L'homme qui ne dormit pas pendant 40 ans

Proposé par
Invité
le
dans

Paul Kern fut un soldat hongrois blessé à la tête pendant la Première Guerre mondiale. La balle traversa son cerveau et ressortit, le privant d'une partie de son lobe frontal. Les conséquences de cette grave blessure furent pour le moins étonnantes : il n'a plus jamais dormi de toute sa vie (même les somnifères étaient inefficaces), et vécut ainsi durant 40 ans, ne ressentant aucune fatigue, au plus grand étonnement des médecins.


Tous les commentaires (172)

40 ans ? Je vois... Alors si on enlève une partie précise de notre cerveau on ne ressens plus la fatigue ! A étudier... Mais il faut d'abord savoir qu'elle partie il faut enlever et aussi savoir si cela marche avec n'importe qui !

Posté le

android

(0)

Répondre

Waaaaaah mais c'est géniale il a gagné des centaines d'heures de sa vie que nous perdons chaque soir a dormir vite il faut nous retiré cette partie de notre cerveau!!!

Posté le

android

(0)

Répondre

Mais durant toutes ces années j'espère bien qu'il a profité de toutes ces heures a ne pas dormir a apprendre!!!

Posté le

android

(0)

Répondre

Ça ne fait jamais que 40jours polaires...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Jpensais qu il serait mort d epuisement. Comme lorsque l on se fait piquer par la mouche tsé tsé Ou par une aiguille!

a écrit : 40 ans ? Je vois... Alors si on enlève une partie précise de notre cerveau on ne ressens plus la fatigue ! A étudier... Mais il faut d'abord savoir qu'elle partie il faut enlever et aussi savoir si cela marche avec n'importe qui ! C'est en faisant n'importe quoi que l'on devient n'importe qui. Il y a peut-être un remy du côté de Montpellier qui est prêt à essayer...

Posté le

android

(0)

Répondre

comment il fait ? si on dort pas X temps un être humain meurt ^^'

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

et puis quand il a dormi pour la premiere fois c' etait jusqu'a la fin de sa vie

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

Son seul problème, c'est son foie( le truc à côté de l'estomac que je ne plus comment ça s'écrit): en effet, sa femme a tenté plusieurs fois de lui faire ingérer de l'alcool pour l'endormir. Le résultat fut qu'il ne s'endormit pas, ( resta ivre un long moment), et un gros problème de foie.

a écrit : Je fait mon TPE sur le sommeil je suis donc devenue assez cale dans le sujet pour vous dire qu'il est impossible au corps comme au cerveau de ne pas dormir pendant plus de 10 jours en moyenne. En effet le sommeil permet la sécrétion de différents hormones ainsi que le renouvèlement des neurones. En outre le sommeil paradoxale est indispensable a la synthèse de protéines directement liée à l'usage de la mémoire et de certaines zones de l'hypothalamus. Affirmer qu'un homme ait réussi a rester éveillé pendant 40 années sans un dérèglement total de son système nerveux est impossible Afficher tout Oui mais peut être que la blessure a déréglé ce procédé, qui s'effectuait du coup non stop et pas seulement pendant le sommeil....

Oh la vache c'est quand même énorme 40 il a du s'ennuyer a mort il a peut-être fait des mots croisés comme ma mamie quand elle dort pas ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Son corps n'a t'il pas été étudié après sa mort? Est-il mort ? Edit : Première guerre mondiale --> Oups autant pour moi ^^

a écrit : je trouve cela tout bonnement impressionnant.... Imaginez vous ne jamais dormir pendant 40 ans et ne pas ressentir la fatigue vous emporter. (La journée devait etre longue.....)
Je me demande si il avait des effets néfastes face à cette malédiction que personne ne put expliquer jusqu a maintenant ?
Malédiction ou bénédiction?
Car s'il avait dormi il aurait perdu une grosse dizaine d'années éveillé

a écrit : D'ailleurs, est-ce que quelqu'un qui s'y connaît pourrait m'expliquer pourquoi le corps a nécessairement besoin de se reposer au travers du sommeil ? Le corps à besoin de sommeil pour se régénérer. Principalement pour le repos des organes internes!
Si il n'y a pas ou peu de sommeil sur une longue période, c'est la détérioration sévère de nos organes.

a écrit : N'existe t-il pas la solution inverse ? Ce serait pour ma femme... Bah... Le coma...