A Kennesaw, il est obligatoire d'avoir une arme à feu

Proposé par
le
dans

La ville de Kennesaw aux Etats-Unis a instauré en 1982 une législation peu commune : tous les habitants sont obligés de posséder une arme à feu. Sont exemptés de cette obligation uniquement les objecteurs de conscience, les personnes atteintes de troubles mentaux et les personnes sans moyens. La mesure fut prise en réaction à celle de villes les interdisant.


Tous les commentaires (60)

Asterix: « ils sont fous ces americains»

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : D'après la seconde source, le taux de criminalité a diminué de 89 % dans cette ville après l'instauration de cette loi, contre une baisse de 10 % au niveau de l'État.
D'ailleurs, il n'existe pas de peine prévue pour les habitants de la ville qui ne veulent pas posséder d’arme.
Depui
s 1982, la population de la ville est passée de 5 000 habitants à près de 35 000 aujourd’hui. Est-ce que cette loi y est pour quelque chose ? Peut-être bien. Afficher tout
Sur 5000 hab. en 82 mieux vaut parler en nombre de crimes qu 'en pourcents.

a écrit : Si je comprends bien il suffit de dire que c'est contre sa religion et on est exempté ? Je pense que les objecteurs de conscience, même si leur cas a été prévu dans la loi, auraient plutôt intérêt à déménager loin de cette ville car l'ambiance qui y règne ne doit pas vraiment leur convenir...

a écrit : « Après l'application de la loi le taux de criminalité a diminué de 89 % contre une baisse de 10 % au niveau de l'État. »

« Kennesaw’s crime rate did not change as a result of the 1982 gun ordinance. »

Ou quand fr.m.wikipedia.org/ et en.m.wikipedia.org/ se disent merd
e...

Bref, en lisant le wiki anglophone, on devine effectivement que cette loi n'a pas engendré de changements profonds, ce qui semble logique pour cette ville de Georgie forcément républicaine et pro-NRA.
De fait, le taux de criminalité semble avoir toujours été bas (jusqu'à 60% de moins que la moyenne de l'Etat en 2001), avec néanmoins une hausse depuis le début du siècle attribuée à une augmentation de la population plus forte qu'ailleurs.

EDIT: D'ailleurs, la source wiki francophone reprend la deuxième source, contrairement au wiki anglophone qui a puisé dans un bien plus large éventail.
Afficher tout
Je crois surtout que c'est le tapage qui a été fait autour de cette loi et l'état d'esprit de la population en général qui a fait baisser la criminalité. Les voleurs et autres criminels préférant aller faire leurs méfaits un peu plus loin. Mais ça ne veut pas dire que armer chaque citoyen est la solution pour réduire les crimes car si toutes les villes avaient le même genre de loi, on reviendrait à l'ancienne situation avec la même moyenne de crimes partout. De plus l'effet psychologique a dû s'estomper avec le temps, c'est surtout au début que c'était dans toutes les conversations et que ça a pu éloigner les crimes.

a écrit : Sauf que le nombre de cas où le citoyen lambda a neutralisé l'auteur d'un massacre est plus que faible.
Pour ce qui est du désarmement des citoyen, l'Australie est un bon exemple.
Non seulement le nombre de cas où une arme a servi à protéger est faible mais le nombre de cas où une arme a tué par accident est bien supérieur : un enfant qui trouve l'arme et joue avec et se tue ou tue un membre de la famille, le propriétaire qui appuie sur la détente et voulant seulement menacer ou impressionner quelqu'un ou même simplement en manipulant l'arme, le propriétaire qui se suicide dans un moment de déprime passager, etc.

a écrit : Je ne pense pas qu'ils ne voient pas le lien entre arme à feu et fusillades, c'est plus qu'ils ne pensent pas que bannir des armes (au delà du coté historique, culturel et libertaire que représentent les armes aux US) va régler le problème, car les armes sont tellement rependus que de toute façon, si tu veux faire un massacre, tu pourra te procurer une arme. Et puisque le risque de fusillade est grand, certains se promènent avec des armes pour se défendre. C'est un cercle vicieux ou puisque tout le monde a des armes, il faut des armes pour se défendre, et il y a encore plus d'arme, et ils ont peur que bannir les armes ne va pas supprimer les mass shooting, mais au contraire les rendre plus violent car le citoyen lambda ne pourra pas neutraliser l'auteur du massacre. Afficher tout il faut quand même faire une dinstinction entre la possibilité d avoir une arme de guerre de type kalach chez soit, un système qui permet de tirer des rafales en non stop,... et une arme de poing, pour se protéger. ok, en cas de mass shooting , ça ne fait pas le poids mais si tu dois tirer sur un seul mec et que tu vises bien... enfin bref, un arsenal de guerre chez toi en toute l'égalité, ce n est pas vraiment normal

a écrit : il faut quand même faire une dinstinction entre la possibilité d avoir une arme de guerre de type kalach chez soit, un système qui permet de tirer des rafales en non stop,... et une arme de poing, pour se protéger. ok, en cas de mass shooting , ça ne fait pas le poids mais si tu dois tirer sur un seul mec et que tu vises bien... enfin bref, un arsenal de guerre chez toi en toute l'égalité, ce n est pas vraiment normal Afficher tout Les armes automatiques sont illégales aux USA. Il faut une dérogation très difficile à obtenir pour pouvoir en posséder ou même tirer avec

a écrit : Sauf que le nombre de cas où le citoyen lambda a neutralisé l'auteur d'un massacre est plus que faible.
Pour ce qui est du désarmement des citoyen, l'Australie est un bon exemple.
Non il n est pas faible. C est juste que la plupart des mass shooting ont lieu dans des gun free zone, là où les armes sont interdites. Les mecs sont pas cons, ils vont attaquer là où personne ne peut repliquer. Dans les lieux où les armes sont autorisees, souvent la personne est neutralisée avant qu il y ait plus de 4 victimes morts, ce qui fait que ce n est pas considéré comme un mass shooting. Et les cas ou les mass shootings sont terminés grace a un citoyen sont peu médiatisés par chez nous, car ce n est pas "bien pensant" . Le tueur de l église de la semaine dernière a fuit car il se faisait tirer dessus par un citoyen armé.
Et quand ce sont des policiers qui arrêtent la personne, les policiers ne sont ils pas des citoyens armés?

a écrit : Je ne pense pas qu'ils ne voient pas le lien entre arme à feu et fusillades, c'est plus qu'ils ne pensent pas que bannir des armes (au delà du coté historique, culturel et libertaire que représentent les armes aux US) va régler le problème, car les armes sont tellement rependus que de toute façon, si tu veux faire un massacre, tu pourra te procurer une arme. Et puisque le risque de fusillade est grand, certains se promènent avec des armes pour se défendre. C'est un cercle vicieux ou puisque tout le monde a des armes, il faut des armes pour se défendre, et il y a encore plus d'arme, et ils ont peur que bannir les armes ne va pas supprimer les mass shooting, mais au contraire les rendre plus violent car le citoyen lambda ne pourra pas neutraliser l'auteur du massacre. Afficher tout Le truc c'est que j'ai pas souvenir d'avoir vu beaucoup de meurtriers ou de criminels arrêtés par des citoyens lambda grâce à leurs armes.. je ne sais plus si c'est 30 000 ou bien 300 000 personnes qui meurent chaque année dû aux armes à feu.

a écrit : Tu connais des villes "gun-free" qui interdisent les armes aux officiers de police? Les exceptions ne sont pas conçues pour contenter la masse mais uniquement pour des raisons pragmatiques.

À Kennesaw, on considère que les armes doivent être démocratisées.
La loi n'aurait aucun sens
en dehors du contexte puisque son but avoué est de réagir de manière opposée à des décisions ayant été prises dans d'autres villes. Qu'elle soit non contraignante: sans blague...

Dans les villes "gun-free" (comme tu les appelles), les armes sont considérées comme des outils à usage strictement professionnel.
La loi est ici forcément contraignante vu que son but est que les citoyens puissent se sentir à l'abri de la menace que représente pour eux les armes. Parler de tolérance ici est juste hors-sujet vu que cette loi n'est pas discriminatoire.

Considérer que deux lois opposées devraient être parfaitement symétriques est un non-sens.
En suivant cette logique, on aurait un texte du type:

« La détention d'armes est strictement interdite aux citoyens de la ville à l'exception des manifestants pro-NRA, ses forces de l'ordre, des personnes saintes ainsi que de ceux qui ont les moyens de s'en acheter. »
T'as remarqué? Cette pseudo-loi ressemble beaucoup à celle de Kennesaw en fait...
Afficher tout
je parle de tolerance envers des opinions differente. si j'interdis au gens de porter un tshirt rouge, c'est de l'intolerence. ici, ils ont creer une lois pour imposer les armes, mais permettent a ceux qui ne sont pas d'accord de ne pas la suivre. un objecteur de conscience n'as pas d'arme par opinion, un officier de police en a une par necessite professionnelle.

a écrit : Y a un âge minimum ou lors de la naissance d'un bébé on lui donne directement une arme à feu ?

Édit : la législation est très vague, il n'y a par exemple par de contravention pour les personnes ne possédant pas d'armes. Le but de cette mois est protestataire (comme le dit l'anecdote) ma
is les sources précisent que la criminalité à baisser de 89% suite à la promulgation de cette loi

Concernant l'âge minimum je n'ai rien trouvé mais un pere a déjà une carabine pour son bébé de 10 semaines !
Afficher tout
aux usa, on ne peut acheter une arme soit meme qu'a partir de 16 ans, et uniquement une carabine en 22. il faut attendre 21 ans pour le reste.
il n'y a aucun probleme avec des enfant faisant du tir aportif sous la supervision de leurs parents. ca pose un probleme les gosses qui font du tir a l'arc?

a écrit : Le truc c'est que j'ai pas souvenir d'avoir vu beaucoup de meurtriers ou de criminels arrêtés par des citoyens lambda grâce à leurs armes.. je ne sais plus si c'est 30 000 ou bien 300 000 personnes qui meurent chaque année dû aux armes à feu. Aux USA ? 300000 par an ? LOL !!!!! Non on est plutôt autour des 11000 par an (contrairement par exemple aux morts sur la route où c'est un peu plus de 30000)

P.S. Je ne donne pas mon opinion sur le sujet, c'est juste que vos chiffres m'ont fait marrer !

a écrit : Ça fait un peu flipper cet esprit de contradiction ... J'ai passé quelques mois à la Nouvelle-Orléans et je me souviens que dans certains restaurants on avait droit à 20% de remise sur présentation d'une arme. Je me rappelle être allées à des concerts, des festivals où les gens tirent en l'air en guise d'applaudissement. Le 2ème jour de mon arrivée, mon patron m'a téléphoné pour me dire de rester chez moi car une fusillade avait lieu juste devant le musée où je travallais. Gros choc culturel, malheureusement les américains les plus bornés ne veulent - pour l'instant ? pas voir le lien entre arme à feu et taux d'homicide/mass shooting. Afficher tout Non parce que c'est tellement vieux ! Le deuxième "ammendment", c'est comme si ont enlevait le vin au français...

a écrit : Le truc c'est que j'ai pas souvenir d'avoir vu beaucoup de meurtriers ou de criminels arrêtés par des citoyens lambda grâce à leurs armes.. je ne sais plus si c'est 30 000 ou bien 300 000 personnes qui meurent chaque année dû aux armes à feu. La dernière fusillade, dans l'église au Texas, a été arrêtée par un citoyen armé

a écrit : D'après la seconde source, le taux de criminalité a diminué de 89 % dans cette ville après l'instauration de cette loi, contre une baisse de 10 % au niveau de l'État.
D'ailleurs, il n'existe pas de peine prévue pour les habitants de la ville qui ne veulent pas posséder d’arme.
Depui
s 1982, la population de la ville est passée de 5 000 habitants à près de 35 000 aujourd’hui. Est-ce que cette loi y est pour quelque chose ? Peut-être bien. Afficher tout
Il ne faut pas confondre corrélation et causalité : en effet, peut-être que des aménagements ont été faits dans la ville de manière à réduire les inégalités sociales ?

a écrit : La dernière fusillade, dans l'église au Texas, a été arrêtée par un citoyen armé Oui et on en revient toujours au même problème: le type en question a eu le temps de tuer 26 personnes avant ça.
L'aurait-il pu avec une arme blanche ou une simple arme de poing?...
L'oeuf ou la poule, en somme...

Je crois que vais aller vivre dans cette ville!

a écrit : Oui et on en revient toujours au même problème: le type en question a eu le temps de tuer 26 personnes avant ça.
L'aurait-il pu avec une arme blanche ou une simple arme de poing?...
L'oeuf ou la poule, en somme...
Et il en aurait tué combien si un type était pas venu lui tirer dessus?
Si assez de personnes responsables (la responsabilité est le plus important) sont armés en toutes circonstances, les fusillades seraient arrêtées plus tôt. Mais les US gèrent très bizarrement le port d'arme.

Mais la législation sur les armes aux US n'est pas le problème, c'est leur paranoïa qui en découle qui est le problème

a écrit : Et il en aurait tué combien si un type était pas venu lui tirer dessus?
Si assez de personnes responsables (la responsabilité est le plus important) sont armés en toutes circonstances, les fusillades seraient arrêtées plus tôt. Mais les US gèrent très bizarrement le port d'arme.

Mais la légi
slation sur les armes aux US n'est pas le problème, c'est leur paranoïa qui en découle qui est le problème Afficher tout
Et s'il n'avait pas eu d'armes dès le début ?

C'est ça le problème des pro-armes, c'est que vous considérez le fait "si la personne en face à une arme ?" au lieu de penser "et si personne n'a d'armes ?"
La responsabilité c'est bien beau, sauf que non seulement ça reste assez rare, mais ça n'empêche pas les accidents (d'une part) et ça n'assure pas la possibilité d'agir (d'autres part).

J'ai déjà eu des mecs qui m'ont sorti "ouais mais si tu te fais braqué et que t'as un flingue bah tu peux te défendre".... Sauf si tu te fais abattre en premier auquel cas ton arme ne te sert à rien non plus...

Dire qu'il faut plus de gens responsables avec des armes pour arrêter les tireurs fous, c'est simplement mettre de côté le fait que ces dits-tireurs vont simplement MIEUX s'armer pour justement ne pas être arrêté par les personnes lambda.

a écrit : Je ne pense pas qu'ils ne voient pas le lien entre arme à feu et fusillades, c'est plus qu'ils ne pensent pas que bannir des armes (au delà du coté historique, culturel et libertaire que représentent les armes aux US) va régler le problème, car les armes sont tellement rependus que de toute façon, si tu veux faire un massacre, tu pourra te procurer une arme. Et puisque le risque de fusillade est grand, certains se promènent avec des armes pour se défendre. C'est un cercle vicieux ou puisque tout le monde a des armes, il faut des armes pour se défendre, et il y a encore plus d'arme, et ils ont peur que bannir les armes ne va pas supprimer les mass shooting, mais au contraire les rendre plus violent car le citoyen lambda ne pourra pas neutraliser l'auteur du massacre. Afficher tout Ce cercle vicieux me fait penser à la chanson des cactus de Jacques Dutronc ^^