Les Formule 1 démarrent grâce à de l'eau chaude

Proposé par
le
dans

Tous les commentaires (149)

a écrit : Bien sûr que si elle en est un... Qu'on parle d'un Nimbus 4 à 60 de finesse ou d'une table basse avec surface mobiles de 0,5 de finesse, dès lors qu'on évoque un vol contrôlé sans propulsion aucune, on est dans le vol plané, il n'y a pas de distinction selon si c'est "un bon planeur ou un mauvais planeur" (Les Inconnus rpz). La navette spatiale est en mode planeur durant sa phase de descente atmosphérique, un point c'est tout, je ne vois pas ce que tu contestes là-dedans...
Je vois que tu es apparemment en master aéro, il est assez étonnant que tu ne comprennes pas ce concept.
Tu dois être au moins au courant des équations de vol basiques à la : Rz = 1/2(ρ).S.V².Cz Ceteris paribus, évidemment un planeur aura proportionnellement à son poids un meilleur Cz qu'une navette spatiale ou une table basse, mais il y a justement en aéronautique un adage qui dit que "même un fer à repasser peut voler, pourvu qu'il ait assez de vitesse", ce que tu peux voir dans l'équation de la portance en augmentant radicalement le facteur vitesse même avec un coefficient de portance pourri de base.

Donc non un caillou ne peut pas être régi par la physique du vol plané (mais seulement du vol balistique), mais la navette spatiale, moi qui saute avec des palmes aux mains et aux pieds, un planeur de compétition ou un A380 si.
Afficher tout
Tout à fait d'accord avec toi mais le fait de dire qu'une navette est un planeur est faux. Oui elle plane mais n'en est pas pour autant un planeur, nuance et c'est là dessus que je m'explique. (Pour info Cz est coeff de portance et Cx coeff de trainée et sont utilisés pour calculer la finesse f = Cz/Cx pour les personnes qui ne sauraient pas. Une finesse de 1 signifie descendre de 1km en avançant de 1km, une finesse de 2 pour descendre de 1 et avancer de 2)

a écrit : Bien sûr que si elle en est un... Qu'on parle d'un Nimbus 4 à 60 de finesse ou d'une table basse avec surface mobiles de 0,5 de finesse, dès lors qu'on évoque un vol contrôlé sans propulsion aucune, on est dans le vol plané, il n'y a pas de distinction selon si c'est "un bon planeur ou un mauvais planeur" (Les Inconnus rpz). La navette spatiale est en mode planeur durant sa phase de descente atmosphérique, un point c'est tout, je ne vois pas ce que tu contestes là-dedans...
Je vois que tu es apparemment en master aéro, il est assez étonnant que tu ne comprennes pas ce concept.
Tu dois être au moins au courant des équations de vol basiques à la : Rz = 1/2(ρ).S.V².Cz Ceteris paribus, évidemment un planeur aura proportionnellement à son poids un meilleur Cz qu'une navette spatiale ou une table basse, mais il y a justement en aéronautique un adage qui dit que "même un fer à repasser peut voler, pourvu qu'il ait assez de vitesse", ce que tu peux voir dans l'équation de la portance en augmentant radicalement le facteur vitesse même avec un coefficient de portance pourri de base.

Donc non un caillou ne peut pas être régi par la physique du vol plané (mais seulement du vol balistique), mais la navette spatiale, moi qui saute avec des palmes aux mains et aux pieds, un planeur de compétition ou un A380 si.
Afficher tout
Question stupide : Par vent nul, pourquoi une finesse de 0.5 sur une table basse ???

J'vais me montrer limité, mais les surfaces mobiles me permettent de m'orienter dans mon propre référentiel : roulage, tangage, roulis... Quid du décrochage ???

Tes palmes sont des surfaces mobiles... Me trompe-je ?

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : J'ai entendu dire que les Formule 1 ont tellement d' adhérence au sol que, lancées à pleine vitesse, elle pourrait rouler sur plafond complétement à levers toute seul, sans aucun artifice pour les retenir de tomber. L'aire les collerait au plafond.
Si un connaisseur pouvait affirmer où démentir.
Effectivement c'est juste. La vitesse minimum par contre est de 160 Km/h.
C'est l'appui généré par le déplacement qui permet celà.

a écrit : Question stupide : Par vent nul, pourquoi une finesse de 0.5 sur une table basse ???

J'vais me montrer limité, mais les surfaces mobiles me permettent de m'orienter dans mon propre référentiel : roulage, tangage, roulis... Quid du décrochage ???

Tes palmes sont des surfaces mobiles... Me trompe-je ?
finesse de 0.5 parce que c'est la pleine lune.
décrochage, ton incidence est trop importante ou pas assez vite ou trop haut, l'air n'est plus portante sur ta voilure, tu tombes.

a écrit : finesse de 0.5 parce que c'est la pleine lune.
décrochage, ton incidence est trop importante ou pas assez vite ou trop haut, l'air n'est plus portante sur ta voilure, tu tombes.
donc un fer a repassé a une meilleure finesse à l'équateur qu'au dessus des poles !

et donc si je tombe, mieux vaut avoir des palmes ^^

Posté le

windowsphone

(0)

Répondre

a écrit : donc un fer a repassé a une meilleure finesse à l'équateur qu'au dessus des poles !

et donc si je tombe, mieux vaut avoir des palmes ^^
Attention, passé les tropique il faut penser à faire la danse de la pluie and chantant du Gun N Roses sinon tu passes le mur du son :s

a écrit : Non plus.... C'est pendant la détente, l'explosion ne faisant pas partie des 4 temps.... L'explosion ne fait pas partie des 4 temps ?

1- Admission
2- compression
3- explosion
4- échappement

Ou alors j'ai loupé un truc ?

a écrit : J'ai entendu dire que les Formule 1 ont tellement d' adhérence au sol que, lancées à pleine vitesse, elle pourrait rouler sur plafond complétement à levers toute seul, sans aucun artifice pour les retenir de tomber. L'aire les collerait au plafond.
Si un connaisseur pouvait affirmer où démentir.
Oui en effet je confirme. À partir de 200km/h l'adhérence aérodynamique la colle à l'envers.

Vu à la télé sur Discovery Channel

a écrit : Attention, passé les tropique il faut penser à faire la danse de la pluie and chantant du Gun N Roses sinon tu passes le mur du son :s C'est exactement ça, ya moyen qu'on se fasse recruter au CNES d'ailleurs si on réussit à valider cette théorie :D

a écrit : J'ai entendu dire que les Formule 1 ont tellement d' adhérence au sol que, lancées à pleine vitesse, elle pourrait rouler sur plafond complétement à levers toute seul, sans aucun artifice pour les retenir de tomber. L'aire les collerait au plafond.
Si un connaisseur pouvait affirmer où démentir.
Je suis un très très grand fan de F1 et "spécialisé" dans le domaine et je peux te confirmer qu'une f1 pourrait rouler la tête à l'envers !

a écrit : Je suis un très très grand fan de F1 et "spécialisé" dans le domaine et je peux te confirmer qu'une f1 pourrait rouler la tête à l'envers ! Plus exactement, l'effet de sol et la portance négative (dans le référentiel haut/bas de la voiture) seraient suffisants pour lui permettre en théorie de rester collée au plafond oui, mais dans la réalité ca n'est pas le cas vu que le moteur et différents organes ne sont pas faits pour marcher la tête en bas.

a écrit : Les coûts des pièces de F1 sont astronomiques. Par exemple pour un arbre à came (la pièce actionnant les pistons) comptez environ... 40 000 euros ! Cela s'explique par la précision très élevée de ces pièces
Source : l'entreprise où je bosse
L'arbre à cames n'actionne pas les pistons mais les soupapes.

a écrit : L'explosion ne fait pas partie des 4 temps ?

1- Admission
2- compression
3- explosion
4- échappement

Ou alors j'ai loupé un truc ?
Oui t'as loupé un truc
On reprend:
1- admission
2- compression
3- détente
4- échappement

L'explosion est située entre l'admission et la détente, d'ailleurs l'explosion peut se "choisir" selon l'avance (ou le retard) à l'allumage ; et c'est d'ailleurs elle qui provoque la détente mais elle ne fait pas partie des 4 temps car quand on parle de 4 temps, c'est le "nombre d'allées et venues du piston" (pour grossir le truc) en 1 cycle, chaque allée/venue ayant sa fonction propre (cités en début de commentaire).

a écrit : D'ailleurs l'eau chaude n'est pas juste balancée sur le moteur mais elle passe par les circuits de refroidissement. Je pense pas que les gens soit assez bête pour imaginer les mécaniciens jeter des seaux d'eau bouillante sur le moteur de la bagnole... Mais merci quand même

a écrit : Les coûts des pièces de F1 sont astronomiques. Par exemple pour un arbre à came (la pièce actionnant les pistons) comptez environ... 40 000 euros ! Cela s'explique par la précision très élevée de ces pièces
Source : l'entreprise où je bosse
Je pense que tu voulais dire vilebrequin l'arbre à came n'actionne pas les pistons mais la descente et remontée des soupapes....

a écrit : Non plus.... C'est pendant la détente, l'explosion ne faisant pas partie des 4 temps.... Détente des gaz Apres explosion.... Il n'y a donc pas de faute à dire explosion... D'ailleurs on parle ici du moteur à explosion non?

a écrit : Détente des gaz Apres explosion.... Il n'y a donc pas de faute à dire explosion... D'ailleurs on parle ici du moteur à explosion non? Si, il y a faute à dire explosion pour le 3ème temps. Je l'explique d'ailleurs 2 commentaires plus haut.

il y a de l'eau chaudes dans les formules 1 alors qu'ils y en a pas dans les hotels Formule 1

Posté le

windowsphone

(1)

Répondre

a écrit : Ils existent déjà, seulement, tous les brevets de moteur 'propres' sont directement racheter par les multinationales comme total exxon etc.. Le moteur de demain existe, il faut 'juste' vider notre terre de la dernière goûte de pétrole avant d'y avoir accès Non non, ça c'est encore une théorie du complot, il n'y a pas de moteur à eau "miracle" ni de brevet détenus par les lobby pétrolier, ni d'invention "secrète" de Nicolas Tesla.
Le moteur panton n'est pas répandu car il ne fonctionne tout simplement pas (en fait si, mais il n'est pas RENTABLE)
lis ces deux articles :
www.drgoulu.com/2012/08/19/nikola-tesla-genie-mais-connu/#.VqZEh5_jLqB
www.drgoulu.com/2012/05/27/dites-non-au-mouvement-perpetuel/
Tu peux aussi ouvrir un bouquin de thermodynamique ou à la limite la page Wikipedia pour comprendre pourkoicepaspossible
Mais ne véhicule pas de théories du complot bidon ici stp :)

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Les coûts des pièces de F1 sont astronomiques. Par exemple pour un arbre à came (la pièce actionnant les pistons) comptez environ... 40 000 euros ! Cela s'explique par la précision très élevée de ces pièces
Source : l'entreprise où je bosse
Petite rectification, c'est le vilebrequin qui actionne les pistons par l'intermédiaire des bielles. Et l'arbre à came lui actionne les soupapes.