Mieux vaut ne pas croiser de vagues scélérates

Proposé par
le
dans

Longtemps considérée comme une légende de marins par les scientifiques, la vague scélérate existe pourtant bel et bien. C'est un phénomène océanique rare et soudain qui produit d'énormes vagues semblables à des murs d'eau (jusqu'à 30 mètres de haut). Bien plus abruptes que des vagues classiques, la raison de leur formation reste discutée et elles sont particulièrement dangereuses pour les navires qui ne sont pas conçus pour résister à leur puissance.

Le 3 mars 2010, un paquebot de croisière, le Louis Majesty, a été violemment frappé par trois vagues scélérates de plus de 8 mètres faisant deux morts et 14 blessés.


Tous les commentaires (139)

a écrit : Donc il faut que la communauté scientifique reconnaisse que les aliens sont parmis nous (des centaines de témoignages !), que dieu existe (des milliers de témoignages de gens l'ayant entendu ou vu !) Etc.
Heureusement que la communauté scientifique ne prends pas pour argent comptant tout ce que les gens dise
nt...

Concernant l'orthographe, c'est les commentaires sans fautes qui sont plus agréables à lire.
Tu prends le problème à l'envers, le problème originel n'est pas les gens qui corrigent, mais les gens qui font des fautes; supprimer la cause plutôt que la conséquence est bien plus logique non ?
Plus de fautes, plus de commentaires de correction, élémentaire mon cher !

Ps : le voyage astral comme tu dis, je pense que tu parles des visions en fin de vie, qu'ils se voient au dessus d'eux même etc. les scientifiques s'en sont intéressé et ne savent pas complètement l'expliquer, mais des théories sont avancées, déjà lors de ces moments le cerveau du patient n'est plus très opérationnel, ce qui favoriserait les hallucinations (comme lorsqu'on est très fatigué et qu'on lutte).
Ensuite pour le fameux tunnel rempli de lumière que les gens voient, cela serait du également à une interprétation du cerveau de la lumière du bloc opératoire qui est juste au dessus, plus le fait que c'est un phénomène societal.
Bref, ne t'inquiète pas, les scientifiques sont très au courant des choses inexpliquées et sont très attentifs.
Afficher tout
Effectivement je vais dans votre sens pour tout votre raisonnement, les scientifiques s'intéressent bien à tout cela.
Seulement ils ne s'y intéressent pas dans le sens que certains voudraient, c'est là le problème de certains...
Petit HS: Lors de ma première operation chirurgicale lorsque j'était petit ( 8ans, j'avais une appendicite), on m'a anesthésié.
Je m'en rappelle comme si c'était hier alors que c'était il y a 20 ans. Le médecin pose le masque sur ma bouche en se penchant sur moi et me demande de compter.
Moi: " un, deux....tr...." Et là d'un coup, je me vois m'envoler et quitter mon corps, je me retourne et vois toute la scène comme si j'étais collé au plafond. Je me vois là sur le sur le brancard, le médecin lui, je le vois de dos, toujours penché au dessus de moi et je me sens voler dos au plafond. Puis black-out.
Je me suis séparé de mon corps et ce que j'ai vu et ressenti était incroyable.
Je pourrai croire beaucoup de chose mystiques sur cette expérience qui s'est figée dans ma mémoire comme peu d'expériences le font. Mais je suis du genre cartésien, et je sais que les dérivés de morphine que j'avais inhalé alors avaient un effet intense sur mon cerveau, qui n'a eu d'autres possibilités pour créer une réalité qui lui convenait à cet instant que de me faire voir tout cela de cette manière. Rien de paranormal, juste un shoot morphinique sur un enfant de 8 ans.
Fin du HS
Heureusement que le moindre témoignage ne débouche pas sur une vérité scientifique oui, sinon on tombe dans la croyance.
Selon quelques témoins de l'époque, un dieu semble avoir ressuscité un homme il y a 1984 ans. Tant qu'on n'a pas la preuve que c'est possible à reproduire, on en fait pas une théorie scientifique, on en fait une croyance.

Dans la mer de beiring il me semble que lors des tempêtes les vagues atteignent 12/14 M .. sans m'avancer :)
C'est des bateaux de pêches qui résistent, il suffit de voir pêcheur de l'extrême sur canal, et on se rend compte rapidement de la difficulté du boulot ..

Donc pour répondre à la personne qui posait la question : certain bateaux peuvent résister mais faut être conçu pour quoi . Ce qui est assez rare dans les régions calmes .. pour ça qu'on surnommé scélérat car tu penses pas voir une vague de 8 M sur la mer méditerranéen

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ha parce que ça existe des navires qui resistent à des vagues de 30 mètres de hauteur ?? Les portes avions par exemple et à peu près tout bâtiment militaire

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ha parce que ça existe des navires qui resistent à des vagues de 30 mètres de hauteur ?? Je pense qu'il faut le lire plutot dans ce sens : "... pour (tout) les navires, (car aucun) n'est conçu pour resister a ce genre de vagues"
En d'autres mots, ces vagues scelerates ne sont pas dangereuse pour les terres et populations mais uniquement pour les navires en pleine mer.
Juste mon avis...

a écrit : Est-ce que l'on pourrait juste éviter de corriger les moindres erreurs d'orthographe faites par chacun pour les rabaisser alors qu'ils essayent seulement de faire un peu d'humour dans ce monde de brutes... Ça éviterait les commentaires inutiles et rendrait les commentaires beaucoup plus agréable à lire.

Sinon c'est quand même triste de savoir qu'il faut des témoignages de centaine de personnes pour qu'un fait soit reconnu par la communauté scientifique... Il y a tellement de choses qui reste inexpliquées et mis de côté juste parce que cela n'est pas expliquable "scientifiquement" et que pourtant tellement de gens en témoigne. Et pourtant ça touche tellement de domaine:
-le naturel comme le cas de cet anecdotes.
-Le surnaturel comme les voyages astral qui sont recensés de plus en plus nombreux auprès des psychologues (cf un documentaire sur Arte).

Des fois je me demande si ça ne serait pas mieux si les scientifiques étaient un peu plus ouvert d'esprit. :/
Afficher tout
Pour le naturel, ca va, les océans après tout ça existe donc en tripotant un peu les modèles on peut finir par les accepter scientifiquement et les étudier pour mieux les comprendre.
Pour le surnaturel ... eh bien justement, c'est surnaturel et il n'y a aucun moyen de prendre une photo où des mesures (des images nettes prises de plusieurs appareils et des mesures faites par des professionnels avec des appareils conçus exprès d'après des données scientifiques, j'entends bien, pas du ghost hunter à la noix ou autres choses), alors on est pas prets d'admettre certaines choses tant qu'on en aura pas quelques petits preuves (pour les vagues scélérates, les preuves étaient les bateaux qui rentraient au port dans un sale état que seul ce phénomène a pu justifier)
Quant au fait qu'il faille des centaine, sinon des miliers de témoignages, c'est plutot une bonne chose. Si le premier allumé venu pouvait faire un discourt dans un amphithéatre parce qu'il a vu un éléphant volant au dessus de l'autoroute lui céder la priorité... on ne s'en sortirait pas^^

a écrit : J'avais lu comme quoi c'était plutôt une histoire d'échappement de gaz à ce niveau là provoquant des dérèglements Pas des dérèglements, mais une modification de la masse volumique de l'eau, les bateaux couleraient car le poids du liquide qu'ils déplacent serait inférieur au poids du bateau à cause des bulles de gaz qui s'y mélangent... c'est atroce car même les canots et gilets de sauvetage ne servent absolument à rien! brrrr!
Pour les bermudes, il s'agit d'une légende. Le phénomène s'explique très bien. En effet, le nombre de bateaux disparus dans cette zone est plus élevé que la normale... mais le nombre de bateaux qui croisent dans cette zone est lui aussi plus élevé. En croisant ces données, le pourcentage d'accident de navigation rentre parfaitement dans la moyenne de toutes les eaux du globe dans leur ensemble (je parle bien d'une moyenne, certaines zones resteront toujours extrêmement dangereuses, comme le cap de Bonne-espérance, le cap Horn et... la Manche).

a écrit : Les sous-marins ! ;) Heuuu, non justement. Les sous-marins sont plutot fragiles et ne peuvent pas faire surface même l'ors d'une petite tempête. Etre sous l'eau n'expose pas où très peu au creux, seule la surface est dangreuse y compris pour la vie marine.
En revanche, on commence à concevoir des navires aptes à encaisser des vagues scélérates, comme le Queen Mary 2 dont l'étrave et le pont avant sont conçus pour fendre et dévier les eaux de chaques cotés, mais cela n'a jamais été testé en conditijons réelles (desolé je n'arrive pas à trouver le lien mais un doc TV en parle)

a écrit : Si, l'info est presque bonne : la surfeuse s'appelle Maya Gabeira et a d'ailleurs failli y passer.. la video est facile à trouver. La vague est à Nazaré !
En revanche, la vague ne mesurait "que" 15m.
Nazaré a été surfé à 34m... video a l'appui et c'est un record.
Le
s vagues géantes surfables sont :
Maverick, Californie (Très dangereuse)
Belhara, chez nous !!!
Jaws, Hawaii, la mythique.
Teahupoo, la parfaite.
Et quelques autres...
Afficher tout
J'aime bien quand y a des anecdotes dans l'anecdote. Et celle là est intéressante merci de l'avoir partagée.

Les scientifiques tentent de les prédire mais la physique habituelle ne permet pas de modéliser ce problème. On a utilisé une équation d'économie qui semble correspondre à ce problème.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ah parce que ça existe les types qui confondent 8 et 30? ;)
Attention à la lecture des informations c'est important pour n'importe quelle épreuve.
Il confond rien du tout dans l'anecdote c'est écrit jusqu'à 30m, ce à quoi il faisait référence, y a pas à chercher plus loin !

a écrit : Dans la mer de beiring il me semble que lors des tempêtes les vagues atteignent 12/14 M .. sans m'avancer :)
C'est des bateaux de pêches qui résistent, il suffit de voir pêcheur de l'extrême sur canal, et on se rend compte rapidement de la difficulté du boulot ..

Donc pour répondre à
la personne qui posait la question : certain bateaux peuvent résister mais faut être conçu pour quoi . Ce qui est assez rare dans les régions calmes .. pour ça qu'on surnommé scélérat car tu penses pas voir une vague de 8 M sur la mer méditerranéen Afficher tout
Tu confonds une grosse vague avec une vague scélérate. Cette dernière est beaucoup plus destructrice et a une forme particulière.

a écrit : Je pense qu'il faut le lire plutot dans ce sens : "... pour (tout) les navires, (car aucun) n'est conçu pour resister a ce genre de vagues"
En d'autres mots, ces vagues scelerates ne sont pas dangereuse pour les terres et populations mais uniquement pour les navires en pleine mer.
Juste mon avis...
C'est aussi ce qui est écrit dans l'article de Wikipedia.

"Une vague scélérate de 30 mètres de haut peut exercer une pression allant jusqu’à 100 tonnes par mètre carré. Or, aucun navire n’est actuellement conçu pour résister à une telle pression."

a écrit : J'aurai surtout dit "les commentaires sans faute" car s'il n'y en a pas, inutile de mettre un pluriel ;-) C'est juste un copié-collé... Mais c'est une bonne remarque ;)

Je ne savais pas qu'il y avait autant d'hypothèses différentes, moi j'avais entendu que c'était deux vagues de direction différentes qui s'additionnaient pendant un bref moment en se rencontrant, et démultipliant ainsi leur hauteur...

a écrit : Un phénomène océanique selon l'anectode et sur la vidéo passant sur le JT de france 2 la vague à eu lieu sur les côtes espagnol... Il y a l'océan en Espagne ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si je comprend bien,on ne sait pas pourquoi,sorti de nul part une énorme vague se forme? Je préfère l'avion je crois bien Attention aux nuages scélérat :')

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est un phenomene rare, mais on le voit dans tous les films qui se passe sur l'ocean... Il me semble que dans la plupart des filmes, on ne parle pas de scélérate, mais de déferlantes ! Sans danger pour un bateau de croisière, plateforme ou pétrolier (si ce n'est que sa secoue) mais très dangereuse pour les petits bateau types chalutier, ou voiliers. Elles sont plus petite, mais inattendu, peuvent apparaitre n'importe ou, même parfois dans des conditions très calme. Elles submerge les petites embarcations et parfois emmène avec elle une partie de l'équipage, voir renverse le bateau

Posté le

android

(0)

Répondre

J'ai vu récemment un documentaire sur ce phénomène, et aparament il est bien connu, je ne me souvient plus exactement comment elle ce forment, mais pour moi l'anecdote est fausse puisque les scientifiques estiment que ce phénomène arrive plus de 5 fois par jours sur terre

Posté le

android

(0)

Répondre