L'homme qui décida d'avoir le même destin que ses orphelins juifs

Proposé par
le
dans

Janusz Korczak était un pédiatre et écrivain polonais célèbre dans les années 30, fondateur d'orphelinats à Varsovie. Il est connu pour avoir délibérément choisi d'accompagner les enfants juifs de son orphelinat situé dans le ghetto de Varsovie lors de leur déportation vers le camp de Treblinka, et mourut avec eux le 6 août 1942 dans une des chambres à gaz du camp.


Tous les commentaires (96)

Autant la cruauté de cette époque a atteint des sommets autant des actes de bravoure comme celui ci ont su contrecarrer l'horreur humaine! !

Posté le

android

(12)

Répondre

a écrit : C'est moi qui ai proposé cette anecdote et je suis bien contente qu'elle soit passée ☺ juste pour répondre aux personnes qui disent qu'il n'a pas sauvé de vie: il a créé deux orphelinats à Varsovie, n'est-ce pas quelque part sauvé des vies?
Ce qu'on ne sait pas non plus (on ne peut
pas résumer sa vie dans une anecdote sur scmb) c'est qu'il est l'auteur du texte fondateur des Droits de l'Enfant. N'est-ce pas quelque part également "sauvé des vies"?
Moi je le considère comme un héros, mais ce n'est que mon avis. Le jour où lui et "ses" enfants on été envoyé au camps, plusieurs témoins affirment qu'un soldat SS est venu le voir en lui disant qu'il avait le choix, aller avec les enfants ou resté en vie... Je pense que quelque part il a choisi cette option pour éviter aux enfants d'avoir peur. Imaginez vous. Vous avez 10 ans. Votre pays est en guerre, vous n'avez plus de famille. Des gens que vous ne connaissez pas vous emmène dans un endroit dont vous ne savez rien, avec d'autre gens qui ont autant peur que vous. Je pense sincèrement qu'avoir à leur côté une personne qu'ils connaissent et en qui ils ont confiance les a rassuré.
Pour résumé, comme l'a dit quelqu'un (je ne sais plus qui), ce dernier geste était à l'image de l'homme et de sa cause.
Afficher tout
Merci pour cette anecdote car il est important de savoir que de telles personnes ont existées et même sous cette forme ,en parlant de lui ,nous lui rendons hommage.
Cela laisse beaucoup d'espoirs ,car ont peut se rendre compte que l'homme peut attendre des sommets dans l'horreur comme dans ce qu'il y a de plus beau.
Les hommes et les femmes de grande qualité existeront toujours mais si le virus de l'exceptionnel pouvait contaminer tous le monde ce serait le top !
En même temps ,après avoir lu tout cela ,je ne peut pas m'empêcher de regarder mes enfants et d'un coup ils se transforment .
Je les voient dix kilos de moins ,des cernes sous les yeux ,apeurés .
Ils ont les visages de tout ces pauvres gamins ,leurs fantômes ,et je me demande pourquoi mais surtout comment ont à pu leurs faire des trucs pareils.
J'ai aussi les larmes aux yeux car je sais que l'horreur continue ,de nos jours ,quelque part ,maintenant et souvent en silence.

Posté le

android

(27)

Répondre

a écrit : Peut être me trouvera t-on méchant mais je ne le considère pas du tout comme héros, pour moi un héros aurait éssayer de sauver ses enfants avec les moyens du bord comme d'autres l'on fait mais jeter ses enfants dans la gueule du loup et soi même par la même occasion ce n'est pas héroïque, je suis désolé. Il faut savoir que lorsque les juifs étaient déportés dans ce genre de camps d'extermination, ils ne se doutaient pas qu'ils y allaient pour y mourrir. En effet ils pensaient se rendre dans des "camps de travail" pour travailler au service de l'Allemagne. Le secret sur les chambres à gaz et le génocide en lui-même était très bien gardé par les Allemands. (D'autant plus en 1942 -> Ce n'était que le début de la solution finale à la question juive). A mon avis, le polonais en question ne s'en doutait pas non plus. Il voulait surement les accompagner pour veiller sur eux et non mourrir avec eux. (A vérifier car je n'ai pas lu les sources)

Posté le

android

(14)

Répondre

a écrit : Être né juif, orphelin, en Pologne soumise, pendant la pire guerre que l'humanité ait connu, et finir dans une chambre a gaz.. Dieu a paraît-il un plan pour chacun d'entre nous, mais faut bien reconnaître que cela m'échappe.. Dieu n existe peut etre pas... et ce n est peut etre pas non plus la pire guerre qu à connu l humanité. Je pense par exemple a la loi de causalité, au karma, a la réincarnation, aux massacres quand on a découvert l Amérique et tué des dizaines de millions de personnes à la machette...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : un grand homme!
Pendant que l'on parle de ce sujet, je ne sais pas si c'est pareil dans tout les camps, mais a Auschwitz il est dit que tout les visiteurs ont droit de faire ce qu'ils veulent ( certainement dans la limite du raisonnable) mais il n'y a aucune interdiction. En effet cet endroi
t connut de tel interdiction que la direction du musée a décidé d'appliquer aucune interdiction de comportement. Afficher tout
Alors je ne sais d'ou tu sort tes info mais c'est faut!!! Moi meme ayant visité les restes du ghetto de varsovie et surtour auschwitz-birkenau, tu n'as absolument pas droit a n'importe quel comportement!!
Il essaye meme au maximum d'empecher les gens de faire des photos, alors c'est pour te dire, de plus interdiction formel de filmer sous peine de poursuite... Mais les personne respectueuses adopte un comportement respectueux dans ce genre d'endroit... Sinon la celebre porte arbeit macht frei tu la reprend illicot en sens invers ^^

À voir aussi là vie de Witold Pilecki, un résistant polonais déporté volontaire à Auschwitz pour y mener un soulèvement. On peut la lire sur wikipédia.

a écrit : La seconde guerre mondial n'est pas la pire... Mais vraiment pas. C'est une guerre de système.
Brassens le résumé plutôt bien : celle que je préfère c'est celle de 14-18.
Celle ou l'homme a atteint ces limites physiques
Décidément tu aimes les remarques sordides. Entre celle-ci et l'autre qui réhabilite la stérilisation en cas de surpopulation... Je doute fortement que Brassens partage ton avis sur la seconde guerre mondiale. Ne le fais pas parler en ton nom s'il te plais. Il n'appartient qu'à toi de penser qu'une guerre de destruction de population selon leur race est moins "pire" que la Première Guerre mondiale.

a écrit : Merci pour cette anecdote car il est important de savoir que de telles personnes ont existées et même sous cette forme ,en parlant de lui ,nous lui rendons hommage.
Cela laisse beaucoup d'espoirs ,car ont peut se rendre compte que l'homme peut attendre des sommets dans l'horreur comme dans ce qu�
39;il y a de plus beau.
Les hommes et les femmes de grande qualité existeront toujours mais si le virus de l'exceptionnel pouvait contaminer tous le monde ce serait le top !
En même temps ,après avoir lu tout cela ,je ne peut pas m'empêcher de regarder mes enfants et d'un coup ils se transforment .
Je les voient dix kilos de moins ,des cernes sous les yeux ,apeurés .
Ils ont les visages de tout ces pauvres gamins ,leurs fantômes ,et je me demande pourquoi mais surtout comment ont à pu leurs faire des trucs pareils.
J'ai aussi les larmes aux yeux car je sais que l'horreur continue ,de nos jours ,quelque part ,maintenant et souvent en silence.
Afficher tout
Regarde-les et dis toi que grâce a des personnes comme M. Korczak, ils ont maintenant des droits, des personnes pour prendre leur défense ☺

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Peut être me trouvera t-on méchant mais je ne le considère pas du tout comme héros, pour moi un héros aurait éssayer de sauver ses enfants avec les moyens du bord comme d'autres l'on fait mais jeter ses enfants dans la gueule du loup et soi même par la même occasion ce n'est pas héroïque, je suis désolé. Petite anecdote pour répondre a ton commentaire : les allemands lui ont dit qu'il pouvait ne pas les accompagner et qu'il a fait suffisamment pour eux , il leur a répondu " c'est maintenant qu'ils ont besoin de moi "
Donc oui un héros pour moi

a écrit : La seconde guerre mondial n'est pas la pire... Mais vraiment pas. C'est une guerre de système.
Brassens le résumé plutôt bien : celle que je préfère c'est celle de 14-18.
Celle ou l'homme a atteint ces limites physiques
Je ne sais pas si comment on determine si une guerre est pire qu une autre. D un point de vue franco francais tu as raison 14-18 a ete d une barbarie sans nom. D un point de vue mondiale la seconde a ete plus meurtriere. En tous cas bravo pour la reference a Brassens . "Bien que celle de l an quarante ne m'ai pas tout a fait decu, moi mon colon celle que j prefere c la guerre de 14 -18....."

Posté le

android

(0)

Répondre

Il me semble que c'est lui qui a créé les droits de l'enfance

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Peut être me trouvera t-on méchant mais je ne le considère pas du tout comme héros, pour moi un héros aurait éssayer de sauver ses enfants avec les moyens du bord comme d'autres l'on fait mais jeter ses enfants dans la gueule du loup et soi même par la même occasion ce n'est pas héroïque, je suis désolé. C'est assez facile de dire, en 2013, ce qui était courageux et ce qui ne l'était pas pendant la 2nde guerre mondiale, hein... C'est vrai, le mec s'est occupé de jeunes orphelins jusqu'à en mourir, n'importe qui l'aurait fait, pas vrai?

Posté le

windowsphone

(12)

Répondre

Bien sûr que cet homme est d'une élévation d'âme exceptionnelle, celui qui prétendrai le contraire ne saurait être autre chose qu'un crétin dépourvu de sens moral.

a écrit : Décidément tu aimes les remarques sordides. Entre celle-ci et l'autre qui réhabilite la stérilisation en cas de surpopulation... Je doute fortement que Brassens partage ton avis sur la seconde guerre mondiale. Ne le fais pas parler en ton nom s'il te plais. Il n'appartient qu'à toi de penser qu';une guerre de destruction de population selon leur race est moins "pire" que la Première Guerre mondiale. Afficher tout Je note de ta part que tu n'as aucune culture musicale.
Deuxièmement, la secondaire guerre mondial n'est pas une guerre de destruction de population selon leur race. Tu délire a plein régime. Ils ont tué des juifs mais c'est de second plan, ce n'est absolument pas la raison principal de cette guerre. Le nombre de mort est plus grand certe mais la population et les pays impliqué étaient plus nombreux. Et encore une fois les conditions de combat étaient bien pire pendant la première guerre mondiale.
En revanche mon premier commentaire a été supprimé parce que le mot juif était utilisé dans un sens que l'opinion publique n'apprécie pas bien que je n'ai absolument pas été insultant ni antisémite ou quoique ce soit d'autre. Je trouve cette censure un peu facile

a écrit : Je note de ta part que tu n'as aucune culture musicale.
Deuxièmement, la secondaire guerre mondial n'est pas une guerre de destruction de population selon leur race. Tu délire a plein régime. Ils ont tué des juifs mais c'est de second plan, ce n'est absolument pas la raison principal de cette
guerre. Le nombre de mort est plus grand certe mais la population et les pays impliqué étaient plus nombreux. Et encore une fois les conditions de combat étaient bien pire pendant la première guerre mondiale.
En revanche mon premier commentaire a été supprimé parce que le mot juif était utilisé dans un sens que l'opinion publique n'apprécie pas bien que je n'ai absolument pas été insultant ni antisémite ou quoique ce soit d'autre. Je trouve cette censure un peu facile
Afficher tout
Pas du tout d'accord.
La 2nd guerre mondiale est belle est bien une guerre de race ( pour les nazies en tout cas).
Hitler s'est donne deux grandes missions dès l'écriture de Mein Kampf :
- conquérir l'espace vitale à l'est et en expulser, réduire en esclavage ou exterminer toute la population slave situé à l'ouest de l'Oural
- régler la "question juif" : des 1939, des groupes d'exécutions de juif sont déployés en Pologne et feront 1 millions de mort en Russie à partir de 1941.
Donc oui cette guerre est bien une question de race, suffit de comparer la différence de traitement entre les pays de l'ouest sous l'occupation et les conditions de vie à l'est en Russie et en Pologne.
Enfin quant à la dureté des combats, même si comparer des guerres en débattant de laquelle est la plus terrible me paraît ridicule, on trouvera difficilement pire que le front de l'est à partir de 1941, ou des combats dans le pacifique.

a écrit : Je pense qu'il a essayé de les cacher jusqu'à la fin et que le jour où malgré tous ses efforts, ils ont quand même été découverts il a choisit de suivre pour ne pas laisser les enfants seuls. Alors oui c'est courageux de sa part, il aurait très bien pu les abandonner. Ou il aurait pu rester tranquille et essayer de sauver d'autre juifs pendant les 3 années suivante....

Posté le

android

(0)

Répondre

Personnellement je trouve ce type héroïque et me permet d'ajouter qu'une référence lui est faite dans un film sur la Shoah, "Au nom de tous les miens", tiré de l'histoire vraie de Martin Gray, alias Mietek Graweski.
On voit l'événement de son arrestation, avec (comme dit plus haut) un SS qui s'approche et lui dit qu'il a le choix. Regardez ce film (dur pour ma part) très bien fait, et qui reste un témoignage frappant de la Shoah.

Dans notre monde seulement une elite ferait cela !

Posté le

android

(0)

Répondre

Ce que je dit sera sûrement mal perçu mais bon.
Selon moi, ce qu'il a fait est beau, héroïque, émouvant etc, mais ça s'apparente a un suicide, un sacrifice inutile donc juste un mort de plus. Il aurait mieux fait de vivre et de se battre pour sa cause.
La raison doit gouverner le cœur et non l'inverse.

Je trouve sa honteux qu'il soit inconnus...il devrait avoir son nom au côté de grand HÉROS ;)