La bataille d'Ulm, grande victoire napoléonienne

Proposé par
le

Moins connue qu'Austerlitz, la bataille d'Ulm, qui opposa Napoléon au général autrichien Mack fut pourtant une des plus grandes victoires tactiques de l'Empereur français : les troupes françaises perdirent seulement 500 hommes contre 4000 pour les autrichiens, et plus de 25 000 soldats autrichiens furent faits prisonniers au final. Il n'y eut quasiment pas d'affrontements.

Napoléon disposait de 80 000 hommes, contre 40 000 autrichiens. Les autrichiens auraient pu être en supériorité numérique mais les habiles manœuvres de Napoléon empêchèrent 57 000 Russes de venir des aider, et la cité d'Ulm fut encerclée par les troupes de Napoléon, et dut se rendre rapidement faute de vivres et pour éviter un bain de sang.


Tous les commentaires (46)

Il y en a eu tellement, la bataille du pont de Lodi, lléna, Austerlitz...
Waterloo aurait été une victoire aussi si ces alliés avaient obéis aux ordres. Tous ces échecs sont le fruit de complots et de manigances afin de le nuir que ce soit sa propre famille ou son plus grand ennemi.
Si les citoyens de la France aurai pensé comme lui c'est a dire la Prospérité de la France avant ses propres intérêts, nous serions tous français a l'heure qu'il est

Posté le

iphone

(21)

Répondre

@leolag, Les anglais font beaucoup d'efforts, pour que cela reste ainsi..

Ce qui joua un rôle décisif sur le moral des troupes coalisées et qui enleva la moitié de l'armée autrichienne levée à ce moment la.

a écrit : Sacré petit bonhomme ce Napoléon quand même !
Je suis admiratif devant ce personnage, et je comprends que certains le haïssent autant du coup.
"Inégalable génie militaire" selon Churchill...

a écrit : il n'était pas petit pour l'époque, avec ses 1m69 il était dans la moyenne de taille! Et comme disait Coluche: dans la vie il n'y a pas de grands, pas de petits, la bonne longueur des jambes c'est quand elles touchent par terre ! ;)

a écrit : Si ces exploits correspondait a sa taille imaginer si il avait fait 1.90 Ça aurait été Charles de Gaulle

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Sacré petit bonhomme ce Napoléon quand même !
Je suis admiratif devant ce personnage, et je comprends que certains le haïssent autant du coup.
Peut-être que certains ne l'aiment pas parce que, au-delà des aspects "grandeur" de la France et diffusion des valeurs de la Révolution, il est responsable d'entre 8 et 10 millions de morts.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Comme l'a dit Napoleon lui-même, Waterloo a effacé de la mémoire collective ses dizaines de Victoires et coups de maître! .. la faute surment a la pauvreté de la population due aux batailles incessantes. Et à leur décimation (1 750 000 soldats tués en tout entre 1804 et 1815, soit entre 5 et 15% de la population de l'époque).
S'il avait été moins belliqueux à partir des Cents-Jours, peut-être l'Histoire serait aujourd'hui bien différente... Mais avec des si...

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Sacré petit bonhomme ce Napoléon quand même !
Je suis admiratif devant ce personnage, et je comprends que certains le haïssent autant du coup.
Et ce charmant homme a remis l'esclavage

Posté le

android

(2)

Répondre

Napoléon aurait perdu à Waterloo non pas à cause de sa stratégie mais seulement parce que les cartes qu'il avait du lieu ou se déroulait la bataille n'était pas correctes.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : 4000 sur 40000 cela ne represente pas grand chose .. 1 soldat sur 10 .. Donc tu dois rire je pense :) Rire!!! Faut peut être pas exagérer, (malgré la différence par rapport à d'autres batailles) ça reste quand même énorme 4000 morts.

Stratège hors normes!
Je crois me souvenir (lu sur une biographie) qu'il était fortiche au jeu d'échec aussi!
Comme quoi, ce n'était pas de la chance.

Une des grandes erreurs qu'il commit fut lors de la tentative de blocus de l'Europe vers l'Angleterre. Seul le Portugal refusa le blocus maritime. Napoléon demanda le droit de passage au roi d'Espagne qui accepta. Mais Napoléon s'installa trop longtemps en Espagne ce qui les agaça et ce qui a conduit à la guerre civile espagnole. Napoléon vit ses troupes divisées et affaiblis, ce qui aura de grande conséquence sur la suite de l'histoire.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Et ce charmant homme a remis l'esclavage "Remettre" l'esclavage... ceci est de l'hypocrisie! Bien qu'officiellement aboli il existait toujours dans les comptoires et colonies françaises.
Les colonies en dépendaient hélas trop pour leur économie et pour être compétitifs avec les américains et les britanniques.
Il faut aussi préciser que la France n'a abolit l'esclavage qu'en 1848.

Posté le

android

(3)

Répondre

La defaite de Waterloo serait essentiellement liée à la bataille de Fleurus (ou Ligny) qui eut lieu 2 jours avant.
C'est là que les prussiens furent battus et, battant en retraite, ne furent pas poursuivis par les Français. Le lendemain ils se joignent aux Britanniques ....
Le but de l'affrontement était de se battre contre un ennemi à la fois. Napoléon avait alors sa chance.
A noter que dans la bataille les troupes les plus redoutables furent les Hanouvriens et les Hollandais. Les Britanniques, du fait de leurs nombres et de leurs forces (artillerie etc.) Eurent un role bien moins important que ce qui est narré dans les livres d'Histoires qui, il est vrai, sont écrits par les vainqueurs.
Il y a pas mal de témoignages de cela dans des biographies écrites par des anciens officiers de l'Empire.

Posté le

android

(4)

Répondre

Il existe une autre bataille quelque peu oubliée : Auerstaedt. Davout à la tête du 3e corps d'armée (20k-25k hommes) battit le gros de l'armée prussienne (60k-70k hommes) commandée par Brunswick, armée comprenant la garde prussienne. Malheureusement, cette bataille s'étant déroulée en même temps que Iéna, Davout ne pouvait pas voler la célébrité à l'empereur, même si cela aurait été amplement mérité.

Posté le

android

(4)

Répondre

a écrit : Sacré petit bonhomme ce Napoléon quand même !
Je suis admiratif devant ce personnage, et je comprends que certains le haïssent autant du coup.
Admiratif d'un homme qui rétablie l'esclavage ... ( après sur le meneur d'hommes lors des combat il n'y a rien a redire )

a écrit : La defaite de Waterloo serait essentiellement liée à la bataille de Fleurus (ou Ligny) qui eut lieu 2 jours avant.
C'est là que les prussiens furent battus et, battant en retraite, ne furent pas poursuivis par les Français. Le lendemain ils se joignent aux Britanniques ....
Le but de l'affronteme
nt était de se battre contre un ennemi à la fois. Napoléon avait alors sa chance.
A noter que dans la bataille les troupes les plus redoutables furent les Hanouvriens et les Hollandais. Les Britanniques, du fait de leurs nombres et de leurs forces (artillerie etc.) Eurent un role bien moins important que ce qui est narré dans les livres d'Histoires qui, il est vrai, sont écrits par les vainqueurs.
Il y a pas mal de témoignages de cela dans des biographies écrites par des anciens officiers de l'Empire.
Afficher tout
C'est le Bir Hakeim britannique. A noter que les Hanovriens, rassemblés dans la King's german legion, étaient méprisés des officiers britanniques. En effet, les Hanovriens tout comme les Prussiens prenaient la guerre très au sérieux et s'entraînaient afin d'avoir un excellent niveau. Les gentlemen britanniques considéraient que la guerre était une affaire de bas étage, de rustre. Heureusement pour eux que tous ne pensaient pas ainsi.

Posté le

android

(2)

Répondre

En France c'est un "Héros" alors qu'en Angleterre il est détesté ^^

tolstoï en parle d ailleurs dans son livre "guerre et paix " ou la retraite de Mack est racontée