L'Europe produit trop de lait écrémé

Proposé par
le
dans

Du fait de l'importante demande en beurre en Europe, il existe une surproduction de lait écrémé. Celui-ci est notamment écoulé sous forme de lait écrémé en poudre engraissé a l'huile de palme en Afrique. Ce "faux lait" bon marché concurrence les filières locales qui ne peuvent pas être concurrentielles.

En plus des problèmes alimentaires que ce lait provoque, la demande en huile de palme qui en découle provoque également un problème écologique. De plus ce faux lait bénéficiant du réseau de distribution des grands industriels (Nestlé, Lactalis...), on le retrouve facilement dans les magasins, tandis que les exploitants locaux ont beaucoup plus de mal a écouler leur "vrai lait" qui doit se vendre presque 50% plus cher.


Tous les commentaires (110)

En lisant tous les commentaires, comment voulez-vous consommer éthique ?!
Avoir sa propre agriculture ? Son propre verger ? Privilégier le circuit direct ? Ce sont des pistes parmi une multitude d'autres...
Des marques qui font parties de groupes qui elles mêmes font parties de multinationales ! Donc l'investigation en tant que consommateur permet une consommation équitable mais chronophage !
Je rejoins un commentaire cité plus haut où certains pays doivent se prendre en main et arrêter la corruption qu'elle soit active ou passive..

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je vais me faire descendre, mais même si je suis 100% d'accord avec fuust, on peut aussi attendre de certains pays qu'ils se prennent un peu en main, et pas juste crier contre les pays occidentaux dès que ça ne va pas chez eux.

Pourquoi notre agriculture survit encore tant bien que mal face aux p
ays à bas coûts ?
C'est parce qu'elle est très subventionnée. Rien n'empêche ces pays de faire autant... Rien sauf le manque d'argent de l'état. Mais parmi l'argent qui manque à l'état, il y a la manne énorme de la corruption et des détournements des fonds internationaux. Et c'est là qu'est le principal problème de ces pays, la corruption et le détournement de l'argent public. Et lorsqu'un dirigeant détourne de l'argent public, je ne comprends pas toutes les circonlocutions qui aboutissent à la conclusion que l'origine est forcément à chercher du coté des méchants occidentaux. Et pour la corruption, même si les sociétés ont une part de responsabilité, il faut être deux pour corrompre.
Je voudrais bien qu'on m'explique pourquoi certains pays comme la Corée, le Costa Rica, ou dans une moindre mesure le Viet-Nam, ont pu en quelques décennies avoir une progression fulgurante, et d'autres non, si c'est de la faute des occidentaux. On s'amuserait à plus corrompre ou enfoncer certains que d'autres ? Ou simplement certains pays ont mieux pris leur destin en main ?

Bon je laisse les tenants de la pensée unique et les tiers-mondistes se lâcher un peu.
Afficher tout
Ou alors ces pays contiennent certaines ressources qui intéressent fortement les pays riches et qui les exploitent en échange de denrées diverses comme ce lait en surplus.
Difficile d'exploiter des pays "stables" faisant du protectionnisme...

C'est une idée comme ça venant surement de mon cerveau bien-pensant altermondialiste et d'extrême gauche communiste.

C'est un des problèmes du libre-échange. C'est comme mettre des mecs de poids très différents sur le même ring. Surtout si le balèze est dopé ! Nos impôts servent à subventionner les produits des gros agriculteurs industriels européens et les vendre moins chers que des produits fabriqués sur place dans des pays pauvres. Mais c'est pas grave : une fois ruiné, un paysan pourra toujours vendre ses terres pour financer le voyage de l'un de ses fils chez nous. Qui après une longue galère à bosser pour moins cher que les français (et j inclus les français qui s'appellent Mohamed), pourra payer une nouvelle fois des mafieux pour faire venir son frère. Qui pourra à son tour bosser pour le gros agriculteur européen. Donc merci l UE! J'arrête le beurre!

a écrit : C'est un des problèmes du libre-échange. C'est comme mettre des mecs de poids très différents sur le même ring. Surtout si le balèze est dopé ! Nos impôts servent à subventionner les produits des gros agriculteurs industriels européens et les vendre moins chers que des produits fabriqués sur place dans des pays pauvres. Mais c'est pas grave : une fois ruiné, un paysan pourra toujours vendre ses terres pour financer le voyage de l'un de ses fils chez nous. Qui après une longue galère à bosser pour moins cher que les français (et j inclus les français qui s'appellent Mohamed), pourra payer une nouvelle fois des mafieux pour faire venir son frère. Qui pourra à son tour bosser pour le gros agriculteur européen. Donc merci l UE! J'arrête le beurre! Afficher tout "(et j inclus les français qui s'appellent Mohamed)"
Quelle est l'utilité de cette précision ?

Ça a toujours été comme ça. L’Afrique récupère les restes de nos sociétés consuméristes. Mais il y a pire. Les enfants travaillent pour nous fournir en chocolat et autres mets exotiques. En inde c'est la même chose voire pire. On leur confie nos bateaux pour les dépolluer

Faut voir aussi comment le lait est généralement produit en Afrique, les pâturages ne sont pas arrosés de lisier et d'engrais, donc moins productifs, donc plus de place pour les troupeaux pour la même quantité de lait (c'est un vrai problème là bas, les conflits entre agriculteurs et éleveurs), et le lait produit, pour le vendre en ville, il faut le transporter vers une laiterie qui le stérilisera et le mettra en bouteille, où en fera du lait en poudre, chez nous, on a déjà toutes ces infrastructures, le matin, le lait est tiré et trois heures après il est déjà U.HT en bouteille... alors que là bas, le lait local est généralement consommé localement parc que, ben, faut le boire avant qu'il tourne et s'il en reste, il est foutu au bout d'une journée.
Pour que ça change, il faut obligatoirement développer une filière industrielle mais là, je vois pas bien ce que je peux y faire.

Attention, ce n'est pas une critique, mais un constat, par contre, je ne considère pas que ce soit de ma faute si un produit que je déteste (le lait écrémé) se vend à l'étranger. Cela dit, maintenant que je sais ça, ben, je vais y aller mollo sur le beurre, mais ne comptez pas sur moi pour arrêter d'en bouffer! ^^

Non mais il faut lire ce que j'écris avant de répondre.
Je parlais pas d'acheter aux entreprises opaques. Je parlais justement d'acheter aux producteurs, marchés et intermédiaire de confiance qui s'inscrivent dans un circuit cour et qu'on peut vérifier soi même.
Les journalistes ne vont pas enquêter sur Bernard qui vend son fromage de chèvre, ses poulets rôtis et ses poireaux sur le marché de Brioude dans la Haute Loire. Ils vont enquêter sur une autre typologie d'entreprise. Ca me parait évident, mais faut croire qu'on doit tout préciser maintenant...

Et puis dire "il y a eu un scandale dans tel filière donc tout est pourri dans cette filière" revient à dire "un chien m'a mordu une fois donc tous les chiens sont mauvais" ou bien "telle personne m'a volé une fois toutes les personnes qui lui ressemblent sont mauvaise". Ça s'appel un amalgame ou une généralisation et c'est pas valable intellectuellement, je pensais qu'on était au delà de ça sur SCMB...

a écrit : Le genre d'anecdote difficile à digérer. Sans doute une intolérance au lactose...

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Ou alors ces pays contiennent certaines ressources qui intéressent fortement les pays riches et qui les exploitent en échange de denrées diverses comme ce lait en surplus.
Difficile d'exploiter des pays "stables" faisant du protectionnisme...

C'est une idée comme ça venant sur
ement de mon cerveau bien-pensant altermondialiste et d'extrême gauche communiste. Afficher tout
OK, donc un pays (A) sans ressource deviendra riche et un pays (B) avec des ressources précieuses va rester pauvre (à cause de nous bien sur). Déjà, ça me parait limite comme raisonnement.

Mais en plus je me demande :
- comment A s'en est si bien sorti sans lait en poudre, puisque apparemment c'est si important qu'on est prêt à échanger notre richesse naturelle contre ça (ça c'était pour rire)
- De quelles ressources naturelles parle-t-on, que ça vaille le coup de les brader pour acheter du lait en poudre ? Si ces richesses intéressent tellement les pays riches, pourquoi ne pas leur vendre au meilleur prix possible ? Quoiqu'il en soit, si A échange ses richesses contre d'autres biens, pourquoi, alors qu'il part donc avec de l'avance, il va se faire doubler par B ? Qu'est ce qui empêche A de se gérer comme B ?

Bref, pourquoi c'est toujours exclusivement notre faute ? Pourquoi refuser d'accepter qu'il y ait quelque chose qui n'aille intrinsèquement pas dans certains pays.
Je ne nie pas la responsabilité des pays et compagnies riches, mais toujours tout excuser de la part des pays qui restent pauvres me parait assez injuste. Et on ne rend service à personne en excusant toujours tout et en rejetant systématiquement la faute sur d'autres.

a écrit : OK, donc un pays (A) sans ressource deviendra riche et un pays (B) avec des ressources précieuses va rester pauvre (à cause de nous bien sur). Déjà, ça me parait limite comme raisonnement.

Mais en plus je me demande :
- comment A s'en est si bien sorti sans lait en poudre, puisque apparemment
c'est si important qu'on est prêt à échanger notre richesse naturelle contre ça (ça c'était pour rire)
- De quelles ressources naturelles parle-t-on, que ça vaille le coup de les brader pour acheter du lait en poudre ? Si ces richesses intéressent tellement les pays riches, pourquoi ne pas leur vendre au meilleur prix possible ? Quoiqu'il en soit, si A échange ses richesses contre d'autres biens, pourquoi, alors qu'il part donc avec de l'avance, il va se faire doubler par B ? Qu'est ce qui empêche A de se gérer comme B ?

Bref, pourquoi c'est toujours exclusivement notre faute ? Pourquoi refuser d'accepter qu'il y ait quelque chose qui n'aille intrinsèquement pas dans certains pays.
Je ne nie pas la responsabilité des pays et compagnies riches, mais toujours tout excuser de la part des pays qui restent pauvres me parait assez injuste. Et on ne rend service à personne en excusant toujours tout et en rejetant systématiquement la faute sur d'autres.
Afficher tout
Le truc pour les pays qui ont des ressources naturelles, c'est d'y ajouter une valeur.
Les producteurs de pétrole fabriquent de plus en plus du carburant et du plastique chez eux au lieu d'exporter leur brut sitôt pompé, ça fait travailler leur pays et rapporte plus de devises étrangères, et le pays s'enrichit(enfin, plus où moins) pareil pour les métaux où autres, et ça, ça emmerde bien les grandes multinationales.
Je pense notamment au scandale du tantale où des diamants (et du minerai de cuivre, et du minerai d'uranium,et du... la liste est sans fin), à cause de la corruption, il n'y a pas d'industrie sur place pour transformer le tantale en circuits imprimés, l'uranium en barres de combustible et des diamants en bijoux finis, c'est comme ça que des pays pauvres restent pauvres alors qu'ils ont de l'or sous leurs pieds, c'est vraiment dégueulasse!

a écrit : OK, donc un pays (A) sans ressource deviendra riche et un pays (B) avec des ressources précieuses va rester pauvre (à cause de nous bien sur). Déjà, ça me parait limite comme raisonnement.

Mais en plus je me demande :
- comment A s'en est si bien sorti sans lait en poudre, puisque apparemment
c'est si important qu'on est prêt à échanger notre richesse naturelle contre ça (ça c'était pour rire)
- De quelles ressources naturelles parle-t-on, que ça vaille le coup de les brader pour acheter du lait en poudre ? Si ces richesses intéressent tellement les pays riches, pourquoi ne pas leur vendre au meilleur prix possible ? Quoiqu'il en soit, si A échange ses richesses contre d'autres biens, pourquoi, alors qu'il part donc avec de l'avance, il va se faire doubler par B ? Qu'est ce qui empêche A de se gérer comme B ?

Bref, pourquoi c'est toujours exclusivement notre faute ? Pourquoi refuser d'accepter qu'il y ait quelque chose qui n'aille intrinsèquement pas dans certains pays.
Je ne nie pas la responsabilité des pays et compagnies riches, mais toujours tout excuser de la part des pays qui restent pauvres me parait assez injuste. Et on ne rend service à personne en excusant toujours tout et en rejetant systématiquement la faute sur d'autres.
Afficher tout
Ces matières premières sont plus un fléau pour l'Afrique qu'une véritable manne financière mais pour cela il faut également comprendre le principe d'une économie à sens unique, non développée et surtout soumis aux aléas du marché mondial. (www.un.org/africarenewal/fr/magazine/décembre-2016-mars-2017/prix-des-matières-premières-l'afrique-victime-de-la-dégringolade)

Ce n'est pas les pays d'Afrique qui fixent les prix des matières premières mais bien les pays riches qui en achètent en énorme quantité (offre, demande, tout ça).

Donc non, ce n'est pas de TA faute mais c'est de la faute de l'UE, des USA, de la Chine, de l'Inde, du Brésil entre autres et nous faisons à priori pour la plupart partie de ces pays.

Tu peux tout à fait critiquer mes arguments mais me répondre par : "Les pauvres, ils ont qu'à être moins pauvres." me fait bien rire.

a écrit : Ces matières premières sont plus un fléau pour l'Afrique qu'une véritable manne financière mais pour cela il faut également comprendre le principe d'une économie à sens unique, non développée et surtout soumis aux aléas du marché mondial. (www.un.org/africarenewal/fr/magazine/décembre-2016-mars-2017/prix-des-matières-premières-l'afrique-victime-de-la-dégringolade)

Ce n'est pas les pays d'Afrique qui fixent les prix des matières premières mais bien les pays riches qui en achètent en énorme quantité (offre, demande, tout ça).

Donc non, ce n'est pas de TA faute mais c'est de la faute de l'UE, des USA, de la Chine, de l'Inde, du Brésil entre autres et nous faisons à priori pour la plupart partie de ces pays.

Tu peux tout à fait critiquer mes arguments mais me répondre par : "Les pauvres, ils ont qu'à être moins pauvres." me fait bien rire.
Afficher tout
Je ne pense pas que ce soit le niveau de mon argumentation. Les propos les plus caricaturaux sont ceux qui sont faits sans nuance, comme de dire que les pays riches sont responsables de tous les malheurs des autres. Je demande justement de la nuance.

Comment ont fait les pays que j'ai cités (et d'autres) pour s'en sortir ? Ils ont attendu la bouche ouverte que ça tombe du ciel ?
Il y a des pays où il serait possible de lutter contre la corruption et d'autres où ce serait une fatalité ?

A te lire, plus on a de richesse naturelle plus on est pauvre. Je peux aller dans la provoc' alors. Rien n’empêche ces pays de refuser l'exploitation de ces richesses et ainsi prendre l'ascenseur économique puisqu'ils deviendront inintéressants pour les puissances occidentales.

Le monde est assez vaste pour avoir des exemples de toutes les combinaisons de pays avec ou sans ressource qui sont restés pauvres ou qui s'en sont sortis.
Si l’essor économique d'un pays émergent ne dépend que de l'action des pays occidentaux et en aucun cas de la politique intérieure de ces pays, le même schéma se produirait partout ou règnent les mêmes conditions de ressource/climat/qualité des terres.

Encore une fois je ne dis pas que nos sociétés sont toutes blanches dans cette histoire. Je demande juste une répartition plus équitable des responsabilités dans les discours.

Un exemple de mes propos.
Haiti et la République Dominicaine.
Sans exagérer, on peut dire que les conditions sont assez similaires. PIB par habitant en parité de pouvoir d'achat 2016 (source Wikipedia) : Haiti 1700 $ par an / République Dominicaine 15000 $ par an. Et j'ai vérifié la courbe de PIB d'Haiti, ce n'est pas le tremblement de terre de 2010 qui est cause du décrochage.
Qu'on fait les méchants occidentaux aux haïtiens qu'ils ont épargné aux dominicains ? Dire que tout est de notre faute pour ces pays pauvres, c'est également nier l'effort et le mérite des autres qui s'en sortent.

a écrit : Un exemple de mes propos.
Haiti et la République Dominicaine.
Sans exagérer, on peut dire que les conditions sont assez similaires. PIB par habitant en parité de pouvoir d'achat 2016 (source Wikipedia) : Haiti 1700 $ par an / République Dominicaine 15000 $ par an. Et j'ai vérifié la courbe de PI
B d'Haiti, ce n'est pas le tremblement de terre de 2010 qui est cause du décrochage.
Qu'on fait les méchants occidentaux aux haïtiens qu'ils ont épargné aux dominicains ? Dire que tout est de notre faute pour ces pays pauvres, c'est également nier l'effort et le mérite des autres qui s'en sortent.
Afficher tout
Bonjour, je ne connais pas la situation de Haïti et de la république Dominicaine, donc je m'abstiendrai de parler d'eux (bon allez un petit troll, la différence, c'est que l'un parle Français et l'autre Espagnol).

Plus sérieusement, tu demandes aux gens de faire preuve de nuance, mais je trouve justement que c'est toi qui en manque dans ce cas, et de recul également. Vu les nombreux commentaires de @Tybs que j'ai pu lire sur ce site, je ne pense pas qu'il justifierait le retard des nations uniquement par les "méchants occidentaux" (au passage, tu es le seul à utiliser ce terme ici). Mais de ton côté, tu tends à minimiser ou ne pas vouloir voir cet impact.
Mon troll plus haut a un fond de vérité (en Afrique en tout cas). Je prends souvent l'exemple des pays Anglophones (d'où les puissances étrangères se sont plus ou moins retirées) et qui sont en avance par rapport à leurs voisins Francophones (qui ont toujours des relations "coloniales " avec la France).
Combien de personnes souhaitant changer les choses n'ont pas été tout simplement supprimées et remplacées par des toutous (le vice étant pour moi inhérent à l'humain en général, on trouvera toujours dans toutes les cultures des gens prêts à sacrifier leurs semblables pour leur reussite personnelle)?.
S'émanciper d'un pays aussi puissant et enraciné comme la France, n'est pas chose aisée. "Il y en a qui ont essayé, ils ont eu des problèmes" entre les guerres, les coups d'État, déstabilisation de l'économie par l'injection de faux billets dans le circuit (en Guinée par-exemple)(le Rwanda étant un cas particulier puisqu'ils ont pu répartir de très bas après le génocide).
L'actualité du Franc CFA (ancien franc des colonies françaises d'Afrique) qui doit être remplacé par la nouvelle mascarade de monnaie nommée ECO est un parfait exemple du difficile affranchissement de ces pays par rapport à la France.
En résumé, pour moi, la France (avec tout le pouvoir et l'influence qui va avec) possède de bons filons en Afrique, au nom de quoi s'en débarrasserait elle?
Et donc ffectivement, c'est aux Africains de pouvoir se libérer, mais si tu as la solution toute faite prenant en compte les contextes sociaux locaux, prière de nous le faire parvenir.
Citation venant de Jacques Chirac, qui a été président de la France et était donc aux premières loges de la Françafrique:
"....Puis, on constate que la malheureuse Afrique n'est pas dans un état brillant, qu'elle ne génère pas d'élites. Après s'être enrichi à ses dépens, on lui donne des leçons."
Si je retrouve les liens, je les posterai, mais j'avais halluciné en voyant les interviews de politiques et autres militaires Français (aujourd'hui à la retraite) dont le rôle était de déstabiliser des États tout entiers. Les mecs s'en vantaient presque de l'impact qu'ils ont eu sur ces pays.

a écrit : Un exemple de mes propos.
Haiti et la République Dominicaine.
Sans exagérer, on peut dire que les conditions sont assez similaires. PIB par habitant en parité de pouvoir d'achat 2016 (source Wikipedia) : Haiti 1700 $ par an / République Dominicaine 15000 $ par an. Et j'ai vérifié la courbe de PI
B d'Haiti, ce n'est pas le tremblement de terre de 2010 qui est cause du décrochage.
Qu'on fait les méchants occidentaux aux haïtiens qu'ils ont épargné aux dominicains ? Dire que tout est de notre faute pour ces pays pauvres, c'est également nier l'effort et le mérite des autres qui s'en sortent.
Afficher tout
Tu crois que les conditions sont similaires entre Haïti et la République Dominicaine, sans exagérer ? Est-ce que tu as la moindre idée de ce dont tu parles ? Tu oserais dire que les conditions sont similaires entre la Corée du Nord et la Corée du Sud parce qu'elles ont une frontière commune ou tu as vaguement entendu parler d'une différence de régime politique entre les deux Corées ? Figure toi que Haïti était une colonie française et elle a dû acheter son indépendance à la France et, même en se saignant aux 4 veines, elle n'avait pas fini de payer sa dette au XXe siècle alors que la République Dominicaine était sous domination espagnole puis étasunienne jusqu'au début du XXe siècle (je résume très grossièrement). Leur histoire n'a donc absolument rien à voir, même si les deux ont connu des dictatures. Géographiquement, l'ouest de l'île, côté Haïti, est beaucoup plus montagneux et les catastrophes naturelles semblent s'y abattre davantage. Et même le climat est différent car tu devrais savoir que, dans la Caraïbes, compte tenu des alizés, et surtout s'il y a une grosse montagne au milieu, le côté au vent d'une île n'a pas le même climat que le côté sous le vent.

Posté le

android

(0)

Répondre

Pour en revenir à l'anecdote, j'ai grandi en consommant ces laits quotidiennement pour le petit déjeuner, et j'ai été quelque peu surpris de trouver difficilement du lait en poudre dans les rayons de supermarché en France(où j'étais pendant les études sup).
Maintenant que je sais ça, bye bye Nido et compagnie. Même s'il est difficile de trouver du lait en raison d'une filiale peu développée dans mon pays (pour des raisons expliquées plus haut par je ne sais plus qui) , je préfèrerai m'en passer (surtout que je force alors que je le digère mal).

Alors Haïti il y a différents facteurs dont l'un fut à mon sens la disparition des elites. En effet les Haïtiens massacrèrent les français qui avaient été cruels. Du coup on manque de gens ‘cultivés‘. De plus les Haïtiens ne se sont pas latinisé et sont restés africains. Donc rien à faire du développement, la vie est une continuité millénaire et non un pseudo progrès. Ce sont des idées de comptoir que j'ai. Quant à la République dominicaine,si elle est plus développée qu Haïti,c'est en réalité un pays très pauvre qui vit du tourisme, du michetonage et de la prostitution. Une diaspora hispanophone peut voyager
facilement dans des pays plus riches d Amérique latine voir Espagne. Mais les Haïtiens ont moins de débouchés et dailleurs n'aiment pas bien quitter leur terre me semble t'il. Ils sont fiers aussi.

Fuust : oui il y a deux biais : le macro et le micro. La population a en théorie autant de pouvoir que les multinationales ou TGE. Si personne n achete de produit "Y", les entreprises (E) le commercialisant/produisant devront arrêter. Si aucune E ne produit ou ne commercialise un produit, il disparaîtra aussi.
Cependant dans le rapport de force direct, les E sont plus fortes que les individus. Surtout comme l on précisé quelques commentaires précédents, il y a des conflits d informations -quelles, comment vérifier, valeurs..-, de nombreux phénomènes sociaux, économiques, geopolitiques etc.. qui amènent jusqu'à la servitude volontaire des populations.
Dans le contexte de l anecdote, j ai bien évidemment plus d empathie pour ces populations que pour des groupes tels que Nestlé par ex, très connu dans la région d Afrique noire.
Enzo2000: la différence entre haiti et la rep dom s explique en grande partie par la geographie et l histoire.
Geographie :
rep dom est la plus riche en eau (grande montagne - rivières) - capacité hydrolique), belles forêts, plaines -agriculture..- etc..
Haïti a un sol rocheux et sec, peu fertile en somme.
Histoire:
Haïti longue et intense colonisation/exploitation (un des colonies fr les plus productive) --> on rase massivement les forêts et importe énormément d esclaves - surpopulation et déforestation. Indépendance dans le sang - massacre ou exil des colons, hostile à l immigration/ investissement. + Langue creole -- très peu de capitaux etrangers - mauvaise image pdt un certain temps.
Rep dom : exploitation "faible" des espagnols du fait du declin de la puissance coloniale espagnole. Puis langue espagnole, ouvert sur l exterieur etc..
Alors bien sûr cela n'explique pas tout mais cela a une incidence majeure.
Ps: rep dom a fait le choix du tourisme : 8% du PIB pour près de 350 000 emplois directs et 650 000 indirects ,(population 10M)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : "(et j inclus les français qui s'appellent Mohamed)"
Quelle est l'utilité de cette précision ?
Que l'on voit souvent le problème de l'immigration incontrôlée comme générant une contraction du marché du travail pour les français. Mais on oublie que les premières victimes de cela ne sont plus seulement les Michel mais également les Rachid, peu qualifiés et moins intégrés ils prennent en pleine face l'arrivée de nouvelles vagues d etrangers qui, contrairement à eux qui sont nés ici, viennent de pays où cinquante euros c'est une sacré somme.

a écrit : Tu crois que les conditions sont similaires entre Haïti et la République Dominicaine, sans exagérer ? Est-ce que tu as la moindre idée de ce dont tu parles ? Tu oserais dire que les conditions sont similaires entre la Corée du Nord et la Corée du Sud parce qu'elles ont une frontière commune ou tu as vaguement entendu parler d'une différence de régime politique entre les deux Corées ? Figure toi que Haïti était une colonie française et elle a dû acheter son indépendance à la France et, même en se saignant aux 4 veines, elle n'avait pas fini de payer sa dette au XXe siècle alors que la République Dominicaine était sous domination espagnole puis étasunienne jusqu'au début du XXe siècle (je résume très grossièrement). Leur histoire n'a donc absolument rien à voir, même si les deux ont connu des dictatures. Géographiquement, l'ouest de l'île, côté Haïti, est beaucoup plus montagneux et les catastrophes naturelles semblent s'y abattre davantage. Et même le climat est différent car tu devrais savoir que, dans la Caraïbes, compte tenu des alizés, et surtout s'il y a une grosse montagne au milieu, le côté au vent d'une île n'a pas le même climat que le côté sous le vent. Afficher tout Lis mieux mes postes. Je dis justement que le régime politique en place a une influence, et pas uniquement les conditions de ressources (je parlais de mêmes conditions à propos des ressources), et que donc oui, le régime politique compte.
Et même si le climat est un peu différent entre les deux parties de l'Ile, on peu essayer d'être raisonnable et de ne pas dire que c'est le jour et la nuit.
Haiti est indépendante depuis 1804, donc plus de deux cents ans. On pourrait s'amuser à prendre la liste des pays existants à cette époque et leur évolution. L'excuse de la colonisation ne peut pas non plus être appliquée éternellement.
La Corée était inexistante économiquement à la même époque et est aujourd'hui un pays riche.
En développement sur l'époque moderne 200 ans c'est colossal, largement de quoi se remettre d'une situation catastrophique.
L'époque où la France plaçait des dictateurs dans ses ex-colonie a existé, mais ça fait des décennies que ce n'est plus le cas, et rien ne change vraiment.