Deux séductrices hollandaises assassinaient les nazis

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (78)

a écrit : Ca va, je voulais dire "officiellement", regarde le mot "guerre" dans le dico, quoi. Ne te met pas en pétard, techniquement, quand un pays est envahi a 100% c'est plié, je suis français, et je le dis, je l'affirme, la France a perdu la seconde guerre mondiale en tant que nation, c'est indiscutable, par contre, en tant que peuple résistant... c'est une autre affaire, mais dans les faits, la France, la nation, n'était plus en guerre contre l’Allemagne. POINT
J'insiste sur le mot "nation" hein La résistance, c'est une rébellion contre l'ordre établi.
Afficher tout
Je ne suis pas en pétard, j'ai même mis en smiley :)
Je t'explque que pour mon point de vue, la situation des Pays-Bas et de la France est différente parce que le chef du gouvernement n'a pas officiellement reconnu la fin de la guerre (et tu citais justement l'exemple de la GB). Le pays est envahi à 100% certes, argument dans ton sens mais il y a les colonies qui sont aussi territoire national. Bref il s'agit de sémantique. On est ni complétement dans un cas, ni complétement dans l'autre (même selon la ou les définitions du mot). C'est pour ça que j'avais commencé en disant "perso je vois ça comme ça".

a écrit : Lâcheté et séduction, c'est bien des femmes. Merci de ta participation.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est du pareil au même, c'est juste que l'un sert tes intérêts l'autre non.

Les deux que tu cites se revendiquent comme défendeurs de leur pays occupé par l'impérialisme occidentale (en résumant). Pour eux, l'occupant ne défend pas leurs intérêts et donc ils luttent pour &
quot;libérer" leur pays. (PS : je ne dis pas qu'ils ont raison et que c'est bien. C'est juste leur revendication.)
Si je reprends l'exemple de Karl Hotz, dis moi où est la différence avec nos militaires prit pour cible ?

Le but de la résistance était de créer une instabilité, un sentiment de terreur pour faire partir les Allemands. C'est exactement la définition du mot terroriste.
Mon exemple sur le bombardement de Rouen vient la car il est la définition même du terrorisme d'Etat. Un des trois grand chef de l'US Airforce était pour le bombardement des civils. Son calcul était simple : les civils sont des ouvriers qui contribuent à la machine de guerre. En les tuant, on les terrifie pour qu'ils ne viennent plus travailler (qu'ils soient morts de peur ou morts tout court).
Afficher tout
Il ne t’aura pas échappé qu’il a été exécuté par des communistes français , qui obéissait au doigt et à l’œil de Moscou , principal ennemi de l’Allemagne à l’époque, il faut donc comparer ce qui est comparable.
Les résistants communistes, c’est un abus de langage, ils n’ont combattu les allemands qu’à l’entrée en guerre de la Russie. Il ne s’agit plus donc de terrorisme mais bien d’un conflit.

a écrit : Elle séduisait des soldats à 14 ans? En plus d'être nazis, ils étaient pédophiles! Elle était physiquement adulte, comme souvent à cet âge...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Quand on dit que la différence entre "résistance" et "terrorisme" est fine comme une feuille de PQ d'aire d'autoroute, en voici un bel exemple.
L'interprétation est au final toujours une question de point de vue et de sensibilité personnelle.
(Ce message est purement factu
el et sans arrière pensée, pas besoin de procès d'intention) Afficher tout
Désolé, ce commentaire m’a forcé à m’inscrire alors que j’ai toujours préféré resté un idiot qui se couchera moins bête sans venir poser mon « intelligence » dans les posts et commentaires qui me font tellement marrer.
Mais là, je ne peux pas accepter ton commentaire et même si le PQ m’a fait sourire, procès d’intention je te fais.
Car le 13 c’est pas un résistant mais bien un terroriste qui m’a tiré dessus.
C’est pas avec un acte de séduction que 3 fanatiques on voulu faire un carnage auprès de rockeurs au cœur tendre mais avec des sacs de sport remplis de chargeurs pour Kalash...
Je post ça avec les mains qui tremblent, je vais demander par la suite à effacer ce post car ma résilience me le demande mais je t’invite à faire de même, par respect pour les copains qui sont « restés » au concert.
Bisous à vous et bon déconfinement

a écrit : C'est un peu extrême ce que tu dis.

Il a raison en soit. Comme le dit Desproges : "L'ennemi est con, il croit que c'est nous l'ennemi." Pour les Allemands, qui pensent être dans leur bon droit, à ce moment la c'est du terrorisme. Et c'était le but d'ailleurs..
. terrifier les Allemands pour les faire partir. C'était pas un vote "à la majorité d'explosion tu pars."

Les alliés gagnent, les résistants ont donc gagné, donc ne sont pas considérés dans l'histoire comme des terroristes. Les terroristes au mali ou Afghanistan, quand ils attaquent des militaires, c'est la même chose que les résistants contre les soldats Allemands, que cela ne plaise ou non. D'ailleurs les Talibans se battent selon eux (si on écoute leurs revendications) pour libérer leur pays.

Les islamistes qui viennent tuer des civiles qui ont aidé les militaires, c'est comme les résistants qui ont tondu, exécutés sommairement des collaborateurs.
Prenons la place des 50 otages à Nantes. La place vient de l'exécution de 50 otages suite à un attentat contre Karl Hotz. Cet homme venait du civil, il était Feldkommandant de Nantes. Selo les historiens il n'avait pas suscité d'animosité chez les locaux, il n'était pas Nazi, donc à priori pas un mauvais bougre. Il est "courageusement" abattu dans le dos de deux balles. Cet assassinat est "gratuit" et est la uniquement pour faire peur aux Allemands et les faire partir. On peut donc parler de terrorisme.

Ca choque, j'en conviens, mais si le III Reich n'était pas jolie dans l'ensemble, les résistants si on les glorifie c'est uniquement parce que ça va dans notre sens et que ça correspond à notrer culture : une France libre, indépendante, sans restriction de liberté et qu'on oublie les horreurs qui ont eu lieu.

Le bombardement de Rouen en 1942, franchement ça vaut bien les attentats qui on lieu au Moyen Orient. On parle d'un bombardement raté (mais revendiqué comme réussi par les USA, même si aucune des cibles n'est atteintes) tuant uniquement des civiles et surtout des Français sont allés piller les morts juste à la fin du bombardement.

Les terroristes n'ont pas de bombardier de nos jours - heureusement - du coup ils se servent de ce qu'ils ont : les attentes suicides. Daech, se revendiquant un Etat en guerre, bombardait les autres pays de cette manière.

Si vous n'êtes pas d'accord avec ce commentaire, évitez de me taxer de nazi ou de je ne sais quoi. Ce n'est pas le cas, je partage juste le fait qu'aucun partie dans un conflit n'est blanc ou noir. Cela dépend de votre culture, de votre passé et de vos affinités. Je pense vraiment que si on plein la mort d'un officier français à cause du terrorisme (ce que j'ai fait personnellement) et qu'on appel ça un attentat, on ne peut pas dire "Karl Hotz n'a pas été victime d'un attentat, mais du vent de liberté de la France". Et du coup Flanguiche a bien raison : les terroristes ça dépend dans quel camp tu es.

Bien sur pour moi les islamistes comme les Talibans sont des terroristes et je ne les soutiens pas, mais les résistants français qui ont finalement servi mes intérêts (France libre et tout le tralalala) le sont aussi (si on se tient à la définition du mot) et je salue leur courage pour s'être battu.
Du coup ce mot en fonction de l'histoire est plus ou moins péjoratif, comme "dictateur" au final (cf Antiquité vs époque moderne).
Afficher tout
Non désolé je recopie ma réponse au post initial mais ce commentaire m’a forcé à m’inscrire alors que j’ai toujours préféré resté un idiot qui se couchera moins bête sans venir poser mon « intelligence » dans les posts et commentaires qui me font tellement marrer.
Mais là, je ne peux pas accepter ton commentaire et même si le PQ m’a fait sourire, procès d’intention je te fais.
Car le 13 c’est pas un résistant mais bien un terroriste qui m’a tiré dessus.
C’est pas avec un acte de séduction que 3 fanatiques on voulu faire un carnage auprès de rockeurs au cœur tendre mais avec des sacs de sport remplis de chargeurs pour Kalash...
Je post ça avec les mains qui tremblent, je vais demander par la suite à effacer ce post car ma résilience me le demande mais je t’invite à faire de même, par respect pour les copains qui sont « restés » au concert.
Bisous à vous et bon déconfinement

a écrit : Si vous ne voyez pas la différence entre le fait de tuer des nazis et de liquider des innocents dont le seul tort est d'être au mauvais endroit, au mauvais moment, vous devez vous torcher avec du bristol ou du carton ondulé... Pourtant il n’a pas tort. L’Histoire est écrit par les vainqueurs, comme dit le dicton. Si les allemands avaient gagnés la guerre, rien ne dit qu’ils n’auraient pas influencé durablement la mentalité des pays conquis et nous verrions peut-être ces résistants comme des terroristes.

Les insurgés arabes qui tendent des embuscades aux patrouilles militaires en Afghanistan, Irak, etc ont sans doute un certains nombre de points communs avec ces résistants. Accepter cette vérité, et comprendre que tout n’est pas noir ou blanc dans la vie est une forme de sagesse.

a écrit : C'est un peu extrême ce que tu dis.

Il a raison en soit. Comme le dit Desproges : "L'ennemi est con, il croit que c'est nous l'ennemi." Pour les Allemands, qui pensent être dans leur bon droit, à ce moment la c'est du terrorisme. Et c'était le but d'ailleurs..
. terrifier les Allemands pour les faire partir. C'était pas un vote "à la majorité d'explosion tu pars."

Les alliés gagnent, les résistants ont donc gagné, donc ne sont pas considérés dans l'histoire comme des terroristes. Les terroristes au mali ou Afghanistan, quand ils attaquent des militaires, c'est la même chose que les résistants contre les soldats Allemands, que cela ne plaise ou non. D'ailleurs les Talibans se battent selon eux (si on écoute leurs revendications) pour libérer leur pays.

Les islamistes qui viennent tuer des civiles qui ont aidé les militaires, c'est comme les résistants qui ont tondu, exécutés sommairement des collaborateurs.
Prenons la place des 50 otages à Nantes. La place vient de l'exécution de 50 otages suite à un attentat contre Karl Hotz. Cet homme venait du civil, il était Feldkommandant de Nantes. Selo les historiens il n'avait pas suscité d'animosité chez les locaux, il n'était pas Nazi, donc à priori pas un mauvais bougre. Il est "courageusement" abattu dans le dos de deux balles. Cet assassinat est "gratuit" et est la uniquement pour faire peur aux Allemands et les faire partir. On peut donc parler de terrorisme.

Ca choque, j'en conviens, mais si le III Reich n'était pas jolie dans l'ensemble, les résistants si on les glorifie c'est uniquement parce que ça va dans notre sens et que ça correspond à notrer culture : une France libre, indépendante, sans restriction de liberté et qu'on oublie les horreurs qui ont eu lieu.

Le bombardement de Rouen en 1942, franchement ça vaut bien les attentats qui on lieu au Moyen Orient. On parle d'un bombardement raté (mais revendiqué comme réussi par les USA, même si aucune des cibles n'est atteintes) tuant uniquement des civiles et surtout des Français sont allés piller les morts juste à la fin du bombardement.

Les terroristes n'ont pas de bombardier de nos jours - heureusement - du coup ils se servent de ce qu'ils ont : les attentes suicides. Daech, se revendiquant un Etat en guerre, bombardait les autres pays de cette manière.

Si vous n'êtes pas d'accord avec ce commentaire, évitez de me taxer de nazi ou de je ne sais quoi. Ce n'est pas le cas, je partage juste le fait qu'aucun partie dans un conflit n'est blanc ou noir. Cela dépend de votre culture, de votre passé et de vos affinités. Je pense vraiment que si on plein la mort d'un officier français à cause du terrorisme (ce que j'ai fait personnellement) et qu'on appel ça un attentat, on ne peut pas dire "Karl Hotz n'a pas été victime d'un attentat, mais du vent de liberté de la France". Et du coup Flanguiche a bien raison : les terroristes ça dépend dans quel camp tu es.

Bien sur pour moi les islamistes comme les Talibans sont des terroristes et je ne les soutiens pas, mais les résistants français qui ont finalement servi mes intérêts (France libre et tout le tralalala) le sont aussi (si on se tient à la définition du mot) et je salue leur courage pour s'être battu.
Du coup ce mot en fonction de l'histoire est plus ou moins péjoratif, comme "dictateur" au final (cf Antiquité vs époque moderne).
Afficher tout
Je me suis emballé, j’ai répondu trop rapidement sans lire les commentaires en-dessous (ce que je fais habituellement) et résultat, y a déjà une réponse similaire à la mienne. Et on prend même le même exemple des islamistes. Si c’est pas beau ça!

Malheureusement on peut éditer mais pas supprimer ses commentaires donc ça reste.

a écrit : Non désolé je recopie ma réponse au post initial mais ce commentaire m’a forcé à m’inscrire alors que j’ai toujours préféré resté un idiot qui se couchera moins bête sans venir poser mon « intelligence » dans les posts et commentaires qui me font tellement marrer.
Mais là, je ne peux pas accepter ton commentaire
et même si le PQ m’a fait sourire, procès d’intention je te fais.
Car le 13 c’est pas un résistant mais bien un terroriste qui m’a tiré dessus.
C’est pas avec un acte de séduction que 3 fanatiques on voulu faire un carnage auprès de rockeurs au cœur tendre mais avec des sacs de sport remplis de chargeurs pour Kalash...
Je post ça avec les mains qui tremblent, je vais demander par la suite à effacer ce post car ma résilience me le demande mais je t’invite à faire de même, par respect pour les copains qui sont « restés » au concert.
Bisous à vous et bon déconfinement
Afficher tout
On ne parle pas vraiment de cela. Plutôt de la distinction entre terrorisme et résistance.
Pour les attentats, vu qu’il s’agit de Français qui commettent des actes sur le sol français on ne voit pas vraiment comment ça pourrait être de la résistance.

Et puis si la méthode de celle-ci était plutôt en douceur, les résistants ne sont pas privés d’authentique attentats: bombe, embuscade, etc.

a écrit : Désolé, ce commentaire m’a forcé à m’inscrire alors que j’ai toujours préféré resté un idiot qui se couchera moins bête sans venir poser mon « intelligence » dans les posts et commentaires qui me font tellement marrer.
Mais là, je ne peux pas accepter ton commentaire et même si le PQ m’a fait sourire, procès d’in
tention je te fais.
Car le 13 c’est pas un résistant mais bien un terroriste qui m’a tiré dessus.
C’est pas avec un acte de séduction que 3 fanatiques on voulu faire un carnage auprès de rockeurs au cœur tendre mais avec des sacs de sport remplis de chargeurs pour Kalash...
Je post ça avec les mains qui tremblent, je vais demander par la suite à effacer ce post car ma résilience me le demande mais je t’invite à faire de même, par respect pour les copains qui sont « restés » au concert.
Bisous à vous et bon déconfinement
Afficher tout
Je n'ai jamais dit que c'était bien. Je m'en contre fiche du politiquement correct : reste que chacun voit midi à ça porte dans un conflit.

Tu transformes un mot pour que ça colle avec ta vision des choses. En gros tu lis ce que tu veux. C'est la tout le problème car pour toi tu lis "Ils sont gentils ces résistants barbus." Alors que non, je dis bien qu'ils sont des terroristes. Tout comme un résistant qui fait péter un train et tue les 3 cheminots français à bord.
Terrorisme, définition d'Hachette : "Le terrorisme désigne soit des actes violents - sabotages, attentats, assassinats, prises d'otages… - commis pour des motifs politiques par des individus isolés ou organisés, soit un régime de violence créé et utilisé par un gouvernement qui cherche à conserver le pouvoir face à des ennemis intérieurs ou extérieurs". Notez l’absence distinction entre civils/militaires.

Que ce soit chez toi ou ailleurs : c'est du pareil au même. Un barbu ou un mec qui porte un béret c'est pareil. La grande différence c'est que l'un me veut du mal l'autre non. L'un est mon ennemi, l'autre mon allié. Donc il y en a un que je ne soutiens pas et l'autre que je soutiens. Et donc forcement il y en a un que l'on diabolise et que l'on haïe. C'est mon cas. Mais il ne faut pas ce voiler la face : dans le camp d'en face se sont des gentils héros, s'ils gagnaient ce conflit, d'ici 100 ans on te dirait qu'ils étaient très brave.
Je reprends l'exemple du train : bien sûr que je soutiens ça. Il empêche l'envahisseur d'avoir du matériel. Donc aide à la libération. Un terroriste qui attaque nos militaires fait la même chose. Sauf que dans ce cas la, c'est pas notre soutient qu'ils ont mais notre aversion. On les combat car ils sont contre notre société. Tout comme l'étaient ceux qui se sont battus en 40-45 : ils étaient contre la société imposée par le III Reich.

Je ne vais pas supprimer un comm' qui ne te convient pas à 100%, ça s'appelle basculer dans la censure et c'est exactement ce qu'ils prônent. C'est tout de même fou, je regarde la page wiki anglaise/allemande/hollandaise/française et seul la page française essaye d'expliquer que les résistants ne sont pas des terroristes. Les autres pages les englobent dedans. Car ils collent à la définition.

a écrit : Il ne t’aura pas échappé qu’il a été exécuté par des communistes français , qui obéissait au doigt et à l’œil de Moscou , principal ennemi de l’Allemagne à l’époque, il faut donc comparer ce qui est comparable.
Les résistants communistes, c’est un abus de langage, ils n’ont combattu les allemands qu’à l’entrée en
guerre de la Russie. Il ne s’agit plus donc de terrorisme mais bien d’un conflit. Afficher tout
Ah bah ça va alors, ouf !

Attend on appel ça comment le truc qui a lieu entre Daech et l'Europe ? Ah un conflit et les mecs obéissent à un calife, donc ça va alors !

a écrit : Il ne t’aura pas échappé qu’il a été exécuté par des communistes français , qui obéissait au doigt et à l’œil de Moscou , principal ennemi de l’Allemagne à l’époque, il faut donc comparer ce qui est comparable.
Les résistants communistes, c’est un abus de langage, ils n’ont combattu les allemands qu’à l’entrée en
guerre de la Russie. Il ne s’agit plus donc de terrorisme mais bien d’un conflit. Afficher tout
Euh désolé, mais la résistance communiste a fait largement son boulot pendant le conflit. A minima (ily en a surement d'autres) avec les 2 groupes que sont les partisans-francs tireurs et le front national (non, pas le même !)... même si pas exclusivement réservés aux communistes.
NB : ce commentaire n'a rien a voir avec mes opinions politiques, mais ce commentaire leur manquait un peu de respect je trouve :)

a écrit : Ah bah ça va alors, ouf !

Attend on appel ça comment le truc qui a lieu entre Daech et l'Europe ? Ah un conflit et les mecs obéissent à un calife, donc ça va alors !
Il ne t’aura pas échappé que daech n’est pas un pays.
Pour simplifier, les anarchistes du 19eme siècles étaient des terroristes, de la même maniere que daech aujourd’hui.
Mais la résistance française, c’est d’abord le prolongement du conflit franco-allemand de 1940, ca n’est donc pas du terrorisme, mais une forme différente du conflit impliquant des civils.

a écrit : Il ne t’aura pas échappé que daech n’est pas un pays.
Pour simplifier, les anarchistes du 19eme siècles étaient des terroristes, de la même maniere que daech aujourd’hui.
Mais la résistance française, c’est d’abord le prolongement du conflit franco-allemand de 1940, ca n’est donc pas du terrorisme, mais une
forme différente du conflit impliquant des civils. Afficher tout
Cette vision n'est aussi simple que de notre point de vue:
- Daesh n'est pas un pays... pour nous. Mais eux se revendique comme étant l'état islamique.
- les attaques envers les soldats se trouvant au Moyen-orient pourraient aussi être vu comme un prolongement de la guerre d'Afghanistan contre les talibans.

On en revient au fait que c'est une question de point de vue. Pour l'occupant c'est du terrorisme, pour l'occupé c'est de la résistance.

a écrit : Cette vision n'est aussi simple que de notre point de vue:
- Daesh n'est pas un pays... pour nous. Mais eux se revendique comme étant l'état islamique.
- les attaques envers les soldats se trouvant au Moyen-orient pourraient aussi être vu comme un prolongement de la guerre d'Afghanista
n contre les talibans.

On en revient au fait que c'est une question de point de vue. Pour l'occupant c'est du terrorisme, pour l'occupé c'est de la résistance.
Afficher tout
Ca n’est toujours pas une question de point de vue.
Les anarchistes par exemple, étaient des genre d’origine pauvres et souvent dans la délinquance, sauf les têtes pensantes souvent bourgeoises ( tiens comme al qaida et daech), leur but étaient d’assassiner des gens de pouvoir ou des symboles du camp adverse pour imposer leur propre régime politique,comme daech.
La résistance francaise n’avait que pour objectif de renseignement en premier lieu et de sabotages de l’organisation allemande, surtout vers la fin du conflit avec le débarquement des alliés .
Si tu n’arrives pas à voir la différence je ne peux rien pour toi, ça n’est pas une question de point de vue, mais bien d’objectif des actions de ces groupes.

a écrit : Ca n’est toujours pas une question de point de vue.
Les anarchistes par exemple, étaient des genre d’origine pauvres et souvent dans la délinquance, sauf les têtes pensantes souvent bourgeoises ( tiens comme al qaida et daech), leur but étaient d’assassiner des gens de pouvoir ou des symboles du camp adverse pou
r imposer leur propre régime politique,comme daech.
La résistance francaise n’avait que pour objectif de renseignement en premier lieu et de sabotages de l’organisation allemande, surtout vers la fin du conflit avec le débarquement des alliés .
Si tu n’arrives pas à voir la différence je ne peux rien pour toi, ça n’est pas une question de point de vue, mais bien d’objectif des actions de ces groupes.
Afficher tout
« leur but étaient d’assassiner des gens de pouvoir ou des symboles du camp adverse pour imposer leur propre régime politique »
-> on pourrait dire que l’objectif des résistants était d’imposer la république française.
Bien sûr, la réponse serait de dire qu’il voulait restaurer et non imposer. Mais là encore, les interventions occidentales au Moyen Orient ont fortement bouleversé les régimes locaux fortement basés sur la charia. Donc on pourrait dire qu’ils veulent restaurer leur régime islamiste.

« La résistance francaise n’avait que pour objectif de renseignement en premier lieu et de sabotages de l’organisation allemande »
Justement non. Comme cela a été dit sur ce sujet, certains actes de résistance n’avaient aucun but stratégique. Ils visaient seulement a créer un climat de peur chez l’occupant.
C’est notamment le cas pour le sujet de cette anecdote: piéger et tuer de simples soldats n’a pas grand impact sur l’organisation. Pour cela il faut cibler des officiers supérieurs et généraux.

a écrit : « leur but étaient d’assassiner des gens de pouvoir ou des symboles du camp adverse pour imposer leur propre régime politique »
-> on pourrait dire que l’objectif des résistants était d’imposer la république française.
Bien sûr, la réponse serait de dire qu’il voulait restaurer et non imposer. Mais là en
core, les interventions occidentales au Moyen Orient ont fortement bouleversé les régimes locaux fortement basés sur la charia. Donc on pourrait dire qu’ils veulent restaurer leur régime islamiste.

« La résistance francaise n’avait que pour objectif de renseignement en premier lieu et de sabotages de l’organisation allemande »
Justement non. Comme cela a été dit sur ce sujet, certains actes de résistance n’avaient aucun but stratégique. Ils visaient seulement a créer un climat de peur chez l’occupant.
C’est notamment le cas pour le sujet de cette anecdote: piéger et tuer de simples soldats n’a pas grand impact sur l’organisation. Pour cela il faut cibler des officiers supérieurs et généraux.
Afficher tout
Je veux bien comprendre qu’il faille prendre d’un recul pour avoir un point de vue objectif, mais comparons ce qui est comparable, la résistance française et autres s’inscrit dans un conflit mondial entre plusieurs puissance, les anarchistes, aqmi, sont des mouvements politiques visant à prendre le pouvoir par la violence et l’assassinat, ce ne sont pas les mêmes choses .

a écrit : Je veux bien comprendre qu’il faille prendre d’un recul pour avoir un point de vue objectif, mais comparons ce qui est comparable, la résistance française et autres s’inscrit dans un conflit mondial entre plusieurs puissance, les anarchistes, aqmi, sont des mouvements politiques visant à prendre le pouvoir par la violence et l’assassinat, ce ne sont pas les mêmes choses . Afficher tout Le conflit actuel est de plus grande ampleur encore: c'est un conflit de civilisation. Chacun cherche à imposer son idéologie au monde, en anéantissant celle de l'autre.

Comparé à cela, la Guerre Mondiale était un "simple" conflit entre État, pour plus de pouvoir et de territoire. L'Axe cherchait "simplement" à agrandir son territoire et à gagner en puissance. Puissance économique notamment puisque l'Allemagne voulait devait se remettre de la ruine après les dommages de la 1ère Guerre. En face, les Alliés à voulaient préserver ce qui leur appartenait.
Aucune idéologie là-dedans: les Alliés comprenaient 2 puissances coloniales, une démocratie et ancienne colonie des précédentes et une dictature communiste. L'Axe de 2 dictatures et d'une monarchie de droit divin. Idéologiquement, ils n'étaient pas fait pour s'entendre. Et d'ailleurs cela n'a pas guère duré une fois la guerre finie. Sans ce besoin de s'unir pour faire fasse à un ennemi commun, les oppositions idéologiques entre la dictature communiste entre les 3 démocratie capitaliste a rapidement ressurgit.