant nécessaire à la combustion) correspond à la totalité du matériau donc tout le volume brûle d'un coup, c'est ce qu'on appelle un mélange stochiométrique (si j'ai bonne mémoire) alors que quand on fait brûler des morceaux de charbon, ils brûlent en surface et l'oxygène se renouvelle, par la circulation d'air, au fur et à mesure qu'il est consommé donc c'est plus lent et il n'y a aucun risque que les gaz de combustion se détendent à la vitesse du son, ce qui créerait l'explosion (si j'ai bonne mémoire). Afficher tout Un petit bémol a ton explication. Il n’y a pas que la poussière de chose inflammable qui peut exploser.. il y a aussi la poussière d’acier, d aluminium de titane...

Les recherches furent interrompus sous la pression des exploitants de la mine de charbon car l'incendie crée était en train de détruire la mine dans sa totalité, cette malheureuse catastrophe à contribué à l'évolution de conditions de travail des mineurs par la suite partout en France comme des rtt par exemple
Merci le CAP/BEP plombier chauffagiste lol

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Est-ce le même phénomène pour les silos agricoles ? Qu'est ce qui rend les poussières inflammables ? Tout à fait, si vous utlisez un aspirateur dans un silo , celui-ci devra être aux normes ADF c est à dire anti deflagrant !! C est pendant la 2ème guerre mondiale que l on a remarqué que certaines bombes provoquaient une plus grosse explosion que d autres de même puissance, ce surcroît de puissance etant du aux poussières des précédentes explosions !! Mais cela necessite que certaines proportions soient atteintes !!! Ne me demandez pas lesquelles, je ne le sais pas !!!

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Si, si, c'est inflammable le charbon (et donc sa poussière). C'est d'ailleurs pour ça qu'on l'extrait du sol : parce que c'est un combustible. Si c'était une carrière de marbre, il n'y aurait pas à craindre d'explosion de poussière. Le principe des explosions de poussières c'est que la surface en contact avec l'oxygène de l'air (qui est le comburant nécessaire à la combustion) correspond à la totalité du matériau donc tout le volume brûle d'un coup, c'est ce qu'on appelle un mélange stochiométrique (si j'ai bonne mémoire) alors que quand on fait brûler des morceaux de charbon, ils brûlent en surface et l'oxygène se renouvelle, par la circulation d'air, au fur et à mesure qu'il est consommé donc c'est plus lent et il n'y a aucun risque que les gaz de combustion se détendent à la vitesse du son, ce qui créerait l'explosion (si j'ai bonne mémoire). Afficher tout Lors d'un coup de poussière, ce n'est pas la poussière de charbon qui prend feu mais le carbone contenu dans le sol. Renseigne toi.
Les carrières de marbre sont à ciel ouvert, donc aucun risque.
PS La poussière de riz est très inflammable. Tu te chauffes au riz toi ?

a écrit : Un petit bémol a ton explication. Il n’y a pas que la poussière de chose inflammable qui peut exploser.. il y a aussi la poussière d’acier, d aluminium de titane... Voilà, c'est bien ce qui me semblait.

a écrit : Lors d'un coup de poussière, ce n'est pas la poussière de charbon qui prend feu mais le carbone contenu dans le sol. Renseigne toi.
Les carrières de marbre sont à ciel ouvert, donc aucun risque.
PS La poussière de riz est très inflammable. Tu te chauffes au riz toi ?
Sait-on pourquoi la poussière de matériaux apyres peut exploser ?

a écrit : Un petit bémol a ton explication. Il n’y a pas que la poussière de chose inflammable qui peut exploser.. il y a aussi la poussière d’acier, d aluminium de titane... Ces matériaux sont oxydables avec une réaction exothermique. Donc d'une certaine façon, ils "brûlent".
Au contraire de carrières de roche (le marbre a été cité)

Posté le

android

(2)

Répondre

Le film Equalizer 2 montre une explosion engendrée par de la poussière de farine, et "unclesam" abordait cette réaction dans l'appli en juin 2013.

Posté le

android

(2)

Répondre

Je vis dans le bassin minier du Pas-de-Calais, et ces catastrophes sont plutôt bien connues par la population, surtout celle de Courrières. C'est troublant d'écouter nos grands-parents parler de leur métier de mineur et des risques, parce que c'est à la fois une fierté et des souvenirs douloureux.

Pour reprendre un peu les commentaires sur l'explosion due à la poussière en suspension, l'explosion est largement favorisée par le confinement. Sinon vous imaginez bien qu'avec notre atmosphère, étant remplie de poussière, on aurait le droit à un sacré feu d'artifice à tout moment.

C'est ce que l'on appelle un milieu ATEX (Atmosphère explosive) cela peut être soit une ATEX gaz soit une ATEX poussière. Et parmi ces ATEX gaz ou poussière il y a différents niveaux permettant aussi aux industriels notamment de choisir des équipements ou de mettre en place des consignes adaptés à ces zones.
Toute poussière (sucre, farine, bois, acier, métaux, etc...) est susceptible d'engendrer une explosion à partir du moment où l'atmosphère de la zone chargée de cette poussière se trouve entre la LIE et LSE (limite inférieur et supérieur d'explosivité). Cela est aussi valable pour le gaz. Il y a des vidéos intéressantes disponible sur YouTube par exemple où vous pouvez voir des ados faire une bataille de farine dans leur chambre et d'un coup une explosion survient...

Les solutions souvent envisagées (ici non exhaustives) pour éviter cela est soit de saturer l'atmosphère de cette poussière ou gaz (on est au dessus de la LSE) soit on inerte notamment à l'azote afin de retirer le comburant du fameux triangle du feu qu'est combustible-source d'énergie-comburant (oxygène). D'autres solutions existent.

Posté le

android

(13)

Répondre

a écrit : Sait-on pourquoi la poussière de matériaux apyres peut exploser ? En fait, la poussière de tout ce qui est oxydable peut potentiellement exploser si le mélange carburant-comburant est optimal, la poussière (de charbon, de riz, de fer, de bois, de tissu) en suspension dans l'air se comporte exactement comme de la vapeur d'essence où du butane. Si le mélange est idéal, que ce soit dans un lieu confiné où non, à la moindre étincelle: BOUM. (carburant+comburant+étincelle=triangle du feu, comme en parle justement Yoone plus haut)
Donc, même si un matériau est très résistant au feu, du moment que sa composition chimique peut se lier à des atomes d'oxygène, même très difficilement, s'il est réduit en poussière, cette poussière peut s'oxyder très rapidement, donc brûler/exploser.
Pour la poussière de marbre, vu qu'il ne s'oxyde pas quelle que soient les conditions, il n'y a aucun danger. Valable aussi pour n'importe quel matériau non oxydable comme presque toutes les roches, certains métaux comme l'or, le chrome, l'étain, et aussi la plupart des gaz... heureusement que l'azote ne s'oxyde pas sinon ça ferait un joli feu d'artifice planétaire. ^^

Pour l'anecdote, je n'ai pas grand chose à dire à part le fait que le nombre de morts est tout bonnement effrayant... à mettre dans le top 10 des plus meurtrières catastrophes industrielles de l'histoire je pense...

a écrit : Il était fréquent d’utiliser des petits oiseaux comme détecteur de gaz indolore et inodores dans les mines. L’oiseau étant plus sensible, son évanouissement permettait de signaler une zone d’exposition dangereuse dans la mine et ainsi d’évacuer les lieux. Ma grand-mère et toutes mes grand-tantes avaient comme "animal de compagnie" un ou plusieurs canaris (qu'elles appelaient "canariens")
Une façon comme une autre d'être avec leurs hommes par l'esprit quand ces derniers travaillaient "au fond".
Quand leurs oiseaux se mettaient à battre des ailes et à piailler sans raison, je les voyaient se précipiter vers eux et leur parler. Traduit du Ch'ti, ça donnait quelque chose comme "Qu'est ce qu'il se passe mon petit ? Tu sens le grisou ?"
La hantise du coup de grisou ou de poussier n'était pas seulement au fond mais aussi à la surface...

a écrit : Les mineurs ne remontaient pas du fond le midi pour manger, ils emportaient avec eux une gamelle. Et cette gamelle dépassait largement les besoins de la journée (par prudence j'imagine).
D'ailleurs quand le mineur remontait du fond en fin de journée, il distribuait à ses enfants (et y'en avait pas
que 2...) le pain qu'il n'avait pas mangé. Pain qui était considéré comme magique par les petits qui se battaient pour en avoir. Ce pain était appelé "pain d'alouette" dans le Nord.
Donc j'imagine qu'en rationnant bien...
Afficher tout
Ha le pain d'alouette ! (les alouettes susnommées désignant simplement les enfants des mineurs)
Je me rappelle attendre le retour du fond de mon grand-père et fouiller sans façon dans sa musette à la recherche de son briquet (sa gamelle) et mordre dans des tartines de beurre ayant passé 10 bonnes heures au fond de la mine. Je ne sais toujours pas ce qui leur donnait ce goût inimitable mais j'adorais ces tartines. Je donnerai cher pour mordre encore un coup dedans !

a écrit : En fait, la poussière de tout ce qui est oxydable peut potentiellement exploser si le mélange carburant-comburant est optimal, la poussière (de charbon, de riz, de fer, de bois, de tissu) en suspension dans l'air se comporte exactement comme de la vapeur d'essence où du butane. Si le mélange est idéal, que ce soit dans un lieu confiné où non, à la moindre étincelle: BOUM. (carburant+comburant+étincelle=triangle du feu, comme en parle justement Yoone plus haut)
Donc, même si un matériau est très résistant au feu, du moment que sa composition chimique peut se lier à des atomes d'oxygène, même très difficilement, s'il est réduit en poussière, cette poussière peut s'oxyder très rapidement, donc brûler/exploser.
Pour la poussière de marbre, vu qu'il ne s'oxyde pas quelle que soient les conditions, il n'y a aucun danger. Valable aussi pour n'importe quel matériau non oxydable comme presque toutes les roches, certains métaux comme l'or, le chrome, l'étain, et aussi la plupart des gaz... heureusement que l'azote ne s'oxyde pas sinon ça ferait un joli feu d'artifice planétaire. ^^

Pour l'anecdote, je n'ai pas grand chose à dire à part le fait que le nombre de morts est tout bonnement effrayant... à mettre dans le top 10 des plus meurtrières catastrophes industrielles de l'histoire je pense...
Afficher tout
Ok donc :
Mélange stœchiométrique de
Air ( comburant ) + poussière (carburant due à l’oxydation possible et grande surface de contact ) + étincelle = explosion

Merci pour les précisions ;)

a écrit : Ce qui est impressionnant dans cette histoire, c'est élan de solidarité des autres pays pour venir en aide aux mineurs. Je crois que l’Allemagne avait envoyé des secouristes vêtus de scaphandres autonomes ( une vraie révolution à l'époque) par exemple. Si on replace ça dans le contexte politique du début XXeme, c'est marquant.

En outre, cette catastrophe a fait office de coup de foudre dans le monde de la mine. Après ça, les mesures de sécurités ont été massivement renforcées partout dans le monde.
Afficher tout
Massivement renforce partout dans le monde ? C est une blague ? Ils descendent encore aujourd'hui avec la même sécurité qu'il y a 100 ans dans certains pays

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Massivement renforce partout dans le monde ? C est une blague ? Ils descendent encore aujourd'hui avec la même sécurité qu'il y a 100 ans dans certains pays Sans canari et sans lampe grillagée même, de nos jours...