Des tracts furent largués au Japon pour prévenir la population des frappes nucléaires

Proposé par
le
dans

Peu avant le bombardement d'Hiroshima et Nagasaki, les États-Unis larguèrent des millions de tracts sur le Japon exhortant les habitants de 35 villes à les fuir, car elles pourraient être détruites en raison de leurs installations militaires. L'opération fut renouvelée le 8 août 1945 pour informer qu'Hiroshima avait été détruite. Les tracts demandaient aux Japonais de faire pression sur leurs dirigeants pour que le Japon capitule, faute de quoi l'arme serait à nouveau utilisée.


Commentaires préférés (3)

Quelle gentillesse: attention vous ainsi que toute votre famille allez mourir !

C'est marrant, ce n'est pas le genre d'anecdote que l'on apprend sur le conflit USA / Japon lors de la WWII. Jmcmb.

L'opération a échouée quand ils se sont rendu compte, bien plus tard, qu'ils avaient oubliés de traduire les tracts en japonais...


Tous les commentaires (160)

Quelle gentillesse: attention vous ainsi que toute votre famille allez mourir !

Moins Enfoirés que je croyais, les ricains.

Posté le

android

(40)

Répondre

C'est bien gentil de leur demander de partir mais je sais pas si ils avaient réellement un endroit un endroit où aller, surtout en période de guerre. Après ce massacre a peut-être permis de mettre une fin à la guerre...

Soulager sa conscience a l'américaine ça doit faire du bien.

Ça n'excuse pas pour autant le massacre de civils que cette bombe a fait !

Il vaut mieux prévenir que guérir, à tout ceux qui diront que les USA ont été inhumains etc il ne faut pas oublier que cette opération a évité un débarquement de troupes massif au Japon, ce qui aurait provoqué des pertes d'autant plus importantes dans les deux camps. Les japonais étaient connus pour leur volonté infaillible au combat (cf kamikazes, sepukku etc) et préféraient mourir au front pour éviter le déshonneur. Certes ce fut un acte odieux car cela a coûté un grand nombre de vies civiles et la destruction de bâtiments publics importants tels que des hôpitaux cependant parfois, il faut faire le mal pour faire le bien

C'est marrant, ce n'est pas le genre d'anecdote que l'on apprend sur le conflit USA / Japon lors de la WWII. Jmcmb.

L'opération a échouée quand ils se sont rendu compte, bien plus tard, qu'ils avaient oubliés de traduire les tracts en japonais...

a écrit : Ça n'excuse pas pour autant le massacre de civils que cette bombe a fait ! Mais par contre c'est une bonne revanche de pearl harbor où les jap' ont attaqué sans sommations

Posté le

windowsphone

(41)

Répondre

Cette anecdote sent le débat de pour ou contre le nucléaire dans cette situation ou alors les pro et anti-ricains.Ce n'est absolument pas le sujet donc j'espère que ça ne va pas partir là dessus.


Sinon on peut dire que le geste et humain

Est-il possible de voir quelque part une photo de ces tracts ?

Quel contraste. Bon on est sympa on vous préviens que votre maison, toute vos affaires et souvenirs vont être détruit et on vous laisse vous demerder pour trouver un endroit ou crecher, le début de la coloc ma gueule! ... Mais c'est gentille de leur part quand même !

Posté le

android

(11)

Répondre

C'était une idée plutôt intelligente et humaine mais, c'est bien mal connaitre la psychologie du nippon moyen, qui préfèrera surement le sepukku ou briller dans le noir plutôt que n'importe quel sorte de trahison envers l'Empereur et son gouvernement.

a écrit : Mais par contre c'est une bonne revanche de pearl harbor où les jap' ont attaqué sans sommations Il me semble que les États-Unis s'attendaient à cette attaque. Il se sont donc un peu laissé faire pour faire basculer l'opinion public en faveurs de la guerre.

C'est bien beau tout ça mais pour aller ou ? A l'époque la plupart de la population était pauvre même si elle le voulais elle n'aurait pas pu partir...

a écrit : C'était une idée plutôt intelligente et humaine mais, c'est bien mal connaitre la psychologie du nippon moyen, qui préfèrera surement le sepukku ou briller dans le noir plutôt que n'importe quel sorte de trahison envers l'Empereur et son gouvernement. Oh cela est certainement valable pour toutes les personnes endoctrinés mais je doute qu'elle représente exactement 100% de la population. même un fanatique pourrait y réfléchie à deux fois plutôt que de sacrifier ses enfants, qui sait?
Si les américains ne l'avaient pas fais les bombardements auraient bien plus défrayé la chronique quils ne l'ont déjà fait.

Posté le

android

(2)

Répondre

Par ailleurs les Etats Unis ont tenté un coup de poker et l'ont réussi. Ils n'avaient en leur possession que 2 bombes atomiques et les lancèrent coup sur coup pour faire croire au Japon qu'ils en avaient beaucoup plus. Ils avaient un délai de 6 mois pour avoir de nouveau une bombe atomique. (Prof d'histoire)

Posté le

android

(55)

Répondre

a écrit : Ça n'excuse pas pour autant le massacre de civils que cette bombe a fait ! Au contraire, cette bombe a probablement évité des dizaines ou des centaines de milliers de morts supplémentaires. Si l'armée américaine avait du se lancer à la conquête des îles constituant le territoire actuel du Japon, les pertes auraient été largement supérieures, de l'avis de tous les généraux de l'époque. Rien d'autre n'aurait pu forcer les japonais à se rendre sinon.

Halala on se permet de juger sans savoir... Moi je pense qu'après des dizaines de millions de morts et 6 ans de guerre destructrice, et face à un empire déterminé à se battre jusqu'à la mort, l'utilisation de cette bombe paraît moins... Semble plus acceptable disons.

De plus, c'est la toute première fois qu'un état préviens la population civile avant le bombardement de la ville, et les japonais n'avais même pas déclaré la guerre avant d'attaquer pearl Harbor. Mais biensur la tendance anti-américaine prend toujours le dessus.

Pour moi Hiroshima et Nagasaki étaient des bombardements tests grandeur nature sur des vrai cibles. c'est autre chose tester une bombe sur le désert du Nevada avec des mannequins et complètement autre chose sur des vivants.
On aurait pu éviter cela mais c'est dans la nature humaine de vouloir voir les effets néfastes d'un arme quelle qu'elle soit...
soit disant la mauvaise interprétation d'un message japonais aurait déclenché tout ça? (cf anecdote SCMB).