L'homme qui décida d'avoir le même destin que ses orphelins juifs

Proposé par
le
dans

Janusz Korczak était un pédiatre et écrivain polonais célèbre dans les années 30, fondateur d'orphelinats à Varsovie. Il est connu pour avoir délibérément choisi d'accompagner les enfants juifs de son orphelinat situé dans le ghetto de Varsovie lors de leur déportation vers le camp de Treblinka, et mourut avec eux le 6 août 1942 dans une des chambres à gaz du camp.


Tous les commentaires (96)

a écrit : Il me semble que la traduction véritable du nom de famille en respectant les conventions phonétiques françaises est Kortchak. Dites moi si je me trompe. C'est comme ça que ça se prononce, oui. :-)

Sinon j'ai du mal à saisir où veulent en venir les commentateurs de cette anecdote qui surenchérissent pour définir laquelle de la première ou de la seconde guerre mondiale a été la plus horrible. Vous faites une battle ou quoi? Dans les deux cas (comme dans beaucoup d'autres encore aujourd'hui), des millions de gens ont souffert de la barbarie, dans les deux cas c'etait immonde, je ne vois pas trop ce que les statistiques viennent faire ici.

Posté le

windowsphone

(11)

Répondre

ce qui me désole le plus, c'est de lire tous ces commentaires vantant le caractère heroïque de cet homme (ma foi, justifié) mais que ca n'a absolument pas servi de leçon aux héritiers que nous sommes... quand on voit ce qui se passe dans le monde, là sous nos yeux et on ne fait rien...

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

J'ai de la peine de me dire qu'on peut sacrifier des enfants, au nom de quoi? Les raisons sont pas valables, merci à cet homme d'avoir préservé un peu d'innocence à ces enfants jusqu'au bout

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : un grand homme!
Pendant que l'on parle de ce sujet, je ne sais pas si c'est pareil dans tout les camps, mais a Auschwitz il est dit que tout les visiteurs ont droit de faire ce qu'ils veulent ( certainement dans la limite du raisonnable) mais il n'y a aucune interdiction. En effet cet endroi
t connut de tel interdiction que la direction du musée a décidé d'appliquer aucune interdiction de comportement. Afficher tout
Je confirme les dires de "fabfab". J'ai eu l'occasion de visiter le camp il y a quelques années. Je n'ai pas le souvenir d'avoir vu de visiteurs prendre de photos.. . Mais en même temps, une photo ou même une vidéo serait bien inutile pour expliquer les choses que l'on peut ressentir là bas. C'est glauque et ignoble de voir jusqu'où l'homme est capable d'aller, mais indispensable de savoir ce qui s'y est passé... On parle à voix basse, on réfléchit, on pleure devant des "vitrines" contenant jouets et habits d'enfants, accessoires de personnes âgées et/ou handicapées, ou encore quelques centaines de kilos de cheveux ayant appartenus aux détenus... Quiconque a du coeur et du respect ne se permettrait pas de manger un sandwich thon-mayonnaise, de filmer, de se marrer ou je ne sais quoi d'autre qui serait interdit dans un musée quelconque.

Posté le

android

(5)

Répondre

D'accords c'est beau et touchant comme acte, mais il n'y pas de quoi s'émouvoir à en chialer... Limite ce que feraient certains... Il y en a eu tellement des génocides dont on ne parle même pas !! Et vu ce qui se passe en Israel et tous les actes criminels perpétré contre des enfants AUJOURD'HUI. Et personne ne réagit. Ça suffit de pleurer les morts du passé si ça n'a pas servit de leçon, ça sert a rien et c'est d'une hypocrisie lamentable! Surtout que c'est le peuple qui a subit toutes ces horreurs qui les reproduit. Des héros inconnus il doit en avoir des milliers, vu toutes les horreurs qu'on a vécu et qu'on vit. Allez voir le nombre de petits afghans mort avec le cartable sur leur dos a cause des attaques des drones américains. Mais ça tout le monde s'en fout... Peut être nos arrières petits enfants laisseront des commentaires dessus.

Ok, donc de la 2nd guerre mondiales on a définitivement oublié tous les Tsiganes, Handicapés(Et j'en passe)..morts. Hitler était pour la suprématie de la race arienne...donc, logiquement 'contre' tous les autres peuples.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Peut être me trouvera t-on méchant mais je ne le considère pas du tout comme héros, pour moi un héros aurait éssayer de sauver ses enfants avec les moyens du bord comme d'autres l'on fait mais jeter ses enfants dans la gueule du loup et soi même par la même occasion ce n'est pas héroïque, je suis désolé. T'as rien compris. Choisir délibérément d'accompagner les enfants dans un camp ne veut pas dire qu'il les a dénoncé dans un premier temps. C'est juste qu'une fois découverts, il les a suivi pour ne pas les laisser seuls.
À retenir pour la prochaine fois : toujours bien lire une anecdote avant...

a écrit : Alors je ne sais d'ou tu sort tes info mais c'est faut!!! Moi meme ayant visité les restes du ghetto de varsovie et surtour auschwitz-birkenau, tu n'as absolument pas droit a n'importe quel comportement!!
Il essaye meme au maximum d'empecher les gens de faire des photos, alors c'est
pour te dire, de plus interdiction formel de filmer sous peine de poursuite... Mais les personne respectueuses adopte un comportement respectueux dans ce genre d'endroit... Sinon la celebre porte arbeit macht frei tu la reprend illicot en sens invers ^^ Afficher tout
Dans le lycée où j'étais, chaque année une classe de première ou terminale se rend à Auschwitz accompagnée de Jules Fainzang (un survivant des camps de concentration et même d'extermination, qui a un écrit un livre d'ailleurs, si cela vous intéresse, je ne l'ai pas lu mais il nous a fait une conférence, il est impossible d'écouter son témoignage sans pleurer avec lui...). Et ils font ensuite une vidéo documentaire à partir de photos qu'ils ont pris là bas, et de séquences filmées, de l'extérieur comme de l'intérieur. Alors est-ce qu'ils ont exceptionnellement le droit du fait d'être accompagnés par des profs et un survivant , où bien tout le monde y à le droit ? Personnellement je pense que tout le monde y à le droit, sur internet par exemple on peut trouver plusieurs vidéos de cet endroit.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Pas du tout d'accord.
La 2nd guerre mondiale est belle est bien une guerre de race ( pour les nazies en tout cas).
Hitler s'est donne deux grandes missions dès l'écriture de Mein Kampf :
- conquérir l'espace vitale à l'est et en expulser, réduire en esclavage ou exterminer t
oute la population slave situé à l'ouest de l'Oural
- régler la "question juif" : des 1939, des groupes d'exécutions de juif sont déployés en Pologne et feront 1 millions de mort en Russie à partir de 1941.
Donc oui cette guerre est bien une question de race, suffit de comparer la différence de traitement entre les pays de l'ouest sous l'occupation et les conditions de vie à l'est en Russie et en Pologne.
Enfin quant à la dureté des combats, même si comparer des guerres en débattant de laquelle est la plus terrible me paraît ridicule, on trouvera difficilement pire que le front de l'est à partir de 1941, ou des combats dans le pacifique.
Afficher tout
Un ethno-centrisme alarmant ! La seconde guerre mondiale se résume pas a l'Europe.

a écrit : D'accords c'est beau et touchant comme acte, mais il n'y pas de quoi s'émouvoir à en chialer... Limite ce que feraient certains... Il y en a eu tellement des génocides dont on ne parle même pas !! Et vu ce qui se passe en Israel et tous les actes criminels perpétré contre des enfants AUJOURD'HUI. Et personne ne réagit. Ça suffit de pleurer les morts du passé si ça n'a pas servit de leçon, ça sert a rien et c'est d'une hypocrisie lamentable! Surtout que c'est le peuple qui a subit toutes ces horreurs qui les reproduit. Des héros inconnus il doit en avoir des milliers, vu toutes les horreurs qu'on a vécu et qu'on vit. Allez voir le nombre de petits afghans mort avec le cartable sur leur dos a cause des attaques des drones américains. Mais ça tout le monde s'en fout... Peut être nos arrières petits enfants laisseront des commentaires dessus. Afficher tout Je suis bien d'accord mais là en l'occurrence, il est mort pendant la seconde guerre mondiale! Je vois pas pourquoi on irai parler de l'Afghanistan et tous le tralala dans une anecdote concernant quelqu'un qui a agit lors de la seconde guerre mondiale, mais ça ne veut en AUCUN cas dire qu'on ne pense pas à tous les autres qui souffrent encore aujourd'hui !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Dès que j'ai lue son nom j'ai pensé à mes "J'aime lire" de cm2 où il y avait cette histoire! Comme quoi.. Idem !! Cette histoire m'avait beaucoup touché... Et son idée de tribunal des enfants lors des bêtises des orphelins est brillante. Un grand homme

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Comme si la seconde guerre mondiale était la seule guerre durant laquelle un génocide a eu lieu. Et les arméniens tu les oublies ? Et puis il ne fait aucun doute que les combats de la Grande Guerre étaient bien plus épouvantable. Imagine un peu : Être dans une tranchée dans le froid et l'humidité, les pieds jamais au sec prêts à devenir des pied de tranchée sans compter le manque d'hygiène, la maladie, la faim etc... Dans des batailles comme Verdun ou la Somme avec une véritable pluie de munitions (suffit de se référer à certaines anecdotes), dans la 1ere guerre mondiale les gaz étaient utilisés pour le combat et les soldats n'avaient pas d'autre choix que de se lancer dans un assaut désespéré pour prendre la tranchée adverse, si ils mourraient leur calvaire s'arrêtait, si il prenait la tranchée le calvaire recommençait. La Grande Guerre est la guerre la plus épouvantable qui soit, beaucoup d'historiens s'accordent à le dire. Afficher tout Où vois-tu que je dis que c'est la seule guerre durant laquelle des génocides ont eu lieu? Je disais qu'il est ridicule de dire que la Première GM est pire que la Seconde. On peut trouver mille exemples d'atrocité aussi horribles les uns que les autres. J'aimerai bien connaitre selon quels critères tu vas juger laquelle des deux guerres est la pire.

a écrit : Il ne fait paq ca pour etre un heros mais pour donner un petit reconfort a des enfants qui sont morts de peur. Euh ouais, alors pour le coup, c'est pas franchement la peur qui les a tués.

a écrit : Où vois-tu que je dis que c'est la seule guerre durant laquelle des génocides ont eu lieu? Je disais qu'il est ridicule de dire que la Première GM est pire que la Seconde. On peut trouver mille exemples d'atrocité aussi horribles les uns que les autres. J'aimerai bien connaitre selon quels critères tu vas juger laquelle des deux guerres est la pire. Afficher tout La grande majorité des historiens s'accordent a dire que la première est de Long la plus atroce comme l'as dit mon Camarade. Pourquoi ?
Front russe : hiver le plus froid du siècle, pas de nourriture, ils ne savent pas pourquoi ils se battent, ils passent un an ou plus dehors dans les tranchés avec pour certitude qu'ils vont mourir.
Front ouest : idem, génération d'alcoolique parce que l'alcool est la seule chose qui les faisaient tenir. Monté à l'assaut des tranchées ennemis étaient inutile mais ils le faisaient quand même. Par conséquent ils savaient qu'ils allaient mourir. Les rats bouffer les hommes encore vivant. La prohibition aux États Unis est une conséquences de cette guerre. Il y avait une indifférence de la mort tellement elle étaient omniprésente.
Hitler n'as jamais fait une guerre de race. C'était un prétexte pour agrandir l'Allemagne: juif = bouc émissaire. Bien que mon premier commentaire ai été supprimé je rappel que la majorité des déporté n'étaient pas juif.

a écrit : La grande majorité des historiens s'accordent a dire que la première est de Long la plus atroce comme l'as dit mon Camarade. Pourquoi ?
Front russe : hiver le plus froid du siècle, pas de nourriture, ils ne savent pas pourquoi ils se battent, ils passent un an ou plus dehors dans les tranchés avec pour
certitude qu'ils vont mourir.
Front ouest : idem, génération d'alcoolique parce que l'alcool est la seule chose qui les faisaient tenir. Monté à l'assaut des tranchées ennemis étaient inutile mais ils le faisaient quand même. Par conséquent ils savaient qu'ils allaient mourir. Les rats bouffer les hommes encore vivant. La prohibition aux États Unis est une conséquences de cette guerre. Il y avait une indifférence de la mort tellement elle étaient omniprésente.
Hitler n'as jamais fait une guerre de race. C'était un prétexte pour agrandir l'Allemagne: juif = bouc émissaire. Bien que mon premier commentaire ai été supprimé je rappel que la majorité des déporté n'étaient pas juif.
Afficher tout
Pourrais-tu me dire quels sont ces historiens? Tes exemples sont intéressant mais je ne crois pas qu'ils démontrent ce que tu avances. Si je te comprend bien tu réfutes l'idée selon laquelle le nazisme est essentiellement raciste n'est-ce pas?

a écrit : Certains détails sont trop largement survolé sur cette anecdote. Ce pédiatre était lui aussi juif, il n'a pas décider d'entrer dans le guetto il y était forcer. Son héroïsme a été de ne pas laisser partir la vocation de toute sa vie (depuis l'âge de 14 ans dit-on) : les enfants. Comparer a d'autre, laissant les trains se remplir.
L'héroïsme aurait été de se cacher avec les enfants ? Ne vous croyez pas dans un film, certains ont réussi a ce cacher dans le guetto car ils étaient seul, avaient des contacts et de l'argent. Avant la mise en clôture de Varsovie il aurait pu (et encore) mais dans le guetto cela aurait été impossible avec tant de protégé avec lui, surtout avec des enfants.
Afficher tout
Korzack etait certes juif mais hitler avait decide de le gracier pour des raisons politiques. Il n'etait donc pas condamne a mourir dans les camps. Mais representant tout ce que ces orphelins avaient et refusant la grace de hitler, il decida de les amener jusqu'au bout du couloir.
Et dans une guerre ou le but supreme etait d'enlever tout ce que les juifs avaient d'humanite il a non seulement reussi a rester un homme mais surtout a devenir un heros. Il est dit dans les maximes des peres: " dans un lieu ou il n'y a pas d'homme, efforce toi d'etre un homme" je pense que cet anecdocte illustre bien ce dicton...

Posté le

android

(1)

Répondre

Triste anecdote ! Respect à cet homme !

a écrit : Peut être me trouvera t-on méchant mais je ne le considère pas du tout comme héros, pour moi un héros aurait éssayer de sauver ses enfants avec les moyens du bord comme d'autres l'on fait mais jeter ses enfants dans la gueule du loup et soi même par la même occasion ce n'est pas héroïque, je suis désolé. Il devait savoir qu'il était impossible (ou quasi) de les sauver et malgré tout il les a soutenu jusqu'au bout, en sachant ce qui les attendait. C'est héroïque

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : un grand homme!
Pendant que l'on parle de ce sujet, je ne sais pas si c'est pareil dans tout les camps, mais a Auschwitz il est dit que tout les visiteurs ont droit de faire ce qu'ils veulent ( certainement dans la limite du raisonnable) mais il n'y a aucune interdiction. En effet cet endroi
t connut de tel interdiction que la direction du musée a décidé d'appliquer aucune interdiction de comportement. Afficher tout
Je confirme, j'y suis allée et c'est clairement la débandade. On assiste à des batailles de boules de neige, des gros fous rires et des selfies sur ce qui est le plus grand cimetière au monde, pour reprendre les mots de la guide. C'est honteux

Posté le

android

(0)

Répondre