Le plus jeune résistant de l'Histoire avait 6 ans

Proposé par
le
dans

Le plus jeune résistant de l'Histoire est Marcel Pinte dit Quinquin, un jeune garçon de 6 ans. Il vécut dans une famille de résistants réputée de la région de Limoges, et transmit des messages cachés sous sa chemise avec succès, n'attirant pas les regards du fait de son âge. Le 19 août 1944, deux jours avant la libération de Limoges,il fut victime d'un accident de pistolet mitrailleur qui se déclencha et le tua sur le coup.

Il fut reconnu comme appartenant à la Résistance intérieure française en 1950. Le 11 novembre 2020, son nom est inscrit sur le monument aux morts d'Aixe-sur-Vienne.


Tous les commentaires (86)

Sinon avec tout ça, on en oublierait presque que Quinquin était un sacré résistant :)
...

a écrit : Il a grandi dans une famille de résistants, j'ose donc espérer (et croire) que malgré son jeune âge il avait tout à fait conscience de son engagement. Son père était l'un des commandants de la Résistance locale et ce minot partageait le quotidien de ces maquisards.
Après qu'il ait été influencé pa
r sa famille, c'est fort possible. Afficher tout
J émets un léger doute sur sa compréhension de la situation, surtout à 6 ans. Il a suivi ses parents mais a t il pleinement compris ce qui se passait, je ne le pense pas et je ne l espère pas. Même avec du recul, nous mesurons l horreur de cette guerre.
A t il été courageux, oui très probablement car il était assez grand pour avoir conscience du danger.

Par contre dire que c’était le plus jeune, je trouve cela ridicule, il y a eu tellement de guerre et de résistants qu’il est difficile de trouver le plus jeune, le plus beau, le plus fort ou le plus peureux.

a écrit : J émets un léger doute sur sa compréhension de la situation, surtout à 6 ans. Il a suivi ses parents mais a t il pleinement compris ce qui se passait, je ne le pense pas et je ne l espère pas. Même avec du recul, nous mesurons l horreur de cette guerre.
A t il été courageux, oui très probablement car il était a
ssez grand pour avoir conscience du danger.

Par contre dire que c’était le plus jeune, je trouve cela ridicule, il y a eu tellement de guerre et de résistants qu’il est difficile de trouver le plus jeune, le plus beau, le plus fort ou le plus peureux.
Afficher tout
On peut en effet douter au vu de son âge qu'il avait totalement conscience du danger et de son engagement, mais j'aime croire au vu de son sacrifice qu'il en avait tout de même un minimum conscience, dans une famille engagée dans la Résistance.

Après quoi qu'on en pense, ça reste toujours que des suppositions, seule sa famille ou les gens qui l'ont connu peuvent éventuellement le savoir.

En tant que jeune qui voit comment les autres jeunes évoluent dans le contexte actuel, entendre des gens qui avaient encore le choix de leur carrière à l'école et dont la génération est en train de grandement dégrader notre avenir nous dire qu'on est des abrutis qui ne faisons rien, si ce n'est pour sécher les cours (c'est vrai que mai 68 a été porté par les cinquantenaires...) a quelque chose de particulièrement énervant, sans même parler de l'état de la politique actuelle dans le monde

a écrit : En tant que jeune qui voit comment les autres jeunes évoluent dans le contexte actuel, entendre des gens qui avaient encore le choix de leur carrière à l'école et dont la génération est en train de grandement dégrader notre avenir nous dire qu'on est des abrutis qui ne faisons rien, si ce n'est pour sécher les cours (c'est vrai que mai 68 a été porté par les cinquantenaires...) a quelque chose de particulièrement énervant, sans même parler de l'état de la politique actuelle dans le monde Afficher tout La situation est simple :
Pour les « vieux » : les jeunes sont des « jeunes cons » sans repères, fainéants et dégénérés. Le monde va à la catastrophe à cause d’eux.
Pour les « jeunes » : les vieux sont des vieux cons (mais n ont ils pas commencé par être jeune un jour ?) a cause de qui le monde va mal car ils n ont pas fait les bons choix quand ils en avaient l opportunité.

personne ne se demande ce qu’il pourrait faire pour améliorer son environnement.
Rarement les gens acceptent de diminuer leur qualité de vie afin pour permettre un meilleur futur, seul compte l’instant présent.
Jamais on accepte de faire des choix difficiles et déplaisants pour un « mieux futur » ou un « pas plus pire mais on essaie ».

On peut débattre longtemps mais un jour il faudra accepter des décisions difficiles pour permettre une amélioration collective.

a écrit : Je ne souhaite pas nier l'impact des écrans (3-6-9-12 = Pas d’écran avant 3 ans, Pas de console de jeu portable avant 6 ans, Pas d’Internet avant 9 ans, pas d'internet seul avant 12 ans, voir 3-6-9-12.org) et des programmes tv stupides sur la jeunesse, ni l'accélération des distractions qui leur sont créées spécifiquement.

Mais penser que la jeunesse est stupide ne date pas exactement d'hier.

« Nous vivons dans un âge de décadence. Les jeunes ne respectent plus leurs parents. Ils sont désagréables et impatients. Ils passent leur temps dans les bars et n’ont aucune tenue. »

« Quand j’étais jeune, nous avons appris à être discret et respectueux des anciens, mais la jeunesse actuelle est excessive, irrespectueuse, impatiente et sans retenue. »

Les deux citations qui débutent cet article datent respectivement de :

6000 ans avant J.C . Trouvée sur une tombe égyptienne.
800 ans avant J.C.Hésiode
Mais on peut continuer cette énumération tout au long des siècles:

« Cette jeunesse est pourrie depuis le fond du coeur. Les jeunes gens sont malfaisants et paresseux. Ils ne seront jamais comme la jeunesse d’autrefois. Ceux d’aujourd’hui ne seront pas capables de maintenir notre culture. » (poterie dans les ruines de Babylone – 300 avant J.C.)

« Notre monde a atteint un stade critique. Les enfants n’écoutent plus leurs parents. La fin du monde ne peut pas être très loin. » (un prêtre égyptien – 2 000 avant J.C.)

« Je n’ai plus aucun espoir pour l’avenir de notre pays si la jeunesse d’aujourd’hui prend le commandement demain parce que cette jeunesse est insuportable, sans retenue, tout simplement terrible. » (Hésiode – 720 avant J.C.)

« Notre jeunesse aime le luxe, elle est mal élevée, elle se moque de l’autorité et n’a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants d’aujourd’hui sont des tyrans. Ils ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans une pièce, ils répondent à leurs parents et ils sont tout simplement mauvais. » (Socrate – 470-399 avant J.C.)

« Les jeunes d’aujourd’hui ne pensent qu’à eux. Ils n’ont pas de respect pour les parents ou la vieillesse. Ils sont impatients et refusent toute contrainte … Pour ce qui est des filles, elles n’ont aucune retenue, elles sont impudiques elles n’ont aucune distinction dans leur discours, leur comportement et leur habillement. » (Pierre l’Hermitte 1274)
Afficher tout
Les civilisations qui nous ont transmis ces pensées philosophiques ont bel et bien disparu. Ces penseurs avaient donc raison ! ,)

a écrit : Le débat schizophrène « pas d’écran » pour les enfants m’horripile au plus hauts points...
Commençons déjà par les adultes.... abreuvés d’émissions (entre autre) plus débiles les unes que les autres,
Ma fille a 7 ans et elle gère toute seule et je dis bien toute SEULE, son temps sur les écrans, et elle le f
ait tellement bien qu’elle s’arrête toute seule.
Pourquoi? Tout simplement parce qu’on lui a parlé, expliqué, montré, laissé faire, des son plus jeune âge
Un enfant est bien plus a même de faire les choses avec intelligence des lors, qu’on leur a montré avec patience la bonne conduite...
En un mot « éducation » quoi, malheureusement ce terme n’est plus a la mode, et c’est l’un des plus gros maillon défectueux de notre société a l’heure actuel...
Afficher tout
Un exemple ne vaut pas preuve, et ce n’est certainement pas parce que VOTRE fille comprend très bien et a une belle maturité que TOUS les enfants réagissent de la même façon.
Pareil pour la cigarette, l’alcool, et toutes les drogues en général. Nous sommes totalement inégaux face aux drogues et aux écrans. Certains seront directement attirés et accros, et d’autres ne seront jamais attirés ou alors pourront s’arrêter du jour au lendemain.

a écrit : Un exemple ne vaut pas preuve, et ce n’est certainement pas parce que VOTRE fille comprend très bien et a une belle maturité que TOUS les enfants réagissent de la même façon.
Pareil pour la cigarette, l’alcool, et toutes les drogues en général. Nous sommes totalement inégaux face aux drogues et aux écrans. Certa
ins seront directement attirés et accros, et d’autres ne seront jamais attirés ou alors pourront s’arrêter du jour au lendemain. Afficher tout
Et pareil pour la résistance : il y a des gamins qui ont de la maturité et comprennent très bien à quoi ça sert et quels sont les risques et des adultes qui ne peuvent même pas concevoir que c'est possible.

a écrit : Un petit débat sur la régression de la jeunesse, ça me manquait tiens. Entre les fameux "les français s'autoflagellent en permanence", "les jeunes sont tous des bons à rien" et "la voiture électrique pollue", il va falloir qu'on innove sur les débats...

Je pense sinc
èrement que les jeunes ont déjà suffisamment à faire sans vos remarques pour s'en sortir dans un contexte où deux salaires d'ingénieurs ne permettent pas aujourd'hui d'accéder à la propriété dans une grande ville tandis qu'il y a 40 ans on pouvait faire vivre une famille de 5 avec un salaire de technicien.... Afficher tout
Cette régression n’est pas imputable à la jeunesse mais directement a "l’évolution" de la société.
On peut constater tout de même une régression mais aussi une progression, ça dépend de quel point de vue on se place et sur quels sujets .. on peut créer une appli rien que sur ce type de débat !

a écrit : Un exemple ne vaut pas preuve, et ce n’est certainement pas parce que VOTRE fille comprend très bien et a une belle maturité que TOUS les enfants réagissent de la même façon.
Pareil pour la cigarette, l’alcool, et toutes les drogues en général. Nous sommes totalement inégaux face aux drogues et aux écrans. Certa
ins seront directement attirés et accros, et d’autres ne seront jamais attirés ou alors pourront s’arrêter du jour au lendemain. Afficher tout
Les dérives de la démocratie malheureusement, on y est arrivé au bout de la fin et on l’a même dépassé

Mais comme je dis, pour l’humain, la démocratie est la pire chose qui soit, mais on a pas encore trouvé mieux...

a écrit : Je partage ton analyse à 200%.

Je suis également parent de deux garçons.
Mais c’est même pas ce qui est enseigné qui est en cause. Je parle là des bases. Merci, bonjour, au revoir et s’il vous plaît.

De toute évidence ce jeune résistant n’avait pas pleinement conscience du danger. Mai
s il y avait à l’époque dans votre pays une sorte d’émulation patriotique.
Aujourd’hui si c’était la même situation qu’en 40, la majorité de la Jeunesse française ne fournirait pas les mêmes efforts.
Afficher tout
Poua poua poua ...
J'ai lu quasi tous les commentaires et franchement je ne sais pas comment tybs et nomatters ont eu le courage et la gentillesse de te répondre vu le ton, le peu d'exemples et le manque de preuves que tu fournis . En fait c'est juste TON avis personnel ce que tu nous dis là et ce n'est en aucun cas la vérité et encore moins une généralité (sinon c'est que tu vis à baltimore et qu'au moment où j'écris y a un gamin sur une yz en roue arrière avec un flingue dans la main gauche qui passe devant chez toi ).
"Manque de valeurs " "call of" "marseillais vs .." et bien entendu tous les jeunes ont au moins déjà violé quelqu'un ( et en filmant sinon c'est pas drôle ) , ok il doit y en avoir des gamins comme ça mais c'est loin d'être une généralité.
Pourquoi tu parle pas des jeunes qui (hors écoles) lisent, s'instruisent, font de belles et bonnes actions, se cultivent (même sur internet et alors!?), font du sports, ont des idées, des projets, innovent etc ... ?
Parce que tu crois que "avant " (d'abord c'est quand avant ? ) il n y avait pas de jeunes cons malpolis et débiles qui faisaient des conneries ? Mais mon gars y en avait au moins autant qu'aujourd'hui sauf qu'il n y avait pas les infos et internet pour te le dire.
"La majorité des jeunes ne fournirait pas les mêmes efforts qu'en 40 "? Le genre de phrase inutile et incomparable.

a écrit : Les civilisations qui nous ont transmis ces pensées philosophiques ont bel et bien disparu. Ces penseurs avaient donc raison ! ,) Elles ont disparu parce qu'elles se sont fait bouffer par d'autres.

Ca pousse à la réflexion...

a écrit : Je ne souhaite pas nier l'impact des écrans (3-6-9-12 = Pas d’écran avant 3 ans, Pas de console de jeu portable avant 6 ans, Pas d’Internet avant 9 ans, pas d'internet seul avant 12 ans, voir 3-6-9-12.org) et des programmes tv stupides sur la jeunesse, ni l'accélération des distractions qui leur sont créées spécifiquement.

Mais penser que la jeunesse est stupide ne date pas exactement d'hier.

« Nous vivons dans un âge de décadence. Les jeunes ne respectent plus leurs parents. Ils sont désagréables et impatients. Ils passent leur temps dans les bars et n’ont aucune tenue. »

« Quand j’étais jeune, nous avons appris à être discret et respectueux des anciens, mais la jeunesse actuelle est excessive, irrespectueuse, impatiente et sans retenue. »

Les deux citations qui débutent cet article datent respectivement de :

6000 ans avant J.C . Trouvée sur une tombe égyptienne.
800 ans avant J.C.Hésiode
Mais on peut continuer cette énumération tout au long des siècles:

« Cette jeunesse est pourrie depuis le fond du coeur. Les jeunes gens sont malfaisants et paresseux. Ils ne seront jamais comme la jeunesse d’autrefois. Ceux d’aujourd’hui ne seront pas capables de maintenir notre culture. » (poterie dans les ruines de Babylone – 300 avant J.C.)

« Notre monde a atteint un stade critique. Les enfants n’écoutent plus leurs parents. La fin du monde ne peut pas être très loin. » (un prêtre égyptien – 2 000 avant J.C.)

« Je n’ai plus aucun espoir pour l’avenir de notre pays si la jeunesse d’aujourd’hui prend le commandement demain parce que cette jeunesse est insuportable, sans retenue, tout simplement terrible. » (Hésiode – 720 avant J.C.)

« Notre jeunesse aime le luxe, elle est mal élevée, elle se moque de l’autorité et n’a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants d’aujourd’hui sont des tyrans. Ils ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans une pièce, ils répondent à leurs parents et ils sont tout simplement mauvais. » (Socrate – 470-399 avant J.C.)

« Les jeunes d’aujourd’hui ne pensent qu’à eux. Ils n’ont pas de respect pour les parents ou la vieillesse. Ils sont impatients et refusent toute contrainte … Pour ce qui est des filles, elles n’ont aucune retenue, elles sont impudiques elles n’ont aucune distinction dans leur discours, leur comportement et leur habillement. » (Pierre l’Hermitte 1274)
Afficher tout
Passionnant ces exemples, merci !
Et pour cette règle du 3-6-9-12 que je ne connaissais pas non plus.

a écrit : Je ne souhaite pas nier l'impact des écrans (3-6-9-12 = Pas d’écran avant 3 ans, Pas de console de jeu portable avant 6 ans, Pas d’Internet avant 9 ans, pas d'internet seul avant 12 ans, voir 3-6-9-12.org) et des programmes tv stupides sur la jeunesse, ni l'accélération des distractions qui leur sont créées spécifiquement.

Mais penser que la jeunesse est stupide ne date pas exactement d'hier.

« Nous vivons dans un âge de décadence. Les jeunes ne respectent plus leurs parents. Ils sont désagréables et impatients. Ils passent leur temps dans les bars et n’ont aucune tenue. »

« Quand j’étais jeune, nous avons appris à être discret et respectueux des anciens, mais la jeunesse actuelle est excessive, irrespectueuse, impatiente et sans retenue. »

Les deux citations qui débutent cet article datent respectivement de :

6000 ans avant J.C . Trouvée sur une tombe égyptienne.
800 ans avant J.C.Hésiode
Mais on peut continuer cette énumération tout au long des siècles:

« Cette jeunesse est pourrie depuis le fond du coeur. Les jeunes gens sont malfaisants et paresseux. Ils ne seront jamais comme la jeunesse d’autrefois. Ceux d’aujourd’hui ne seront pas capables de maintenir notre culture. » (poterie dans les ruines de Babylone – 300 avant J.C.)

« Notre monde a atteint un stade critique. Les enfants n’écoutent plus leurs parents. La fin du monde ne peut pas être très loin. » (un prêtre égyptien – 2 000 avant J.C.)

« Je n’ai plus aucun espoir pour l’avenir de notre pays si la jeunesse d’aujourd’hui prend le commandement demain parce que cette jeunesse est insuportable, sans retenue, tout simplement terrible. » (Hésiode – 720 avant J.C.)

« Notre jeunesse aime le luxe, elle est mal élevée, elle se moque de l’autorité et n’a aucune espèce de respect pour les anciens. Nos enfants d’aujourd’hui sont des tyrans. Ils ne se lèvent pas quand un vieillard entre dans une pièce, ils répondent à leurs parents et ils sont tout simplement mauvais. » (Socrate – 470-399 avant J.C.)

« Les jeunes d’aujourd’hui ne pensent qu’à eux. Ils n’ont pas de respect pour les parents ou la vieillesse. Ils sont impatients et refusent toute contrainte … Pour ce qui est des filles, elles n’ont aucune retenue, elles sont impudiques elles n’ont aucune distinction dans leur discours, leur comportement et leur habillement. » (Pierre l’Hermitte 1274)
Afficher tout
Merci pour toutes ces références. Ça fait du bien de lire ça, et l’actualité de ces propos ! Ça me fait penser à certains passages l’art d’aimer, d’Ovide. On ne rend qu’au final, beaucoup de choses restent les mêmes, des siècles après. Ça aide à relativiser :)

a écrit : Pour le coup, je suis désolé mais c'est vous qui tombez dans le biais d’une interprétation personnelle de mes propos. Ou ai-je écrit, "c'était mieux avant" ??? Pour commencer, éviter d'interpréter et évitez de juger, ca sera un bon début.
Pour rappel, le sujet de la discussion est la sen
sibilité de la jeunesse par rapport au contexte en Europe qui fait qu'on vit dans une prospérité et une paix telle que les jeunes générations (pas de chance, j'en fait partie...) ne s'impliquent plus autant dans le collectif qu'autrefois. On a perdu notre "carapace d'endurance au malheur", ce qui fait qu'aujourd'hui on est beaucoup plus sensible qu'hier au bien-être animal, à la mort de gens ou à l'environnement, tout simplement parce qu'on peut se le permettre.
Je ne dis pas (et n'ai jamais dit) que c'était une mauvaise chose. Par contre, le fait d'oublier le passé et les leçons à en tirer, oui. A mon avis, la paix n’est pas aussi garantie qu’on pourrait le penser. Il y a de + en + de dirigeants nationalistes et/ou intégristes et/ou un peu timbrés : Russie, Turquie, Autriche…sans parler de notre pote Trump. Si l’équilibre permis en partie par la mondialisation était rompu, je ne sais pas comment réagirait notre jeunesse. Est-ce qu’elle serait capable de juguler assez tôt un basculement, je ne sais pas. J’en doute, mais je ne suis pas devin…

Autre remarque qui n’était pas vraiment le sujet mais bref… Vous parlez d'implication aux problèmes de la société? Oui en partie. Pourquoi en partie seulement ? Car quand il s'agit de taper sur l'Autre (l'agriculteur, l'industriel, le gouvernement, le citadin/le rural...), il y a du monde pour donner la leçon. Mais combien de ces personnes changent réellement leur mode de vie pour leur soi-disant principe? Ils se heurtent trop souvent à la facilité du consumérisme de confort. Avez-vous remarqué que la vente de smartphone, voiture ou télé baisse. Moi non. C'est bizarre, car l'impact est bien supérieur au paysan qui va traiter 30 m² à des doses infinitésimales. Je trouve que notre société manque cruellement d’humilité et de remise en question. Etait-ce plus ou moins le cas avant ? Peu importe.

Désolé pour le pavé, j’ai souvent du mal à m’arrêter.
Afficher tout
L'impact des paysans qui pourrissent les sols et nous empoisonnent est énorme. Le minimisé est absurde.
Oui moi je n'ai pas demandé a mangé des pesticides...et voir que l'eau n'est plus potable dans certaines communes ça fait froid dans le dos.

C'est un ensemble qu'il faut modifier.
Réapprendre qu'un fruit avec une sale tête est peut être meilleur qu'un fruit bien rond et luisant...
Que oui il va falloir modifier petit à petit notre façon de consommer et de voir les choses.
On est tous dans le même merdier...

a écrit : Un petit débat sur la régression de la jeunesse, ça me manquait tiens. Entre les fameux "les français s'autoflagellent en permanence", "les jeunes sont tous des bons à rien" et "la voiture électrique pollue", il va falloir qu'on innove sur les débats...

Je pense sinc
èrement que les jeunes ont déjà suffisamment à faire sans vos remarques pour s'en sortir dans un contexte où deux salaires d'ingénieurs ne permettent pas aujourd'hui d'accéder à la propriété dans une grande ville tandis qu'il y a 40 ans on pouvait faire vivre une famille de 5 avec un salaire de technicien.... Afficher tout
Tu es dur je trouve!
Deja le niveau de salaire actuel et le fait de lancer un débat, que TU juges sterile, n’ont aucun rapport. Et ensuite, ce sont des questions qui se posent très clairement comme des phénomène sociaux, plutôt que de la psychologie de comptoir, comme tu as l’air de les qualifier!

a écrit : Question simple mais pertinente Question compliquée dépourvue de pertinence dans le contexte de cette anecdote...

a écrit : Un petit débat sur la régression de la jeunesse, ça me manquait tiens. Entre les fameux "les français s'autoflagellent en permanence", "les jeunes sont tous des bons à rien" et "la voiture électrique pollue", il va falloir qu'on innove sur les débats...

Je pense sinc
èrement que les jeunes ont déjà suffisamment à faire sans vos remarques pour s'en sortir dans un contexte où deux salaires d'ingénieurs ne permettent pas aujourd'hui d'accéder à la propriété dans une grande ville tandis qu'il y a 40 ans on pouvait faire vivre une famille de 5 avec un salaire de technicien.... Afficher tout
Bien dit! Se recentrer sur les sujets les plus importants !

a écrit : Tu es dur je trouve!
Deja le niveau de salaire actuel et le fait de lancer un débat, que TU juges sterile, n’ont aucun rapport. Et ensuite, ce sont des questions qui se posent très clairement comme des phénomène sociaux, plutôt que de la psychologie de comptoir, comme tu as l’air de les qualifier!
Je partage ton avis, le débat n'est jamais stérile à cause de sa thématique, il l'est par l'absence d'arguments venant soutenir la thèse des uns et des autres. Et c'est précisément ce qu'il s'est passé ici.
Que Friki est un avis, fort bien, mais qu'il ne nous explique pas pourquoi il a si peur de l'avenir et pourquoi la vue de se contemporains le rend aussi anxieux, c'est dommage.
Je trouve par exemple que les difficultés financières des jeunes (les 30 Glorieuses c'est fini) et la flambée de l'immobilier qu'évoque Tybs sont des arguments très intéressants qui expliqueraient un possible découragement des jeunes.

Je m'abstiendrais enfin de parler de l'autoflagellation des Français, qui est bien réelle, et ce depuis au moins 4 siècles, et qui, à mon sens, n'a pas de raison d'être. Ce sujet me passionne et je suis certain qu'on aura l'occasion de l'aborder de façon constructive à l'avenir.

Pour en revenir à l'anecdote :

Je ne pense pas qu'un enfant de 6 ans connaisse tous les tenants et les aboutissants quand il fait ce genre de chose.

Par contre, ça devait être normal / naturel pour lui car toute sa famille était résistante, prenait des risques, marchait pour apporter des papiers....

Ça n'en demeure pas moins exceptionnel et beau.
La vie est quand même injuste avec ce petit bonhomme qui est mort comme ça...mais bon a cette époque la vie était injuste pour beaucoup de monde.