Des scientifiques tentent de démontrer que nous sommes dans Matrix

Proposé par
le
dans

Une partie de la communauté scientifique pense que nous vivons en fait dans une simulation, ce qui n'est pas sans rappeler le film Matrix. Le fait que l'univers soit régi par les mathématiques et se compose d'unités subatomiques en serait la preuve, comme le fait que l'informatique puisse bientôt générer elle-même des simulations parfaites.


Tous les commentaires (159)

Mmmh dommage cette dernière phrase balancée comme cela.
On est tellement loin de faire une simulation parfaite d'un coup de vent dans des cheveux alors d'un monde d'une ville d'un court d'eau c'est pas pour cette décennie, peut être dans 20-30 ans :)

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : J'ai lu qq biographies sur les grands esprits de ce monde, entre autres sur Einstein, Pascal et Vinci. Ce que j'en ai modestement compris c'est qu'ils étaient très ouverts et tolérants aux idées des autres Je n'ai pas dit que la question était inutile, mais que son intérêt scientifique est nul. Autrement dit, la science ne peut pas répondre à cette question. Le fait que des scientifiques plutôt que Pierrot le maçon du quartier se la posent n'a pas plus d'intérêt que cela, d'où la critique de l'anecdote et de ses sources.

Je pense que c'est une question plutôt philosophique.

a écrit : Ado j'en étais aussi persuadé. Puis comme il n'y a aucun moyen de contrôler, j'ai fini par ne plus en faire cas.
Mais c'est vrai que certains phénomènes sont troublants... Pourquoi peut-on tout expliquer de manière "simple" sauf quand on cherche à descendre au niveau de l'infini
ment petit, auquel cas les lois qui nous régissent ne s'appliquent plus ?
La théorie du tout mettrai un coup d'arrêt à cette vision du monde... en même temps qu'à pas mal d'idéologies et de fanatismes.
Afficher tout
Bien sûr que l'on comprend ce qu'il se passe à l'infiniment petit, c'est expliqué par la physique quantique. Celle-ci peut paraitre abstraite et contre-intuitive, mais c'est le cas de toute la physique en réalité. Est-ce intuitif de considérer que si aucune force ne s'applique à un objet, alors celui-ci suit une trajectoire rectiligne et uniforme ?

Le problème de l'infiniment petit (cette définition n'est pas totalement vraie, on à déjà crée des objets quantiques de l'échelle d'un cheveux, par exemple), ce n'est pas tant que les lois qu'on connait ne s'appliquent pas, mais qu'on n'a pas encore réussit à faire concorder la relativité générale et la physique quantique. Ce genre de dualité s'est déjà produit dans l'histoire de la science, aucune raison de douter que nous trouverons une solution.

a écrit : À quel moment va-t-on se (re) poser la question de l'existence divine ?
Plus je lis les anecdotes, plus il m'apparaît évident que tout ceci n'est pas l'œuvre d'un supposé "bigbang"mais d'un créateur doué d'intelligence.
Malgré toutes les erreurs concernant la nature de la science au sens actuel, qui ne cherche ni "pourquoi", ni "explication", mais seulement à partir de faits de les modéliser pour en prévoir de nouveaux, sans prétendre à aucune vérité, c'est une démarche bien efficace dont nous profitons dans tous les domaines (santé, transport, information, délivrance de tâches physiques, etc.).

Les commentaires d'aujourd'hui sont particulièrement intéressants.

Mais je regrette beaucoup que les modérateurs aient supprimé le problème, et les commentaires en découlant, posant simplement la question qu'un commentaire a jugé prétentieuse: définissez-moi "Dieu". Elle ne visait pourtant personne et était poliment exprimée.

Vous parlez pour ou contre ou dites que vous ne pouvez pas trancher, sans me dire de quoi il s'agit. Enfin, pour l'exprimer vulgairement, si je demande "croyez-vous en l'existence de zwylzvq ?", vous me demanderiez ce que diable - ô, pardon! - j'entends par là, et exigeriez avec raison une réponse claire.

Pour en revenir à ce commentaire, admettons que pour résoudre le mystère "toute [montre] suppose un horloger, qui avait une finalité en vue, et les moyens de la réaliser, donc un ou des dieux existe[nt]".
Mais alors, s'il(s) existe(nt), qui l'a [les] a créé[s]? Et pourquoi sont-ils [est-il] intelligent[s] et ont-ils [a-t-il] décidé de le faire? Au moins deux problèmes au lieu d'un.

Bien plus important, et malheureusement j'ai l'impression que tous sont passé à côté, mais pourquoi un homo sapiens, doté d'un nombre réduit de sens et d'un système cérébral qui est ce qu'il est - compliqué au point qu'il ne comprend pas bien comment il est organisé lui-même, aurait-il intrinsèquement la faculté d'expliquer et de comprendre l'existence et les caractéristiques de l'univers dont beaucoup peuvent lui échapper totalement?
A-t-on jamais essayé d'enseigner à un chien le calcul différentiel (simple exemple, et très simple)?

Je pense que le problème a été prit à l'envers, c'est plutot parce que le monde suit des lois mathématiques que la vie et tout le reste est possible.
Je vois ça un peu comme les idées opposés de Lamarck et Darwin.

a écrit : Malgré toutes les erreurs concernant la nature de la science au sens actuel, qui ne cherche ni "pourquoi", ni "explication", mais seulement à partir de faits de les modéliser pour en prévoir de nouveaux, sans prétendre à aucune vérité, c'est une démarche bien efficace dont nous profitons dans tous les domaines (santé, transport, information, délivrance de tâches physiques, etc.).

Les commentaires d'aujourd'hui sont particulièrement intéressants.

Mais je regrette beaucoup que les modérateurs aient supprimé le problème, et les commentaires en découlant, posant simplement la question qu'un commentaire a jugé prétentieuse: définissez-moi "Dieu". Elle ne visait pourtant personne et était poliment exprimée.

Vous parlez pour ou contre ou dites que vous ne pouvez pas trancher, sans me dire de quoi il s'agit. Enfin, pour l'exprimer vulgairement, si je demande "croyez-vous en l'existence de zwylzvq ?", vous me demanderiez ce que diable - ô, pardon! - j'entends par là, et exigeriez avec raison une réponse claire.

Pour en revenir à ce commentaire, admettons que pour résoudre le mystère "toute [montre] suppose un horloger, qui avait une finalité en vue, et les moyens de la réaliser, donc un ou des dieux existe[nt]".
Mais alors, s'il(s) existe(nt), qui l'a [les] a créé[s]? Et pourquoi sont-ils [est-il] intelligent[s] et ont-ils [a-t-il] décidé de le faire? Au moins deux problèmes au lieu d'un.

Bien plus important, et malheureusement j'ai l'impression que tous sont passé à côté, mais pourquoi un homo sapiens, doté d'un nombre réduit de sens et d'un système cérébral qui est ce qu'il est - compliqué au point qu'il ne comprend pas bien comment il est organisé lui-même, aurait-il intrinsèquement la faculté d'expliquer et de comprendre l'existence et les caractéristiques de l'univers dont beaucoup peuvent lui échapper totalement?
A-t-on jamais essayé d'enseigner à un chien le calcul différentiel (simple exemple, et très simple)?
Afficher tout
La réponse à votre première question, à savoir "si Dieu existe, qui l'a créé ?" est déjà donnée par une partie des croyants :
- Dieu est éternel
- L'univers n'est pas éternel
Il n'y aurait aucune chose qui eusse créé Dieu, puisque c'est lui qui aurait tout créé. Dieu serait à l'univers et ses structures complexes, ce que la planète Terre est à la biosphère : c'est une base nécessaire et inaltérable (contrairement à la Terre !).

Posté le

android

(0)

Répondre

Pour une fois que je le savais déjà... C'est une théorie assez connu dans le monde des théories sur l'univers. En effet il n'y a aucune preuve qu'on ne vit pas dans une sorte de simulation très géante. Sinon super appli, et je suis content de découvrir à chaque fois de nouvelles choses

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Je pense que le problème a été prit à l'envers, c'est plutot parce que le monde suit des lois mathématiques que la vie et tout le reste est possible.
Je vois ça un peu comme les idées opposés de Lamarck et Darwin.
Pas du tout d'accord. Nous modélisons le monde dans un méta-langage efficace que nous appelons mathématiques. Pour être concret, le volume d'un cylindre, que ce soit une colonne de temple ou une bûche, est π.r².h, c'est quand même plus simple à exprimer qu'en langage courant et dans chaque cas particulier.
Nous ne connaissons pas la réalité, mais ne comprenons que ce que nous savons exprimer de celle-ci. Ce n'est pas parce qu'un petit bipède a trouvé, car il a une certaine intelligence, le moyen de se débrouiller pas mal dans un univers dont il ne comprend au fond rien, et surtout comment il existe (je me garde bien de l'outrecuidant "pourquoi"), avoir chaud en hiver et pouvoir manger à sa faim - pardon pour certaines populations, victimes de la bêtise de leurs semblables - que l'univers obéit à ses lois.

Le rapport avec l'opposition Darwin-Wallace et Lamarck m'échappe. Pour information, la théorie des deux premiers, développée parallèlement et indépendamment, est prévalente, mais on sait maintenant que l'ADN n'est pas immuable lors de la vie, et que des caractères acquis pourraient être marginalement transmissibles; donc que Lamarck n'avait peut-être pas entièrement tort.

Une simulation, pour ceux qui ne savent pas ce que c'est, vous pouvez demander à un footballeur de vous expliquer.

a écrit : Je me rappelle étant petit (il y a 25 ans à peu près), un picsou où notre univers était un petit morceaux d'un monde plus grand,style une cellule d'un objet ou personne de ce monde, et que c'est pour cela que l'univers grandissait puis se rétractait puis mourrait... MIB aussi défend cette théorie...

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : La réponse à votre première question, à savoir "si Dieu existe, qui l'a créé ?" est déjà donnée par une partie des croyants :
- Dieu est éternel
- L'univers n'est pas éternel
Il n'y aurait aucune chose qui eusse créé Dieu, puisque c'est lui qui aurait tout créé. Dieu
serait à l'univers et ses structures complexes, ce que la planète Terre est à la biosphère : c'est une base nécessaire et inaltérable (contrairement à la Terre !). Afficher tout
Rien compris à ce commentaire, dont l'auteur en fait pourtant beaucoup de pertinents.
- Dieu (entité toujours pas définie, dans aucun commentaire, malgré mes implorations) est éternel? Ah bon, et pourquoi a-t-Il eu brusquement une instabilité, une démangeaison, de créer un univers, qui d'ailleurs, sur Terre au moins, est d'une réussite contestable? Qu'est-ce qui pouvait bien manquer à Sa Béatitude?
Il me serait difficile de comprendre que d'une part toute chose supposât un créateur, que d'autre part le créateur échappât lui-même à cette règle;
- l'univers n'est pas éternel? Mais en admettant le pire, un renversement du big-bang (théorie contestée et contestable, comme celle de l'expansion accélérée de l'univers), bref un big-crash, où va-t-on vider la poubelle?

En tous cas, mon style châtié va m'y faire jeter, à la poubelle, chacun va comprendre l'ironie envers des interventions parfois niveau bac-5 ;)

a écrit : Il existe deux théories sur la raison de la simulation dans laquelle on serait :

1) Les voyages inter-galactiques prenant énormément de temps les voyageurs seraient placés dans un état "d'attente" (cryogénisation ou autre) et pour conserver l'esprit actif chacun serait plongé dans une
simulation de la vie sur Terre. Une sorte de grand MMORPG :)

2) L'humanité est confronté à un problème qu'elle ne peut résoudre, une fin qui semble inévitable et a donc lancé une simulation de vie afin de trouver une solution à leur soucis. Du BigBang à la fin des temps, tout cela ne serait qu'un gros calcul informatique. Cela nous parait long mais le calcul pourrait en réalité ne durer que quelques minutes, et peut être que nous seront un jour aussi confronté à cette même problématique et que nous lancerons une nouvelle simulation afin de chercher la réponse pour laquelle nous existons.

Ce ne sont pas forcément des choses auxquelles je crois mais je trouve la seconde théorie intéressante :)
Afficher tout
Merci E-Penser, tmtc ;)

a écrit : En quelques sortes Dieu existe bel et bien. Si nous nous tournons vers la voie des mathématiques et en admettant que la vie est une suite de formules mathématiques. On en arrive à la conclusion que nous appartenons à une équation. Et que nous sommes le résultat d'une suite mathématique qui ne cesse de se compliquer. Nous avions 1 chance sur 999999999 que la vie apparaisse sur terre car les éléments permettant de créer la vie sont très complexes. Maintenant la question que je pose est : qui est ce Dieu qui à créer l'équation ?
(Je pense avoir mal formulé mes propos. C'est un débat que j'ai eu avec quelques personnes qui m'ont permis de formuler cette hypothèse. Évidemment, cela reste un avis permis tant d'autres :) )
Afficher tout
Poser la question de l'existence d'un dieu revient aussitôt à poser l'existence du créateur de ce dieu.

Comme les croyants prennent bien soin d'éviter cette dernière question, ils ne font que reculer le problème, en pensant avoir apporté une solution.

a écrit : N'importe quoi, tout le monde sait que le monde est une grande scène de théâtre ! Merci beaucoup de ce commentaire rafraîchissant, au sens étymologique, qui renvoie à Shakespeare:

"Life's but a walking shadow, a poor player
That struts and frets his hour upon the stage
And then is heard no more: it is a tale
Told by an idiot, full of sound and fury,
Signifying nothing."

Ma traduction non autorisée (le sens est à peu près respecté, mais absolument pas le souffle ni le rythme):

"La vie n'est qu'une ombre qui déambule, un misérable bouffon,
Qui se rengorge et se pavane sur la scène une heure durant,
Puis retombe dans le silence. Ce n'est qu'une affabulation,
Celle d'un sot exprimant, pleine de hurlements, sa fureur,
Mais celle-ci n'a aucune signification."

Quelle profonde leçon!

a écrit : Aucun scientifique n'a jamais dit ça.
c'est juste une idée délirante d'un homme d'affaire, Elon Musk, basée sur une idée du philosophe Nick Bostrom
par pitié, la science, c'est sérieux, c'est pas "on dit un truc en espérant que c'est vrai"
www.jou
rnaldunet.com/web-tech/expert/64535/elon-musk-a-tort-quand-il-dit--que-nous-vivons-dans-une-simulation-informatique.shtml Afficher tout
Elon Musk n'a fait que donner son avis sur une hypothèse tout à fait sérieuse et bien plus ancienne.

Cette hypothèse a même fait l'objet d'études sérieuses.
m.huffpost.com/uk/entry/2282745

a écrit : À quel moment va-t-on se (re) poser la question de l'existence divine ?
Plus je lis les anecdotes, plus il m'apparaît évident que tout ceci n'est pas l'œuvre d'un supposé "bigbang"mais d'un créateur doué d'intelligence.
Et t'es tu posé la question de "qui a créé ce créateur" ?
As-tu vraiment l'impression d'avoir répondu à une quelconque question en ne faisant que poser une question de plus () ?

a écrit : Bon et bien je crois que tout est dit sur ce sujet, et finalement nos opinions bien que diamétralement opposés ne sont finalement pas si irréconciliables. Dommage que scmb ne permette pas l'envois de message privé parce qu'il a plein de sujets dont j'aimerais discuter avec toi. Tu m'a l'air respectueux et respectant les arguments d'autrui.
À plus sous une autre annectode peut-être.
Afficher tout
Hum... forum SCMB... hum...
;)

a écrit : Poser la question de l'existence d'un dieu revient aussitôt à poser l'existence du créateur de ce dieu.

Comme les croyants prennent bien soin d'éviter cette dernière question, ils ne font que reculer le problème, en pensant avoir apporté une solution.
Bien d'accord, avec en plus celle "pourquoi avoir eu envie de créer le monde?". Il manquait de quelque chose?
Et un déclic soudain dans une éternité paisible?

EDIT: j'ai pratiquement plagié jall, avant de l'avoir lu. C'est involontaire.

a écrit : Je n'ai pas dit que la question était inutile, mais que son intérêt scientifique est nul. Autrement dit, la science ne peut pas répondre à cette question. Le fait que des scientifiques plutôt que Pierrot le maçon du quartier se la posent n'a pas plus d'intérêt que cela, d'où la critique de l'anecdote et de ses sources.

Je pense que c'est une question plutôt philosophique.
Afficher tout
L'avantage à ce que ce soit des scientifiques qui se la posent sérieusement, c'est qu'ils se posent aussi la question de l'expérimentation :).

Et en l'occurrence, ils ont déjà quelques idées qu'ils ont mis en pratique.