Lorsque l'on dit mon général, on n'utilise pas le possessif

Proposé par
le

Tous les commentaires (67)

a écrit : Petite précision : cette marque de respect qu’est le « mon » devant le grade ne s’applique pas aux sous officiers subalternes (jusqu’au grade de sergent-chef). Cela commence aux sous officiers supérieurs : on dit « mon » adjudant et « mon » adjudant-chef... puis ensuite pour tous les officiers : à commencer par le sous-lieutenant qu’on appelle « mon lieutenant »...
Bizarrerie pour le « Major »... il est au dessus de l’adjudant-chef et c’est le plus haut grade de sous officier, mais il n’a pas droit au « mon » ; on dit « Major ». Je n’ai pas l’explication.
Afficher tout
Major en France est un grade de sous-officier ??? Ça c'est une bizarrerie…

a écrit : On aurait pu dire ma colonel ? Non, « colonel » seulement

a écrit : C'est interdit de prononcer mon devant un grade du simple matelot à l'amiral dans la marine,mon a peut-être la signification de monsieur dans les autres corps d'armée mais pas dans la marine car mon représente un manque de respect,mon étant considéré comme une appartenance,tu es à moi.
Après mon pe
ut avoir tellement de significations et qui demande réflexion: mon chat,mon chien,ma femme,mes enfants,mon patron,ma patronne ,ma voiture,mon vélo,mon médecin,ma dentiste...etc,toutes ces désignations représentent une appartenance en premier lieu mais on peut aussi l'interpréter autrement. Afficher tout
Dans l’armée de terre c’est à partir d’adjudant que l’on rajoute « mon »

a écrit : A noter que dans la Marine le "mon" n'est pas obligatoire. On dit que c'est Napoléon qui après la défaite de Trafalger retira ce privilège aux officiers de marine. Ce n’est pas qu’il n’est « pas obligatoire » mais plutôt qu’il est proscrit! Appeler un capitaine (lieutenant de vaisseau) « mon capitaine » est outrageant!

a écrit : On dit « mon » à partir des grades de sous officier à l’exception de Major. On ne dit pas non plus mon sergent ni mon sergent chef !

Posté le

android

(0)

Répondre

Ce n'est pas le cas uniquement pour l'armée de terre mais aussi pour la gendarmerie et l'armée de l'air

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : On dit « mon » à partir des grades de sous officier à l’exception de Major. Faux, Sergent et Sergent-Chef n'ont pas le "mon" avant.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Major en France est un grade de sous-officier ??? Ça c'est une bizarrerie… Ben, je ne sais pas ailleurs... il y a des pays où le Major est officier ?
En tous cas en France c’est un sous-officier ; le plus gradé des « sous-off », mais un « sous-off »...

a écrit : Dans l’armée de terre c’est à partir d’adjudant que l’on rajoute « mon » Merci pour l'information qui contrairement à la marine,mon est considéré comme adjectif de respect envers son supérieur.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Effectivement le Mon est présent dans l’Armée de Terre et l’Armée de l’Air mais pas dans la Marine depuis la défaite de Trafalgar ou Napoleon a effectivement retiré ce privilège à ses officiers de la Navale et leur a imposé une cravate noire.
Il faut aussi dire que la féminisation des grades est effective depuis
qq années. On peut donc dire Madame la Générale ou Madame la colonelle ... certains grades étant plus facile à féminiser que d’autres première maîtresse semblerait bizarre ...
Mais cela n’est pas encore formalisé, on se limite donc au grade sans le Mon pour un personnel féminin.

« Dans la Marine petit quand tu es mousse tu salues tout ce qui bouge et tu peins tout le reste ! »
Afficher tout
En général on dit Madame la Générale a la femme du Général.... peut-être pour montrer qui porte la culotte....!

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Faux, Sergent et Sergent-Chef n'ont pas le "mon" avant. Oui j’avais éditer mon commentaire pour mieux le formuler mais j’ai oublier cette partie.
Si quelqu’un peu l’effacer d’ailleurs pour éviter d’induire les gens en erreur ce serait parfait.

Wald Withman avait tord alors en écrivant "oh capitaine! Mon capitaine!" ? Ou bien le grade capitaine n'est pas seulement utilisé dans la marine? Je n'y connais rien.

a écrit : Ben, je ne sais pas ailleurs... il y a des pays où le Major est officier ?
En tous cas en France c’est un sous-officier ; le plus gradé des « sous-off », mais un « sous-off »...
Chez nous en Suisse, le major est un officier. Ici, le plus gradé des sous-officiers est le sergent-chef.

Mais bon, après les fonctions diffèrent énormément entre les gradés analogues pour la Suisse et la France, il me semble.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : On aurait pu dire ma colonel ? On dit bien "ma couille"...

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Ben, je ne sais pas ailleurs... il y a des pays où le Major est officier ?
En tous cas en France c’est un sous-officier ; le plus gradé des « sous-off », mais un « sous-off »...
Ben en Suisse c'est le premier grade d'officier supérieur...

Posté le

android

(1)

Répondre

Aux États-Unis, Major est un grade d'officier militaire dans l'United States Army (armée de terre), l'United States Air Force (armée de l’air) et l'United States Marine Corps (corps des Marines). Il est situé entre le grade de captain et de lieutenant-colonel.
(selon Wikipedia)

a écrit : Wald Withman avait tord alors en écrivant "oh capitaine! Mon capitaine!" ? Ou bien le grade capitaine n'est pas seulement utilisé dans la marine? Je n'y connais rien. Pour répondre à votre interrogation,on retrouve le grade de capitaine et d'autres grades également dans tout les corps d'armée,capitaine de gendarmerie par exemple.Un capitaine de vaisseau comme cité plus haut ou de corvette ou de frégate,on l'appelle Commandant dans la marine et on appelle Capitaine un lieutenant de vaisseau.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Aux États-Unis, Major est un grade d'officier militaire dans l'United States Army (armée de terre), l'United States Air Force (armée de l’air) et l'United States Marine Corps (corps des Marines). Il est situé entre le grade de captain et de lieutenant-colonel.
(selon Wikipedia)
De manière générale, major est l'équivalent du commandant dans les armées anglo-saxonnes et celles qui les ont prises pour modèle.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : On dit « mon » à partir des grades de sous officier à l’exception de Major. Tu ne dis pas mon sergent ni mon chef qui sont sous officier. Donc sergent,chef et major tu ne dis pas mon, seulement pour adjudant et adjudant chef

À noter que cette abréviation ne s'applique pas à tous les grades. Ainsi les grades de Caporal (brigadier), caporal-chef (brigadier chef), sergent (maréchal des logis), sergent-chef (maréchal des logis chef) et major ont sont dispensés