Toutankhamon, pharaon né d'un inceste

Proposé par
le
dans

Toutankhamon, le plus célèbre des pharaons, est le fruit d'un inceste. Grâce aux avancées dans le domaine de l'analyse d'ADN, les scientifiques ont conclu que son père, Akhénaton l'a conçu avec sa propre sœur.


Tous les commentaires (88)

D'après les prélèvements adn sur la momie de toutankhamon, on en a conclu qu'il était mort du paludisme et non tué au combat comme on le pensait. Et il avait effectivement une malformation du à la consanguinité, une maladie des os. Il eut lui même 2 enfants avec sa propre soeur (ankhsounhamon). Les 2 seront mort né. La consanguinité eu donc raison de cette dynastie.

Posté le

android

(15)

Répondre

a écrit : Et sinon excusez-moi mais j'ai pas bien compris dans l'interprétation de l'anecdote : Akhenaton a conçu Toutankamon "avec sa propre soeur". La soeur d'Akhenaton ou de Toutankamon ?? avec sa soeur. sinon ce serai écrit Avec sa fille

Posté le

android

(1)

Répondre

Il aurait d ailleurs chercher à reproduire le schéma familial avec sa soeur mais avec moins de succès : on a retrouvé dans son tombeau au moins un bébé mort dont l'adn a confirmé la paternité. Un reportage qui passe régulièrement sur France 5 est passionnant sur ce pharaon; on apprend notamment que c'est une crise de palu qui l'a emporté et non son très important handicap à la jambe...

Posté le

iphone

(12)

Répondre

a écrit : en effet ce serait intéressant de le savoir, à mon avis il a du y avoir pas mal de fausses couches et de malformations diverses :-/ justement dans ces recherches, ils ont découvert que Toutankhamon avait eu des enfants avec sa soeur mais ils sont tous mort-nés. les petites momies ont été retrouvées dans le tombeau de leur père

Posté le

android

(3)

Répondre

Il est inapproprié, voire totalement faux d’appeler cela "inceste".

C'était pratique courante à l'époque (et d'ailleurs jusqu'à il y a quelques siècles seulement, notamment dans les familles royales), d'épouser un membre de sa fratrie et de procréer avec lui. Comme le souligne boudin ci-dessus, cela n'entraîne généralement aucun problème à court terme.

Projeter sans la moindre réflexion notre système de valeurs sur une société très différente et éloignée, pour n'en dégager qu'une anecdote qui tient de la presse à scandale ne présente pas beaucoup d'intérêt...

Posté le

website

(14)

Répondre

a écrit : faut arrêter de croire que du sexe entre apparentés entrainent systématiquement des "anomalies" génétiques. Pour cela il faudrait qu'un des parents soit porteur d'une mutation délétère récessive, et on sait qu'elles ségrégent à faible fréquence dans la population (moins de 5%). Ensuite, il faut que frere et soeur aient la même hétérozygotie (proba=1/4). Puis que l enfant de l union frere/soeur soit homozygote pour l allèle délétère (proba=1/4). Au total, on a une proba de l ordre de 0,31% d'avoir l'expression d'une maladie génétique lors d'un croisement frère soeur, contre 0,25% si on prend deux individus au hasard dans la population. Pas énormément plus élevée... En revanche le risque augmente considérablement si c'est une pratique courante dans la lignée, générant une lignée quasi-homozygote à tous les locus.
Dans la nature ça arrive très fréquemment malgré l existence de systèmes génétiques empéchant les croisements entre apparentés.
Afficher tout
ce que tu dis est vrai pour UNE maladie donnee. Etant donné le nombre de genes que l'on porte la probabilité augmente enormement d'avoir au final une anomalie quelconque. De plus, Toutankhamon etait le digne heritié d'une longue ligné incestueuse.

Posté le

android

(15)

Répondre

C'est le cas de tous les pharaons il me semble

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est le cas de tous les pharaons il me semble c'était le cas chez beaucoup de pharaon et c'étais dans leurs cultures .

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il est inapproprié, voire totalement faux d’appeler cela "inceste".

C'était pratique courante à l'époque (et d'ailleurs jusqu'à il y a quelques siècles seulement, notamment dans les familles royales), d'épouser un membre de sa fratrie et de procréer avec lui. Comme le sou
ligne boudin ci-dessus, cela n'entraîne généralement aucun problème à court terme.

Projeter sans la moindre réflexion notre système de valeurs sur une société très différente et éloignée, pour n'en dégager qu'une anecdote qui tient de la presse à scandale ne présente pas beaucoup d'intérêt...
Afficher tout
En effet l'inceste était courant dans la noblesse en général. Par exemple l'empereur actuel du japon, Akihito est le premier de sa dynastie à ne pas s'être marié avec quelqu'un de sa famille.

En revanche le tabou de l'inceste avait cours aussi dans le peuple de l’Égypte ancienne.
Si les pharaons le pratiquaient c'était pour préserver la lignée pure, pour imiter Isis et Osiris et pour démontrer qu'ils n'étaient pas liés par les règles de société qui s'appliquaient au peuple.

Posté le

website

(12)

Répondre

a écrit : C'est intéressant ce que vous dites à propos du monothéisme d'Akh. Du coup, quel était le nom du Dieu qu'il avait "choisi" ? Et pourquoi celui-là ? Et d'ailleurs d'où lui est venu l'idée de supprimer les autres dieux ? Merci d'avance. et pour compléter le vrai nom de toutankhamon est toutankhaton (image vivante d aton) ,s'il est revenus au culte des idoles c'est qu'il ne gouverné par directement étant trop jeune ,c'étais le père divin (grand prête de karnack ,représentant le dieu d'amon) et le général horembeb ,qui gouverné réellement .

Posté le

android

(5)

Répondre

C'est agréable de voir une série de commentaires avec des idées et des infos pertinentes... Pour la plupart...
Pour plus d'infos sur ce sujet passionnant je vous recommande un doc sur Howard Carter qui a découvert le tombeau de ce pharaon en novembre 1922.
"la malédiction du pharaon toutankhamon"

Posté le

iphone

(11)

Répondre

a écrit : C'est agréable de voir une série de commentaires avec des idées et des infos pertinentes... Pour la plupart...
Pour plus d'infos sur ce sujet passionnant je vous recommande un doc sur Howard Carter qui a découvert le tombeau de ce pharaon en novembre 1922.
"la malédiction du pharaon toutankhamon"
La vraie malédiction de Thoutankhamon, ce sont les supplices infligés à sa momie. De Howard Carter au Dr. Derry, ceux-ci ont découpé la momie en 18 morceaux pour récupérer les bijoux, or et amulettes sur son corps.

Posté le

website

(11)

Répondre

dédicasse a akhenaton du groupe iam

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : faut arrêter de croire que du sexe entre apparentés entrainent systématiquement des "anomalies" génétiques. Pour cela il faudrait qu'un des parents soit porteur d'une mutation délétère récessive, et on sait qu'elles ségrégent à faible fréquence dans la population (moins de 5%). Ensuite, il faut que frere et soeur aient la même hétérozygotie (proba=1/4). Puis que l enfant de l union frere/soeur soit homozygote pour l allèle délétère (proba=1/4). Au total, on a une proba de l ordre de 0,31% d'avoir l'expression d'une maladie génétique lors d'un croisement frère soeur, contre 0,25% si on prend deux individus au hasard dans la population. Pas énormément plus élevée... En revanche le risque augmente considérablement si c'est une pratique courante dans la lignée, générant une lignée quasi-homozygote à tous les locus.
Dans la nature ça arrive très fréquemment malgré l existence de systèmes génétiques empéchant les croisements entre apparentés.
Afficher tout
Il y a aussi des mécanismes en amont. Une expérience d'il y a quelques années a démontré que les femmes préfèrent l'odeur de personnes génétiquement éloignées et surtout qu'elles sont repoussées par celle des proches.

Posté le

website

(12)

Répondre

Et d'ailleurs c'est loin d'être le seul!
Les scientifiques ont remarqué que bcp de pharaons avaient une mal formation du à l'inceste, surtout a un de leur pied!

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Il y a aussi des mécanismes en amont. Une expérience d'il y a quelques années a démontré que les femmes préfèrent l'odeur de personnes génétiquement éloignées et surtout qu'elles sont repoussées par celle des proches.

Sexuellement parlant, bien sur. Sinon on resterais pas longtemps avec sa famille.

Posté le

website

(5)

Répondre

Les deux gamines trouvées dans la tombe de Tout et nées avant terme à 5 et 7 mois avaient une hérédité chargée : leurs parents et leurs grands-parents étaient respectivement frères et soeurs.

Posté le

website

(7)

Répondre

Toutankhamon, couronné à 10 ans et mort à 19, est bien le fils d'Akhénaton et de l'actuelle momie nomée "Younger Lady". Hors, cette momie est également la soeur d'Akhénaton (reste à savoir s'il s'agit de la reine Néfertiti ou d'une épouse secondaire). Les thèses s'affrontent toujours et, compte tenu de la situation en Egypte, ne sont pas prètes d'être tranchées.

Posté le

website

(8)

Répondre

Geoffrey baratheon aussi !!!

Posté le

android

(0)

Répondre