Toutankhamon, pharaon né d'un inceste

Proposé par
le
dans

Toutankhamon, le plus célèbre des pharaons, est le fruit d'un inceste. Grâce aux avancées dans le domaine de l'analyse d'ADN, les scientifiques ont conclu que son père, Akhénaton l'a conçu avec sa propre sœur.


Tous les commentaires (88)

La consanguinité a laissé des tares congénitales chez le petit Toutankhaton (qui deviendra Toutankhamon) : fente dans le palais, léger pied bot à gauche, pied plat à droite, allongement anormal des orteils (hypophalangisme) et petite déformation de la colonne vertébrale. Il s'aidait d'une canne (on en a retrouvé 131 dans sa tombe).
Contrairement à Zahi Awas qui croit à une mort due au paludisme, la majorité de la communauté scientifique penche pour une surinfection après une jambe cassée (accident de chasse ?).

Posté le

website

(12)

Répondre

Contrairement à ce que l'on croit, Toutankhamon n'a pas directement succédé à son père Aménophis IV (Akhénaton) certainement mort du "mal asiatique" : la peste, qui sévissait alors à Tel El Amarna, la nouvelle capitale (Akhétaton).
Une mystérieuse reine nomée Ank-Khépérourê Néfernéféruaton a occupé le pouvoir pendant 3 à 4 ans. On ne sait s'il s'agit de Néfertiti ou de sa fille Méritaton. C'est cette reine (ou régente ?) qui, juste avant de disparaître, mettra fin à la religion d'Aton pour rétablir les dieux traditionnels (Amon ), à la grande joie du peuple et des prètres.
Toutankhamon est couronné à Memphis (pas Tennessee, l'autre). Pour marquer sa continuité dynastique, il va réenterrer son père et utiliser son trône qu'il redécorera (celui-là même retrouvé dans sa tombe).

Posté le

website

(14)

Répondre

il est dit que ces mariages incestueux seraient la cause de leur trop grand crane et de multiples autres malformations et maladies et de leur décès "prématuré"

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est intéressant ce que vous dites à propos du monothéisme d'Akh. Du coup, quel était le nom du Dieu qu'il avait "choisi" ? Et pourquoi celui-là ? Et d'ailleurs d'où lui est venu l'idée de supprimer les autres dieux ? Merci d'avance. je suis tomber sur le reportage qui parlait de ça hier soir et de ce que j'ai retenu c'est que les égyptiens vendraient plusieurs dieux mais Akhenaton a décider de ne vénérer que le dieu Aton (le dieu du disque solaire) et que l'Egypte entiere devait etre monoteiste c'est pourquoi à la base il a appelé son fils Toutankaton. Mais à la mort de son père Toutankaton a décidé de restaurer le dieu Amon (à la grande joie du clergé du dieu Amon qui se battait pour le restaurer) et ce fait appelé Toutankamon. Sa femme aussi avait un nom qui finissait par Ton c'etait Ankhsenaton et il a fait changer la fin comme pour lui ce qui à donné Ankhsenamon.

Posté le

android

(3)

Répondre

A ok rien avoir avec le monothéisme bibique donc

Avec le prophète (Joseph/yousuf)
Qui été devenu le premier ministre

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : Justement Akhenaton. Les représentations de lui sont très.. Je vous laisse regarder. Or ce n'était pas le style de l'epoque, il semblerait que son physique ai réellement été comme ça, pour cause de consanguinité.
Source: ma prof d'histoire de l'art
???

Posté le

iphone

(0)

Répondre

a écrit : C'est intéressant ce que vous dites à propos du monothéisme d'Akh. Du coup, quel était le nom du Dieu qu'il avait "choisi" ? Et pourquoi celui-là ? Et d'ailleurs d'où lui est venu l'idée de supprimer les autres dieux ? Merci d'avance. Le dieu unique, Amon, le dieu solaire, les Égyptiens adorer le soleil c'est tout naturellement que se soit le dieu solaire : Amon ! Le prénom de toutankhamon signifie : image vivante d'Amon

Posté le

iphone

(2)

Répondre

a écrit : ce qui n'est pas surprenant etant donne que c'etait largement repandu dans l'aristocratie de l'Ancienne Egypte. Au risque de paraitre bête mais on apprend de ses erreurs.. je pensais que l'aristocratie avait vue le jour vers le 16eme siecle

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : il est dit que ces mariages incestueux seraient la cause de leur trop grand crane et de multiples autres malformations et maladies et de leur décès "prématuré" D'accord pour les malformations, les handicaps et les fausses couches mais en ce qui concerne la forme de la tête, elle ne doit rien á la génétique. il etait courant de bander la tete des nouveaux nés afin que leur crane s' allonge, signe divin d'Osiris.

Posté le

android

(15)

Répondre

Juste une question S.V.P : "Le doigt Égyptien" celui qui dépasse le pouce du pied est du à ce lien sexuel entre membre d une même famille ? Si oui :est ce une malformation (bénine) qui s est répendu au fil du temps ?

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Juste une question S.V.P : "Le doigt Égyptien" celui qui dépasse le pouce du pied est du à ce lien sexuel entre membre d une même famille ? Si oui :est ce une malformation (bénine) qui s est répendu au fil du temps ? Non, les expressions pieds égyptiens et pieds grecs sont en rapport avec la manière de sculpter les pieds des statues.

De plus c'est lorsqu'on a un pied grec que le deuxième doigt dépasse le gros orteil.

30% de la population mondiale à peu près a les pieds grecs, ce qui veux dire que la mutation est suffisamment ancienne pour qu'on ne puisse pas dire exactement comment elle s'est répandue.

Posté le

website

(10)

Répondre

Pour en savoir plus sur Amon et Aton, ainsi que sur la culture egyptienne, je vous conseille de lire "Sinouhe l'egyptien" .

Posté le

android

(5)

Répondre

a écrit : Justement Akhenaton. Les représentations de lui sont très.. Je vous laisse regarder. Or ce n'était pas le style de l'epoque, il semblerait que son physique ai réellement été comme ça, pour cause de consanguinité.
Source: ma prof d'histoire de l'art
comment? des precisions stp...

Posté le

android

(0)

Répondre

Et un jour son oncle lui a dit : " Je suis ton père ..chhhhhh..."

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Justement Akhenaton. Les représentations de lui sont très.. Je vous laisse regarder. Or ce n'était pas le style de l'epoque, il semblerait que son physique ai réellement été comme ça, pour cause de consanguinité.
Source: ma prof d'histoire de l'art
Je ne suis pas trop d'accord. Toutes les représentations de l'homme (ou de la femme) pendant le règne d'Akhénaton sont représentées ainsi : tête allongée, petit ventre bedonnant ... et pas seulement Akhénaton lui-même. De plus, on ne peut pas dire qu'il y a consanguinité dans son cas puisque son père le grand Aménophis III et sa mère la reine Tiyi n'étaient pas parents entre eux.

Posté le

website

(2)

Répondre

a écrit : Je ne suis pas trop d'accord. Toutes les représentations de l'homme (ou de la femme) pendant le règne d'Akhénaton sont représentées ainsi : tête allongée, petit ventre bedonnant ... et pas seulement Akhénaton lui-même. De plus, on ne peut pas dire qu'il y a consanguinité dans son cas puisque son père le grand Aménophis III et sa mère la reine Tiyi n'étaient pas parents entre eux. Afficher tout Nefertiti était représentée tout à fait normalement il me semble !
Par contre pour la consanguinité, le problème ne vient peut être pas de ses parents, mais de sa lignée toute entière, l'inceste était (très) fréquent chez les pharaons, et le hasard génétique a du faire que c'est tombé sur lui.. Disons qu'il n'avait peut être pas assez d'ancêtres.

Posté le

iphone

(1)

Répondre

a écrit : Le dieu unique, Amon, le dieu solaire, les Égyptiens adorer le soleil c'est tout naturellement que se soit le dieu solaire : Amon ! Le prénom de toutankhamon signifie : image vivante d'Amon le dieu solaire est ra , le dieu amon est le dieu caché c'est celui qui créa la vie .
aton est le dieu solaire mais il est seul et n a rien avoir avec les dieux multiples égyptiens . amicalement

Posté le

android

(4)

Répondre

quote="Andy2b"]Nefertiti était représentée tout à fait normalement il me semble !
Par contre pour la consanguinité, le problème ne vient peut être pas de ses parents, mais de sa lignée toute entière, l'inceste était (très) fréquent chez les pharaons, et le hasard génétique a du faire que c'est tombé sur lui.. Disons qu'il n'avait peut être pas assez d'ancêtres.[/quote]
Oh que non ! Avez-vous vu beaucoup de représentations de Nefertiti et de la famille royale avant d'écrire celà ? . J'en ai quatre sous les yeux qui sont explicites. Je ne suis le défenseur d'aucune thèse, mais je me fie plus à l'analyse d'égyptologues reconnus qu'à l'avis de votre prof d'histoire d'art, qquesoient ses qualités.
Il semble qu'Akhénaton fut un rénovateur dans tous les domaines : nouvelle religion monothéiste, nouveau Dieu Aton vénéré avec mysticisme, nouvelle capitale entièrement créée dans le désert (Akhétaton), rénovation culturelle totale et certainement déroutante pour le peuple : le naturel dans l'art fait son apparition. Regardez : les corps ne sont plus vus de profil et les épaules de face d'une manière fixe et hors du temps comme s'ils étaient figés dans l'éternité, mais représentées avec naturel autant dans l'expression que dans l'intimité des scènes familiales. On accentue les cous tordus (sans p à cou), les crânes étirés, les ventres rebondis, les cuisses épaisses de patineurs de vitesse, les mollets minces et j'en oublie peut-être.
De tout ce que j'ai pu lire, il semble que la représentation androgyne outrancière de Pharaon symbolisant par là " la dualité même de la lumière d'Aton " (sic) ne soit due qu'à un effet de mode artistique crée par Akhénaton (et Néfertiti) et abandonné avec Toutankhamon et le retour à l'orthodoxie religieuse et culturelle.
Mais la "vérité" d'aujourd'hui sera-t-elle celle de demain ?.

Posté le

website

(4)

Répondre

a écrit : faut arrêter de croire que du sexe entre apparentés entrainent systématiquement des "anomalies" génétiques. Pour cela il faudrait qu'un des parents soit porteur d'une mutation délétère récessive, et on sait qu'elles ségrégent à faible fréquence dans la population (moins de 5%). Ensuite, il faut que frere et soeur aient la même hétérozygotie (proba=1/4). Puis que l enfant de l union frere/soeur soit homozygote pour l allèle délétère (proba=1/4). Au total, on a une proba de l ordre de 0,31% d'avoir l'expression d'une maladie génétique lors d'un croisement frère soeur, contre 0,25% si on prend deux individus au hasard dans la population. Pas énormément plus élevée... En revanche le risque augmente considérablement si c'est une pratique courante dans la lignée, générant une lignée quasi-homozygote à tous les locus.
Dans la nature ça arrive très fréquemment malgré l existence de systèmes génétiques empéchant les croisements entre apparentés.
Afficher tout
Certes, mais comment expliques-tu alors la maladie de Marfan, dont étaient atteints plusieurs membre de la dynastie (y compris les 2 enfants morts-nés de Toutankhamon), et dont il a été prouvé que dans leur cas, c'est la consanguinité qui a contribué à l'apparition de cette malformation?

Posté le

iphone

(3)

Répondre