Les hommes préhistoriques étaient des charognards

Proposé par
le
dans

On présente presque toujours les hommes préhistoriques comme des chasseurs-cueilleurs. Mais, avant d'être de grands prédateurs, les premiers hommes ont aussi été des charognards. L'opportunisme se mêlait alors au charognage actif (dispute des proies aux autres prédateurs).


Tous les commentaires (117)

a écrit : À mon humble avis, ils mangeaient surtout ce qui était à leur disposition au gré de leurs déplacements et de leurs environnements. Ceux qui avaient un environnement luxuriant avec des végétaux en abondance mangeaient probablement plus "d'herbes" que ceux qui avaient un environnement plus sec, l'avantage avec notre régime, c'est que nous sommes omnivores !
Par contre, j'ai beau regarder les restes de dentitions de nos ancêtres habilis et autres, je ne vois pas spécialement une dentition de carnivore... Bien que plus grande, la dentition me semble assez similaire à la nôtre.
Afficher tout
Avant de reprendre un post, il serait bon de voir à quoi il correspond, et ce qui a été dit avant... de lire "l'historique" du truc... Bref : je répondais à un intervenant qui laissait entendre que l'homme préhistorique était "végan" ; or c'est faux, et c'est ce que je disais... nous n'avons effectivement pas de dentition ni d'organes digestifs des herbivores, etc...
Que "l'homme" était opportuniste en matière d'alimentation, c'est ce que je disais en amont et à quoi réagissait ledit intervenant...
J'aurais aussi pu lui dire que le mot "végan" a une signification particulière qui différencie des "végétariens"... Une certaine philosophie qui veut que, par exemple, on ne porte pas de cuir, etc... Et de quoi se vétait l'homme préhistorique ? Sinon de peaux d'animaux.
Bref, non ; l'homme préhistorique n'était absolument pas un "végan". Voilà ce que je voulais lui dire ; je n'entrais absolument pas dans le détail de la dentition ! C'était anecdotique.

a écrit : Pour autant que nous sachions, "l'homme" dans la préhistoire était tout sauf un végan... Au contraire, sa dentition, ses organes digestifs, etc, tout montre qu'il était très très carnivore. Toujours à la recherche de protéines qu'il savait trouver dans la viande. Des régimes protéiniques s';appellent d'ailleurs des régimes "préhistoriques".
A priori, il mangeait des "herbes" quand il ne trouvait pas de viande !
Afficher tout
Et en fait c'est le contraire, les tout 1ers hommes ne mangeaient pas de viande et se sont mis à manger de la viande, faute de mieux.

a écrit : Justement à l'époque les fruits étaient encore plus rare. Dit toi que les fruits actuels on tous étaient créés par l'Homme. Et donc niveau végétal, il y avais pas grand chose à bouffer. Les fruits peut être, la vegetation par contre etait abondante et variée !

www.hominides.com/html/dossiers/alimentation-prehistoire-nutrition-prehistorique.php pour balayer certaines idées reçues lues dans les différents commentaires.

a écrit : Avant de reprendre un post, il serait bon de voir à quoi il correspond, et ce qui a été dit avant... de lire "l'historique" du truc... Bref : je répondais à un intervenant qui laissait entendre que l'homme préhistorique était "végan" ; or c'est faux, et c'est ce que je disais... nous n'avons effectivement pas de dentition ni d'organes digestifs des herbivores, etc...
Que "l'homme" était opportuniste en matière d'alimentation, c'est ce que je disais en amont et à quoi réagissait ledit intervenant...
J'aurais aussi pu lui dire que le mot "végan" a une signification particulière qui différencie des "végétariens"... Une certaine philosophie qui veut que, par exemple, on ne porte pas de cuir, etc... Et de quoi se vétait l'homme préhistorique ? Sinon de peaux d'animaux.
Bref, non ; l'homme préhistorique n'était absolument pas un "végan". Voilà ce que je voulais lui dire ; je n'entrais absolument pas dans le détail de la dentition ! C'était anecdotique.
Afficher tout
Hum non je ne pense pas que FlyTraf ait insinué que les hommes préhistoriques étaient vegans. Je crois qu'il rebondissit simplement sur le premier commentaire qui insinuait que les vegans d'aujourd'hui faisaient preuve de méconnaissance.
Mais sinon, nous sommes d'accord sur le côté opportuniste.
Et quant au terme Vegan, en effet, il regroupe bien plus que juste le côté alimentaire et donc forcément, les hommes préhistoriques qui avaient acquis la technique pour se vêtir avec les peaux de bêtes n'étaient donc pas vegans :D
Il n'empêche que, si l'on en croit le lien que j'ai donné précédemment, certains groupes aient pu être presque exclusivement végétaliens, notamment les australopitheques.

Édit : Ah ben désolée NoMatters, j'ai mis le même lien que toi dans mon commentaire précédent ! :D

a écrit : "Cueilleur"...ouais, c'était limité quand même la cueillette. Je ne sais pas si vous avez essayé de trouver des fruits et des légumes dans la nature, mais il faut se lever tôt. Avec un peu de chance vous pouvez trouver des pommes sauvages, 1cm de diamètre, vous en mangez 2 et vous courrez aux toilettes…<br /> Par contre il y avait des baies, 1 à 2 mois par an, l'été, dont le principal intérêt était de prendre du gras avant le froid de l'hiver. Et quelques racines, mais vraiment en cas de disette, car c'est vraiment pas bon.
L'homme préhistorique était fondamentalement carnivore, et charognard par simplicité. En vrai prédateur nomade, il suivait les troupeaux dans leur déplacement. L'équilibre entre risque à prendre pour tuer tel ou tel proie, et se faire blesser, était un jugement quotidien (complètement oublié aujourd'hui évidemment). d'où la charognerie.
Au passage, juste un petit pic (just for joke), quand des personnes disent qu'elles sont vegan "parce que c'est bon pour la santé", c'est juste hallucinant de méconnaissance...
Afficher tout
Et bien tu as tout faux. Les "chasseurs-cueilleurs" était plutôt cueilleur-chasseurs, même s'ils suivaient les troupeaux, autant pour l'alimentation que pour les autres produits comme la peau, les os (outils) et autres produits dérivés. La nature était bien plus riche que tu ne le pense: baies, fruits, racines, plantes sauvages comme les oignons par exemple, mais aussi certaines feuilles, écorces, glands, noix, etc... c'est peut être "pas bon" (mais bon, je doute qu'ils aient eu les même goûts que nous), mais c'est nourrissant et bien moins dangereux a récolter que la viande, qui nécessite du temps (piege, affut, traque) ou de se mettre en danger. Il ne faut pas oublier aussi les produits aquatiques, surtout le poisson, plus facile à obtenir que la viande rouge.

Enfin, n'oublions pas que les premiers hommes sont avant tous nomades, et donc qu'ils pratiquent une cueillette principalement opportuniste au gré de leurs déplacements, sans avoir les moyens humains d'exploiter toutes les ressources de leur territoire.
Donc non, l'homme préhistorique n'est pas fondamentalement carnivore, pas plus qu il n'est strictement végétarien. D'ailleurs même au néolithique, les fouilles archéologiques tendent à montrer que la domestication des animaux est plutôt faite pour la force de traction et les produits secondaires (lait, peau, l'aîné, etc..) avant la viande de consommation.

a écrit : Pour autant que nous sachions, "l'homme" dans la préhistoire était tout sauf un végan... Au contraire, sa dentition, ses organes digestifs, etc, tout montre qu'il était très très carnivore. Toujours à la recherche de protéines qu'il savait trouver dans la viande. Des régimes protéiniques s';appellent d'ailleurs des régimes "préhistoriques".
A priori, il mangeait des "herbes" quand il ne trouvait pas de viande !
Afficher tout
Si nous observons le profil des carnivores (félin, loup etc) la dentition est très différente, sucs gastriques très acides et intestins courts. l'Homo sapiens est plutôt proche du profil chimpanzé avec une alimentation à 90% végétarienne qui contient au demeurant déjà des protéines végétales...

a écrit : Je t’invite à manger de la charogne avec ton système digestif actuel, et nous faire un retour concernant cette digestion et peut être même cette petite intoxication alimentaire ^^ Tu le fais tous les jours !
L'homme ne peut pas manger une viande fraîche sans maux de ventre. Il faut la faire "mûrir", c'est à dire pourrir. Un steak haut de gamme c'est 100 jours.
Par contre, si le pourrissement est fait dans de mauvaises conditions, la viande développe des toxines et aucun charognard au monde n'y touche.

a écrit : Et en fait c'est le contraire, les tout 1ers hommes ne mangeaient pas de viande et se sont mis à manger de la viande, faute de mieux. Mais non... je ne sais pas d'où certains tiennent cela. Il faut savoir déjà ce que l'on appelle un "homme". Certains ont parlé d'Australopithèque, qui était végétarien... Mais c'était il y a 4 millions d'années ! Il marchait à 4 pattes, était couvert de poils, ne fabriquait pas d'armes, rien... Est-ce que c'était un "homme" ?
Il faudra attendre encore 2 millions d'années pour voir Habilis, puis Erectus (premier bipède), qui consommaient déjà plus de viandes que de végétaux... Jusqu'à Néendertal qui lui était pratiquement exclusivement carnivore... Puis Sapiens (encore une branche) qui a développé l'agriculture et l'élevage et est devenu omnivore...
Où est le "chainon manquant" dans tout cela ? on le saura peut-être une jour ; mais avec certitude après Erectus, dans cette branche là.
Dès que l'ancètre de "l'Homme" a pu, grâce aux armes sûrement, tuer de gros animaux, il ne s'est plus contenté d'insectes et autres petits rongeurs ou charognes pour obtenir ses protéines ; il a bouffé de la viande à s'en faire péter la panse ! ;)

a écrit : Ton environnement n'est pas celui des chasseurs/cueilleurs de la préhistoire. Les espaces, la végétation, l'environnement ont beaucoup changé. De plus, ton organisme n'est pas celui des hommes préhistoriques, c'est pas parce que tu as la chiasse pour un rien que c'est une généralité historique... Personnellement, je pense effectivement que manger de la viande en surconsommation ce n'est pas viable et pour de multiples raisons. Afficher tout Il a souligné le fait de ne pas manger du tout de viande et pour pousser l’extrême, tu parles de surconsommation, ... il y a un entre 2 non ?

Cruch...crunch... manger maman!

a écrit : "Cueilleur"...ouais, c'était limité quand même la cueillette. Je ne sais pas si vous avez essayé de trouver des fruits et des légumes dans la nature, mais il faut se lever tôt. Avec un peu de chance vous pouvez trouver des pommes sauvages, 1cm de diamètre, vous en mangez 2 et vous courrez aux toilettes…<br /> Par contre il y avait des baies, 1 à 2 mois par an, l'été, dont le principal intérêt était de prendre du gras avant le froid de l'hiver. Et quelques racines, mais vraiment en cas de disette, car c'est vraiment pas bon.
L'homme préhistorique était fondamentalement carnivore, et charognard par simplicité. En vrai prédateur nomade, il suivait les troupeaux dans leur déplacement. L'équilibre entre risque à prendre pour tuer tel ou tel proie, et se faire blesser, était un jugement quotidien (complètement oublié aujourd'hui évidemment). d'où la charognerie.
Au passage, juste un petit pic (just for joke), quand des personnes disent qu'elles sont vegan "parce que c'est bon pour la santé", c'est juste hallucinant de méconnaissance...
Afficher tout
Si tu penses que les véganes qui disent cela sont incultent, c'est toi qui est dans la méconnaissance.

Déjà l'humain n'a jamais été carnivore vu que c'est une capacité physiologique et non un régime alimentaire. Un félin est carnivore, un requin est carnivore, toi tu es omnivore. Et même si tu mangeais uniquement ou principalement de la viande, comme les Inuits par exemple, ton métabolisme restera celui d'un omnivore.

Ensuite, je serais curieux d'avoir les sources de tes propos concernant le régime alimentaire de nos ancêtres. Tu penses donc que les autres primates actuellement dans la nature, dont tu nous faisons partis pour ce qui est des grandes singes, vont chasser pour se nourrir quotidiennement ? Et tu serais donc en train de nous dire que nos ancêtres avant leur exode du berceau de l'humanité pour explorer notre planète chassaient pour leur survie, et ce même avait l'apparition de la chasse ?

Vu notre physique inadapté à la chasse sans outils, je me demande comment ils faisaient avant l'arrivée de l'Homo Habilis.

a écrit : Oui mais enfin tu viendras nous parler quand tu mangeras que des plantes. Personne n'a pu démontrer les soi-disant bienfait d'être vegan, et encore moins celui de manger que de la viande car les deux contient des protéines capables d'être métabolisé en hormones et sont donc des perturbateurs endocriniens (oh sacrilège) et des enfants sont morts à cause de la bêtise de leur parent. Il faut avoir un régime équilibrée, ça existe et ça fonctionne. L'idée de vouloir être vegan, végétarien ou manger que de la viande est un choix mais ne l'imposer pas aux autres, et si vous voulez manger sainement, mangez équilibré ET DE TOUS. Imposer des choix alimentaires ou religieux aux gens par la force, moi j'appelle ça du terrorisme. Afficher tout Bah si en fait, il existe actuellement des études qui démontrent les bienfaits d'une alimentation strictement végétale, comme celle du Dr Orlish.

jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/1710093

a écrit : "Cueilleur"...ouais, c'était limité quand même la cueillette. Je ne sais pas si vous avez essayé de trouver des fruits et des légumes dans la nature, mais il faut se lever tôt. Avec un peu de chance vous pouvez trouver des pommes sauvages, 1cm de diamètre, vous en mangez 2 et vous courrez aux toilettes…<br /> Par contre il y avait des baies, 1 à 2 mois par an, l'été, dont le principal intérêt était de prendre du gras avant le froid de l'hiver. Et quelques racines, mais vraiment en cas de disette, car c'est vraiment pas bon.
L'homme préhistorique était fondamentalement carnivore, et charognard par simplicité. En vrai prédateur nomade, il suivait les troupeaux dans leur déplacement. L'équilibre entre risque à prendre pour tuer tel ou tel proie, et se faire blesser, était un jugement quotidien (complètement oublié aujourd'hui évidemment). d'où la charognerie.
Au passage, juste un petit pic (just for joke), quand des personnes disent qu'elles sont vegan "parce que c'est bon pour la santé", c'est juste hallucinant de méconnaissance...
Afficher tout
Tu oublies la foultitude de champignons, d'herbes, feuilles et autres fleurs commestibles... La nature peut nous nourrir mais nous l'avons oublié... Qui peut se promener dans la nature et trouver son repas aujourd'hui ? Bien peu de monde et pourtant c'est possible...

a écrit : Y a de moins en moins de commentaires et de point de vue donc je lance les débats (cf hier et les rèflexes) ^^ Les sportifs de haut niveau tu sais, vegan ou pas, ils se portent bien puis meurt à 60 ans parce qu'il avait fait trop de bêtises. Je ne vois absolument pas en quoi cette argument de groupes est un argument valable, c'est comme me dire que plusieurs nutritionnistes disent qu'être vegan c'est bien, ça n'a aucune valeur scientifique. Afficher tout Sauf que tu le penses mais où sont tes preuves des sportifs véganes qui meurent à 60 ans ? Dans ton imaginaire je suppose.

Quant aux nutritionnistes qui disent du bien du régime végétalien (le véganisme n'est pas un régime alimentaire mais un mode de vie qui englobe le végétalisme) c'est juste que tu ne cherches pas les études qui le démontrent.

La plus grande association de diététiciens au monde, celle regroupant près de 70.000 médecins spécialisés dans l'alimentation aux USA et au Canada sont unanimes : une alimentation végétarienne ou végétalienne bien menée est bonne à tous les stades dea vie.

C'est sur que si tu lis le PNNS, tu vas continuer à croire que "les produits laitiers sont nos amis pour la vie" et que sans viande, pas de protéines et donc pas de muscle.

www.francesoir.fr/societe-sante/tribune-alimentation-vegane-est-saine-et-viable-tous-les-ages-de-la-vie-defendent-des-professionnels-santé-dieteticien-nutritionniste-docteur-medecin-protection-animaux

a écrit : Justement à l'époque les fruits étaient encore plus rare. Dit toi que les fruits actuels on tous étaient créés par l'Homme. Et donc niveau végétal, il y avais pas grand chose à bouffer. Ça c'est de la méconnaissance des plantes... Les fruits existent depuis l'époque des dinosaures... Et l'homme n'a fait que de sélectionner les plus beaux et gros... Mais une pomme sauvage n'est pas nécessairement de un centimètre de diamètre... Il existait déjà des pommes de joli calibre

a écrit : "Cueilleur"...ouais, c'était limité quand même la cueillette. Je ne sais pas si vous avez essayé de trouver des fruits et des légumes dans la nature, mais il faut se lever tôt. Avec un peu de chance vous pouvez trouver des pommes sauvages, 1cm de diamètre, vous en mangez 2 et vous courrez aux toilettes…<br /> Par contre il y avait des baies, 1 à 2 mois par an, l'été, dont le principal intérêt était de prendre du gras avant le froid de l'hiver. Et quelques racines, mais vraiment en cas de disette, car c'est vraiment pas bon.
L'homme préhistorique était fondamentalement carnivore, et charognard par simplicité. En vrai prédateur nomade, il suivait les troupeaux dans leur déplacement. L'équilibre entre risque à prendre pour tuer tel ou tel proie, et se faire blesser, était un jugement quotidien (complètement oublié aujourd'hui évidemment). d'où la charognerie.
Au passage, juste un petit pic (just for joke), quand des personnes disent qu'elles sont vegan "parce que c'est bon pour la santé", c'est juste hallucinant de méconnaissance...
Afficher tout
<3 <3

J'aimerais savoir si les vegans sont pas en manque de protéines car les protéines c'est la vie les gens

a écrit : Je viens de préparer un poulet que je viens de cueillir dans mon poulailler. On le mangera ce soir avec une salade et de haricot vert que je vais cueillir dans mon potager. Je ne suis ni viandar ni vegan juste gourmet. Merci aux hommes préhistorique d'avoir fait tout leur essai gustatif pour que je puisse aujourd&#039;hui manger sans crainte d'intoxication. Afficher tout Oui fin ce faire son propre potager toute l'année c'est quasi impossible à moins d'en faire son métier et encore les pesticides sont la

a écrit : J'aimerais savoir si les vegans sont pas en manque de protéines car les protéines c'est la vie les gens C'est quoi une protéine ?

a écrit : Oui fin ce faire son propre potager toute l'année c'est quasi impossible à moins d'en faire son métier et encore les pesticides sont la Je pense que tu as de la méconnaissance sur ce sujet.

youtu.be/y16Qgap0wW8