Il y eut une seule femme médecin dans l'armée française lors de la Première Guerre mondiale

Proposé par
le
dans

Nicole Girard-Mangin fut la seule femme médecin dans l'armée française pendant la Première Guerre mondiale. Elle fut présente à Verdun lors des premiers jours de l'attaque allemande et sauva la vie de dizaines de blessés. Elle ne reçut aucune médaille ni distinction pour ses services.


Tous les commentaires (79)

a écrit : Je ne serais pas contre une petite analyse psychologique gratuite si tu as l'amabilité de m’en faire un résumé.
Pour l’omniprésence, j’en suis bien navré, mais cela va s’atténuer, c’est normalement bientôt les vacances et vous serez tranquille.
Tu peu rester tu gêne personne t’es même plutôt marrant. N’ai pas la prétention de croire que tu dérange

a écrit : Je crains que les hausses des violences faites aux femmes soient surtout une hausse du nombre de plaintes déposées avec notamment les mouvements Metoo et Balancetonporc qui bien que critiquable ont permis une certaine libération de la parole et une certaine prise de conscience général de l'existence et de l’illégalité de certains actes.
Les violences faites aux femmes ont malheureusement toujours existé et existeront encore longtemps. La prise de conscience générale reste une bonne chose qui va dans le bon sens.

Le problème des salaires est un débat insoluble et terriblement complexe, car c’est une équation multifactorielle et certainement pas uniquement liée à une distinction de genre. Il ne peut y avoir de débat unique sur le sujet, mais surtout des améliorations ponctuelles sur les points qui créent justement ces écarts (majorité d’homme chez les cadres et fonction dirigeante, omerta masculine dans certains CA, mauvaise négociation des salaires par les femmes en moyenne, congés parentaux généralement féminins, plafond de verre et manque de promotions, manque de prise en compte des compétences de chacun, préjugés sur la maternité ou les enfants, etc.). Cela ira dans le bon sens si les lois promulguées sur ce sujet le sont intelligemment et non pas pour faire des effets de manches auprès des populations féminines (par exemple, donner la même durée de congé parental aux hommes et aux femmes est intelligent, imposer des salaires identiques à deux personnes qui n’ont pas le même parcours professionnel n’est pas efficace).

Les débats sur les termes et la langue semblent être importants pour certaines personnes, mais je crois comme toi qu’il s’agit de faux problèmes qui ne sont certainement pas prioritaires sur le sujet.

Bref, ce qui m’énerve de façon générale, c’est l’indignation ambiante sur le moindre sujet et en particulier sur le féminisme. Il y a, certes, des inégalités et des violences que notre société doit combattre, mais arrêtons de nous indigner au moindre propos concernant le genre que ce soit en bien ou en mal.
Afficher tout
Le problème concernant le nombre de plainte est de connaitre les vraies des fausses. On se rend régulièrement compte que de nombreuses plaintes sont farfelues et encore plus quand cela concerne les femmes. Le hic c est qu une femme est un être faible qu il faut protéger. On oublie souvent que c est un être humain capable du meilleur comme du pire. Des exemples : la mère de fiona, et toutes les marâtres, il y en a un paquet et rien à envier aux hommes.

Un autre problème est l absence de plainte venant des hommes envers les femmes. Pourquoi : honte, peur de ne pas être cru ...
Un test simple : va déposer plainte en disant que ta chef au boulot a poser sa main sur ta cuisse.
Maintenant demande à une femme de faire la même chose.
Ensuite on regarde l aboutissement de chacune des plaintes.

Autre fait en lien avec l anedocte et les premiers com. Je suis également surpris de mettre l accent sur le fait quelle ne soit pas médaillée. Quel est le rapport avec son engagement. De nombreux héros n ont jamais été décoré. De nombreux anonymes n existent pas et pourtant n ont pas manqué de courage. Connais tu le nom de chacun des hommes qui ont débarque sur une plage et qui allaient à une mort certaine ? De tous les justes ? On peut continuer longtemps sur ce thème.

a écrit : Je suis pas sur que ca evolue dans le bon sens comme tu le penses.

J'ai beaucoup de mal avec les combats actuels féministes ou se disant féministes.
J'ai l'impression que les fers de lances (condition de la femme dans certains pays, violences faites aux femmes, égalité des salaires et
promotions...) défendus jusqu'à la fin des années 2000 et début années 2010 sont un peu restés au point mort.

Aujourd'hui on a droit aux éternels débat sur "pourquoi quand les hommes écartent les cuisses dans le bus cela est oppressant pour les femmes" ou "l'écriture inclusive" etc etc
Mais les salaires c'est pas la peine et alors la condition des femmes de part le monde faut pas en parler sinon on est un salaud reac et interventionniste attention !

A noter que l'on REparle des violences sur les femmes cette année car le taux de violence a sensiblement augmenté (1/3 de plus si j'ai bien compté)
Ce à quoi les associations féministes ont fait le forcing pour demander à ce que dorénavant on parle de "féminicide" par opposition à homicide qui ne concerne que les hommes (sic) oui oui, les hommes pas du tout les humains... D'accord et sinon ? a part ca ? Faire une vraie campagne autour d'un vrai projet ? Personne ? Bon ben on fait comme d'hab ce sera donc les procureurs et procureures de France qui vont devoir etre vigilant et compter sur un petit tableau le nombre de ces féminicides qu'on fera remonter à la GDS avec les stats infogreffe.

Enfin bref, on se retrouve donc a devoir remonter des stats sur les "féminicides" qui finalement n'en sont pas toujours (oui les accidents de la vie ca existe aussi pour les deux sexes...) et on reste comme ca, a se regarder le nombril et savoir si on ajoute un "e" à nombril d'ailleurs car que je sache les femmes ont en un aussi nom de nom !!!

Tiens d'ailleurs aujourd'hui à la cantine du boulot, le débat était "moi j'utilise destinatrice pour mes courriers parce que destinataire c'est masculin"...
On va aller loin tiens, mais je pense pas dans le bon sens :/ .
Afficher tout
Avoue que c'est bien plus sympa de vivre dans un pays où les combats féministes tournent autour de l'orthographe plutôt que de vivre dans un pays où on fait un colloque pour savoir s'il faut laisser les femmes conduire ou s'il faut arrêter de les lapider.

a écrit : Avoue que c'est bien plus sympa de vivre dans un pays où les combats féministes tournent autour de l'orthographe plutôt que de vivre dans un pays où on fait un colloque pour savoir s'il faut laisser les femmes conduire ou s'il faut arrêter de les lapider. En France on en est a se demander si elles ont le droit de mettre un foulard sur la tête pour courir ou accompagnés les enfants à l’école ou les interdire de se baigner à la plage en combinaison de plonger (Burkini) au nom de sois disant liberté de la femme

a écrit : Je ne veux pas jouer le jeu du féminisme contre anti-féminisme, mais durant la Première Guerre Mondiale, des médecins/infirmiers/brancardiers héroïques et autres soldats ayant crevé la gueule ouverte pour leur pays et n'ayant reçu ni médaille ni distinction, ils sont une bonne plâtrée dans le même cas.
Le se
xe n'a pas forcément quelque chose à voir là dedans. Afficher tout
Ouep. Elle a fait son job, tout simplement... :/

a écrit : Je ne serais pas contre une petite analyse psychologique gratuite si tu as l'amabilité de m’en faire un résumé.
Pour l’omniprésence, j’en suis bien navré, mais cela va s’atténuer, c’est normalement bientôt les vacances et vous serez tranquille.
Je ne suis pas psy ni don Quichotte, me battre contre les moulins à vent ne m'intéresse pas. Je ne suis pas non plus Saint Jude, les causes perdues c'est pas ma tasse de thé, pas plus que les gens qui se croient supérieurs aux autres et qui veulent toujours avoir raison. Ce genre de complexe est difficile à maîtriser je le sais.
Et comme le dit le proverbe:
Chassez le naturel, il revient au galop.

J'allais oublier, personne ne te demande de ne plus ou de moins intervenir sur le site pendant ou après tes vacances,
mais l'humilité de temps en temps c'est cool aussi.

a écrit : Je ne suis pas psy ni don Quichotte, me battre contre les moulins à vent ne m'intéresse pas. Je ne suis pas non plus Saint Jude, les causes perdues c'est pas ma tasse de thé, pas plus que les gens qui se croient supérieurs aux autres et qui veulent toujours avoir raison. Ce genre de complexe est difficile à maîtriser je le sais.
Et comme le dit le proverbe:
Chassez le naturel, il revient au galop.

J'allais oublier, personne ne te demande de ne plus ou de moins intervenir sur le site pendant ou après tes vacances,
mais l'humilité de temps en temps c'est cool aussi.
Afficher tout
J’avoue avoir du mal à comprendre votre énervement à tous les deux. Vous énoncez une disparité de genre, je réponds qu’il n’en existe aucune et que l’anecdote n’est pas orientée proféministe, elle énonce simplement un fait historique.
Vous me qualifiez ensuite de personne bête ou débile, de marrant, de prétentieux et de manque d’humilité.
Si défendre son opinion, c’est de facto manquer d’humilité, les plus grands défenseurs de certaines causes seraient tous prétentieux.

Pour info, des médecins médaillés, pendant la Grande Guerre, y'en a eu un sacré paquet.
Par contre , les médecins ayant été décorés sont, bien souvent, morts sur le front.

a écrit : J’avoue avoir du mal à comprendre votre énervement à tous les deux. Vous énoncez une disparité de genre, je réponds qu’il n’en existe aucune et que l’anecdote n’est pas orientée proféministe, elle énonce simplement un fait historique.
Vous me qualifiez ensuite de personne bête ou débile, de marrant, de prétenti
eux et de manque d’humilité.
Si défendre son opinion, c’est de facto manquer d’humilité, les plus grands défenseurs de certaines causes seraient tous prétentieux.
Afficher tout
Je répète car apparement tu ne lis que ce que tu veux:
Moi tu me fait bien rire il n’y a pas du tout d’énervement dans mes commentaires. Voilà j’espère que c’est assez claire

a écrit : J’avoue avoir du mal à comprendre votre énervement à tous les deux. Vous énoncez une disparité de genre, je réponds qu’il n’en existe aucune et que l’anecdote n’est pas orientée proféministe, elle énonce simplement un fait historique.
Vous me qualifiez ensuite de personne bête ou débile, de marrant, de prétenti
eux et de manque d’humilité.
Si défendre son opinion, c’est de facto manquer d’humilité, les plus grands défenseurs de certaines causes seraient tous prétentieux.
Afficher tout
Ce commentaire illustre parfaitement mon propos, il n'est pire sourd que celui qui ne veut entendre.

Je te souhaite de bonnes vacances car de mon côté la parenthèse est close.

a écrit : Ce commentaire illustre parfaitement mon propos, il n'est pire sourd que celui qui ne veut entendre.

Je te souhaite de bonnes vacances car de mon côté la parenthèse est close.
Ok pas de souci, merci. J’avoue tout à fait ne pas aimer avoir tort en effet comme on me l’a déjà fait remarquer. Je travaille sur ce défaut.

a écrit : Ok pas de souci, merci. J’avoue tout à fait ne pas aimer avoir tort en effet comme on me l’a déjà fait remarquer. Je travaille sur ce défaut. Ne te mets pas non plus martel en tête. Tu n'es pas prétentieux du tout. Parfois un peu borné sur des détails qui n'ont pas énormément d'intérêt et ça provoque les réactions épidermiques des petits camarades- qui ont généralement les mêmes défauts que ce qu'ils denoncent (parce que sinon je t'assure que le lecteur lambda s'en fiche). Tu as le mérite d'être engagé et de nourrir le site avec des anecdotes, et c'est déjà beaucoup. Parfois un peu plus de détente sur des points de détail et tout passerait crème je pense. Par exemple, sur cette anecdote, ni toi ni personne ne sait si l'auteur a voulu sous entendre quelque chose avec la dernière phrase. C'est sujet à interprétation et parler de sémantique en s'enguelant pendant x commentaires n'est pas très intéressant (de la part de tous). Encore moins s'invectiver sur les personnalités des uns et des autres. Même ce que je dis là n'a de véritable intérêt que pour toi et moi. Désolés donc à tous pour tous ces hors sujet qui tiennent plus du forum, le mien inclus.

a écrit : Je suis pas sur que ca evolue dans le bon sens comme tu le penses.

J'ai beaucoup de mal avec les combats actuels féministes ou se disant féministes.
J'ai l'impression que les fers de lances (condition de la femme dans certains pays, violences faites aux femmes, égalité des salaires et
promotions...) défendus jusqu'à la fin des années 2000 et début années 2010 sont un peu restés au point mort.

Aujourd'hui on a droit aux éternels débat sur "pourquoi quand les hommes écartent les cuisses dans le bus cela est oppressant pour les femmes" ou "l'écriture inclusive" etc etc
Mais les salaires c'est pas la peine et alors la condition des femmes de part le monde faut pas en parler sinon on est un salaud reac et interventionniste attention !

A noter que l'on REparle des violences sur les femmes cette année car le taux de violence a sensiblement augmenté (1/3 de plus si j'ai bien compté)
Ce à quoi les associations féministes ont fait le forcing pour demander à ce que dorénavant on parle de "féminicide" par opposition à homicide qui ne concerne que les hommes (sic) oui oui, les hommes pas du tout les humains... D'accord et sinon ? a part ca ? Faire une vraie campagne autour d'un vrai projet ? Personne ? Bon ben on fait comme d'hab ce sera donc les procureurs et procureures de France qui vont devoir etre vigilant et compter sur un petit tableau le nombre de ces féminicides qu'on fera remonter à la GDS avec les stats infogreffe.

Enfin bref, on se retrouve donc a devoir remonter des stats sur les "féminicides" qui finalement n'en sont pas toujours (oui les accidents de la vie ca existe aussi pour les deux sexes...) et on reste comme ca, a se regarder le nombril et savoir si on ajoute un "e" à nombril d'ailleurs car que je sache les femmes ont en un aussi nom de nom !!!

Tiens d'ailleurs aujourd'hui à la cantine du boulot, le débat était "moi j'utilise destinatrice pour mes courriers parce que destinataire c'est masculin"...
On va aller loin tiens, mais je pense pas dans le bon sens :/ .
Afficher tout
Comme le résume si bien Roman Frayssinet dans sa chronique sur Clique, le féminisme ne te demande pas grand chose, il te demande juste de respecter les femmes. point.

youtu.be/wNBIR0LHTz4

a écrit : Comme le résume si bien Roman Frayssinet dans sa chronique sur Clique, le féminisme ne te demande pas grand chose, il te demande juste de respecter les femmes. point.

youtu.be/wNBIR0LHTz4
?!

Ah oui roman frayssinet, qui fait le buzz avec ses declarations chocs pour ses spectacles et "ses prises de positions" et a coté de tout ca, pour la cause féminine il fait.... rien... A part balancer des trucs comme dans ce lien qui n'ont ni queue ni tete et qui a fait le coup de feu avec son "franc parler" (ouah il dit teucha mais c'est meme pas dégradant)

Bref

Pour ce qui est de faire avancer la cause féminine pour de bon, dans le cadre des violences faites aux femmes (tiens d'ailleurs on est passé à 74, ca avance les lois ou bien ?) il a été prévu :
- une journée de mobilisation prochainement. Super donc "though and prayers" + marche blanche, et apres tout le monde rentre chez soi les mains dans les poches ? ok.
-la haute fonctionnaire chargée des violences faites au femmes a participé à la sortie d'un livre éducatif. Génial ! quelle merveilleuse idée
-l'association Osez le Féminisme souhaite mettre en place des formations pour la prise en charge des victimes et la sensibilisation au féminisme auprès des policiers/gendarmes, magistrats et travailleurs sociaux. Je répète : formation de sensibilisation au féminisme. ET. formation sur l'accueil des victimes à des magistrats ?!?! mais vous etes serieux ? Ou est l'avancée de la lutte contre les violences là dedans ? Si ca c'est pas faire la promo de son association en se servant de drames, c'est quoi le but ?


Ah oui la cause avance bien dis donc.


EDIT :
Pour ceux qui se demandent les téléphones d'urgence dont tout le monde parle en disant "ca y est ils arrivent" c'est depuis 4 ans qu'ils arrivent, c'est normal que le chiffre augmente, il augmenterait meme sans 74 tuées hein ?
Pareil pour les réformes qu'ils vont pondre, elles sont déja dans les tuyaux, n'oubliez pas de prendre votre air surpris quand ils vont les annoncer ;)

a écrit : +1

Je ne comprend pas le pourquoi de cette anecdote si ce n'est celui, encore une fois, de faire passer les femmes pour des victimes.
Quelle pertinence, vraiment... Comment nier que nous vivons dans un monde d'hommes depuis toujours? Comment nier les inégalités hommes-femmes? Sans vouloir pleurnicher il faut aussi ouvrir les yeux

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je suis pas sur que ca evolue dans le bon sens comme tu le penses.

J'ai beaucoup de mal avec les combats actuels féministes ou se disant féministes.
J'ai l'impression que les fers de lances (condition de la femme dans certains pays, violences faites aux femmes, égalité des salaires et
promotions...) défendus jusqu'à la fin des années 2000 et début années 2010 sont un peu restés au point mort.

Aujourd'hui on a droit aux éternels débat sur "pourquoi quand les hommes écartent les cuisses dans le bus cela est oppressant pour les femmes" ou "l'écriture inclusive" etc etc
Mais les salaires c'est pas la peine et alors la condition des femmes de part le monde faut pas en parler sinon on est un salaud reac et interventionniste attention !

A noter que l'on REparle des violences sur les femmes cette année car le taux de violence a sensiblement augmenté (1/3 de plus si j'ai bien compté)
Ce à quoi les associations féministes ont fait le forcing pour demander à ce que dorénavant on parle de "féminicide" par opposition à homicide qui ne concerne que les hommes (sic) oui oui, les hommes pas du tout les humains... D'accord et sinon ? a part ca ? Faire une vraie campagne autour d'un vrai projet ? Personne ? Bon ben on fait comme d'hab ce sera donc les procureurs et procureures de France qui vont devoir etre vigilant et compter sur un petit tableau le nombre de ces féminicides qu'on fera remonter à la GDS avec les stats infogreffe.

Enfin bref, on se retrouve donc a devoir remonter des stats sur les "féminicides" qui finalement n'en sont pas toujours (oui les accidents de la vie ca existe aussi pour les deux sexes...) et on reste comme ca, a se regarder le nombril et savoir si on ajoute un "e" à nombril d'ailleurs car que je sache les femmes ont en un aussi nom de nom !!!

Tiens d'ailleurs aujourd'hui à la cantine du boulot, le débat était "moi j'utilise destinatrice pour mes courriers parce que destinataire c'est masculin"...
On va aller loin tiens, mais je pense pas dans le bon sens :/ .
Afficher tout
+1

Je suis assez d'accord avec vous ! Malheureusement ces débats autour de l'ecriture inclusive etc. nous éloignent des vrais problèmes...

Posté le

android

(0)

Répondre

Peut-être qu'il y avait tant de médecins qu'il était impossible de récompenser tout le monde.

Je le savais que ça allait foutre la pagaille. Cela dit, je pensais que ça aurait plus bagarré que ça, j'ai pas vu une seule insulte! Chapeau à l'ambiance ici, on reste cool;)

Bon, ça empêche pas qu'on s'est complètement éloigné du sujet et que c'est parti en débat idéologique hors frontalier mais l'essentiel est là: les vagues sont nettes. Bon en l’occurrence ça veut rien dire mais vu les circonstances je trouvais que ça valait le coup d'être dit.

a écrit : ?!

Ah oui roman frayssinet, qui fait le buzz avec ses declarations chocs pour ses spectacles et "ses prises de positions" et a coté de tout ca, pour la cause féminine il fait.... rien... A part balancer des trucs comme dans ce lien qui n'ont ni queue ni tete et qui a fait le coup de feu avec
son "franc parler" (ouah il dit teucha mais c'est meme pas dégradant)

Bref

Pour ce qui est de faire avancer la cause féminine pour de bon, dans le cadre des violences faites aux femmes (tiens d'ailleurs on est passé à 74, ca avance les lois ou bien ?) il a été prévu :
- une journée de mobilisation prochainement. Super donc "though and prayers" + marche blanche, et apres tout le monde rentre chez soi les mains dans les poches ? ok.
-la haute fonctionnaire chargée des violences faites au femmes a participé à la sortie d'un livre éducatif. Génial ! quelle merveilleuse idée
-l'association Osez le Féminisme souhaite mettre en place des formations pour la prise en charge des victimes et la sensibilisation au féminisme auprès des policiers/gendarmes, magistrats et travailleurs sociaux. Je répète : formation de sensibilisation au féminisme. ET. formation sur l'accueil des victimes à des magistrats ?!?! mais vous etes serieux ? Ou est l'avancée de la lutte contre les violences là dedans ? Si ca c'est pas faire la promo de son association en se servant de drames, c'est quoi le but ?


Ah oui la cause avance bien dis donc.


EDIT :
Pour ceux qui se demandent les téléphones d'urgence dont tout le monde parle en disant "ca y est ils arrivent" c'est depuis 4 ans qu'ils arrivent, c'est normal que le chiffre augmente, il augmenterait meme sans 74 tuées hein ?
Pareil pour les réformes qu'ils vont pondre, elles sont déja dans les tuyaux, n'oubliez pas de prendre votre air surpris quand ils vont les annoncer ;)
Afficher tout
Excuse le de faire des sketch et de parler de cause qui le touche, c’est vrai qu’il n’as pas le droit et qu’il devrais demander l’autorisation à toutes les femmes avant de parler sans agir. Et puis agir pour les femmes contre le racisme, les violence aux animaux, aider les enfants handicapé dans Le besoins les orphelins les sans abris etc ... il y en a bien des choses à combattre mais il a sûrement le temps comme toi, que fait tu pour les violences faites aux femmes ? Si on a plus le droit d’en parler si on fait rien , mettons tout sous silence

a écrit : Excuse le de faire des sketch et de parler de cause qui le touche, c’est vrai qu’il n’as pas le droit et qu’il devrais demander l’autorisation à toutes les femmes avant de parler sans agir. Et puis agir pour les femmes contre le racisme, les violence aux animaux, aider les enfants handicapé dans Le besoins les orphelins les sans abris etc ... il y en a bien des choses à combattre mais il a sûrement le temps comme toi, que fait tu pour les violences faites aux femmes ? Si on a plus le droit d’en parler si on fait rien , mettons tout sous silence Afficher tout Depuis une semaine, tu t'en prends à tout le monde ici, allez respire c'est bientot les vacances. Fallait bien que ce soit mon tour.
Mais je vais te répondre.
En effet, à mon niveau je peux pas faire grand chose. Simple citoyen lambda sans le merveilleux rayonnement de ce cher frayssinet etc etc
Ah ben si en fait, ca commence en fait tout simplement dans mon travail, où meme si ce n'est pas la mission première de ma fiche de poste, je renseigne au mieux les VICTIMES plutot que les mis en causes qui sont biberonnés par tout le systeme.

De plus lorsque j'ai une femme battue/un homme battu devant moi je ne prends meme plus la peine d'attendre et l'oriente directement vers les services adéquates.

De plus tu apprendras que dans les tribunaux, depuis quelques temps il existe des conseils de juridictions. Conseils non obligatoires, porteurs de projets variés basés sur le volontariat du personnel. Conseil de juridiction dont je fais donc parti, sans intéressement ou autre leit motiv si ce n'est l'espoir un jour de voir l'accueil des victimes (de toutes les victimes) améliorer, car la situation actuelle. Mouais.

Tu vois, avec de l'initiative et du volontariat, on peut quand meme (espérer) faire bouger les choses.
Ca me rappelle une discussion que j'avais eu ici sur la pollution produite par chacun, et où j'avais critiqué les moyens/grands groupes industriels sur lesquels ont ne tapent jamais alors qu'on se gene pas pour culpabiliser le citoyen avec son moteur diesel et sa piscine. On m'avait opposé que je ne faisais rien, ce qui n'est pas le cas, là aussi avec une association, du bénévolat et des initiatives on peut faire bouger les choses à son niveau. un exemple : le nettoyage des plages qui est "à la mode" en ce moment, tu crois que c'est des gens comme frayssinet ?

Et pour finir avec frayssinet, j'ai rien contre lui, il y a 1 mois je savais meme pas qui c'etait. Mais le truc c'est qu'on me balance ce gars à toutes les sauces (son franc parler toussa toussa) alors qu'au final a part faire la promo de ses spectacles il fait quoi ? il a une association ? il est parrain de quelque chose ?
Non c'est un petit humoriste qui a une chronique sur canal et qui va finir certainement comme les autres dans Quotidien...
Je l'empeche pas de faire ses sketchs a vrai dire j'en ai rien à secouer, mais vous voir le porter aux nues comme le nouveau symbole de l'homme-féministe-2.0 ca me fait bien rire et ca confirme ce que je disais au tout début : la cause avance mais alors, dans quel sens ?