La sixième extinction de masse est en cours

Proposé par
le
dans

Nous vivons actuellement la sixième extinction de masse. La vitesse actuelle d'extinction serait même 10 à 100 fois plus grande que pendant toutes les extinctions massives de l'Histoire. Le responsable semble être l'Homme et il pourrait à terme faire partie des espèces qui disparaîtront.

L'ONU met en avant 5 causes majeures : modification des habitats des espèces, surexploitation, pollution, introduction d'espèces exotiques envahissantes et changements climatiques.


Tous les commentaires (93)

a écrit : Ce qui me fait halluciner en lisant les commentaires c'est qu'il y'a encore des gens pour croire que l'homme n'est pas totalement responsable de cela L'homme n est pas totalement responsable. Il a raison. L'homme crée, invente, répare...etc pour son confort et sa survie. C'est sa manière d'évoluer.
Même s'il est vrai que c'est devenu un "surconfort", toi et moi sommes bien heureux d'avoir une lampe pour nous éclairer la nuit, un bus ou une voiture pour nous amener plus rapidement au travail sans avoir à marcher, de l eau chaude pour un bon bain chaud et plein d autres. Si tu penses que L'homme en est totalement responsable, libre à toi de penser ainsi mais dès demain n'allume plus ta lumière, si tu travailles ( ou en cours ) va à pied, n'utilise plus l eau chaude et cesse tout le confort dont tu profite tous les jours !

Posté le

android

(10)

Répondre

a écrit : Nos mesurettes sont sans effet. Pendant que l'on fait tout notre possible ici, la Chine fait construire presque gratuitement plus de 100 centrales à charbon en Afrique, pour lui vendre ensuite son charbon (dont elle ne veut plus, la Chine passant au renouvelable à grande échelle). Les industriels démolissent à une cadence effrénée tous les efforts fournis par les citoyens, polluant à tout-va sans le moindre scrupule, sans aucun contrôle, se jouant de toutes les lois et règlements. Dès que des citoyens essaient de leur barrer la route, on leur envoie les CRS pour les gazer, les matraquer, ou l'armée pour leur tirer dessus.

Les groupes industriels et financiers ont pris le contrôle des états, et disposent donc de toute la force publique pour imposer leur volonté. Ces industriels sont unis tandis que les citoyens sont désunis, ou résignés, ou ne se sentent aucunement concernés (merci les médias).

L'inertie de nos sociétés sera donc ce qui les perdra. Le climat change beaucoup plus vite que nos sociétés ne le peuvent. Aucun mouvement mondial ne pourra émerger pour contrer ce qui est devenu inévitable.

La seule chose que nous pouvons faire individuellement est de cesser de faire des enfants, afin qu'ils n'aient pas à assister à ce désastre. Moins il y aura de témoins, moins ce sera difficile. Les enfants qui naissent aujourd'hui assisteront à la fin de l'humanité, bien avant 2100. L'équateur terrestre va devenir invivable dès la fonte du permafrost amorcée, et ses rejets ultra-massifs de méthane. La déglaciation des pôles ne fera qu'empirer l'exode de ces régions. Puis la zone d'invivabilité s'étendra.

Les grandes régions céréalières, actuellement au sommet de leurs rendements, les verront peu à peu diminuer sous les coups de chaleur successifs. La famine se généralisera. En comparaison, la hausse du niveau des mers sera un problème dérisoire.

Nous savons désormais pourquoi le ciel est vide de civilisations extraterrestres. Les espèces évoluées consomment leur monde d'origine trop rapidement pour perdurer. Elles ne se rendent compte que bien trop tard du prix à payer pour les bénéfices incroyables de l'industrialisation. Comment aurions-nous pu le savoir ?
Afficher tout
Notre histoire n est pas celle des potentiels autres espèces vivant dans cette galaxie ( pour voir petit )
Tu ne peut pas la généraliser et en conclure qu il n y a pas d autre formes de vie intelligentes car elles se sont éteind a cause de la surexploitation de leurs planète mer dans ce vaste univers.
Nous contruisont notre propre tombe et commencons deja a nous enterer vivant et ce indépendament des prisent de conciences. La seule et unique oportuniter de survie est la complete cooperation de l espece humaine au niveau mondiale et ce très rapidement. Sans ce bond en avant. Nous sommes malheureusement condamner....

Posté le

android

(6)

Répondre

Personnelement, l outil qui est entrain de causer notre perte est, je pense, l'argent. Cet outil qui, au fond n est pas réelement nécéssaire et qui plus est, est entrain de déshumaniser, directement et indirectement la consciences des gens.
Cet outil cause bien plus de maux que n en résould que l on se le disent.
Notre connaissances de la Terre et notre technologie nous permet theoriquement de vaincres tous ces problèmes qui s opposent a nous.

Pour moi il y a bien LA solution.
Elle est déja connue dans beaucoup de conscience.

Faire évoluer notre modèle économique obsolète et destructeur vers une economie basée sur les ressource. Elle représente la meilleur alternative à ce jour. (Je vous invite a la découvrir)
Le prérequis le plus dificile à cette évolution est la coopération de toute l Espèce Humaine !.
Le second est d admettre que les ressources, TOUTES les ressources soient considérées comme un patrimoine commun a toute l humanité par le biais d une charte inviolable.
Si nous arriverions à arriver à ça nous serions sur de meilleurs bases pour ne serrais-ce qu'immaginer de changer de cap.

Vous allez me dire que cest de la pure utopie?? Et bien trouvez moi ďautre solution, je suis prenneur.
Une petite poigner d homme ne peut décider du futur de la planète, c est innadmissible. Je préfère croire en une utopie que de désesperer!

Posté le

android

(6)

Répondre

a écrit : L'homme n est pas totalement responsable. Il a raison. L'homme crée, invente, répare...etc pour son confort et sa survie. C'est sa manière d'évoluer.
Même s'il est vrai que c'est devenu un "surconfort", toi et moi sommes bien heureux d'avoir une lampe pour nous éclaire
r la nuit, un bus ou une voiture pour nous amener plus rapidement au travail sans avoir à marcher, de l eau chaude pour un bon bain chaud et plein d autres. Si tu penses que L'homme en est totalement responsable, libre à toi de penser ainsi mais dès demain n'allume plus ta lumière, si tu travailles ( ou en cours ) va à pied, n'utilise plus l eau chaude et cesse tout le confort dont tu profite tous les jours ! Afficher tout
Ta réponse n a aucun rapport avec mon commentaire , nous parlons ici de la perte de + de 50 % des animaux et du réchauffement climatique je dis que tout ceci est à 100 % liés aux activités humaines !
Certaines personnes disent que c'est EN partie liée aux hommes Et laisser un doute sur la responsabilité de l'homme ce qui me fait halluciné et je m'inclus dedans (bien que tu ne saches pas comment je fonctionne)

Oui oui..... Mais est ce que toutes les personnes qui ont commentés que l'être humain était navrant etc (je suis totalement d'accord avec eux) eux-mêmes contribuent un minimum aux changements requis pr ralentir tout ça ? (Ou tenter de ralentir ?) Éviter les produits contenant de l'huile de palme, simple exemple ? Être écologique ? Boycotter ce qu'il faut boycotter ? Ne pas monter sur le dos d'un éléphant lors de leur dernier séjour en Thaïlande, ne pas nager avec des dauphins ou poser avec des tigres drogués et autres animaux mutilés pr décourager ces modes stupides ? J'espère que oui. C'est le moins que l'on puisse faire, nous les privilégiés.

Posté le

android

(5)

Répondre

si ca peut remettre les choses a leurs places...de toute facon on ne sera plus là pour le voir.

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Donc puisque on est tous voués a mourir un jour un meutre n'est qu'une accélération du cycle naturel de la vie... ai-je bien compris ton raisonnement ? Mais oui, c'est exactement ça - quel esprit d'analyse!
D'ailleurs, tu peux supprimer la négation dans ta phrase: un meurtre EST un raccourcissement d'un cycle naturel.

Ce qui ne le rend pas moins illégal et immoral, au cas mes propos me donneraient l'aspect d'un dangereux psychopathe...

Ça me fait mal de le dire, mais nous n'observerons des améliorations de comportement que quand l'écologie deviendra rentable financièrement. Les grands financier et autre lobby du pétrole seront les 1er à pousser la population à changer le jour où ça rapportera plus. Quand les énergies vertes coûteront moins à produire que les hydrocarbure, on verra apparaître des sous groupes genre "Green-Total" ou "Electro-Bio" etc etc. À partir de la, plus besoins d'aller "pacifier" les pays possédant les réserves de pétrole, on préférera les pays ensoleillé ( qui sont pratiquement les même), fini les marée noire, et les nuages de pollution invraisemblable sur Séoule.
Ce principe peut s'appliquer à tout se qui touche notre vie de tout les jours.
C'est moche, mais comme l'argent et le (seul) moteur de l'homme, tant qu'être écolo n'est pas rentable, changer les façons de faire ne se fera qu'à (toute) petite échelle.

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : Alors continuons à polluer et détruire comme nous le faisons ! De toute façon de nouvelles espèces vont apparaître...
Je trouve ces propos égoïstes et absurdes, en se disant qu'au pire c'est pas grave, y'a un lot de consolation derrière. Le jour où tout ça touchera directement l'espèce humain
e (si ce n'est pas déjà le cas avec les catastrophes naturelles), là comme par hasard les choses bougeront. Afficher tout
La mentalité est bonne ! Meme si tous les peuples pensais comme ça les industries et l'appat du gain sera toujours prédominant a notre epoque

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Nos mesurettes sont sans effet. Pendant que l'on fait tout notre possible ici, la Chine fait construire presque gratuitement plus de 100 centrales à charbon en Afrique, pour lui vendre ensuite son charbon (dont elle ne veut plus, la Chine passant au renouvelable à grande échelle). Les industriels démolissent à une cadence effrénée tous les efforts fournis par les citoyens, polluant à tout-va sans le moindre scrupule, sans aucun contrôle, se jouant de toutes les lois et règlements. Dès que des citoyens essaient de leur barrer la route, on leur envoie les CRS pour les gazer, les matraquer, ou l'armée pour leur tirer dessus.

Les groupes industriels et financiers ont pris le contrôle des états, et disposent donc de toute la force publique pour imposer leur volonté. Ces industriels sont unis tandis que les citoyens sont désunis, ou résignés, ou ne se sentent aucunement concernés (merci les médias).

L'inertie de nos sociétés sera donc ce qui les perdra. Le climat change beaucoup plus vite que nos sociétés ne le peuvent. Aucun mouvement mondial ne pourra émerger pour contrer ce qui est devenu inévitable.

La seule chose que nous pouvons faire individuellement est de cesser de faire des enfants, afin qu'ils n'aient pas à assister à ce désastre. Moins il y aura de témoins, moins ce sera difficile. Les enfants qui naissent aujourd'hui assisteront à la fin de l'humanité, bien avant 2100. L'équateur terrestre va devenir invivable dès la fonte du permafrost amorcée, et ses rejets ultra-massifs de méthane. La déglaciation des pôles ne fera qu'empirer l'exode de ces régions. Puis la zone d'invivabilité s'étendra.

Les grandes régions céréalières, actuellement au sommet de leurs rendements, les verront peu à peu diminuer sous les coups de chaleur successifs. La famine se généralisera. En comparaison, la hausse du niveau des mers sera un problème dérisoire.

Nous savons désormais pourquoi le ciel est vide de civilisations extraterrestres. Les espèces évoluées consomment leur monde d'origine trop rapidement pour perdurer. Elles ne se rendent compte que bien trop tard du prix à payer pour les bénéfices incroyables de l'industrialisation. Comment aurions-nous pu le savoir ?
Afficher tout
Il ya une hypothèse qui dit qu'on vie dans une simulation crée par une autre civilisation confrontée à un problème dont ils ne savent pas comment s'en sortir afin d'y prédire une solution

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je trouve aussi un peu rapide de dire que l'homme est LE responsable; qu'il y contribue largement, soit. Mais Mère Nature a procédé à des purges sévères bien avant son apparition.
À l'échelle géologique, la Terre est très variable, et tout ce qui vit (à part peut-être la plupart des insectes et bac
téries) est menacé.
Consolation: de nouvelles espèces apparaissent sans cesse.
Afficher tout
L'homme est entièrement responsable de ce qu'il se passe, déforestation, pollution, appauvrissement des terres, et surtout, massacre des milliards d'animaux inconsciemment.
Même si les mentalités changent je pense que c'est trop tard

a écrit : Alors continuons à polluer et détruire comme nous le faisons ! De toute façon de nouvelles espèces vont apparaître...
Je trouve ces propos égoïstes et absurdes, en se disant qu'au pire c'est pas grave, y'a un lot de consolation derrière. Le jour où tout ça touchera directement l'espèce humain
e (si ce n'est pas déjà le cas avec les catastrophes naturelles), là comme par hasard les choses bougeront. Afficher tout
A mon avis le jour où ça touchera l'homme il sera trop tard pour y remédier et faudra trouver d'autres solutions.

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Mais oui, c'est exactement ça - quel esprit d'analyse!
D'ailleurs, tu peux supprimer la négation dans ta phrase: un meurtre EST un raccourcissement d'un cycle naturel.

Ce qui ne le rend pas moins illégal et immoral, au cas mes propos me donneraient l'aspect d'un dangereux psychopathe...
Non je sais juste lire aucune analyse a faire pour en conclure ça

a écrit : Le responsable "semble" être l'Homme. Je pense qu'il n'y a aucun débat sur la cause de cette extinction Disons que ce n'est pas encore prouvé a 100%

Attention, je ne suis pas climato-sceptique, je veux juste dire que la responsabilité de l'homme dans la sixième extinction n'est pas encore quantifiable avec précision, et que la nature y joue un rôle mineur, par exemple, les volcans ne font qu'aggraver nos conneries quoi.
Saleté de volcans! ^^

a écrit : Alors continuons à polluer et détruire comme nous le faisons ! De toute façon de nouvelles espèces vont apparaître...
Je trouve ces propos égoïstes et absurdes, en se disant qu'au pire c'est pas grave, y'a un lot de consolation derrière. Le jour où tout ça touchera directement l'espèce humain
e (si ce n'est pas déjà le cas avec les catastrophes naturelles), là comme par hasard les choses bougeront. Afficher tout
Elles bougent.
Si ca peut te remonter le moral, les USA, malgré la présidence qui veut réouvrir les mines de charbon et creuser des puis de pétrole non conventionnel (gaz de schiste), une trentaine d'états avaient décidé de respecter les termes du protocole de Kyoto (dont la Californie, état le plus pollueur des USA qui a massivement investi dans le renouvelable en 20 ans) à la barbe du gouvernement central, et aujourd'hui c'est pareil, la grande majorité des états US respectent les accords de Paris alors qu'ils n'y sont pas obligés par la maison blanche.
C'est un peu comme si un département français décidait, à la barbe de l'Elysée, d'interdire le charbon et le diesel, ils n'y est pas obligé, mais il en a le droit et le gouvernement n'a pas son mot à dire, vu qu'il n'enfreint aucune loi.
La Chine pollue de plus en plus, mais investit comme personne dans le renouvelable mais dur de leur en vouloir, les deux tiers de leurs habitants vivent encore comme à la fin du 19ème siècle et ont le droit aussi au confort moderne.

Les gens réagissent, et font des efforts, il n'y a que des gouvernements qui ne veulent rien changer. Après tout, le recyclage des déchets n'est pas obligatoire, et pourtant tout le monde s'y met même dans les pays les plus pauvres, ca donne bonne conscience, et mine de rien, ça marche.

Après, a savoir si ca suffira a sauver la civilisation, l'avenir nous le dira. Ch'uis pessimiste, m'enfin, on fait ce qu'on peux à notre échelle quoi.

a écrit : Nos mesurettes sont sans effet. Pendant que l'on fait tout notre possible ici, la Chine fait construire presque gratuitement plus de 100 centrales à charbon en Afrique, pour lui vendre ensuite son charbon (dont elle ne veut plus, la Chine passant au renouvelable à grande échelle). Les industriels démolissent à une cadence effrénée tous les efforts fournis par les citoyens, polluant à tout-va sans le moindre scrupule, sans aucun contrôle, se jouant de toutes les lois et règlements. Dès que des citoyens essaient de leur barrer la route, on leur envoie les CRS pour les gazer, les matraquer, ou l'armée pour leur tirer dessus.

Les groupes industriels et financiers ont pris le contrôle des états, et disposent donc de toute la force publique pour imposer leur volonté. Ces industriels sont unis tandis que les citoyens sont désunis, ou résignés, ou ne se sentent aucunement concernés (merci les médias).

L'inertie de nos sociétés sera donc ce qui les perdra. Le climat change beaucoup plus vite que nos sociétés ne le peuvent. Aucun mouvement mondial ne pourra émerger pour contrer ce qui est devenu inévitable.

La seule chose que nous pouvons faire individuellement est de cesser de faire des enfants, afin qu'ils n'aient pas à assister à ce désastre. Moins il y aura de témoins, moins ce sera difficile. Les enfants qui naissent aujourd'hui assisteront à la fin de l'humanité, bien avant 2100. L'équateur terrestre va devenir invivable dès la fonte du permafrost amorcée, et ses rejets ultra-massifs de méthane. La déglaciation des pôles ne fera qu'empirer l'exode de ces régions. Puis la zone d'invivabilité s'étendra.

Les grandes régions céréalières, actuellement au sommet de leurs rendements, les verront peu à peu diminuer sous les coups de chaleur successifs. La famine se généralisera. En comparaison, la hausse du niveau des mers sera un problème dérisoire.

Nous savons désormais pourquoi le ciel est vide de civilisations extraterrestres. Les espèces évoluées consomment leur monde d'origine trop rapidement pour perdurer. Elles ne se rendent compte que bien trop tard du prix à payer pour les bénéfices incroyables de l'industrialisation. Comment aurions-nous pu le savoir ?
Afficher tout
T'inquiète pas pour l'humanité va. Si on a survécu à deux ères glaciaires, à une guerre mondiale totale et à 80 000 missiles nucléaires prêts à partir en appuyant sur un bouton, on survivra à la destruction de notre monde.
Le truc, c'est que notre civilisation, elle, risque de ne pas y survivre, et là c'est autre chose. La bagnole, internet et l'eau courante, faudra oublier. Mais l'humain, c'est un coriace, ça bouffe n'importequoi quand ça a faim;) (j'en sais quelquechose)

Le fait est que je suis d'accord avec ton commentaire, mais civilisation et humanité, ce n'est pas la même chose c tout ;)

a écrit : Merci ! Étant étudiant en science de la terre et de l'environnement, ca me choque de voir des personnes assez stupides ou peu informés (ou les 2) qui pensent que cette extinction n'a pas pour origine l'Homme. Ben on en est pas a l'origine dsl, c la faute a mere nature.
On a pas signé pour apparaître sur terre avec la conscience des Asgards où d'une intelligence artificielle. La connerie est une notion relative. Regarde les chats, tu leur file à boire et a bouffer, ils sont contents, comme nous, ils font que dormir et chier. ils vont pas se casser le cul à chasser des souris et à enterrer leur merde pour faire de l'engrais hein ;)

Après c'est pas une raison pour tout casser exprès c'est sur! ^^

a écrit : Les pays industrialisés vont sans doute s'effondrer dans une échelle de 20 à 50 ans, en cause: l'effondrement des écosystème auxquels l'Homme est naturellement lié, aussi à cause de l'économie qui commence à suffoquer, et à cela surtout vient s'ajouter la fin du pétrole que rien ne pourra remplacer et qu'on ne pourra bientôt plus aller chercher. Voilà le tableau des réjouissances. Alors si les humains se prennent une grosse claque, ça limitera peut-être les dégâts sur la nature. Désolé pour cet instant cynique ^^ Afficher tout C'est pas cynique, c'est ce qui va se passer en ce siècle.

Suffit de regarder quand les routiers bloquaient les routes pendant les manifs il y a 20 ans a quelle vitesse les rayons des supermarchés se vidaient pour comprendre qu'on est sur la corde raide. Et si on ajoute à ça les réfugiés climatiques et de guerre qui n'auront pas d'autre endroit où aller que dans les pays riches s'ils veulent espérer survivre, ca va barder sec, c'est indiscutable, mais quand...

Bon ça commence à faire long tout çà !! Aller appuyé sur le bouton du boom et hasta la vista !!

Posté le

android

(2)

Répondre