Défibrillateur et massage cardiaque

Proposé par
sonia
le
dans

Dans certains films, on peut voir les médecins se servir du défibrillateur lorsqu'un patient est en arrêt cardiaque total. Pourtant, le défibrillateur, comme son nom l'indique, ne sert que lorsque le cœur fibrille. Pour un arrêt cardiaque, seul le massage cardiaque est efficace, et peut permettre de faire repartir le coeur, qui peut alors avoir besoin de défibrillation.

L'arrêt cardiaque, aussi appelé asystolie, est un arrêt prolongé du coeur. La défibrillation est inutile dans ce cas car le courant électrique ne permet pas de relancer le coeur. La défibrillation n'est utile que quand le coeur fibrille (contraction anarchique des oreillettes). Elle peut alors permettre de 'réinitialiser' le battement cardiaque.Les défibrillateurs automatiques sont utilisables de nos jours par tout le monde et diagnostiquent en fonction de l'état du patient si la défibrillation est nécessaire ou non. C'est la plupart du temps le cas lors de problèmes cardiaques, d'où les campagnes faites afin de multiplier le nombre de défibrillateurs dans les lieux publics.


Tous les commentaires (97)

ça veut dire que la série "Urgences" est complètement fausse??? Je suis dégoûtée... ;)))

Pour être tout à fait exact, le défibrillateur sert dans les arrêts cardiaques lorsque le coeur ne bat plus de manière synchrone et est en fibrillation ventriculaire. Cliniquement, c'est un arrêt cardiaque car le coeur ne remplit plus sa fonction de pompe.
On ne peut différencier la fibrillation ventriculaire de l'asystoliez que grâce à l ecg. Dans tous les cas le def sera là pour choquer le coeur si et seulement si le patient est en fibrillation ventriculaire. Le massage avec adrénaline peut faire passer le coeur d'asystolie en fibrillation ventriculaire, que l'on peut choquer pour faire repartir le coeur.
En gros: arrêt cardiaque sans ecg=massage. Prendre le défibrillateur. Si fibrillation: choc. Si asystolie: massage jusqu'à avoir un rythme chocable comme la fibrillation, puis choc.
Le défibrillateur sert donc dans la contraction anarchique des ventricules et non des oreillettes dans l'arrêt cardiaque

Posté le

android

(0)

Répondre

Certains défibrillateur mesurent les battements du cœur, uniquement s'il y'a battement la il envoi une décharge sinon ...

Moi je dit que pour les films d'humour, si c est un mec, le médecin lui met un coup pied bien placé entre les burnes ca le réveillera direct, succès garanti. Inutile d'électrocuter avec les défibrilateurs.

Excusez moi, mais je viens de passer les deux derniers mois à valider mon brevet de secour en haute mer, et je peux vous assurer qu'un défibrillateur fonctionne sur un cœur arrêté, la décharge entraînant une contraction du muscle cardiaque, même si il n'y a plus de pulsation. L'anecdote est donc fausse...

Cependant, si le cœur est arrêté, le cerveaux n'est plus irrigé et le réflexe de contraction peu ne plus se produire et rendre la défibrillation inefficaces.

Dans se cas la, un massage Manuel permet de répéter le geste et augmente donc l'irrigation, mais le défibrillateur lui même rempli sont rôle, avec ou sans poul.

Moi ça me fait peur d'entendre des leçons "kan je voa tèlemant 2 photes :)

a écrit : Detraumer81.il est plus humble et judicieux de dire je ne suis pas d'accord avec toi que de dire tu est a coter de la plaque,ou même c'est faux.car si tu relit bien mon interprétation elle est certe différente de la tienne initialement mais elle se rejoint dans la finaliter. c'est a dire que l'on a écrit a peut près la même chose.de plus sauf erreur de ma part tu n'est pas médecin tu est juste un simple ambulancier qui conduit les patients maison hopitaux mis apart la formation que tu à subie pour les premier secours tu n'est pas plus compétent que nous tu parle d' intraveineuse adrénaline des hypothèses qui me semble ni fiable ni pertinente renseigne toi sache que l'adrenaline est trop peut utiliser car c'est une substance très dangereuse qu'il faut savoir manier. ton discours est sélective et trop partiel laisse parler les gens l'ambulancier oublie ton ego un instant. Afficher tout Étudiante en 6eme annee de médecine, je peux t'affirmer que l'adrénaline est une drogue très puissante, et très fréquemment utilisée. Oui il faut la manier avec prudence mais crois moi que y'a que Ca (et un autre médicament la Cordarone) qui peuvent faire repartir un coeur en asystolie (sans activité cardiaque, donc choc électrique par un défibrillateur : inutile!)

a écrit : Excusez moi, mais je viens de passer les deux derniers mois à valider mon brevet de secour en haute mer, et je peux vous assurer qu'un défibrillateur fonctionne sur un cœur arrêté, la décharge entraînant une contraction du muscle cardiaque, même si il n'y a plus de pulsation. L'anecdote est donc fausse...

Cependant, si le cœur est arrêté, le cerveaux n'est plus irrigé et le réflexe de contraction peu ne plus se produire et rendre la défibrillation inefficaces.

Dans se cas la, un massage Manuel permet de répéter le geste et augmente donc l'irrigation, mais le défibrillateur lui même rempli sont rôle, avec ou sans poul.
Afficher tout
C'est en partie faux. Je pense que comme beaucoup (sauf heymaker qui raconte vraiment des conneries) il y a confusion entre coeur arrêté (asystolie, tracé plat) et circulation inefficace. Dans les deux cas (et notamment en mer) on ne verra pas la différence à l'oeil nu. Le défibrillateur ne dira pas dans quelle situation on se trouve. Il indiquera juste "choc recommandé" ou non.

Je confirme et récapitule les choses justes dites plus haut.

En cas d'arrêt cardio respiratoire, hors hopital :
- faire appeler le 15 par toute personne à proximité (ou soit même si seul)
- dégager les voies aériennes
- commencer immediatement le massage cardiaque (avec ou sans insufflation, même si elle est préférable)
- brancher le DSA (défibrillateur semi automatique).
- il indiquera la marche à suivre. S'il dit "choc recommandé", le coeur est en fibrillation, sinon, c'est un autre cas.
- Dans tous les cas, continuer le massage dès que le DSA le signale et ce, jusqu'à ce que les secours prennent le relai (et non "jusqu'à leur arrivée, ils vous diront dès qu'ils seront prêts)


Un grand merci à tout ceux qui, chaque jour, contribuent à sauver des vies par leur force lorsqu'il s'agit d'oser prendre en charge un inconnu qui tombe dans la rue devant soit. Les vrais héros, ce sont eux !


Signé : quelqu'un qui s'y connait (on ne va pas étaler nos diplômes et cursus si?)

Posté le

android

(0)

Répondre

Un défibrillateur est conçu pour permette aux secouristes de l'utiliser à bon escient. Si le cœur fibrille, le DEA sera en mesure d'envoyer un choc. Dans le cas contraire, le DEA n'en n'émettra pas!

a écrit : Un défibrillateur est conçu pour permette aux secouristes de l'utiliser à bon escient. Si le cœur fibrille, le DEA sera en mesure d'envoyer un choc. Dans le cas contraire, le DEA n'en n'émettra pas! Cool on ne risque donc pas de commetre une erreur on combinant massage cardiaque et dea.
Ca rassure car apres avoir lu tout ca je partais plus sur la politique de l autruche

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Le défibrillateur à la même fonction que le massage cardiaque dans le cas ou tous les deux permettent de remettrent le cœur en marche que soit pour un cœur fibrille ou nous utiliserons un defibrillateur et un cœur arreté en utilisant le massage cardiaque il sont tous les deux complémentaire car avant d'entamer un massage cardiaque il faut être sur que le cœur et bien arreté donc pour en être sur a moins d'être médecin le mieu est d' utiliser un défibrillateur avant d' entamer un massage cardiaque.c'est pour cela que j'avais dit qu'il avait la même fonction certe j'aurais du plus détailler je ne suis pas.je ne suis pas d'accord avec l'anecdote car elle ne précise pas qu'il n'est pas facile de reconaitre un cœur fibrille et un cœur Arreté et que le massage cardiaque est parfois insuffisant voir. Afficher tout Je ne suis pas d'accord! Le massage cardiaque et la défibrillation n'ont pas du tout la même fonction.
Le massage cardiaque a pour but principal de remplacer le coeur qu'il batte de manière anarchique ou pas du tout. Le défibrillateur a pour but lui d arrêter les mouvements anarchiques du coeur pour qu'il puisse se "réinitialiser ". Cependant le massage cardiaque est tout aussi important en effet chaque minute sans massage cardiaque représente 10℅ de chance de survie en moins pour la victime. Source: mobile.interieur.gouv.fr/Le-ministere/Securite-civile/Documentation-technique/Les-sapeurs-pompiers/Le-secourisme/Les-recommandations-et-les-referentiels (ouvrir le pdf Ac grand public )

Posté le

android

(0)

Répondre

Il y a une petite erreur: une fébrilation létale est quand les VENTRICULES agissent n'importe comment, pas les oreillettes. Une fibrilation auriculaire (des oreillettes) est aussi possible, mais il s'agit d'une pathologie bénigne vécue par de nombreuses personnes agées quotidiennement.

Alors en tant que pompier j'aimerais remettre les choses au claire par ce que j'ai vu beaucoup de post complètement erronés et qui partent dans tout les sens.

Premièrement le massage cardiaque n'a pas vocation à refaire partir le coeur ! Le massage cardiaque ne sert qu'à "remplacer le coeur" afin de continuer à faire circuler le sang vers les organe et donc de les oxygéner en attendant qu'une aide extérieur fasse repartir le coeur.

Deuxièmement par aide extérieur j'entend sois le défibrillateur dans le cas où le coeur fibrile c'est à dire qu'il bat de façon totalement anarchique et du coup ne permet pas l'apport aux organes du sang et de l'oxygène soit par des injections d'atropine et et d'adrénaline par un médecin pour faire repartir un coeur complètement arrêté.

A la main il est presque impossible de détecter un coeur en fibrillation en prenant le poul. Un médecin avec un électrocardiogramme ou un défibrillateur semis automatique par exemple peuvent détecter la fibrillation d'où l'importance de ne pas toucher la victime pendant de que le défibrillateur fait ses mesures.

a écrit : Sauf que le défibrillateur peut s'adapter au pulsation justement parce que le cœur fibrille ... Un arrêt cardiaque, il n'y a plus de pulsation. Enfin c'est ce que j'ai compris de l'anecdote. DerTraumer81 à totalement raison... Les gens utilise mal et interprète mal les termes arrêt cardiaque qui n'a pas de place vraiment en secteur médical...
pourrait se substituer par : IDM (infarctus du myocarde), asystolie (arrèt cardio ventilatoir), fibrillation ...

Merci à l'auteur de cette anecdote car je me tue depuis trop longtemps à expliquer cela... Et personne ne me croit

Posté le

android

(0)

Répondre

Si je peux me permettre, cette anecdote est en partie fausse sur 2 points.
Je m’explique:
Effectivement le défibrillateur n’est pas efficace si le cœur est en asystolie.
Par contre, l’auteur définie la fibrillation comme la « contraction anarchique des oreillettes », c’est en partie faux.
La fibrillation est effectivement la contraction anarchique du cœur, un trouble du rythme cardiaque mais la fibrillation n’est pas forcément la contraction anarchique des oreillettes. Il faut différencier la fibrillation auriculaire (contraction anarchique des auricules=oreillettes) et la fibrillation ventriculaire ( contraction anarchique des ventricules)
Or, et c’est là que l’anecdote devient fausse car le défibrillateur automatique possède un électrocardiographe qui permet d’analyser l’activité électrique du cœur ( électrocardiogramme ou ECG). Le défibrillateur automatique délivrera un choc seulement si il analyse une fibrillation VENTRICULAIRE et non pas auriculaire ( ou oreillette comme dit l’auteur de l’anecdote).
Si le défibrillateur reconnaît une fibrillation ventriculaire, il vous demandera de vous reculez et délivrera un choc puis vous demandera de continuer le massage si ce dernier n’a pas était efficace ( non efficace = sans retour à un rythme cardiaque permettant une contraction efficace du cœur). Si le patient est en asystolie, en fibrillation auriculaire ou tout autres types de trouble du rythme, le défibrillateur vous demandera de continuer le massage cardiaque sans avoir délivré de choc ( car il serait inutile).
De plus une fibrillation auriculaire ( donc un battement anarchique des oreillettes si je reprend le terme de l’auteur de l’anecdote) ne peut pas provoquer d’arrêt Cardio-respiratoire à l’inverse de la fibrillation ventriculaire.
J’espère que je suis clair dans mes explications et que cela vous sera utile ;)
Le plus important reste de connaître les gestes de premiers secours et de Réanimation cardio respiratoire ( RCA ) car avec ou sans défibrillateur automatique externe (DAE), défibrillateur semi-automatique (DSA), le plus important reste de prévenir les secours et de commencer le massage cardiaque sans jamais vous arrêter tant que les secours ne sont pas arrivés.
Et ne pas oublier de masser sur le rythme de « stayin’ Alive » des Bee Gees
www.sauvetage.qc.ca/sites/default/files/pdf_sitev1/RCR-Aide-mmoire.pdf