L'espagnol a beaucoup de mots arabes

Proposé par
le

L'arabe a eu une forte influence sur un certain nombre de langues, et en particulier sur l'espagnol. Ainsi, plus de 4 000 mots espagnols sont d’origine ou dérivés de l'arabe. On les appelle en espagnol les « arabismos » et ceux qui commencent par « Al » sont les plus évidents à reconnaître.

Un héritage linguistique né d´une histoire commune, marquée durant des siècles par de multiples échanges politiques, économiques, sociaux, et culturels.


Tous les commentaires (72)

Je précise que pour le mot Alcool, les anglais ont mieux traduit le mot arabe originel. En effet "Al Qohol" devient Alcohol en anglais et nous avons fait abstraction du h.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pas certain que les locaux aient été gagnants avec la reconquista Pas certains que les algériens aient été gagnant avec l'indépendance.
C'est un peu dans la même veine non ?

a écrit : Encore exact. Cependant quand ont remet les évènements dans le contexte Historique, ont comprend qu'Isabelle la Catholique cherchait à créer une unité nationale (territoriale), en diapason à une unité Religieuse. Ceci n'est pas nouveau dans l'Histoire. Le Royaume-Uni s'est inventé la religion Anglicane, par exemple, où le Chef religieux n'est autre que la reine d'Angleterre.
Tu conviendras avec moi, que la majorité des pays arabophones, lors de leur accession à l'indépendance, ont officialisé l'Islam comme religion, afin de créer une cassure avec un passé gouverné par des... Européens a tradition Chrétienne. Cette recherche d'unité a même passé par le Panarabisme.
Afficher tout
Le panarabisme était surtout soutenu par Nasser. Ce concept ne pouvait s'appliquer à tous les pays arabo-musulmans. l'Algérie a quelque peu souffert du panarabisme. Boumediene avait instauré une arabisation totale du pays. Il avait envoyé des instituteurs palestiniens, égyptiens et même irakiens dans des villages kabyles afin de diffuser la langue arabe. Un "choc" pour les kabyles car de un la langue arabe était très peu parlée dans ces contrées, et la culture, la mentalité des instituteurs n'était pas compatible avec les autochtones. Pour moi, le panarabisme était surtout politique. Les Egyptiens parlent toujours un mélange arabe anglais. Les maghrébins arabe français (espagnol pour les habitants de l'ouest algérien). C'est un héritage linguistique qu'il ne faut pas nier.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : je suis une personne qui a vécu toute sa vie en train de parler presque équitablement 3 langues: le français, l'anglais et l'arabe.
ça fait aujourd'hui environ un an que j'essaie d'apprendre l'espagnol et j'aimerais bien dire que ceci est absolument vrai. l'arabe - tout c
omme le français et moins l'anglais - m'est d'une très grande utilité.
ce qui est encore plus intéressant, c'est le fait que certains mots en espagnol viennent de l'arabe courant / familier et non pas de l'arabe soutenu. je m'explique: l'arabe que je pratique avec mes parents est tellement différent de l'arabe qu'on écrit, qu'on pourrait le considérer comme une autre langue qui a ses propres règles et mots, sans que ces mots et règles ne soient écrits n'importe où. et l'espagnol en a quelques uns de ces mots et ceci m'impressionne à chaque fois.
Passez une bonne journée! Have a good day! Tenga un buen dìa! Atamanna lakom nahar sa3id!
Afficher tout
Il y a quelques années, j'ai visité une école en Tunisie. À la fin de la visite, le directeur, un grand sourire aux lèvres, nous dit : "en CM2, les enfants apprennent deux langues étrangères obligatoires : le Français et l'Arabe"

a écrit : Pas certain que les locaux aient été gagnants avec la reconquista En l’occurrence, les Rois Très Catholiques ont bel et bien conquis un pays, ils ne l'ont pas "libéré". Les Musulmans toléraient (dans le sens le plus positif de terme) les Juifs et les Chrétiens, les Chrétiens ont expulsé, trucidé, torturé les Musulmans et les Juifs

a écrit : Pas certains que les algériens aient été gagnant avec l'indépendance.
C'est un peu dans la même veine non ?
Si on parle des avantages socioéconomiques je suis d'accord avec toi, et que fait-on des tortures et des exécutions ? Oui Napoléon III a transformé les marécages en terres agricoles, oui la France a construit des écoles, des hôpitaux, des routes, mais c'était surtout pour les colons. Oui les Algériens ont en bénéficié, mais il y a eu trop de dépassements.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Admin, comment se fait il qu'un commentaire aussi haineux puisse ne pas être modéré? "Les maures" et la tournure du texte ne laisse aucun doute sur l'animosité dégagé par ce "lecteur". Merci de votre impartialité. Faut se calmer la. A aucun moment je ne suis haineux dans mon commentaire. Tu t'insurges pour rien. Pire, tu souhaite de la censure car ça ne te plait pas.

Les Maures sont un vrai peuple. Si c'est "haineux", selon toi, alors je ne sais pas comment les désigner. Dire Maure / Arabe / Berbere / Touareg / Africain ne fait pas de quelqu'un une personne haineuse. C'est le nom de certains peuples d'Afrique. Et si un Africain dit Français / Européen / Franc / Germain / Saxon / Anglais / Allemand ce n'est pas plus raciste, car c'est le nom de certains peuples d'Europe.
Dire que les Maures ont envahi la péninsule Ibérique n'est pas non plus haineux. C'est un fait, une vérité historique.

La Reconquista est aussi une conquête, ou plutôt reconquête des anciens territoires (en fonction du point de vue). Ca aussi, c'est un fait.

Tout ce que je fais dans mon commentaire c'est de relever avec ironie les termes "de multiples échanges politiques, économiques, sociaux, et culturels". Ca m'a fait rire car ces échanges ont été rendus possible via les invasions successives des deux camps.
Or le programme Erasmus vise lui aussi à faire des échanges économiques, sociaux, et culturels.
Donc oui, ironiquement les invasions décritent par l'anecdote ont eu le même effet qu'Erasmus. Si tu lis les commentaires, beaucoup décrivent les cohabitations des deux cultures.

En tout cas merci, sans même me connaitre, de me juger et dire que je suis haineux. Merci de vouloir faire de la censure car tu ne peux tolérer des propos / blague qui ne vont pas dans ton sens ou que tu ne comprends pas. Tu pourrais poser des questions mais non, tu t'insurges et deviens toi même haineux... pour rien. Je suis sûr que tu souhaites promouvoir l'ouverture d'esprit, mais c'est encore mieux de l'être soi-même.
Je te signal que ton Batman est tout blanc alors que son costume est noir. Avec ton raisonnement je pourrais te dire : le noir te dérange ?

a écrit : En l’occurrence, les Rois Très Catholiques ont bel et bien conquis un pays, ils ne l'ont pas "libéré". Les Musulmans toléraient (dans le sens le plus positif de terme) les Juifs et les Chrétiens, les Chrétiens ont expulsé, trucidé, torturé les Musulmans et les Juifs N'oublions pas que l'Espagne était dominée par les wisigoths. Les Espagnols eux même étaient soulagés de la défaite des wisigoths contre Tarik je crois. Il y a une thèse qui parle de cette époque et décrit la présence musulmane comme l'âge d'or de l'Espagne.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ok Charles Martel, mais t’as mal révisé, ce ne sont pas des chiffres indiens comme tu dis, mais des chiffre arabes dérivés de l’indien. D’ailleurs la civilisation est reconnue pour avoir inventer l’algèbre et les maths tels qu’on les connaît. C’est bien beau d’avoir des chiffres, encore fallait-il savoir les utiliser ;) Afficher tout Poursquoi être isnultant ? C'est fou, cette anecdote évoque juste le terme "arabe" et ça devient une guerre de religion.

Les chiffres arabes, comme tu le dis d'ailleurs, sont issus de l'Inde. Les Arabes vont le reprendre et y apporter une innovation majeur : le zéro.

Les mathématiques arabes se sont constituées par assimilation des mathématiques grecques ou hellénistiques ainsi que des mathématiques indiennes. Elles ont également été influencées par les mathématiques chinoises et babyloniennes avant de connaître un développement propre. C'est principalement par leurs traductions en arabe et leurs commentaires que l'Europe prit connaissance des ouvrages des mathématiciens grecs. De récentes recherches ont démontré que beaucoup d'idées, qu'on pensait nées dans l'Europe du XVIe, XVIIe ou XVIIIe siècle, étaient déjà présentes dans les mathématiques grecques ou furent développées par des mathématiciens arabes, mais certaines n'eurent pas de suite.

Il ne s'agit pas de savoir qui est le meilleur et qui a inventé quoi. Les peuples Arabes ont contribué aux mathématiques. C'est tout. Pas besoin de se montrer désobligeant avec les autres. D'ailleurs il n'a jamais dit que les Arabes n'ont rien fait. Il a juste raison en disant que les Arabes n'ont pas tout inventé. Tout comme les Européens.

Et arrêtons d'être sur la défensive les mecs. On n'est pas obligé de plaire à tout le monde. Je suis Algérien, musulman et les propos raciste ou islamophobes ne me touchent ni de près ni de loin. Je me défini comme un pur méditerranéen par amour du bassin méditerranéen et de son histoire. Se fâcher sur un terme ou une expression douteuse c'est se sentir visé, c'est confirmer ces propos. Le racisme et l'islamophobie doivent être combattus non pas par la haine, mais par la bonne éducation et une bonne culture.

Posté le

android

(5)

Répondre

Juste une petite remarque aux développeurs de l'application. Vous faites un travail exceptionnel et je vous remercie pour cela, je suis (de suivre) JMCMB depuis le tout début sans être inscrit. Bon bref, je trouve des difficultés à appuyer sur la touche "partager" masquée par la touche nouveau commentaire (rond bleu), si vous pouvez le déplacer sur la gauche ce serait parfait. Merci :)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Pas certains que les algériens aient été gagnant avec l'indépendance.
C'est un peu dans la même veine non ?
Tu compares 130 ans à 700 (on a des régions françaises qui le sont depuis 300 ans pour te donner une idée), une colonie à une partie d'un empire, le code de l'indigénat à la pleine citoyenneté.

La reconquista c'est des gens des 3 religions abrahamiques qui ont vecu en relative paix avec des échanges de connaissances avec le monde catholique (montpellier et sa fac de médecine par ex) qui voient leur pays pris, des gens qui étaient là depuis des siècles contraints de fuir ou de se convertir, notamment les juifs (qui ont choisi de fuir vers le Maroc, ça semble montrer qu'ils y étaient mieux quand même).

Je ne sais pas d'où t'as sorti ta comparaison mais elle sent le gaz.

Posté le

android

(1)

Répondre

Ça n'a peut être rien à voir avec l'anecdote, mais il y a un livre de Washington Irving intitulé "Les Contes de l'Alhambra" ça parle de Grenade sous "domination" musulmane. Il y a du vrai dans ces contes, et du mythe.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les Arabo-musulmans ont apporté beaucoup à la science mais si vous ne voulez pas le croire, cela est égal. Comme je disais, rien de nouveau dans la haine de cette civilisation (dois-je mettre des guillemets à ce mot ? Certains argueront que ces sauvages ne méritent pas ce terme)

Ils ont beaucoup traduit
des travaux grecs, c’est un fait connu. Mais beaucoup considèrent que sans ces traductions, de grands travaux, livres et auteurs antiques ne seraient jamais parvenus aux Européens.

Les 800 ans de domination musulmane en Espagne n’ont pas été une boucherie perpétuelle. La vie entre les différents peuples était normalisée, d’où les emprunts dans la langue de l’autre... Comme cela a été le cas au Maghreb (beaucoup de mots français dans les dialectes locaux, empruntés lors de la colonisation).

Encore une fois, les Arabes / musulmans / Maghrébins etc... sont habitués et ne cherchent à convaincre ou plaire à personne. Pour ma part, je ne déteste personne mais je suis habituée à ce qu’on me déteste. Bonne soirée à tous
Afficher tout
Tiens, ça faisait longtemps qu'on n'avait pas eu droit à un couplet de victimisation... A croire que Caliméro est également un nom hérité de l'arabe (Kahl Ymehro, sans doute). C'est vraiment trop injuste...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Tu compares 130 ans à 700 (on a des régions françaises qui le sont depuis 300 ans pour te donner une idée), une colonie à une partie d'un empire, le code de l'indigénat à la pleine citoyenneté.

La reconquista c'est des gens des 3 religions abrahamiques qui ont vecu en relative paix avec des
échanges de connaissances avec le monde catholique (montpellier et sa fac de médecine par ex) qui voient leur pays pris, des gens qui étaient là depuis des siècles contraints de fuir ou de se convertir, notamment les juifs (qui ont choisi de fuir vers le Maroc, ça semble montrer qu'ils y étaient mieux quand même).

Je ne sais pas d'où t'as sorti ta comparaison mais elle sent le gaz.
Afficher tout
La pleine citoyenneté, moyennant le paiement d'un impôt pour les non musulmans. Mais bon, comme c'est pas des occidentaux chrétiens qui imposaient cela, c'était surement très bien.

Et c'est quoi cette histoire de 130 contre 700 ans ? Une invasion de moyenne durée est mal, et au bout d'un certain temps ça devient positif ? Il aurait fallu que la France passe combien de temps en Algérie pour qu'on considère ça comme la partie d'un empire apportant paix et civilisation ?
De plus personne n'est resté des siècles, ou alors les gens vivaient très vieux à l'époque. Ce que je veux dire, c'est que se faire chasser du pays où on est né, où nos parents sont nés, c'est pas plus facile que l'occupation ait durée 130 ou 700 ans. Mes parents sont pieds noirs et leur parent, les parents de leurs parents étaient nés en Algérie. Comme l'occupation n'a durée que 130 ans ils n'ont pas le droit de considérer qu'on les a chassés de chez eux ?
Et les pays comme l'Italie ou l'Allemagne qui n'ont pas 200 ans, ce ne sont pas de vrais pays alors ? Et les Etats-Unis (240 ans) ? Bref, cette notion de durée, je la trouve très peu recevable.

a écrit : Oui, et c’est marrant, quand les arabes envahissent un pays, on parle d’échanges culturels. Vous n'êtes pas marrants, ni l'une, ni l'autre. Les gens que Charles Martel n'a pas rencontré près de Poitiers n'étaient pas des Arabes, mais des Berbères. Ils ne se sont pas battus car ils s'étaient repliés vers le sud est de la Gaule, d'où Charles Martel a mis plus de 20 ans à les chasser (voir "cote des Maures")
Les Berbères, Kabyles etc, étaient les peuples occupant l'Afrique du Nord quand elle a été envahie par les Arabes, qui les ont repoussés dans les montagnes, des tribus, dont certaines étaient dirigées par des femmes - encore célébrées aujourd'hui - ayant vaillamment résisté aux occupants.
Si les choses étaient aussi simples qu'on pense le croire...

a écrit : La pleine citoyenneté, moyennant le paiement d'un impôt pour les non musulmans. Mais bon, comme c'est pas des occidentaux chrétiens qui imposaient cela, c'était surement très bien.

Et c'est quoi cette histoire de 130 contre 700 ans ? Une invasion de moyenne durée est mal, et au bout d
'un certain temps ça devient positif ? Il aurait fallu que la France passe combien de temps en Algérie pour qu'on considère ça comme la partie d'un empire apportant paix et civilisation ?
De plus personne n'est resté des siècles, ou alors les gens vivaient très vieux à l'époque. Ce que je veux dire, c'est que se faire chasser du pays où on est né, où nos parents sont nés, c'est pas plus facile que l'occupation ait durée 130 ou 700 ans. Mes parents sont pieds noirs et leur parent, les parents de leurs parents étaient nés en Algérie. Comme l'occupation n'a durée que 130 ans ils n'ont pas le droit de considérer qu'on les a chassés de chez eux ?
Et les pays comme l'Italie ou l'Allemagne qui n'ont pas 200 ans, ce ne sont pas de vrais pays alors ? Et les Etats-Unis (240 ans) ? Bref, cette notion de durée, je la trouve très peu recevable.
Afficher tout
Le cas des pieds noirs est délicat. Les colons (avant d'être pieds noirs) vivaient "presque" en harmonie avec les autochtones. Les médecins français soignaient les algériens gratuitement (ou selon les moyens). Et peu à peu les algériens (pas tous) les avaient acceptés. Un exemple de la bonne entente est que même les fermes agricoles (vignobles, agrumes) ont gardé aujourd'hui les noms des propriétaires (ferme de Félix en Kabylie, et ferme de Vincent dans la mitidja). Le problème a commencé quand quelques colons, influencés par le gouvernement, ont commis des exactions contre les algériens. De plus, excédés par les promesses non tenues de la part de la France (tout colon a le droit de posséder un certain nombre d'hectares en Algérie), les colons sont sortis manifester dans les rues. Les algériens, mal informés, les colons, mal orientés, sont arrivés aux mains. Et n'oublions pas le 8 mai 1945. Cette date a changé la vision des algériens vis-à-vis des colons, et fut le prélude à la guerre d'Algérie.

Posté le

android

(0)

Répondre

Il a par exemple alcachofa (artichaut), almohada (orreiller), almendra (amande), albañil (ouvrier), alcantarilla (égout)...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Oui, et c’est marrant, quand les arabes envahissent un pays, on parle d’échanges culturels. Non c est juste un remise à niveau, vous n êtes plus des hommes, faut bien que vos femmes finissent avec ceux qui le sont non?