Le tireur de l'université du Texas a agi à cause d'une tumeur au cerveau

Proposé par
le
dans

Avant de perpétrer en août 1966 le massacre de l'université du Texas où il tua en tout 16 personnes (et où il fut lui-même abattu), Charles Whitman laissa une note demandant qu'après sa mort une autopsie soit réalisée pour déterminer s'il avait un trouble mental, car il pensait avoir des comportements irraisonnés. Elle fut pratiquée et on trouva une tumeur à l'hypothalamus dans une zone reliée à la violence et au jugement.


Tous les commentaires (190)

a écrit : il faut pas dire nimp,oui c'est sur ont peut acheter des armes plus facilement,mai pas au point de comparer a des chewing-gum. Pas à des chewing-gum, mais à des kinder surprise, oui. C'est interdit là-bas, soi-disant à cause des petites pièces pouvant étouffer les petits (alors que des marques américaines vendent des produits similaires). C'est vrai que c'est plus dangereux qu'une balle dans le crâne.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Bien sur. T'es déjà allé au Canada ? Les portes ne sont pas fermées à clé, et si je dis chaleureusement j'entends par la de manière polie, à condition toutefois de prévenir oralement une fois entré. Aux États Unis, tu fais ça, tu te retrouves devant un fusil de chasse chargé parfois. Alors oui, je trouve les Canadiens chaleureux par rapport aux Américains. Même si le terme n'est peut être pas le plus adapté. Désolé si mes propos ont été mal compris. Afficher tout Je vis au Canada et nous verrouillons nos portes, surtout dans les grandes villes. Il y a une trentaine d'années elles n'étaient pas verrouillé mais les temps changent. Il y a sûrement des coins isolés qui ne le font pas.

a écrit : Cambrioleur au Canada... T'as même pas besoin d'outils ! Malheureusement c'est vrai car en été nous laissons nos fenêtres ouvertes. À plusieurs reprises ils ont demandé à des voleurs pourquoi avoir volé et leur réponse : "les fenêtres étaient ouvertes".

a écrit : On entend souvent parler des massacres reliés à la vente d'armes légales, mais jamais des vies qu'elle sauve, comme cet homme abattu dans un cinéma par un citoyen armé, alors qu'il avait commencé à ouvrir le feu.
Ni même de cette veuve seule avec son enfant, qui tua l'homme rentré chez elle p
ar effraction...
Parce que demain, si l'on se retrouve avec quelqu'un chez soi, qu'avons nous pour nous défendre? La police?
Afficher tout
Totalement d'accord.
Et je pense que le plus aberrant est que si l'on se fait agresser (chez sois, dans la rue, etc...) et que l'on parvient à flanquer une bonne branlée au type, on prendra bien plus cher que lui...

Posté le

android

(1)

Répondre

C'était quelqu'un d'extrèmement intelligent et cultivé mais qui avait des troubles dépréssif chronique.. Son père lui avait aussi appris à se servir d'une arme dès son plus jeune âge, on voit ce que cela a donner...
Je vous invite à aller voir sa histoire sur wiki, elle est très intéressante.

ca s appelle une cause de non imputabilite ds la legislation française... s'il avait survécu, sa maladie aurait pu lui eviter ttes poursuites penales... au Texas il l aurait purgé quelques années de prison dans le couloir de la mort avant l injection fatale. quelles lois sont les bonnes ?

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Blague de très mauvais goût, plus entendu depuis près de 30 ans. Et jusque là, on s'en porte très bien ! Oui et "on" peut aussi essayer l'humour, il paraîtrait que ça détend... C'est pas toujours irrespectueux la dérision sur les atrocités de notre Histoire

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : Au delà de ça, ce genre d'atrocités est inévitable dans un pays où il est plus facile de s'acheter une arme qu'un paquet de chewing-gums... Tu peux tuer quelqu'un avec une fourchette, un vase, une allumette (mac gyver peu le faire). Enfin bon sans rire.
N'importe quoi peu devenir une arme c'est juste que au usa il existe une culture des armes à feu assez importante on peu tirée comme si nous on allais faire du vélo.
Cette tendance tend cependant à disparaître. Une modification de la constitution sera néanmoins nécessaire !

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est pas moi m'sieur l'agent c'est ma tumeur ! Il n'y a qu'au USA qu'on peux accuser son index d'avoir appuyé sur une gâchette plutôt que sur la sonnette d'un docteur... C'est idiot comme raisonnement.. Quand on est bourré, on a bien conscience de l'être et c'est pas pour autant qu'on peut y faire qqch. Une tumeur c'est pas comme une plaie ouverte, tu peux pas te dire "ah tiens faudrait que je soigne ça quand même", ça altère le jugement et les perceptions. C'est déjà fort qu'il ai réussi à réaliser son manque de rationalité, un éclair de lucidité sûrement.

Posté le

android

(7)

Répondre

a écrit : Interesant cette inteligence mélangé à la folie. Peut-être que l'un mène à l'autre !

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Oui je pense aussi que le Canada c'est le pays des bisounours !!! "Rentrer sans prévenir et être accueilli chaleureusement", sérieux... Et oui exact au Canada ça se passe comme ça et pas de climat d'insécurité ressenti par les touristes

Posté le

android

(0)

Répondre

Et s'il se doutait de quelque chose pourquoi ne pas avoir consulté un medecin et se faire soigner au lieu de laisser des familles en deuil... débilité

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Les gens qui veulent une arme en trouveront toujours une. Même en France, c'est pas si difficile de se procurer un AK-47 qui vient des pays de l'est. Comme si une legiferation changerait quelque chose : depuis quand les criminels respectent-ils les lois ? Le problème aux USA c'est avant tout la sur-médiatisation des crimes violents qui créé un climat de psychose, les gens ne se contrôlent plus au moindre incident (quelqu'un qui rentre sur la propriété, etc...) qui représentent la majorité des morts par balle aux États Unis mais qui eux, ne sont pas médiatisés. Avant de donner des leçons d'Européen, il faut connaitre le contexte.
Au Canada, il y a près de 7 millions d'armes, et les meurtres par balles sont au niveau francais ce qui est assez bas pour tant d'armes officiellement détenues, mais leur journaux télévisés n'utilisent pas les même techniques pour faire de l'audience : résultat, les gens laissent leurs portes ouvertes et ne sont même pas choqués que quelqu'un rentre sans prévenir, les accueillant chaleureusement, au lieu de pointer leur fusil.
Je vous recommande de regarder le film "Bowling for Colombine" qui résume très bien la situation si vous êtes intéressé par le débat des armes à feu aux USA. Mais pitié, plus de raccourci comme celui ci.
Afficher tout
J'ai adorée ta réponse et ce qui tu écris.
Cela donne envie, effectivement de voir le film.

Merci pour ces info supplémentaire.

a écrit : Il suffit de "connaitre quelqu'un" qui lui même connait quelqu'un...c'est pas super dur pour le peu qu'on connaisse du monde. Tu commandes sur Internet (darkweb en fait), ça se trouve aussi, envoyé à l'intérieur de PC fixes. T'as même pas idée d'à quel point ça l'est, en fait. Tu veux une arme ? T'as de l'argent ? T'as une arme.
La je disais que pour des massacres comme celui ci, une législation plus stricte n'aurait sûrement rien changé a part la provenance de l'arme (et encore ?), et que le problème vient plus de l'etat d'esprit des possesseurs d'armes que de la possession d'arme en elle même pour les personnes qui ne sont pas atteintes de troubles psychologiques.
Une arme de chasse peut tout à fait tuer un homme, pour ton information, ce qui prouve que ça vient de l'etat d'esprit justement.
Afficher tout
Non je persiste, ce n'est pas facile de trouver une AK47, sauf dans certains milieux quant à l'état d'esprit, il est induit aussi par le fait d'une liberté absolu de porter une arme, et donc du droit absolu à en user. Quant aux armes de chasse, si elles sont létales, elles sont soumises à une règlementation et un permis pas à une dérégulation et une liberté à l'américaine.

a écrit : Blague de très mauvais goût, plus entendu depuis près de 30 ans. Et jusque là, on s'en porte très bien ! Aaaaah j'me disais bien aussi qu'on trouverait bien un "bien-pensant" moralisateur incapable de (sou)rire à autre chose qu'une blague de toto ... second degré fichtre que diantre !!! Second degré ... Desproges avait raison : on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui ...

Posté le

android

(4)

Répondre

Un homme qui a jugé bon de se juger lui-même pour savoir s'il ne jugeait pas mal.

a écrit : Parce qu en France oú il n y a pas d armes en vente libre on a pas ce genre de comportement? Regarde les informations, et il ne faut pas oublier que les américains sont 5fois plus nombreux que nous, il y a donc plus de crimes dans leur pays c est logique C'est le taux d'homicide qu'il faut regarder, 4,4 pour les USA, et de 1 pour la France, sachant qu'en 15 ans les homicides ont baissés de moitié dans l'hexagone.

a écrit : On entend souvent parler des massacres reliés à la vente d'armes légales, mais jamais des vies qu'elle sauve, comme cet homme abattu dans un cinéma par un citoyen armé, alors qu'il avait commencé à ouvrir le feu.
Ni même de cette veuve seule avec son enfant, qui tua l'homme rentré chez elle p
ar effraction...
Parce que demain, si l'on se retrouve avec quelqu'un chez soi, qu'avons nous pour nous défendre? La police?
Afficher tout
Même si tes 2 histoires sont réelles, il n'en reste pas moins que le taux d'homicide par balle, est beaucoup plus élevé dans les pays ou la législation sur les armes est libre, ce n'est pas une idéologie mais une réalité, on cite souvent des faits divers, aussi vrai soient ils, pour appuyer nos propos, mais jamais les chiffres, qui eux reflètent la réalité.

a écrit : C'est pas moi m'sieur l'agent c'est ma tumeur ! Il n'y a qu'au USA qu'on peux accuser son index d'avoir appuyé sur une gâchette plutôt que sur la sonnette d'un docteur... En même temps, il est mort dans la fusillade et a demandé à être autopsié pour voir si il avait pas un problème ... donc il était plus ou moins conscient de son problème ( et on l'a peut être tout simplement pas écouter ... car il pensait l'avoir)
Et de deux, il est mort donc on peut plus vraiment le condamné :$
Troisièmement, il n'a pas demandé de le pardonné pour son acte juste prouver son problème (si il l'avait réellement) pour que son entourage ne le renie pas ou du moins que son acte soit plus simple à être accepter ... car ce genre d'actes est, j'imagine, compliqué à être accepté par la famille ou du moins que la famille surmonte l'épreuve ...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Non ça explique... Donc les comiques qui nous font rire à la télé ont une tumeur reliée à la zone de l'humour ?

Franchement c'est inexplicable un comportement pareil !

Posté le

android

(0)

Répondre