Défibrillateur et massage cardiaque

Proposé par
sonia
le
dans

Dans certains films, on peut voir les médecins se servir du défibrillateur lorsqu'un patient est en arrêt cardiaque total. Pourtant, le défibrillateur, comme son nom l'indique, ne sert que lorsque le cœur fibrille. Pour un arrêt cardiaque, seul le massage cardiaque est efficace, et peut permettre de faire repartir le coeur, qui peut alors avoir besoin de défibrillation.

L'arrêt cardiaque, aussi appelé asystolie, est un arrêt prolongé du coeur. La défibrillation est inutile dans ce cas car le courant électrique ne permet pas de relancer le coeur. La défibrillation n'est utile que quand le coeur fibrille (contraction anarchique des oreillettes). Elle peut alors permettre de 'réinitialiser' le battement cardiaque.Les défibrillateurs automatiques sont utilisables de nos jours par tout le monde et diagnostiquent en fonction de l'état du patient si la défibrillation est nécessaire ou non. C'est la plupart du temps le cas lors de problèmes cardiaques, d'où les campagnes faites afin de multiplier le nombre de défibrillateurs dans les lieux publics.


Tous les commentaires (97)

Je peux vous dire que DerTraumer81 a raison :) j'ai passer mon brevet de secourisme la semaine dernière et on nous appris a quoi servais le defibrilateur !!! DerTraumer81 dit juste !

Posté le

unknown

(2)

Répondre

Je confirme que l'intitulé de l'anecdote est faux : fibrillation ventriculaire et pas auriculaire (bénigne).

Les % : on dit généralement que la personne perd 10% de ses capacités en 1 minute. D'où la nécessité d'une prise en charge cardio-respiratoire précoce, avec l'alerte à donner (15) et le massage cardiaque à débuter.

Lisez bien la source, elle est pleine d'infos.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

C est faux le massage cardiaque manuel externe n est qu une solution d' attente pour tenter de maintenir la personne en vie En effet en massant on "remplace" le système de pompe du cœur afin de continuer a irriguer le reste des organes car par ex il y a mort cérébral en 3 min Il faut une injection dite de "drogues" comme l adrénaline pour tenter de le faire repartir. Si le rythme cardiaque est arythmique comme la fibrilation a ce moment on fait un choc avec le dsa pour avoir rythme normal dit sinusal

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Hayemaker, non seulement tu arrêtes les invectives personnelles déplacées, mais tu fais aussi un effort sur l'orthographe s'il te plait.

Posté le

unknown

(6)

Répondre

maintenant je subie la censure lollllllllllllll vive la France et la liberté d'expression.cordialement

Posté le

unknown

(0)

Répondre

je n'ait pas le droit de ne pas être d'accord merci.de plus j'ai subie des agressions et personne n'a été censuré mais quel égalité.il faut relire plus haut MR philipe merci.

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Ohhh la victime...! Sinon Anthiery merci pour ce roman euh commentaire c'était très bien expliquer ! =).

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Hayemaker, si tu as été censuré c'est que cela ne devait pas être jojo !

Posté le

unknown

(5)

Répondre

C'est des connerie, j'ai fait mon diplome de secouriste et on l'utilse bien en cas d'arrete cardiaque par contre les taux de faire repartir le coeur sont de 10%

Posté le

unknown

(0)

Répondre

Merci à Anthiery et DetTraumer (ainsi que tous les autres infirmiers/ambulanciers/etc que j'oublie).

C'est clair et très intéressant, et ne prenez pas trop la mouche envers les invectives de 1 ou 2 personnes : ils ne sont qu'un ou deux au milieu de centaines de personnes qui vous écoutent et voudraient vous avoir sous la main en cas de pépin (et quand tout va bien aussi tiens ! J'offre un Tit' Punch à ceux qui viennent chez moi :) ).
Juste qu'ils parlent beaucoup ... ça c'est ennuyeux ...

PS : merci à Philippe, tu fais un bon travail de modérateur je trouve ... pas facile, mais malheureusement à faire malgré tout.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

a écrit : je n'ait pas le droit de ne pas être d'accord merci.de plus j'ai subie des agressions et personne n'a été censuré mais quel égalité.il faut relire plus haut MR philipe merci. Tu as le droit de ne pas être d'accord, mais par contre venir dénigrer quelqu'un et sa profession, ce n'est pas acceptable.
Concernant la véracité de l'anecdote, cela m'a aussi été confirmé par une infirmière qui a fait de la réanimation.

Posté le

unknown

(5)

Répondre

@ DerTraumer comme tu l'as dit tu es ambulancier, pas cardiologue. Je suis en internat médecine au chu de Montpellier en spécialité cardio et sachez que lutilisation du défibrillateur est très bien expliquée dans cette anecdote. Mais seul hic de cette petite histoire c'est que les oscilloscope que vous voyez dans les hôpitaux ( machine qui fait "bip bip" pour décrire le rythme cardiaque du patient ) est réglée de façon à ce que lorsque le rythme cardiaque du patient est trop faible ou alors une chute de tension ( force avec laquelle le sang est envoyé dans les organes ) ou encore les deux en même temps ( pas de bol ^^ ) la machine déclare un arrêt cardiaque alors que ce n'est pas totalement vrai. :)

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Amine cardiologue ....après avoir tt lu je suis d'accord pour dire que hayemaker est totalement hors de la plaque surtt lorsqu'il dis que l'adrenaline n'est plus utilisée:))))

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Tu as raison et tort a la fois . En fait, on parle d'arrêt circulatoire plutot que d'arrêt cardiaque . La fibrillation ventriculaire est bien une cause d'arrêt circulatoire et même la première cause de mort subite, le plus souvent a l'occasion d'un infarctus du myocarde. Mais il y a d'autres causes d'arrêt circulatoire : l'asystolie (trace "plat" sur l'electricardiogramme) , les grandes bradycardies (cœur très lent), certaines tachycardies (cœur rapide) et principalement les tachycardies ventriculaires (surtout sur cœur malade) qui dégénèrent souvent en fibrillation ventriculaire mortelle. Il y a aussi les dissociations électromécaniques ( Trace ecg normal mais cœur incapable de pomper , en général sur rupture du muscle cardiaque). Il est vrai que le défibrillateur est inutile sur l'asystolie, les bradycardies et les ruptures mais au contraire il est le plus souvent efficace sur les fibrillations et les tachycardies ventriculaires. Or, la première cause d'arrêt cardiaque reste la fibrillation. Donc, si vous assistez a un arrêt et que vous disposez d'un défibrillateur, dans le doute, utilisez le : au mieux vous sauverez une vie , au pire vous serez inefficaces mais vous n'aggraverez pas la situation... A condition, effectivement, de toujours effectuer conjointement un massage cardiaque jusqu'au rétablissement d'un pouls fémoral ou carotidien spontané. Et si vous pouvez, ventilez le patient jusqu'à la reprise d'une respiration efficace et autonome.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Merci a nokine pour ce résumé fait d'informations exactes.
Sinon ce n'est pas tout a fait le sujet mais Pour ce qui est du secourisme il est recommandé a la population de ne pas chercher le pouls mais de chercher chercher la respiration pdt 10 sec en cas de personne in consciente. si le mec ne respire pas il faut:
-Faire le 15(meme s il respire d'ailleurs)
-Commencer le massage cardiaque meme sans bouche a bouche
-Aller chercher un defibrillateur , le mettre et faire ce qu il dit en continuant a masser( sauf qd il dit d'arreter)
-Attendre que l'equipe smur arrive
S il respire c la position laterale de securite.

Posté le

unknown

(1)

Répondre

Caiser38 J'adore ton commentaire trop fort good call ;D

Posté le

unknown

(0)

Répondre

et je suis en accord avec Dertraumer81 ;) je te fais confiance

Posté le

unknown

(0)

Répondre

de la part d'une etudiante en medecine. seule l'adrenaline peut faire repartir un coeur en asystolie sauf cas exceptionnel comme certaines noyades. le defibrillateur ne sert que dans ke cas ou le coeur est en fibrillation ou en tachycardie ventriculaire.la fibrillation dont on parle est ici ventriculaire et non pas auriculaire comme ecrit ds l'anecdote, on peut ne mm pas se rendre compte d'une fibrillation auriculaire. pour finir, fibriller est bien un verbe utiliser en medecine.

Posté le

unknown

(3)

Répondre