Chaque mélange de cartes est très probablement unique

Proposé par
le
dans

Lorsque vous mélangez un jeu de 52 cartes, l'ordre des cartes que vous obtenez n'est très probablement jamais apparu dans toute l'histoire de l'humanité. En effet, un jeu de 52 cartes peut se mélanger de 8,06x10^67 manières différentes, soit un nombre à 68 chiffres ! Même si l'humanité toute entière mélangeait des cartes depuis 10 000 ans chaque seconde, on serait encore à un nombre minuscule en comparaison.


Tous les commentaires (128)

Mais c'est le mélange ou l'ordre des cartes ??

a écrit : De même, il me semble qu'aux echecs il y existe 10^120 parties differentes possibles et 10^150 au jeu de Go. Cela me parait un peu faux: si lors d'une partie on arrive à se retrouver avec uniquement des pièces qui peuvent avencer dans toutes les dimensions (reine ou roi) , les joueurs peuvent alors faire une infinité de mouvements sans mettre un terme à la partie ( échec et mat ou partie nulle ). Donc le nombre de parties possibles est alors infini.

Si je ne m'abuse, 8,06x10^68 ne fait pas un nombre à 68 chiffres mais à 69 chiffres.

a écrit : Il y a de grosses erreurs de logique dans ce commentaire. Déjà il ne faut pas dire que la probabilité des gains est toujours inférieure à 1 car Voltaire et la Condamine se sont enrichis à la lotterie en achetant tous les billets ! Il y a une anecdote à ce sujet sur ce site. Et ensuite, même si l'espérance des gains est inferieure à 1 dans un système de lotterie, c'est faux de dire que les seuls gagnants sont ceux qui ne jouent pas, car il y a bien des gagnants qui gagnent des millions en jouant quelques euros... Afficher tout Bien que titulaire d'un Ph. D. de maths et correspondant de médailles Fields, je serais bien unique à n'avoir jamais fait d'erreur de calcul. Cf. l'élève de Gounod déclarant "Maître, en jouant de l'orgue à mon dernier concert, je n'ai pas fait une seule fausse note!" - "ah, ah, vous seriez bien le premier!".

Cependant, ce commentaire m'irrite, car il n'y a aucune explication de mes "grosses erreurs de logique" - très possible, même Bernoulli, Gauss, Euler et Poincaré ont commis des erreurs.

Je serais donc en bonne compagnie si l'honorable interlocuteur/interlocutrice (difficile de distinguer sur une image floue) voulait bien expliciter ses propos, que je trouve d'ailleurs en général agressifs.

a écrit : La question que je me pose est: comment font les compteurs de cartes? Quelqu'un pourrait m'éclairer? Genre rain man et autres Il compte les cartes au Black jack,
Il y a 4 ou 6 jeux de 52 cartes dans le sabot.
On attribue une valeur pour chaque carte tirée.
Il n'y a que trois valeurs:

+1 pour les bûches (les 10, et les habillés (valets, dames, rois) et le 9
-1 pour les petites de 2 à 7
0 pour le 8 et l'As

Lorsque on obtient un chiffre très bas de l'ordre de -5 ou -6, cela veut dire qu'il y a beaucoup de bûches restantes dans le sabot, à ce moment il y a plus de chance de battre la banque 2 bûches ou Black Jack bûche et As.
Cela est plus favorable également pour splitter (séparer son jeu en 2 jeux) et pour doubler la mise.

Mais attention avec l'apparition des sabots rotatifs (les cartes sont remises dans le sabot à chaque tirage) il n'y a plus de calcul possible!

Ouai... Mais ça ne veut pas dire que ce n'est jamais arrivé !

Posté le

windowsphone

(5)

Répondre

Moi qui suit un adepte du passe-passe avec des cartes, je pourrais la ressortit celle la!

a écrit : Non je crois que c'est le jeu de foot a 10^120 ce qui est énorme par rapport aux échecs, qui ont beaucoup moins de combinaisons.
Pour donner un ordre d'idées, l'univers contient environ 10^82 atomes.
Mais je crois que cette anecdote et ce que je viens de dire ont déjà étés dit dans une autre anecdote.
Comme il est dit dans Amélie Poulain le nombre de connexion possible dans le cerveau est supérieur au nombre d'atomes dans l'univers !

A titre de comparaison le nombre d'atomes dans l'univers est estimé à 10^81 ; si on prend la peine de retourner une carte aléatoirement pendant que l'on mélange, on le dépasse en terme de possibilités. Le plus grand nombre qui ait un nom est 10^100, cela s'appelle un googol (oui ils s'en sont inspiré pour Google).

Ca va donner des idees de nouveaux jeux a la c** à la FDJ ca!!!

Posté le

android

(2)

Répondre

Et pourtant l'ensemble des combinaisons apparaissent dans la décimal de pie... Un certain nombre univers...

a écrit : Et pourtant l'ensemble des combinaisons apparaissent dans la décimal de pie... Un certain nombre univers... Le nombre pi s'écrit sans e. Sinon avec un e ce sont les papes. Il y a notamment Pie XII qui s'est efforcé de maintenir la neutralité du Vatican pendant la 2e guerre mondiale et Pie VII qui a inventé l'urinoir ;-)

a écrit : Bien que titulaire d'un Ph. D. de maths et correspondant de médailles Fields, je serais bien unique à n'avoir jamais fait d'erreur de calcul. Cf. l'élève de Gounod déclarant "Maître, en jouant de l'orgue à mon dernier concert, je n'ai pas fait une seule fausse note!" - "ah, ah, vous seriez bien le premier!".

Cependant, ce commentaire m'irrite, car il n'y a aucune explication de mes "grosses erreurs de logique" - très possible, même Bernoulli, Gauss, Euler et Poincaré ont commis des erreurs.

Je serais donc en bonne compagnie si l'honorable interlocuteur/interlocutrice (difficile de distinguer sur une image floue) voulait bien expliciter ses propos, que je trouve d'ailleurs en général agressifs.
Afficher tout
Et pourtant il y en a des erreurs. C'est bizarre de voir encore qu'à un tel niveau d'etudes on se permette de telles imprecisions/fautes.
Déjà il est évident que celui qui ne joue pas ne gagne rien. Ce n'est pas parce qu'il ne pert rien qu'il gagne quelque chose. Celui qui gagne comme vous l'avez pourtant dit c'est l'organisateur du jeu ou comme l'a dit Alainric celui qui remporte le prix (Avec une très faible probabilité bien sûr).
Ensuite il est dommage de résumer ainsi le pari de Pascal, il est bien plus complexe que ça.
Enfin je trouve ca irritant que vous vous mêliez ehontément a des noms comme Gauss, Euler... je doute que vous soyiez l'auteur d'un quelconque theoreme (mais j'espere me tromper auquel cas je serai curieux de le connaître :-)).

a écrit : C'est très simple. Il y a 52 cartes.
Tu as donc 52 choix pour la 1er du paquet. Ensuite, il reste 51 possibilités pour la 2e carte. En continuant ainsi, il y a
52*51*50*… *2*1 combinaisons possibles pour tout le paquet (Qui s'écrit "52!" et se lit "factoriel 52" pour info). r /> En faisait ce calcul, on arrive au nombre donnée dans l'annectote. Afficher tout
On dit "52 factorielle". En effet, "factorielle 52" est un abus de langage. :)

a écrit : Oui certains trouvent que les maths c'est chiant mais en plus d'êtres très très utiles dans un peu près tous les domaines elles peuvent faire rêver ou au moins surprendre le profane curieux. C'est comme l'histoire de la feuille A4 qui, pliée 42 fois sur elle même fait la distance Terre-Lune :
www.youtube.com/watch?v=AmFMJC45f1Q Afficher tout
Pas mal! Ca meriterait une anecdote!

a écrit : Oui certains trouvent que les maths c'est chiant mais en plus d'êtres très très utiles dans un peu près tous les domaines elles peuvent faire rêver ou au moins surprendre le profane curieux. C'est comme l'histoire de la feuille A4 qui, pliée 42 fois sur elle même fait la distance Terre-Lune :
www.youtube.com/watch?v=AmFMJC45f1Q Afficher tout
Toujours à propos des pliages, un phénomène qu'on peut constater dans la vie de tous les jours : les mille-feuilles tirent leur nom des nombreuses et fines lamelles qui composent la pâte. On pourrait croire qu'il est difficile voire impossible d'atteindre un nombre aussi important de lamelles... Et poutant il suffit que le pâtissier replie et roule sa pâte feuilletée 10 fois successivement seulement pour atteindre les 1000 feuilles (on obtient 1024 couches exactement) !

a écrit : La question que je me pose est: comment font les compteurs de cartes? Quelqu'un pourrait m'éclairer? Genre rain man et autres Tu peux commencer à comprendre la simplissime belotte qui apprends à compter les cartes restantes d'un même signe tout au long d'une pli ( mène ou main )et au final dans la partie !

a écrit : "Est ce qu'un matheux pourrait developper le calcul si possible, cela pourrait etre interessant :)".

Une factorielle n est le produit de 1 (qui ne change pas grand'chose), par 2, puis 3, etc. jusqu'à n. Par exemple factorielle 4, - notée 4! - est 1*2*3*4 = 24.

La liste
des factorielles, tant qu'elles tiennent sur l'écran est donnée dans
jlsigrist.com/factorielle.swf.

En effet, au début, il y a 52 choix possibles; puis 51 ; puis - merci d'avoir abrégé - un seul. Soit en notation mathématique, 52!
Afficher tout
Aiiiiiiiiie!!!! Ma tête!