Henrietta Lacks et ses cellules immortelles

Proposé par
le

Henrietta Lacks est décédée en 1951 d'un cancer. Mais ses cellules ont depuis été étudiées dans les laboratoires du monde entier et ont permis un grand nombre de découvertes (dont le vaccin contre la polio) : elles ont la particularité d’être immortelles et de proliférer sans limites, ce qui a un grand intérêt pour les scientifiques qui peuvent ainsi les multiplier et diffuser facilement.

Ces cellules sont baptisées les cellules HeLa (à partir de ses initiales) et sont aujourd'hui encore étudiées. C'est une enzyme particulière présente dans ses cellules qui fait que celles-ci se divisent indéfiniment. Il y eut une polémique importante liée à des problèmes d'éthique, car les cellules en question ont été prélevées sans son accord à l'époque.


Tous les commentaires (99)

Sans vouloir lancer une polémique....

Je trouve cela assez troublant car il est partiellement reconnu (entendre par la que le sujet est a juste titre controversé) que le virus du sida d'une erreur dans la création du vaccin contre la polio.

cf.: fr.wikipedia.org/wiki/Origine_du_virus_de_l'immunod%C3%A9ficience_humaine

(entre autre sources bien evidement mais je vous invite à faire des recherches sur le sujet)

concernant le probleme d'Alzheimer , cela provient essentiellement de l'ingurgitation d'une trop grande quantité d'aluminium il me semble.

Alluminium contenu dans l'air ainsi que dans notre eau mineral car elle a la faculté de rendre notre eau translucide.

(de nombreuses sources sur ce sujet aussi)

bref tout ca pour dire que tout est lié....

On essaie de soigner un virus (polio) a partir de cellule cancereuse, et comme d'habitude en reglant un probleme, on en créé un nouveau (sida).... dément !

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Ce sont justes ses cellules à elle qui sont immortelles ! Pas toutes les cellules, et encore moins les cancéreuses heureusement !

Pour ce qui est de l'immortalité, si je me rappelle bien du documentaire, chaque fois qu'un brin d'ADN se dédouble, il perd un peu de sa longueur (et donc des bases azotées) à cause d'un défaut de transcription. Mais miracle de la nature, notre ADN possède des bases azotées spéciales qui n'encodent pour rien et qui sont prévues pour palier à cette perte. L'information essentielle est au centre, les bords servent juste à éviter que l'information soit détruite trop rapidement. Le problème c'est que même en perdant ces informations moins importantes, notre brin se raccourci est devient moins efficace, d'où une mort des cellules à long terme.

Mais chose magnifique (au point de vue évolution et miracle de la nature), cette femme possède une enzyme qui permet d'éviter de perdre les bases azotées lors d'un dédoublement d'ADN, ce qui fait que les cellules deviennent immortelles du fait de leur non "vieillissement".

C'était vraiment très intéressant comme documentaire ^^

Posté le

unknown

(20)

Répondre

a écrit : J'aime! ^^

Pour ce qui est de ne pas essayer de trouver des vaccins pour de telles maladie, je suis contre! Je fréquente un hôpital régulièrement et il n'y rien de mieux que de voir un enfant sourire car il sait qu'il ne va pas mourire et que son cancer sera guerri. Mais c'est sur qu&#
039;avec des vaccins toujours plus nombreux on va a la surpopulation. Mais est ce une raison de tomber dans le Malthusianisme ( je pense que c'est comme ça que ça s'écrit )? Enfin c'est normal que les avis divergent à ce propos! Afficher tout
Je pense surtout que le problème de fin de vie est plus la prise en charge des personnes malades dans des structures adaptées avec dignité et sans acharnement thérapeutique.
Les vaccins c'est une découverte formidable qui permet de sauver plein de gens de tout âge. Alors merci à tous veux qui en ont inventés.

Posté le

unknown

(10)

Répondre

a écrit : Ce sont justes ses cellules à elle qui sont immortelles ! Pas toutes les cellules, et encore moins les cancéreuses heureusement !

Pour ce qui est de l'immortalité, si je me rappelle bien du documentaire, chaque fois qu'un brin d'ADN se dédouble, il perd un peu de sa longueur (et donc des bas
es azotées) à cause d'un défaut de transcription. Mais miracle de la nature, notre ADN possède des bases azotées spéciales qui n'encodent pour rien et qui sont prévues pour palier à cette perte. L'information essentielle est au centre, les bords servent juste à éviter que l'information soit détruite trop rapidement. Le problème c'est que même en perdant ces informations moins importantes, notre brin se raccourci est devient moins efficace, d'où une mort des cellules à long terme.

Mais chose magnifique (au point de vue évolution et miracle de la nature), cette femme possède une enzyme qui permet d'éviter de perdre les bases azotées lors d'un dédoublement d'ADN, ce qui fait que les cellules deviennent immortelles du fait de leur non "vieillissement".

C'était vraiment très intéressant comme documentaire ^^
Afficher tout
Penses-tu vraiment que tout cela est du à un "miracle" nature ?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Non toute les cellules cancéreuses sont immortelles c'est d'ailleurs pour ça que cette maladie est aussi dévastatrice, ce sont des cellules qui prolifèrent sans contrôle et qui ne vieilissent pas, ils ont prélevé des cellules cancéreuses sur cette patiente, les ont mis dans un milieu de culture et les ont laisser proliférer afin d'avoir beaucoup d'échantillons sur lesquels faire des tests ...

A propos de l'immortalité de ces cellules ... elles ne sont pas immortelles dans le sens où rien ne peux les détruire, mais les cellules "normales" du corps ont la capacité de se reproduire (mitose) un certain nombre de fois et après elle devient trop vieille et on court le risque de commettre des fautes dans sa reproduction ce qui serais mauvais pour l'organisme, elle se "suicide" donc, c'est ce qu'on appelle l'apoptose, c'est ce qui fait que les cellules ont une durée de vie limitée. (Ainsi on perd tous les jours de nombreuses cellules qui sont replacées par des cellules plus récentes)

Le problème des cellules cancéreuses c'est que placées dans un milieu favorable reproduisant celui du corps elles se reproduisent à l'infinit car elles n'ont pas ce programme d'apoptose : ainsi les tumeurs grossissent avec la division infinie de ces cellules et il suffit que certaines cellules se détachent pour voyager dans la lymphe et s'implantent à un autre endroit du corps elles peuvent former un autre point cancéreux (métastase) très rapidement grâce a cette multiplication incontrôlée !

NOUS ESPERONS TOUS QUE CETTE MALADIE SOIT GUERIE LE PLUS RAPIDEMENT POSSIBLE, C'EST POUR CELA QU'IL FAUT SOUTENIR LA RECHERCHE QUI EST LONGUE ET COUTEUSE ET EVITER DE LUI ATTRIBUER DES MAUX DONT ELLE N'EST PAS RESPONSABLE : LA RECHERCHE N'EST PAS LA POUR RENDRE MALADE MAIS POUR SOIGNER !!!

Posté le

unknown

(11)

Répondre

Je tiens à ajouter pour les personnes sceptiques et s'appuyant sur les liens en français que le deuxième lien est interessant mais peut porter à confusion, il suffit de le lire jusqu'au bout ... y compris les commentaires puisque le commentaire de freakyfunkybeast fait la même remarque que moi et que l'auteur de l'article lui même reconnaît son tord dans le commentaire suivant.

Cet article sur secouchermoinsbete.com est intéressant et utile puisqu'il provoque le débat et l'information sur cette maladie mal connue du public qu'est le cancer, néanmoins je pense que l'article (ainsi que le lien en source) doivent être reformulés !

Informer c'est bien, informer pour que les gens comprennent les faits sans confusion c'est mieux !

(Merci encore pour ce site, il est super)

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Ce sont justes ses cellules à elle qui sont immortelles ! Pas toutes les cellules, et encore moins les cancéreuses heureusement !

Pour ce qui est de l'immortalité, si je me rappelle bien du documentaire, chaque fois qu'un brin d'ADN se dédouble, il perd un peu de sa longueur (et donc des bas
es azotées) à cause d'un défaut de transcription. Mais miracle de la nature, notre ADN possède des bases azotées spéciales qui n'encodent pour rien et qui sont prévues pour palier à cette perte. L'information essentielle est au centre, les bords servent juste à éviter que l'information soit détruite trop rapidement. Le problème c'est que même en perdant ces informations moins importantes, notre brin se raccourci est devient moins efficace, d'où une mort des cellules à long terme.

Mais chose magnifique (au point de vue évolution et miracle de la nature), cette femme possède une enzyme qui permet d'éviter de perdre les bases azotées lors d'un dédoublement d'ADN, ce qui fait que les cellules deviennent immortelles du fait de leur non "vieillissement".

C'était vraiment très intéressant comme documentaire ^^
Afficher tout
Juste pour rajouter que les extrémités des chromosomes sont appelées "télomères", c'est pourquoi l'enzyme qui empêche leurs dégradations est baptisé "télomérase". Comme tu l as souligné, seules les cellules cancéreuses en sont pourvues ce qui leur permet de se multiplier indéfiniment contrairement aux cellules saines.

En ce qui concerne le traitement de ces maladies, il va avoir pour rôle de favoriser le phénomène apoptotique auquel échappe les cellules cancéreuses. Les effets secondaires du traitement (polychimiothérapie dans la majorité des cas) sont dus au fait qu'il est difficile de ne cibler uniquement les cellules cancéreuses et d'épargner les cellules saines.

A noter aussi que bon nombre de recherches actuelles sont portées sur les cellules souches cancéreuses, car celles ci s'avèrent plus résistantes aux traitements que les cellules cancéreuses dites "différenciées". Or si on tue toutes les cellules sauf les cellules souches, le cancer reviendra inéluctablement.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Réduire le nombre de naissance? Amoindrir la nouvelle génération? Pour l'égoïsme et la lâcheté de cette époque? La mort fait partie de la vie, et parce qu'aujourd'hui, nous n'avons pas envie de perdre ceux que l'on aime, on les retiens a tout prix. Je ne fait que constater que la nature avait un système simple, la loi du plus fort. Bien sur, je vais me faire critiquer parce que se que je dit ne plait pas, mais c'est la vérité.. Je ne dit pas qu'il faut tuer les plus faibles, ils ont le droit a la vie, mais, imaginez vous, on arrive a se rapprocher de plus en plus de l'immortalité, que ferons nous? La planète a déjà du mal avec 6milliards, imaginez 25! Afficher tout Donc tu préfère être égoïste envers les personnes vivantes et souffrantes comme tes grand-parents plutôt qu'envers des personnes potentiellement à naître et qui donc n'existent pas ? Il est préférable de ne pas faire naître un individu plutôt (comme les millions de spermatozoïdes qui crèvent après chacun de tes éjaculas) que de laisser crever une personne bien vivante, tu ne trouve pas ? Et puis 25 milliards, aucun démographe ne l'a jamais évoqué donc tu délire.

Posté le

unknown

(4)

Répondre

a écrit : Donc tu préfère être égoïste envers les personnes vivantes et souffrantes comme tes grand-parents plutôt qu'envers des personnes potentiellement à naître et qui donc n'existent pas ? Il est préférable de ne pas faire naître un individu plutôt (comme les millions de spermatozoïdes qui crèvent après chacun de tes éjaculas) que de laisser crever une personne bien vivante, tu ne trouve pas ? Et puis 25 milliards, aucun démographe ne l'a jamais évoqué donc tu délire. Afficher tout Je trouve la pertinence de cet argument particulièrement discutable :o)

Quant au débat sur la surpopulation, je rejoins l'avis des partisans de la loi naturelle, celle du plus fort, mais en ajoutant une logique différente. A un moment il faut savoir tirer sa révérence et laisser sa place, au lieu de s'obstiner à considérer notre propre existence comme vitale pour le reste du cosmos. C'est une question d'élégance. Mourir est un devoir pour tous sans aucune exception.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

Atten si jcompren bien elle est morte dune maladi qui rend invincible?

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Je trouve que le débat devient de plus en plus confus, d'ailleurs il s'est divisé en 2 : le cancer et la surpopulation autrement dit un sujet qui tient de la médecine et de la biologie, et un qui tient de l'éthique !

Pour ce qui est du cancer, FafaCube a raison ! Si on essaye de synthétiser toute ces informations nous voilà partis pour une petite leçon de biologie humaine !

===> Toutes nos cellules possèdent un noyau dans lequel est contenu notre ADN sous forme condensée appelé chromosome.

La cellule est capable de se diviser grâce à ce que l'on appelle la mitose ( la cellule sépare son ADN en 2 puis chaque nouvelle cellule multipliera son ADN par 2 pour retrouver la même quantité d'ADN que dans la cellule initiale)

Or à chaque mitose il y a des micro erreurs qui se produisent et quelques morceaux d'ADN sont perdus. Ces séquences d'ADN qui sont perdues se trouve au niveau de l'extrémité des chromosomes quand l'ADN est condensé et ce sont des séquences très répétitives qui ne sont pas utiles à la cellule et qui protègent le reste du chromosome à chaque division. Ainsi ces séquences répétitives, appelées "télomères" qui sont perdues à chaque divisions "s'éffritent " à chaque mitose pour protéger le reste du chromosome, et ne se régénèrent pas.

Comme les télomères ne se régénèrent pas ils se racourcissent de mitose en mitose et quand ils ne sont plus assez important ils donnent à la cellule l'ordre de se suicider (phénomène d'apoptose) sous peine de léser l'ADN important des chromosome qui n'est plus correctement protégé.

Il existe néanmoins une enzyme appelée "télomérase" capable de régénérer les télomères mais elle n'est pas présente dans les cellules "nomales" du corps.

Ainsi dans le corps il existe un équilibre entre les cellules produites par mitose et les cellules qui meurent par apoptose.

Malheureusement toute les cellules cancéreuses possèdent cette enzyme.

Il est désormais facile de comprendre que si il y a télomérase, il y a régénération des télomères a l'infinit, donc pas de raccourcissement de ceux-ci, donc pas de signal d'apoptose, donc pas de mort de cette cellule qui se reproduit à l'infini, sans aucun contrôle et dont on peut dire de manière imagée qu'elle est "immortelle"

Le fait que ces cellules soient immortelle n'est donc pas lié a cette femme (qui a beaucoup aidé la science sans le savoir) mais à la nature même du mécanisme du cancer !

J'ESPERE QUE LES INDECIS ONT ETE ECLAIRE ! J'ai essayer de simplifier pour que ça soit compréhensible, désolée si je n'y suis pas arrivée : )

Un petit lien pour mieux visualiser les fameux télomères des chomosomes de nos cellules ===>

www.psychomedia.qc.ca/medecine/2009-10-05/prix-nobel-2009-de-medecine-qu-est-ce-que-les-telomeres

et en rouge sur cette image : www.google.fr/imgres?imgurl=http://lewebpedagogique.com/arnaud/files/2009/10/telomere.jpg&imgrefurl=lewebpedagogique.com/arnaud/prix-nobel-de-medecine/le-prix-nobel-2009-de-medecine-et-de-physiologie/&usg=__fMALE4-5iHKyVWkooh7BaTJq_vI=&h=274&w=300&sz=29&hl=fr&start=0&zoom=1&tbnid=EMeCp7q4vkaXnM:&tbnh=148&tbnw=174&ei=Ze53TY3dDMywhAeJ4NHjDg&prev=/images%3Fq%3Dt%25C3%25A9lom%25C3%25A8res%26um%3D1%26hl%3Dfr%26client%3Dsafari%26sa%3DN%26rls%3Den%26biw%3D1279%26bih%3D588%26tbs%3Disch:1&um=1&itbs=1&iact=rc&dur=254&oei=X-53TdnMD4-MswbZkc2FBQ&page=1&ndsp=18&ved=1t:429,r:0,s:0&tx=103&ty=54

Posté le

unknown

(2)

Répondre

a écrit : Je trouve que le débat devient de plus en plus confus, d'ailleurs il s'est divisé en 2 : le cancer et la surpopulation autrement dit un sujet qui tient de la médecine et de la biologie, et un qui tient de l'éthique !

Pour ce qui est du cancer, FafaCube a raison ! Si on essaye de synthétiser
toute ces informations nous voilà partis pour une petite leçon de biologie humaine !

===> Toutes nos cellules possèdent un noyau dans lequel est contenu notre ADN sous forme condensée appelé chromosome.

La cellule est capable de se diviser grâce à ce que l'on appelle la mitose ( la cellule sépare son ADN en 2 puis chaque nouvelle cellule multipliera son ADN par 2 pour retrouver la même quantité d'ADN que dans la cellule initiale)

Or à chaque mitose il y a des micro erreurs qui se produisent et quelques morceaux d'ADN sont perdus. Ces séquences d'ADN qui sont perdues se trouve au niveau de l'extrémité des chromosomes quand l'ADN est condensé et ce sont des séquences très répétitives qui ne sont pas utiles à la cellule et qui protègent le reste du chromosome à chaque division. Ainsi ces séquences répétitives, appelées "télomères" qui sont perdues à chaque divisions "s'éffritent " à chaque mitose pour protéger le reste du chromosome, et ne se régénèrent pas.

Comme les télomères ne se régénèrent pas ils se racourcissent de mitose en mitose et quand ils ne sont plus assez important ils donnent à la cellule l'ordre de se suicider (phénomène d'apoptose) sous peine de léser l'ADN important des chromosome qui n'est plus correctement protégé.

Il existe néanmoins une enzyme appelée "télomérase" capable de régénérer les télomères mais elle n'est pas présente dans les cellules "nomales" du corps.

Ainsi dans le corps il existe un équilibre entre les cellules produites par mitose et les cellules qui meurent par apoptose.

Malheureusement toute les cellules cancéreuses possèdent cette enzyme.

Il est désormais facile de comprendre que si il y a télomérase, il y a régénération des télomères a l'infinit, donc pas de raccourcissement de ceux-ci, donc pas de signal d'apoptose, donc pas de mort de cette cellule qui se reproduit à l'infini, sans aucun contrôle et dont on peut dire de manière imagée qu'elle est "immortelle"

Le fait que ces cellules soient immortelle n'est donc pas lié a cette femme (qui a beaucoup aidé la science sans le savoir) mais à la nature même du mécanisme du cancer !

J'ESPERE QUE LES INDECIS ONT ETE ECLAIRE ! J'ai essayer de simplifier pour que ça soit compréhensible, désolée si je n'y suis pas arrivée : )

Un petit lien pour mieux visualiser les fameux télomères des chomosomes de nos cellules ===>

www.psychomedia.qc.ca/medecine/2009-10-05/prix-nobel-2009-de-medecine-qu-est-ce-que-les-telomeres

et en rouge sur cette image : www.google.fr/imgres?imgurl=http://lewebpedagogique.com/arnaud/files/2009/10/telomere.jpg&imgrefurl=lewebpedagogique.com/arnaud/prix-nobel-de-medecine/le-prix-nobel-2009-de-medecine-et-de-physiologie/&usg=__fMALE4-5iHKyVWkooh7BaTJq_vI=&h=274&w=300&sz=29&hl=fr&start=0&zoom=1&tbnid=EMeCp7q4vkaXnM:&tbnh=148&tbnw=174&ei=Ze53TY3dDMywhAeJ4NHjDg&prev=/images%3Fq%3Dt%25C3%25A9lom%25C3%25A8res%26um%3D1%26hl%3Dfr%26client%3Dsafari%26sa%3DN%26rls%3Den%26biw%3D1279%26bih%3D588%26tbs%3Disch:1&um=1&itbs=1&iact=rc&dur=254&oei=X-53TdnMD4-MswbZkc2FBQ&page=1&ndsp=18&ved=1t:429,r:0,s:0&tx=103&ty=54
Afficher tout
Merci. Ce site est terrible.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Tuez les tous, Dieu reconnaitra les siens.
Ce qui est bien c'est que l'on peut deja travailler en subissant un traitement contre le cancer

Posté le

unknown

(0)

Répondre

a écrit : Je trouve que le débat devient de plus en plus confus, d'ailleurs il s'est divisé en 2 : le cancer et la surpopulation autrement dit un sujet qui tient de la médecine et de la biologie, et un qui tient de l'éthique !

Pour ce qui est du cancer, FafaCube a raison ! Si on essaye de synthétiser
toute ces informations nous voilà partis pour une petite leçon de biologie humaine !

===> Toutes nos cellules possèdent un noyau dans lequel est contenu notre ADN sous forme condensée appelé chromosome.

La cellule est capable de se diviser grâce à ce que l'on appelle la mitose ( la cellule sépare son ADN en 2 puis chaque nouvelle cellule multipliera son ADN par 2 pour retrouver la même quantité d'ADN que dans la cellule initiale)

Or à chaque mitose il y a des micro erreurs qui se produisent et quelques morceaux d'ADN sont perdus. Ces séquences d'ADN qui sont perdues se trouve au niveau de l'extrémité des chromosomes quand l'ADN est condensé et ce sont des séquences très répétitives qui ne sont pas utiles à la cellule et qui protègent le reste du chromosome à chaque division. Ainsi ces séquences répétitives, appelées "télomères" qui sont perdues à chaque divisions "s'éffritent " à chaque mitose pour protéger le reste du chromosome, et ne se régénèrent pas.

Comme les télomères ne se régénèrent pas ils se racourcissent de mitose en mitose et quand ils ne sont plus assez important ils donnent à la cellule l'ordre de se suicider (phénomène d'apoptose) sous peine de léser l'ADN important des chromosome qui n'est plus correctement protégé.

Il existe néanmoins une enzyme appelée "télomérase" capable de régénérer les télomères mais elle n'est pas présente dans les cellules "nomales" du corps.

Ainsi dans le corps il existe un équilibre entre les cellules produites par mitose et les cellules qui meurent par apoptose.

Malheureusement toute les cellules cancéreuses possèdent cette enzyme.

Il est désormais facile de comprendre que si il y a télomérase, il y a régénération des télomères a l'infinit, donc pas de raccourcissement de ceux-ci, donc pas de signal d'apoptose, donc pas de mort de cette cellule qui se reproduit à l'infini, sans aucun contrôle et dont on peut dire de manière imagée qu'elle est "immortelle"

Le fait que ces cellules soient immortelle n'est donc pas lié a cette femme (qui a beaucoup aidé la science sans le savoir) mais à la nature même du mécanisme du cancer !

J'ESPERE QUE LES INDECIS ONT ETE ECLAIRE ! J'ai essayer de simplifier pour que ça soit compréhensible, désolée si je n'y suis pas arrivée : )

Un petit lien pour mieux visualiser les fameux télomères des chomosomes de nos cellules ===>

www.psychomedia.qc.ca/medecine/2009-10-05/prix-nobel-2009-de-medecine-qu-est-ce-que-les-telomeres

et en rouge sur cette image : www.google.fr/imgres?imgurl=http://lewebpedagogique.com/arnaud/files/2009/10/telomere.jpg&imgrefurl=lewebpedagogique.com/arnaud/prix-nobel-de-medecine/le-prix-nobel-2009-de-medecine-et-de-physiologie/&usg=__fMALE4-5iHKyVWkooh7BaTJq_vI=&h=274&w=300&sz=29&hl=fr&start=0&zoom=1&tbnid=EMeCp7q4vkaXnM:&tbnh=148&tbnw=174&ei=Ze53TY3dDMywhAeJ4NHjDg&prev=/images%3Fq%3Dt%25C3%25A9lom%25C3%25A8res%26um%3D1%26hl%3Dfr%26client%3Dsafari%26sa%3DN%26rls%3Den%26biw%3D1279%26bih%3D588%26tbs%3Disch:1&um=1&itbs=1&iact=rc&dur=254&oei=X-53TdnMD4-MswbZkc2FBQ&page=1&ndsp=18&ved=1t:429,r:0,s:0&tx=103&ty=54
Afficher tout
Faux: la télomerase existe dans les cellules 'normales' !!
Le raccourcissement des télomeres est du au temps trop restreint pour faire la phase S (phase de réplication de l'ADN).
Sachant que cette partie du chromosome est répliquée en dernier, les telomerases n'ont pas le temps de répliquer et la cellule rentre en phase G2 (repos).
De plus l'expression de cette protéine diminue au cours du temps pour finalement n'être que très peu traduite ce qui entraine inexorablement la mort.
Dans les cellules héla il existe une mutation qui fait que la telomerase est exprimée en permanence, donc pas de signal apoptotique et pas de G0 -> division a l'infini !

Source: mon prof de biocell :) (biologiste et biochimiste)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : Je trouve que le débat devient de plus en plus confus, d'ailleurs il s'est divisé en 2 : le cancer et la surpopulation autrement dit un sujet qui tient de la médecine et de la biologie, et un qui tient de l'éthique !

Pour ce qui est du cancer, FafaCube a raison ! Si on essaye de synthétiser
toute ces informations nous voilà partis pour une petite leçon de biologie humaine !

===> Toutes nos cellules possèdent un noyau dans lequel est contenu notre ADN sous forme condensée appelé chromosome.

La cellule est capable de se diviser grâce à ce que l'on appelle la mitose ( la cellule sépare son ADN en 2 puis chaque nouvelle cellule multipliera son ADN par 2 pour retrouver la même quantité d'ADN que dans la cellule initiale)

Or à chaque mitose il y a des micro erreurs qui se produisent et quelques morceaux d'ADN sont perdus. Ces séquences d'ADN qui sont perdues se trouve au niveau de l'extrémité des chromosomes quand l'ADN est condensé et ce sont des séquences très répétitives qui ne sont pas utiles à la cellule et qui protègent le reste du chromosome à chaque division. Ainsi ces séquences répétitives, appelées "télomères" qui sont perdues à chaque divisions "s'éffritent " à chaque mitose pour protéger le reste du chromosome, et ne se régénèrent pas.

Comme les télomères ne se régénèrent pas ils se racourcissent de mitose en mitose et quand ils ne sont plus assez important ils donnent à la cellule l'ordre de se suicider (phénomène d'apoptose) sous peine de léser l'ADN important des chromosome qui n'est plus correctement protégé.

Il existe néanmoins une enzyme appelée "télomérase" capable de régénérer les télomères mais elle n'est pas présente dans les cellules "nomales" du corps.

Ainsi dans le corps il existe un équilibre entre les cellules produites par mitose et les cellules qui meurent par apoptose.

Malheureusement toute les cellules cancéreuses possèdent cette enzyme.

Il est désormais facile de comprendre que si il y a télomérase, il y a régénération des télomères a l'infinit, donc pas de raccourcissement de ceux-ci, donc pas de signal d'apoptose, donc pas de mort de cette cellule qui se reproduit à l'infini, sans aucun contrôle et dont on peut dire de manière imagée qu'elle est "immortelle"

Le fait que ces cellules soient immortelle n'est donc pas lié a cette femme (qui a beaucoup aidé la science sans le savoir) mais à la nature même du mécanisme du cancer !

J'ESPERE QUE LES INDECIS ONT ETE ECLAIRE ! J'ai essayer de simplifier pour que ça soit compréhensible, désolée si je n'y suis pas arrivée : )

Un petit lien pour mieux visualiser les fameux télomères des chomosomes de nos cellules ===>

www.psychomedia.qc.ca/medecine/2009-10-05/prix-nobel-2009-de-medecine-qu-est-ce-que-les-telomeres

et en rouge sur cette image : www.google.fr/imgres?imgurl=http://lewebpedagogique.com/arnaud/files/2009/10/telomere.jpg&imgrefurl=lewebpedagogique.com/arnaud/prix-nobel-de-medecine/le-prix-nobel-2009-de-medecine-et-de-physiologie/&usg=__fMALE4-5iHKyVWkooh7BaTJq_vI=&h=274&w=300&sz=29&hl=fr&start=0&zoom=1&tbnid=EMeCp7q4vkaXnM:&tbnh=148&tbnw=174&ei=Ze53TY3dDMywhAeJ4NHjDg&prev=/images%3Fq%3Dt%25C3%25A9lom%25C3%25A8res%26um%3D1%26hl%3Dfr%26client%3Dsafari%26sa%3DN%26rls%3Den%26biw%3D1279%26bih%3D588%26tbs%3Disch:1&um=1&itbs=1&iact=rc&dur=254&oei=X-53TdnMD4-MswbZkc2FBQ&page=1&ndsp=18&ved=1t:429,r:0,s:0&tx=103&ty=54
Afficher tout
Mortel ! Ton explication est très claire ! Merci !

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Pendant les cours de biologie cellulaire on a entendu parler. Même que la famille n'a toujours rien touché. Ça a probablement été déjà dit, mais des cellules qui refusent de mourir sont des cellules cancéreuses.

Posté le

unknown

(2)

Répondre