Mieux vaut ne pas croiser de vagues scélérates

Proposé par
le
dans

Longtemps considérée comme une légende de marins par les scientifiques, la vague scélérate existe pourtant bel et bien. C'est un phénomène océanique rare et soudain qui produit d'énormes vagues semblables à des murs d'eau (jusqu'à 30 mètres de haut). Bien plus abruptes que des vagues classiques, la raison de leur formation reste discutée et elles sont particulièrement dangereuses pour les navires qui ne sont pas conçus pour résister à leur puissance.

Le 3 mars 2010, un paquebot de croisière, le Louis Majesty, a été violemment frappé par trois vagues scélérates de plus de 8 mètres faisant deux morts et 14 blessés.


Tous les commentaires (139)

a écrit : Est-ce que l'on pourrait juste éviter de corriger les moindres erreurs d'orthographe faites par chacun pour les rabaisser alors qu'ils essayent seulement de faire un peu d'humour dans ce monde de brutes... Ça éviterait les commentaires inutiles et rendrait les commentaires beaucoup plus agréable à lire.

Sinon c'est quand même triste de savoir qu'il faut des témoignages de centaine de personnes pour qu'un fait soit reconnu par la communauté scientifique... Il y a tellement de choses qui reste inexpliquées et mis de côté juste parce que cela n'est pas expliquable "scientifiquement" et que pourtant tellement de gens en témoigne. Et pourtant ça touche tellement de domaine:
-le naturel comme le cas de cet anecdotes.
-Le surnaturel comme les voyages astral qui sont recensés de plus en plus nombreux auprès des psychologues (cf un documentaire sur Arte).

Des fois je me demande si ça ne serait pas mieux si les scientifiques étaient un peu plus ouvert d'esprit. :/
Afficher tout
Il faut garder l'esprit ouvert, mais pas tant ouvert que notre cerveau quitte notre tête ;).

La science est le meilleur outil que nous ayons en notre possession pour nous permettre d'appréhender notre Univers. Les expériences anecdotiques sous acide des voyages astraux n'ont jamais fait avancer nos connaissances. Pas plus que les études en parapsychologie (étude plus ou moins scientifique du paranormal) pourtant très nombreuses.

Par contre, la recherche scientifique elle-même à réussi à reproduire les sensations d'une décorporation, avec une explication tout à fait scientifique et biologique. Inutile d'en appeler au surnaturel.

De plus, l'expérimentation "AWARE" est une étude prospective ayant pour but de vérifier si les patients en expérience de mort imminente ayant reporté une décorporation étaient capable de visualiser des repères disposé dans des salles d'opération. Aucun n'a dit les avoir vus. Ces décorporations sont une construction du cerveau.
theness.com/neurologicablog/index.php/aware-results-finally-published-no-evidence-of-nde/

Chacune des sensations reportées par les patients ayant vécu une EMI (tunnel avec lumière, décorporation, bruits d'opération entendus, etc) a pu être reproduite séparément.

Et inutile de blâmer ou mettre dans le même groupe "les scientifiques", chaque individu est humain et différent. Mais la méthode scientifique permet justement d'éviter les biais humains pour essayer d'être le plus objectif possible. Ce qui n'est pas le cas des pseudo-sciences "new age" qui sont tout sauf scientifiques.

a écrit : Ha parce que ça existe des navires qui resistent à des vagues de 30 mètres de hauteur ?? Les sous-marins ! ;)

a écrit : Je crois que la disparition des bateux avions et autre dans le triangle des bermudes est due a des poches de methane qui en eclatant créerait des baisse de portance pour les avions et pour les bateauxce qui les ferait chuter et le. Comme précisé plus haut, les chiffres recensés d'accidents et disparitions au triangle ne sont pas plus importants qu'ailleurs. La légende est née d'un article de fiction de 1964.

Commentaire supprimé Les vagues d'Interstellar ne sont pas des vagues scélérates, juste des très très grosses vagues.

Comment John-Snow peut-il écrire une anecdote, lui qui ne sais rien ?(avis aux connaisseur) intéressante anecdote

a écrit : Je crois que la disparition des bateux avions et autre dans le triangle des bermudes est due a des poches de methane qui en eclatant créerait des baisse de portance pour les avions et pour les bateauxce qui les ferait chuter et le. Les bateaux n'ont pas besoin de portance

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : Ha parce que ça existe des navires qui resistent à des vagues de 30 mètres de hauteur ?? Quand tu vois la taille, la masse et l'armature des cargos qui trimballent tous nos jolis iPhones, PC, jouets de Noël etc en provenance de Chine c'est pas étonnant ! Je pense que ça a été conçu pour

a écrit : "phénomène rare et soudain"
Mais visiblement il y a toujours un bateau pour se la prendre en pleine gueule..
C'est qu'une question de proba. Beaucoup de trafic maritime dans les régions où ces vagues sont fréquentes. Il y aura toujours quelque cas où un bateau et un vague finiront par se rencontrer. Heureusement les cas où ils ne se croisent pas sont quand même vachement plus nombreux. Sinon je pense pas qu'on prendrais autant le bateau. ^^

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Il me semble avoir vu quelque part qu'il s'agissait de poche de gaz souterraine qui se rompait et provoquait ce genre de phénomène. Bien en entendu il faut prendre en compte la taille et la pression de ses poches de gaz ;-) Je crois que c'est pour le triangle des Bermudes, pas pour les vagues scélérate. (le gaz diminuer la portance de l'eau et le bateau coule).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : C'est dû au fait que deux vagues de même hauteur se rencontre... phénomène d'onde constructive. Ce n'est pas vraiment une vague au sens stricte. Je doute fortement que ce soit si simple.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Si, l'info est presque bonne : la surfeuse s'appelle Maya Gabeira et a d'ailleurs failli y passer.. la video est facile à trouver. La vague est à Nazaré !
En revanche, la vague ne mesurait "que" 15m.
Nazaré a été surfé à 34m... video a l'appui et c'est un record.
Le
s vagues géantes surfables sont :
Maverick, Californie (Très dangereuse)
Belhara, chez nous !!!
Jaws, Hawaii, la mythique.
Teahupoo, la parfaite.
Et quelques autres...
Afficher tout
Ça reste des vagues de type houle. Pas des scélérate, vous êtes légèrement hors sujet.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Est-ce que l'on pourrait juste éviter de corriger les moindres erreurs d'orthographe faites par chacun pour les rabaisser alors qu'ils essayent seulement de faire un peu d'humour dans ce monde de brutes... Ça éviterait les commentaires inutiles et rendrait les commentaires beaucoup plus agréable à lire.

Sinon c'est quand même triste de savoir qu'il faut des témoignages de centaine de personnes pour qu'un fait soit reconnu par la communauté scientifique... Il y a tellement de choses qui reste inexpliquées et mis de côté juste parce que cela n'est pas expliquable "scientifiquement" et que pourtant tellement de gens en témoigne. Et pourtant ça touche tellement de domaine:
-le naturel comme le cas de cet anecdotes.
-Le surnaturel comme les voyages astral qui sont recensés de plus en plus nombreux auprès des psychologues (cf un documentaire sur Arte).

Des fois je me demande si ça ne serait pas mieux si les scientifiques étaient un peu plus ouvert d'esprit. :/
Afficher tout
Tu t'embale mec, redescend sur rerre. Tant d'émotion pour une faute d'orthographe xD

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Encore un coup de captain' Nemo, sacré farceur celui là !! Je pensais que c'était un coup du captain' igloo

Posté le

android

(1)

Répondre

Moi qui ait toujours eu une peur bleue des larges marins pour leur grande puissance et leur mystère total...voilà qui me donne raison! C'est impressionnant, on se sent tout de suite bien insignifiant et impuissant en s'imaginant face à ça!

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Ça reste des vagues de type houle. Pas des scélérate, vous êtes légèrement hors sujet. Bonsoir,

HS, non pas tout à fait, mon premier post donnait des précisions sur le commentaire précédent. Je ne suis donc pas HS vis à vis de celui ci.

D'ailleurs mon second post (avec les liens vidéos) précise bien qu'il ne s'agit pas de scélérates.

A préciser :
Différents critères déterminent ce point (déferlement/Déferlantes... je trouve ce mot très beau... déferlante.) :
- Si la hauteur d'eau est estimée à 1.3 fois la hauteur de la vague en eaux profondes.
- En eaux profondes, la hauteur limite de la vague est fonction de sa longueur :
(H/L) = 0.142 (Mitchell, 1893)
A savoir que les scélérates ne rentrent pas ds cette formule...
- Stokes a prouvé qu'une vague avec un angle de crête ( angle formé par les tangentes à la crête de la vague) inférieur à 120 degrés casse.
La plupart des autres critères établis prennent en compte la profondeur et l'inclinaison de la vague...

Voilà, voilà...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : "phénomène rare et soudain"
Mais visiblement il y a toujours un bateau pour se la prendre en pleine gueule..
Normal avec le trafique maritime de nos jours

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ha parce que ça existe des navires qui resistent à des vagues de 30 mètres de hauteur ?? La vague est peut-être haute mais elle s'étend, donc le bateau à temps de la négocier

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ah parce que ça existe les types qui confondent 8 et 30? ;)
Attention à la lecture des informations c'est important pour n'importe quelle épreuve.
Attention a rien du tout, la question reste tout à fait pertinente, puisqu'il est dit qu'il peut y avoir des vagues jusqu'à 30 mètres, et qu'elles peuvent être dangereuses pour les bateaux non conçus pour leur résister. Cela sous-entend t-il, implicitement qu'il y a des bateaux capables de résister à des vagues de 30 mètres? Si quelqu'un a la réponse on est au moins 2 que ça intéresse!

a écrit : "Concernant l'orthographe, c'est les commentaires sans fautes qui sont plus agréables à lire", il me semble qu'on dit "ce sont les commentaires...". Bien qu'il ne s'agisse pas d'une faute d'orthographe, mais d'une faute de syntaxe , c'est plus agréable à lire... Desolé pour le hors sujet, mais une petite faute ou deux n'empêche ni la compréhension ni la pertinence d'une phrase... Afficher tout J'aurai surtout dit "les commentaires sans faute" car s'il n'y en a pas, inutile de mettre un pluriel ;-)

a écrit : Attention a rien du tout, la question reste tout à fait pertinente, puisqu'il est dit qu'il peut y avoir des vagues jusqu'à 30 mètres, et qu'elles peuvent être dangereuses pour les bateaux non conçus pour leur résister. Cela sous-entend t-il, implicitement qu'il y a des bateaux capables de résister à des vagues de 30 mètres? Si quelqu'un a la réponse on est au moins 2 que ça intéresse! Afficher tout Pour moi, il manque simplement la virgule. En la rajoutant, pas besoin de d'imaginer un navire forteresse ;).

"Elles sont particulièrement dangereuses pour les navires, qui ne sont pas conçus pour résister à leur puissance".