L'homme qui décida d'avoir le même destin que ses orphelins juifs

Proposé par
le
dans

Janusz Korczak était un pédiatre et écrivain polonais célèbre dans les années 30, fondateur d'orphelinats à Varsovie. Il est connu pour avoir délibérément choisi d'accompagner les enfants juifs de son orphelinat situé dans le ghetto de Varsovie lors de leur déportation vers le camp de Treblinka, et mourut avec eux le 6 août 1942 dans une des chambres à gaz du camp.


Tous les commentaires (96)

Quel courage, quelle bonté d'âme magnifique !!

a écrit : J'ai beaucoup de mal a comprendre ton commentaire. Peux tu développer? Je pense qu'il aurait mieux fait de ne pas se laisser tuer avec les enfants qu'il n'a pas réussi a sauver et continuer son combat les 3 années qui ont suivi sa mort. Si sa tombe il aurait réussi a en sauver. Mais bon avec des si ont refait le monde. D'ailleurs je ne comprend pas pourquoi mon commentaire est si mal noté. Au final sa mort n'a pas changé le triste sort des gamins juifs. Une victime innocente de plus dans le camp des nazis, en tout cas je trouve pas sa très héroïque. Même si moi même je ne pense pas avoir le courage de faire ce qu'il a fait.

Posté le

android

(0)

Répondre

On peut lire sur Wikipedia qu'il était lui même juif, sait-on pourquoi il n'était pas destiné à suivre le même sort que les enfants qu'il a accompagné ? Peut être l'était-il mais décida de rester avec eux, si quelqu'un en sait plus ?

a écrit : On peut lire sur Wikipedia qu'il était lui même juif, sait-on pourquoi il n'était pas destiné à suivre le même sort que les enfants qu'il a accompagné ? Peut être l'était-il mais décida de rester avec eux, si quelqu'un en sait plus ? comme je lai ecrit, hitler ne voulait pas le tuer pour des raisons politiques. en effet il etait tres bien vu par tout le peuple polonais et le tuer aurait trop atteint a la reputation de hitler.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Dieu n existe peut etre pas... et ce n est peut etre pas non plus la pire guerre qu à connu l humanité. Je pense par exemple a la loi de causalité, au karma, a la réincarnation, aux massacres quand on a découvert l Amérique et tué des dizaines de millions de personnes à la machette... "Dieu n'existe peut-être pas" mais pourtant tu penses "à la loi de causalité", au "karma"....?
Qu'est-ce que tu cherches à nous dire mon grand? C'est un peu confus...
Tu veux dire que c'était merité, c'est bien ça?

a écrit : Personnellement je n'arrive pas à me faire le moindre jugement concernant la vie de cet homme.
Si j'avais eu exactement la même vie que lui, aurais-je fais pareil ? Pire ? Mieux ? Aurais-je été un héro ou à l'inverse quelqu'un de très néfaste? Je n'en ai pas la moindre idée...
Et à
mon avis, vu l'orgueil naturel que je possède, comme d'autres, je pense que je sur-estime ce que j'aurai fais...Ca se trouve je n'aurai pas aidé le moindre orphelin, j'aurai été terrifié et j'aurai pensé qu'à ma vie... Si ça se trouve j'aurai été tellement égoïste que j'aurai pu dénoncer des juifs ? Juste pour me protéger et par peur ? Ou parce que j'aurai été influencé par la propagande, ou parce que j'aurai été antisémite ?
Alors bon... Non, je ne peux pas le juger c'est impossible de se mettre dans sa peau... Il faudrait avoir exactement la même vie que lui pour comparer et juger non?...
Afficher tout
Raisonnement bien résumé par la chanson de Goldman" Né en 17 à Leidenstadt"

Posté le

android

(0)

Répondre

Je vois pas bien comment on peut juger, en bien ou en mal, des faits et gestes de tout ces gens, on ne sera jamais dans la même situation, on connaîtra jamais leur malheur, et je parle aussi pour les collabo, peut être qu'on en aurait tous fait partie, personne ne peut se vanter du contraire, c'est tellement loin de tout ce qu'on pourrait vivre à notre époque et dans notre condition.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : un grand homme!
Pendant que l'on parle de ce sujet, je ne sais pas si c'est pareil dans tout les camps, mais a Auschwitz il est dit que tout les visiteurs ont droit de faire ce qu'ils veulent ( certainement dans la limite du raisonnable) mais il n'y a aucune interdiction. En effet cet endroi
t connut de tel interdiction que la direction du musée a décidé d'appliquer aucune interdiction de comportement. Afficher tout
C'est absolument ridicule ce que tu dit de ce camp, cette usine de la mort est la pire invention que l'homme ai pu créer et faire subir a d'autres êtres humains, cest absolument pas vrai que les visiteurs pouvaient faire ce qu'ils voulaient, si quelqun faisait ce qu'il voulait on le tuait sur place, et je sais de quoi je parle mon grand père a malheureusement décédé dans ce camps. Je l'ai visité aussi d'ailleurs, et je peux te dire que il y a des règles bien strict de ce que tu peux ou ne pas faire.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Personnellement je n'arrive pas à me faire le moindre jugement concernant la vie de cet homme.
Si j'avais eu exactement la même vie que lui, aurais-je fais pareil ? Pire ? Mieux ? Aurais-je été un héro ou à l'inverse quelqu'un de très néfaste? Je n'en ai pas la moindre idée...
Et à
mon avis, vu l'orgueil naturel que je possède, comme d'autres, je pense que je sur-estime ce que j'aurai fais...Ca se trouve je n'aurai pas aidé le moindre orphelin, j'aurai été terrifié et j'aurai pensé qu'à ma vie... Si ça se trouve j'aurai été tellement égoïste que j'aurai pu dénoncer des juifs ? Juste pour me protéger et par peur ? Ou parce que j'aurai été influencé par la propagande, ou parce que j'aurai été antisémite ?
Alors bon... Non, je ne peux pas le juger c'est impossible de se mettre dans sa peau... Il faudrait avoir exactement la même vie que lui pour comparer et juger non?...
Afficher tout
Bravo pour ton commentaire Somnambule je le trouve poétique et en même temps rempli de vérité que malheureusement personne ne voient ce que tu pense. C'est exactement cette réflexion que les gens devraient intégrer, tu la dis d'un façon extrêmement convaincante.

Suivre sa morale et ses principes ça te rend pas courageux pour autant. J'irais jamais me battre en temps normal par pur peur ... mais étant donné que je ne supporte pas qu'on lève la main sur un enfant ou une femme si jamais je suis témoins de ce genre d'action j'irais aider la personne.

Ça fait absolument pas de moi quelqu'un de courageux. Je suis pas psychologue mais c'est plus une impossibilité du cerveau à se soustraire à ça voir une peur encore plus grande d'être perçu par soi même comme un lâche sans valeur ... qu'a du courage.

Cette histoire me fait penser aux film "les insurgés",avec Daniel Craig .

a écrit : Peut être me trouvera t-on méchant mais je ne le considère pas du tout comme héros, pour moi un héros aurait éssayer de sauver ses enfants avec les moyens du bord comme d'autres l'on fait mais jeter ses enfants dans la gueule du loup et soi même par la même occasion ce n'est pas héroïque, je suis désolé. Ces faits se sont passés dans le ghetto de Varsovie et même si il avaient voulu sauver ces orphelins il n'aurait pas pu car ils étaient juifs et enfermés dans le ghetto. (Lis le livre Le Pianiste de Wladyslaw Szpilman ou il est question de la vie, voire survie, dans ce fameux ghetto)

a écrit : C'est absolument ridicule ce que tu dit de ce camp, cette usine de la mort est la pire invention que l'homme ai pu créer et faire subir a d'autres êtres humains, cest absolument pas vrai que les visiteurs pouvaient faire ce qu'ils voulaient, si quelqun faisait ce qu'il voulait on le tuait sur place, et je sais de quoi je parle mon grand père a malheureusement décédé dans ce camps. Je l'ai visité aussi d'ailleurs, et je peux te dire que il y a des règles bien strict de ce que tu peux ou ne pas faire. Afficher tout Alors toi tu as tout compris relis le commentaire de rocheleouf c'est mieux !!!

a écrit : Peut être me trouvera t-on méchant mais je ne le considère pas du tout comme héros, pour moi un héros aurait éssayer de sauver ses enfants avec les moyens du bord comme d'autres l'on fait mais jeter ses enfants dans la gueule du loup et soi même par la même occasion ce n'est pas héroïque, je suis désolé. Tu as mal compris : il n'était pas nazi, il était un pédiatre normal qui avait des patients juifs. Alors au lieu de leur dire adieu, il a décidé de les accompagner jusqu'au bout !

a écrit : Il ne fait paq ca pour etre un heros mais pour donner un petit reconfort a des enfants qui sont morts de peur. Ils sont pas mort de peur mais du gaz .