L'équitation : un sport olympique mixte

Proposé par
le
dans

L’équitation est la seule discipline olympique mixte : les hommes et les femmes s’y affrontent sans distinction. Si huit hommes sont présents dans le top 10 des athlètes les plus médaillés, ce sont deux femmes qui occupent les 2 premières places.

La mixité s’est imposée dans l’ensemble des épreuves équestres entre les années 50 et 60. Elles étaient à l’origine réservées aux militaires et aux hommes.


Tous les commentaires (68)

a écrit : Si vous fréquentez las centres équestres, vous verrez 80% de jeunes filles ou de femmes, si vous regardez les compétitions internationales, vous verrez 80% d’hommes
étrange, non?
Sûrement un complot des petits hommes verts !

Posté le

android

(0)

Répondre

Le début de l'annedocte est erroné car sans parlais des couple la gym synchronisé et la natation synchronisé par équipe peux avoir des homme dans leur équipe même si c'est beaucoup plus des femmes qu'il y as autre sport non olympiques il y as le disco Ball et les sport auto même si c'est dernière il y as malheureusement peux de femmes

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Que devraient alors faire les clubs de foot avec les revenus qu'ils génèrent, plutôt que de les distribuer à leurs salariés(les footballeurs)?
Les garder? Les donner à l'Etat? Aux associations?
C'est une question sérieuse, puisque vous semblez être contre cet aspect du capitalisme.
Très bonne question. On pourrait par exemple imaginer une répartition plus équitable vers les associations sportives et les associations culturelles (ces dernières disposant de beaucoup moins d'aides que les assos sportives, disons-le), avec un dernier pourcentage qui repartirait dans les caisses de l'Etat et/ou des collectivités locales.

a écrit : Je suis d'accord avec toi, on met trop souvent en avant les différences hommes-femmes en les faisant passer pour des inégalités, alors que si on prenait en compte tous les facteurs, il s'agit juste de différences...
Mais cest peut etre ton intonation un peu seche comme tu dis qui a déchaîné les coms. <
br /> Je trouve cela dommage de chercher à tel point legalite homme femme que lon oublie que genetiquement ils sont differents et que rien n y changera rien (dans certains domaines bien sûr).
Autre ex: jai lu des articles sur les inegalites salariales qui comparait les hommes et les femmes. Eb regardant leurs sources, il sest avéré que pour beaucoup le salaire horaire etait identoque mais que certaines femmes avaient choisi de travailler à mi temps, ce qui faisait quil y avait de grosses disparités dans le salaire annuel..
Afficher tout
Je dois avouer, avec le recul, que j'ai fait un peu fort pour un premier message, mais le texte de rené1953 m'avait fait bondir.
Les statistiques sont en effet malheureusement souvent tronquées par ceux qui les relaient (médias et politiciens, mais aussi les sondeurs). Malheureusement, pour s'approcher un peu de la vérité des chiffres, il faut lire les statisticiens eux-mêmes, si aride soit leur langage.
Il n'empêche qu'il demeure effectivement certaines inégalités salariales, même si elles sont moins prononcées que ce que l'on entend (car il y a, comme vous le dites, des données mal prises en compte dans le calcul comme le travail à temps partiel).
Au-delà du salaire, il y a aussi, et c'est aussi déplorable du point de vue social que compréhensible du point de vue du recruteur, un traitement défavorable envers les jeunes femmes cherchant du travail, que l'on soupçonne fréquemment de vouloir prochainement avoir des enfants. C'est déplorable car injuste, mais aussi car ce n'est pas parce qu'une femme commence la trentaine qu'elle voudra nécessairement devenir mère, ou même arrêter de travailler pour ça (les hommes au foyer commencent à apparaître d'ailleurs, ou au moins, une meilleure répartition des tâches familiales entre hommes et femmes). Et c'est aussi compréhensible car c'est la question de la gestion du risque pour l'entreprise : celui d'un recrutement qui mènerait rapidement à un congé maternité, et donc à un manque à gagner voire au recrutement d'un remplaçant/d'une remplaçante.

a écrit : Tu vivrais pas dans le monde des bisounours toi? ;)
Déjà qu on peine à assurer les retraites aux personnes qui ont côtisé toute leur vie, qu on paie les allocations familiales...
Il faudrait que les ressources soient sans fond pour pouvoir payer leur salaire aux femmes au foyer.
On entend beaucoup que tous les maux de la France vient de la mauvaise éducation et le manque d’encadrement des enfants.
Si au lieu de subventionner les chômeurs, on subventionnait les femme/homme au foyer, ça leur donnerait une vrai place dans la société et ça libèrerait des emplois pour les chomeurs. Et les enfants serait plus épanouis et encadrés.
L’idée est belle. Pas aussi bisounours qu’elle n’y parait.

a écrit : Si vous fréquentez las centres équestres, vous verrez 80% de jeunes filles ou de femmes, si vous regardez les compétitions internationales, vous verrez 80% d’hommes
étrange, non?
cest comme pour la cuisine en fait mdr

a écrit : On entend beaucoup que tous les maux de la France vient de la mauvaise éducation et le manque d’encadrement des enfants.
Si au lieu de subventionner les chômeurs, on subventionnait les femme/homme au foyer, ça leur donnerait une vrai place dans la société et ça libèrerait des emplois pour les chomeurs. Et les en
fants serait plus épanouis et encadrés.
L’idée est belle. Pas aussi bisounours qu’elle n’y parait.
Afficher tout
Pas bête. Mais tu ne penses pas que les chômeurs en leur etat consacrent du coup plus de temps à leur famille? Cela ne reviendrait il pas au meme?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est pas seulement "une histoire de fric". En foot les femmes sont simplement moins fortes que les hommes. Et si on organisait une rencontre entre les américaines championnes du monde contre une équipe de ligue 2 pour reprendre ton exemple le score serait déjà correctionnel au bout de 30 minutes.
(Il y a déjà des exemples qui existent).

Les sportifs sont payés en fonction de leur niveau. C'est peut-être aujourd'hui le seul domaine ou les salaires sont facilement justifiables.

Pour être joueur, on pourrait même faire un pourcentage pour savoir ce que représente le salaire d'une femme par rapport à ce qu'elle rapporte dans le foot, idem pour les hommes. On aurait peut-être la surprise de voir que les femmes sont proportionnellement mieux payées que les hommes par rapport aux bénéfices.
Afficher tout
Wahou... tu es sérieux ?