La mathématicienne qui devait se cacher

Proposé par
le

Mathématicienne française, Marie-Sophie Germain a dû lutter pour apprendre les mathématiques. Afin de l’empêcher d’étudier la nuit, son père confisquait ses bougies et pour obtenir les cours de l’École Polytechnique, réservés aux hommes, elle utilisa probablement un nom d’emprunt durant plus de 11 ans : Antoine Auguste Le Blanc.

À sa mort en 1831, le fonctionnaire chargé d’établir son certificat de décès la qualifie de "rentière" au lieu de scientifique, car « ce ne sont pas des affaires de femmes ».


Tous les commentaires (105)

a écrit : Moi non plus je ne suis pas un animal ! En fait je suis un robot conversationnel, comme je suis d'ailleurs en train de l'expliquer à Sangoky dans l'anecdote du 3 septembre à propos de l'intelligence artificielle. Ça me permet de discourir sur toutes sortes de sujets mais ça se remarque parfois car je n'ai pas encore reçu la mise à jour qui permet de faire correctement les retours à la ligne. Afficher tout Ton avatar avec des chaises empilées te trahi un peu également.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : On choisit une ville en fonction de ses moyens et donc on évite Paris qui est la ville où il faut aller (la plupart du temps) pour faire de grandes études. Oui c’est ça. L’argent n’est plus un frein sauf si tu veux faire les plus grandes écoles qui sont à Paris.
L’argent n’est plus un frein sauf si il n’y a plus de place en CROUS.
L’argent n’est plus un frein sauf si tu dois travailler à côté pour payer ton loyer...

a écrit : Je suis d'accord avec Raean sur ce coup.
C'est difficile de juger mais si tes parents avaient assez pour que tu n'ai aucun droit (même échelon 0 bis qui ouvre l'accès à plein d'aide) mais être à découvert tous les mois c'était plus une question de gestion de budget.

Mais
même malgré ça tu aurais pu avoir la bourse plein droit, il suffisait de faire ta déclaration d'impôt personnelle et ne plus être rattaché à tes parents pour te donner accès à la bourse. Afficher tout
Désolé mais le "il suffit de se déclarer sans revenu suffit pas": les deux dernières années de fac j avais un CDI.suis allé déclarer que j étais indépendant et voir si j j'avais encore le droit a une petite bourse: la fac a refusé ma déclaration d impôts et a voulu celle de mes parents. Au final la dernière année j avais une bourse alors que j y aurai probablement pas eu le droit avec mon SMIC en vivant seul...
Les "c est gratuit", regardez le coût ailleurs etc sont bien loin de la réalité. Regardez le coût des études aux Etats Unis... Bah en fait j y ai vécu et certaines fac sont pas si chère par rapport au coût de la vie et ce qu on gagne la bas (le double de la France en moyenne il me semble)
Le côté la France pays idéal, ou les pauvres sont aidés, y a le chômage etc...c était peut être vrai y a 40 ans (et j en doute) mais de nos jours c est méconnaître la réalité de bcp de familles qui galèrent une fois arrivée en fin de droits. Par ex a 55 ans en France si vous êtes au chômage quasi impossible de retrouver un job, mais vous avez de la chance : y a 3 ans de chômage. Bon après vous pouvez manger vos mains.. aux usa vous trouverez un job même a 70 ans (ce qui reste une honte a mon sens qu on doive bosser a plus de 70 ans)
Bref je crois que bcp ici ont une vision idyllique des conditions de vie d un grand nombre de français car ils ont l impression d y être arriver en "bossant". Mais bosser malheureusement suffit pas tjs.
Et je précise: je viens d une famille nombreuse avec un petit salaire et j ai réussit ma vie... Mais j ai eu la chance d avoir une bonne famille sans prob de santé ou d alcoolisme/drogue/éducation mais tout le monde a pas cette chance.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Entre 500 euros par an en France et 15000 par semestre à peu près partout ailleurs... les facultés peuvent être considérées comme gratuites, surtout que les boursiers peuvent n’avoir à payer que 5 euros (j’avais un pote qui m’avait dit n’avoir payé que 5 euros, et j’avais alors constaté à quel point notre pays est beau) Afficher tout Juste non. Ça coûte plus de 500 par ans les "bonnes écoles"
diplomeo.com/actualite-prix_ecoles_ingenieurs
Y a un tableau dans l article.
La tu compares les écoles privées prestigieuses du "partout ailleurs"
Dans les faits c est bien plus nuancé.
www.piefrance.com/trois-quatorze/reportages/le-cout-reel-des-etudes-universitaires-aux-usa/
C'est comme si on comparaît le prix d un sandwich en Suisse et en France... Ou le prix d un resto local en Inde et en France, faut regarder la globalité (ainsi que la qualité pour le prix...)

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : On choisit une ville en fonction de ses moyens et donc on évite Paris qui est la ville où il faut aller (la plupart du temps) pour faire de grandes études. Paris forcément pour faire de grande étude ?
Non je ne suis pas d'accord.
Après c'est un autre débat complètement HS.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Oui c’est ça. L’argent n’est plus un frein sauf si tu veux faire les plus grandes écoles qui sont à Paris.
L’argent n’est plus un frein sauf si il n’y a plus de place en CROUS.
L’argent n’est plus un frein sauf si tu dois travailler à côté pour payer ton loyer...
Tu peux faire de grande étude en dehors de Paris.
J'ai étudié 5 ans et je n'ai jamais croisé quelqu'un qui avait réellement besoin d'un logement crous ne pas en avoir.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Désolé mais le "il suffit de se déclarer sans revenu suffit pas": les deux dernières années de fac j avais un CDI.suis allé déclarer que j étais indépendant et voir si j j'avais encore le droit a une petite bourse: la fac a refusé ma déclaration d impôts et a voulu celle de mes parents. Au final la dernière année j avais une bourse alors que j y aurai probablement pas eu le droit avec mon SMIC en vivant seul...
Les "c est gratuit", regardez le coût ailleurs etc sont bien loin de la réalité. Regardez le coût des études aux Etats Unis... Bah en fait j y ai vécu et certaines fac sont pas si chère par rapport au coût de la vie et ce qu on gagne la bas (le double de la France en moyenne il me semble)
Le côté la France pays idéal, ou les pauvres sont aidés, y a le chômage etc...c était peut être vrai y a 40 ans (et j en doute) mais de nos jours c est méconnaître la réalité de bcp de familles qui galèrent une fois arrivée en fin de droits. Par ex a 55 ans en France si vous êtes au chômage quasi impossible de retrouver un job, mais vous avez de la chance : y a 3 ans de chômage. Bon après vous pouvez manger vos mains.. aux usa vous trouverez un job même a 70 ans (ce qui reste une honte a mon sens qu on doive bosser a plus de 70 ans)
Bref je crois que bcp ici ont une vision idyllique des conditions de vie d un grand nombre de français car ils ont l impression d y être arriver en "bossant". Mais bosser malheureusement suffit pas tjs.
Et je précise: je viens d une famille nombreuse avec un petit salaire et j ai réussit ma vie... Mais j ai eu la chance d avoir une bonne famille sans prob de santé ou d alcoolisme/drogue/éducation mais tout le monde a pas cette chance.
Afficher tout
Je peux te citer 6 personnes de mon entourage qui on déclarer leur propre revenus pour avoir droit à la bourse. J'ai moi même fait ça, ayant reçu aucune aide de ma famille depuis 16 ans pourquoi je devrais donner leur déclaration ?
Clairement ça fonctionne. C'est vrai que pour un ami ils ont d'abord refusé mais avec un peu d'insistance c'est passé.
Je ne sais pas pourquoi tu as déclaré tes revenus à la Fac, je suppose que tu veux parler du crous.

L'université en France quand tu es boursier c'est 5€ l'année, autant dire rien, je ne connais pas les États-Unis mais j'ai de gros doutes que se soit gratuit.
Pour les études non y a pas photo la France est de loin meilleur que les États-Unis.

Posté le

android

(2)

Répondre

Perso je retiens surtout que quand on est passionné et talentueux et qu'on dispose d'un cadre familial propice, quelques bouts de chandelles peuvent suffire pour se hisser parmi les meilleurs.

a écrit : Je peux te citer 6 personnes de mon entourage qui on déclarer leur propre revenus pour avoir droit à la bourse. J'ai moi même fait ça, ayant reçu aucune aide de ma famille depuis 16 ans pourquoi je devrais donner leur déclaration ?
Clairement ça fonctionne. C'est vrai que pour un ami ils ont d'abor
d refusé mais avec un peu d'insistance c'est passé.
Je ne sais pas pourquoi tu as déclaré tes revenus à la Fac, je suppose que tu veux parler du crous.

L'université en France quand tu es boursier c'est 5€ l'année, autant dire rien, je ne connais pas les États-Unis mais j'ai de gros doutes que se soit gratuit.
Pour les études non y a pas photo la France est de loin meilleur que les États-Unis.
Afficher tout
etudiant.lefigaro.fr/article/a-new-york-l-universite-devient-gratuite-pour-les-etudiants-les-moins-riches_9e453bd4-1f5e-11e7-be98-e880d1c34148/

(Plus une dizaine gratuite pour les étrangers) donc si si. Y a.
Et après faut regarder la qualité des enseignements aussi. Un prof dans une bonne université est bien mieux payer aux usa qu en France, donc on peut sélectionner... En France y a de tout. Aux usa un mauvais se fera virer (va virer un prof en France)
Bref je n' aime pas les usa pour plein d aspects mais y en aussi des bons (qui ont leur pendant négatifs) mais le mythe des études gratuites en France et que n importe qui peut changer de "milieu" grâce a l éducation est un quasi mythe(on trouvera des exceptions mais ça restera des exceptions) alors qu aux usa le changement de milieu reste quelque chose d ancré dans leur culture. Combien de personnes venant de milieux défavorisés a l ENA? Y en a mais combien?
Pour la bourse j ai pas dit que c était une généralité je cite mon cas perso il y a 25 ans... Et je demandais une bourse (au CROUS peut être j avoue me souviens plus...juste ça m avait marqué car je trouvais ça idiot... J essayais d être honnête car au final j ai eu une bourse que j aurais probablement pas eu vu que je payais des impôts et mes parents non)
Bref je me bats juste contre le discours général ici qui semble dire "la France pays des lumières, éducation gratuite seul pays a faire ça etc..." Bah non c est méconnaître les autres systèmes et les usa étant représentatif de l opposé... Alors qu en fait y a des pays bien meilleurs (a une époque Cuba avait le taux d alphabétisation le plus élevé du monde par ex) et pour qui l accès est plus facile.(Suède, Pologne par ex...)
Y a bien longtemps que la France n est plus un pays des "lumières" et ne pas le constater est se mettre des oeillères a mon sens.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Dès l'échelon 0bis (c'est le plus bas) de la bourse les frais d'inscriptions sont pris en charge par l'état et il reste 5 euros à la charge de l'étudiant. Pour la faculté oui. Pas les écoles d ingénieur qui était la base de la discussion il me semble ;)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Oui c’est ça. L’argent n’est plus un frein sauf si tu veux faire les plus grandes écoles qui sont à Paris.
L’argent n’est plus un frein sauf si il n’y a plus de place en CROUS.
L’argent n’est plus un frein sauf si tu dois travailler à côté pour payer ton loyer...
Ca me rapelle un doc, un étudiant a Paris justement, je sais plus quelle école mais elle était grande c'est sur, il vivait dans une chaufferie d'immeuble (oui, la où y'a la chaudière à fuel)
Bon, il montrait ses fringues propres, un genre de lit improvisé, deux trois bricoles, bon jusque là, on peut se dire qu'il avait trouvé un genre de toit avec chauffage intégré, sauf que ... il payait 300€ par mois pour ce trou à rats.
Parfaitement illégal, mais pas le choix.

Le pognon, ca fait vraiment la différence.

AAAAH Paris, la ville des lumières! (oui, y'avait une ampoule au plafond, quand même...)

a écrit : Tu peux faire de grande étude en dehors de Paris.
J'ai étudié 5 ans et je n'ai jamais croisé quelqu'un qui avait réellement besoin d'un logement crous ne pas en avoir.
Qu'es ce que tu appelle "réellement"?

Non parce que de mon coté, même si je n'ai pas fait d'études supérieures, j'en ai croisé des potes qui en faisaient, entre colocations moisies qui se terminaient en guerres thermonucléaires au bout de trois mois, ceux qui se payaient une caravane dans un camping peu regardant, ceux qui avaient la chance que Papa et Maman n'habitent pas à 200 bornes de la fac, ceux qui payaient une chambre de bonne 500 balles par mois... et j'habite pas à Paris mais dans le Vaucluse, des chambres d'étudiant? Ils en ont tous cherché mais n'en ont jamais trouvé.

a écrit : Pour la faculté oui. Pas les écoles d ingénieur qui était la base de la discussion il me semble ;) L'UTC (Université de Technologie de Compiègne) délivre des diplômes d'ingénieur et les frais d'inscription sont comme dans les autres facs. Et si tu veux absolument parler seulement des "Grandes Ecoles", il y a les INSA (Instituts Nationaux des Sciences Appliquées) où les élèves boursiers sont exemptés de frais d'inscription.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : L'UTC (Université de Technologie de Compiègne) délivre des diplômes d'ingénieur et les frais d'inscription sont comme dans les autres facs. Et si tu veux absolument parler seulement des "Grandes Ecoles", il y a les INSA (Instituts Nationaux des Sciences Appliquées) où les élèves boursiers sont exemptés de frais d'inscription. Afficher tout Oui donc on peut mais c est pas la norme.
Et faut habiter la région sinon voilà les frais de trains et logement.
Bref je réitère mon message: c est pas réellement accessible à tous les études même si on est pas le pire des pays on est loin d être le meilleur surtout pour des études d ingénieur.
Concernant les facs après quand t es a 1000 pour un amphi de 200, l accès est ouvert a tous mais faut se lever tôt ;)
Et sortir de l upjv (pour l universite de Picardie Jules vernes)par ex a pas le même poids pour un employeur que sortir de de Paris Dauphine etc...(j en sais quelque chose je viens de l upjv ;))

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : L'UTC (Université de Technologie de Compiègne) délivre des diplômes d'ingénieur et les frais d'inscription sont comme dans les autres facs. Et si tu veux absolument parler seulement des "Grandes Ecoles", il y a les INSA (Instituts Nationaux des Sciences Appliquées) où les élèves boursiers sont exemptés de frais d'inscription. Afficher tout L INSA on y accédé via parcoursup de nos jours...autant jouer au loto ;)

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Oui c’est ça. L’argent n’est plus un frein sauf si tu veux faire les plus grandes écoles qui sont à Paris.
L’argent n’est plus un frein sauf si il n’y a plus de place en CROUS.
L’argent n’est plus un frein sauf si tu dois travailler à côté pour payer ton loyer...
Sauf que beaucoup de grandes écoles habilitées à délivrer des diplômes d'ingénieurs sont 101 en région parisienne, et 154 en province
Et dans beaucoup de spécialités, ce n'est pas l'établissement de Paris qui a la meilleure réputation professionnelle

a écrit : Oui donc on peut mais c est pas la norme.
Et faut habiter la région sinon voilà les frais de trains et logement.
Bref je réitère mon message: c est pas réellement accessible à tous les études même si on est pas le pire des pays on est loin d être le meilleur surtout pour des études d ingénieur.
Conce
rnant les facs après quand t es a 1000 pour un amphi de 200, l accès est ouvert a tous mais faut se lever tôt ;)
Et sortir de l upjv (pour l universite de Picardie Jules vernes)par ex a pas le même poids pour un employeur que sortir de de Paris Dauphine etc...(j en sais quelque chose je viens de l upjv ;))
Afficher tout
Mais pourquoi tu continues à noircir le tableau comme ça ? Il y a 7 INSA en France alors on a quand même souvent un INSA dans sa région, quel que soit la région où on habite. Il y a des résidences et des restaurants universitaires sur place en quantités suffisante (dont le coût est entièrement couvert par les bourses d'études, je l'ai déjà dit). Et quant aux frais de train, figure-toi que les élèves-ingénieurs rentrent souvent chez leurs parents en faisant du co-voiturage : à 4 ou 5 dans une voiture c'est moins cher que le train. Et ceux qui habitent vraiment loin (car il faut penser aussi aux étudiants étrangers) et qui n'ont pas les moyens de rentrer chez eux pendant les petites ou même les grandes vacances, eh ben, il restent sur place... Et il y a donc des étudiants et notamment des étudiants étrangers qui passent l'été dans les résidences universitaires, et ceci dans toutes les résidences universitaires. Et les INSA c'est 1/10 de tous les diplômes d'ingénieur chaque année et peut-être même davantage alors c'est loin d'être une exception. A mon avis, il y a beaucoup moins de possibilités, en France, de faire une école de commerce si on n'a pas de gros moyens financiers, que de faire une école d'ingénieur. Alors bien sûr il faut avoir un bon dossier pour être admis dans un INSA et tu vas me dire que les élèves des familles qui n'ont pas de gros revenus sont aussi ceux qui ont le plus de difficultés à avoir un bon parcours scolaire jusqu'au bac, mais ce n'est pas à cause des écoles d'ingénieur si les classes défavorisées postulent moins ou avec de moins bons dossiers, car l'accès est le même pour tout le monde et les moyens financiers ne sont pas un frein compte tenu des couts et des bourses comme je l'ai déjà dit et répété. Alors si vous êtes dans ce cas, n'écoutez pas les gens qui essayent de vous décourager ou de vous faire apitoyer sur votre sort comme Pourquoipas et regardez bien ce qui existe comme études supérieures avec les conditions d'admission et les frais de scolarité et comme aides (bourses, allocations, etc.) et n'hésitez pas à voir des conseillers d'orientation et des assistantes sociales pour bien vous renseigner !

a écrit : Ca c'est surtout fait pour vendre, on va pas refiler le tricycle rose de la sœur ainée au petit frère, non, on va lui en acheter un bleu.

Sinon, autant en acheter un vert d'entrée. Tout le monde aime le vert. ;)
Le vert c’est moche, on a pris rouge !

a écrit : Euh non c est pas gratuit. Perso suis allé a la fac car j avais pas les moyens de payer les frais d inscription aux écoles d ingénieur...
diplomeo.com/actualite-prix_ecoles_ingenieurs
Ça peut paraître "peu" mais quand on a déjà a peine les moyens de se payer a bouffer en bossant pourtant p
endant les vacances et que les parents on des fins de mois difficiles (surtout les 30 derniers jours comme disait Coluche). Peut être que la situation s est améliorée (c est y a plus de 20 ans pour moi) mais en étant boursier, crous pour le logement et les frais divers(livres notamment je payais quasi pas de sécu) et en revenant le week end crois moi c était pas rose ts les jours rien qu en étant a la fac(a la fin j ai même pris un boulot a plein temps pour vivre).
Alors s il avait fallu payer en plus un SMIC ou deux pour être en école de ingénieur c était juste impossible. Et encore ma famille m aidait pour la nourriture et non pas d alcool ni de sortie a l époque)
Bref dire que c est maintenant gratuit... J avoue ça m'interpelle.
Afficher tout
N'ayant eu aucune aide de mes parents non plus j'ai pu m'en sortir assez royalement je dirai, après je ne connais pas les loyers en Crous a Paris ou autre grande métropole mais ça doit être quand même accessible ?
J'étais boursier et travaillais tous les week-end et également les vacances etc
Au niveau frais fixe j'avais donc
le loyer 500 euros
L'essence 70 par semaine (300 par mois)
L'assurance de ma voiture 95
Mon forfait téléphonique 30
Donc en gros 900 euros par mois fixe, je ne me privais en rien niveau bouffe ni même sorties, j'engrangeais l'été et l'hiver je tapais un peu dans les réserves mais rien affolant.
Je partage cette expérience pour savoir si je suis un cas isolé à l'avoir vécu ainsi

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : N'ayant eu aucune aide de mes parents non plus j'ai pu m'en sortir assez royalement je dirai, après je ne connais pas les loyers en Crous a Paris ou autre grande métropole mais ça doit être quand même accessible ?
J'étais boursier et travaillais tous les week-end et également les vacances etc

Au niveau frais fixe j'avais donc
le loyer 500 euros
L'essence 70 par semaine (300 par mois)
L'assurance de ma voiture 95
Mon forfait téléphonique 30
Donc en gros 900 euros par mois fixe, je ne me privais en rien niveau bouffe ni même sorties, j'engrangeais l'été et l'hiver je tapais un peu dans les réserves mais rien affolant.
Je partage cette expérience pour savoir si je suis un cas isolé à l'avoir vécu ainsi
Afficher tout
Tu m'explique comment, en travaillant juste pendant les vacances, tu pouvais raquer 900 balles par mois pendant 10 mois s'il te plait? Parce que ca m'intéresse énormément.

@ Raean, encore une fois, ne prends pas ton cas pour une généralité, ton vécu n'est pas celui de tout le monde, où alors tu ouvre les yeux et tu te demande pourquoi des étudiants dorment dans leur bagnole.

C'est fatiguant à la fin les gens qui pensent que vu qu'ils ont réussi, tout le monde peut, c'est FAUX! Tout simplement parce qu'il n'y a pas assez de place pour tout le monde.