Quand le château de Vincennes remplace l'Élysée

Proposé par
le

Bien que le Palais de l'Élysée dispose d'un abri antiatomique, il a été prévu, en cas d'urgence, un repli du pouvoir et du personnel sur le château de Vincennes, plus sûr grâce à son architecture et accessible directement en hélicoptère. Ce plan "secret" nommé plan escale fut créé en 2010 face au risque d'une grande crue dans Paris.

Charles de Gaulle, en 1958 lors de son investiture, avait également étudié la possibilité de transférer l'Élysée au château de Vincennes, mais le projet avait été abandonné.


Tous les commentaires (59)

Le Zoo de Vincennes est accessoirement en rénovation depuis un bon bout de temps.
Qui sait ce qui se trame dessous... :o

a écrit : "Ce plan secret"

Secret, secret... Vite dit ça... Non?
Un secret de Polichinelle est un secret...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : "Une petite crise de trop" ?
Tu sais que c'est la plus grosse crise depuis celle de 29, accessoirement celle qui a ruiné des pays alors superpuissances, qui a indirectement mené Hitler au pouvoir et donc entrainé la Seconde Guerre mondiale et donc a faconné le monde tel qu'il est aujourd'
hui.
Donc désolé de te décevoir, on ne s'en sort pas trop mal aujourd'hui, même s'il reste beaucoup de problèmes voire de scandales à l'échelle internationale les différentes institutions (banques centrales, gouvernements, etc.) se sont bien dépatouillées comparé à la dernière fois.
Afficher tout
Ce que je voulait dire c'est que comme l'état ne maîtrise pas l'économie,nous pouvons tous nous retrouver très pauvre en très peu de temps :) Et tu dis que la crise que nous vivons aujourd'hui est dû aux années 1930-50?Tu as dû t'emmêlé dans tes pinceaux x) Si tu t'es trompé saches que la crise est dû aux chocs pétroliers,et qu'elle est loin d'être finie puisque le prix du baril ne cesse d'augmenter!Et c'est pour cet raison que de nombreuses personnes vers des énergies alternatives!

Posté le

android

(0)

Répondre

Le château de Vincennes c'est le plan B, mais Hollande à trouver bien mieux car il a un plan Q

a écrit : Ce que je voulait dire c'est que comme l'état ne maîtrise pas l'économie,nous pouvons tous nous retrouver très pauvre en très peu de temps :) Et tu dis que la crise que nous vivons aujourd'hui est dû aux années 1930-50?Tu as dû t'emmêlé dans tes pinceaux x) Si tu t'es trompé saches que la crise est dû aux chocs pétroliers,et qu'elle est loin d'être finie puisque le prix du baril ne cesse d'augmenter!Et c'est pour cet raison que de nombreuses personnes vers des énergies alternatives! Afficher tout En fait la crise de 2008 n'est pas liée au pétrole mais à la spéculation financière et aux taux fluctuants ( notamment dans l'immobilier aux Etats-Unis.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Ce que je voulait dire c'est que comme l'état ne maîtrise pas l'économie,nous pouvons tous nous retrouver très pauvre en très peu de temps :) Et tu dis que la crise que nous vivons aujourd'hui est dû aux années 1930-50?Tu as dû t'emmêlé dans tes pinceaux x) Si tu t'es trompé saches que la crise est dû aux chocs pétroliers,et qu'elle est loin d'être finie puisque le prix du baril ne cesse d'augmenter!Et c'est pour cet raison que de nombreuses personnes vers des énergies alternatives! Afficher tout Je ne sais pas où tu as vu que j'ai dit que la crise d'aujourd'hui est due aux années 30-50. J'ai dit que la crise de 29 a bouleversé le monde d'alors, et a indirectement faconné le monde tel qu'il est aujourd'hui.

Et je te conseille de te renseigner un peu sur la crise actuelle qui n'a rien à voir avec un quelconque choc pétrolier, mais à une crise financière (dite des subprimes) due à l'explosion de la bulle immobilière aux USA en 2007 (spéculation sur l'immobilier et des produits dérivés s'y rapportant) qui a entraîné une crise du système bancaire mondial qui a elle-même causé une crise économique avec des effets sympathiques comme les crises de la dette en Europe etc. Rien à voir avec le pétrole, pour une fois, même si un léger choc pétrolier a eu lieu fin des années 2000 il n'est pas en relation avec la crise actuelle. Tu dois confondre avec les krachs de 1971 et 1980.

a écrit : Je ne sais pas où tu as vu que j'ai dit que la crise d'aujourd'hui est due aux années 30-50. J'ai dit que la crise de 29 a bouleversé le monde d'alors, et a indirectement faconné le monde tel qu'il est aujourd'hui.

Et je te conseille de te renseigner un peu sur la crise
actuelle qui n'a rien à voir avec un quelconque choc pétrolier, mais à une crise financière (dite des subprimes) due à l'explosion de la bulle immobilière aux USA en 2007 (spéculation sur l'immobilier et des produits dérivés s'y rapportant) qui a entraîné une crise du système bancaire mondial qui a elle-même causé une crise économique avec des effets sympathiques comme les crises de la dette en Europe etc. Rien à voir avec le pétrole, pour une fois, même si un léger choc pétrolier a eu lieu fin des années 2000 il n'est pas en relation avec la crise actuelle. Tu dois confondre avec les krachs de 1971 et 1980. Afficher tout
Il y a eu quatre krach dont le dernier en 2001 ou 2004 je ne sais plus bien. Bref,autant pour moi haha!Mais on dérive du sujet politique là:)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : " gouverner pour le bien de leurs peuple et de leurs pays " ça existe encore ça ?! Bon OK pour sauver avant tout leur peaux et faire de jolie commémoration sur les atrocités commises

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Même lors d'une crise économique, il faut protéger l'appareil de l'Etat, sinon le pays sera encore plus en crise. Tu est sur que si "l'état" venait à disparaître se serait encore plus la crise? Moi j'ai plutôt l'impression que c'est eux qui l'entretiennent cette crise.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Sauver la France en sacrifiant Paris?!?
Ben j hesiterais pas une seconde
Qu'est ce que la France sans Paris ? Il faut pas oublié que tout est centralisé à Paris, Marseille et Le Havre comme ports, Lyon à la limite, mais sans Paris, la France n'est plus rien..
C'est le gros défaut de la France, tout est structuré sur et pour Paris

Posté le

android

(0)

Répondre

D'après le site du château (www.chateau-vincennes.fr) il semblerai que le Général de Gaulle avait envisagé d'en faire une résidence présidentielle mais pas un lieu de repli pour le gouvernement.

a écrit : Même lors d'une crise économique, il faut protéger l'appareil de l'Etat, sinon le pays sera encore plus en crise. Comme si la mort du president pouvais perturber l'economie d'un pays...mdr regarde en france et dans le monde, c'est les multinational qui dirige la france, et c'est pas de 2010...mais de bien avant

a écrit : Tous les francais un minimum sensés, qui même s'ils désaprouvent la politique du gouvernement comprennent que sans le siège ou les infrastructures du gouvernement la France serait paralysée et dans une situation catastrophique. La france serait dans une situation catastrophique?? C'est deja le cas! Ok c'est pessimiste Mais regarde, on bosse comme des chiens, on est taxé sur nos salaires, la bouffe, les clopes, l'essence, l'amour (capotes, st valentin et j'en passe) vetements, assurances, amendes, meme en cas de deces bordel! Pour quoi? Des redistributions de notre argent injustes et surtout injustifié, pour moi c'est aujourd'hui la catastrophe, faut aretté avec tes discours de basse cour...ouvre les yeux

a écrit : Maintenant les terroristes savent qu'ils doivent d'abord faire sauter Vincennes... Espérons que les terroristes n'ont pas cette application ...

Il trouvait d'ailleur le Palais de l'Élysée beaucoup trop féminin à son goût, surtout lui étant un Militaire. :)

Posté le

android

(0)

Répondre

"Enfin bref, ça ne nous regarde pas"

a écrit : De drôles de projets pour une période de crise économique ... On a perdu un porte avion nucléaire à cause de la crise alors si on peux au moins protéger notre président ...

Au final quel est l'intérêt de disposer d'un abri anti-atomique sous un edifice "target"? Sachant qu'une ogive balistique tombant à mach 7 ou 8 peut percer des dizaines de mètres de terre avant de détonner (en fonction de la nature de la cible à détruire) et que généralement un coup direct même à 300m d'altitude tuera les occupants des abris souterrains.