C'est depuis 1993 que l'on peut choisir librement le prénom des enfants

Proposé par
le

Jusqu'en 1993, il y avait obligation en France de choisir un prénom pour son enfant en usage dans les différents calendriers ou porté par des personnages connus de l'Histoire. En 1993, une loi donna une liberté quasi totale aux parents.

Cependant, l'officier d'état civil qui enregistre l'enfant peut signaler au procureur un prénom dont il pense qu'il pourrait nuire à l'enfant. Ainsi, des jurisprudences existent sur les prénoms suivants (court florilège) : "Nutella", jugé contraire à l'intérêt de l'enfant ; "Merdique" (cela a été demandé !) ; "Jihad" (associé au terrorisme) ; "CR7" (hommage à Ronaldo) ; "Titeuf" (le juge estimant que ce prénom de BD était celui d'un "garnement pas très malin") ; ou encore certains prénoms à tilde (signe diacritique en forme de S inversé et couché).


Tous les commentaires (178)

a écrit : Et oui et si tu vas visiter un camp de concentration, ton guide sera ton führer... le contexte joue sur tout. Pour conclure je dirais Heil Hydra. PS: Bravo pour le point Godwin que tu as passé à une vitesse fulgurante. Raaah mais bordel, ce n’est pas ça du tout un point Godwin ! Arrêtons de tout galvauder.

J’ai des amis née avant 93 ayant des prénoms qui n’ont pas d’usage dans le calendrier .. j’ai du mal comprendre l’anecdote

a écrit : Les registres de l’insee sont consultables et ne répertorient aucune clitorine. Donc à moins qu’elle soit née aujourd’hui il y a 5 minutes ...
de plus c’est clairement un prénom qui se verrait refuser par un tribunal.
Tout comme son pendant masculin, le fameux « Masturbin » .
Masturbin = pendant masculin !!!

a écrit : Pareil, je suis née française de parents français, en 1985, et je figure pas non plus au calendrier... En contrepartie, je suis une tragédie... ^^ Tous les prénoms français sont pas ds le calendrier des postes
Le mien y est pas et pourtant c'est tres francais
Tous les prénoms français se fête un jour avec le prenom du jour
Le mien c'est le 26 juillet et je m'appelle pas Anne

a écrit : J’ai des amis née avant 93 ayant des prénoms qui n’ont pas d’usage dans le calendrier .. j’ai du mal comprendre l’anecdote Vu tous les prenoms francais il faudrait un calendrier de 2500 jours pour tous les mettres
Tous les prenoms francais se fête ! comme il y a 365 jours que certains jours sont occupés comme: le 1er janvier, le 1er mai, la toussaint, le 11 novembre
On fete plusieurs prenoms le meme jour ca tient moins de place
C'est une évidence ! du moins il me le semblait !
Il y a pas de st René,Gérard, Alain, Cédric, Damien, Aline, colette, nicole, christiane, clémentine ds le calendrier et pourtant c'est tres francais
Ca se fête quand meme
La mienne est le 26 juillet et je m'appelle pas Anne

a écrit : Et moi j'ai une pensée pour Clitorine et Pelvien .. des faux jumeaux qui ont effectué un contrat saisonnier dans mon ancienne boîte (Oui oui, la maman bossait dans la même entreprise que moi ! )
Ils ont du souffrir à l'adolescence les pauvres :/
Une idee pareille, t'a envie de tapé sur les parents tellement tu as de la peine pour ce que les gosses vont endurer ds leur vie, c'est pas possible d 'être aussi c...

a écrit : Je crois (je crois hein, je suis pas sûr, je peux me tromper) que Jihad c'est aussi la guerre sainte musulmane qui fait des ravages un peu partout dans le monde. Quand à "Dieu est grand", c'est souvent le cri poussé par les terroristes islamistes quand ils passent à l'acte. C'est peut-être pour ça que c'est associé au terrorisme, j'en sais rien. Après, on peut être hypocrite. Afficher tout Jihad est défini de guerre sainte par le français moyen, qui n’est pas bilingue, qui n’a pas de dictionnaire ou de traducteur, ne le demandera pas à un professeur d’arabe et qui en a rien à faire dans tout les cas (t’inquiète pas je suis français).
Alors qu’il tient sont origine du mot jahd qui peut dire force/poussée, jihad veut dire lutte/combat et à plus de 40 connotations qui va de la simple lutte syndicale, la lutte contre les envies, contre le mensonge... et la lutte armée. Mais jamais jihad ne veut dire guerre sainte, qui elle se dit : alharb almuqadasa, mais ces 2 mots ne se disent jamais ensemble car une guerre n’est pas sainte.
C’est comme si un étranger viendrai dire : tu as dis que tu as baisé ta copine, je vais le dire à la police, car c’est un viol !
Si je te dis : Fuck you, ça veut dire je t’aime tu trouve ça normal ? Non ben t’étonne pas qu’on ne vous comprend pas quand vous sortez ce genre d’affirmation absurde.
Et oui malheureusement, des petits ne pourront pas s’appeller jihad, mais par contre Boris : du slave "borotj", qui signifie guerrier, combattant, passe sans problème !!!

a écrit : Ben dans ce cas là appelle tes enfants jihad, nazi, adolf et mussolini tant qu’à faire. J’en ajoute d’autres? La définition d’un mot change totalement de sens quand il est associé à la barbarie, à l’horreur humaine. On ne peut pas appeler son enfant comme cela et non seulement rappeler le pire de la nature humaine aux gens ou pire montrer une idée politique qu’on ne comprend peut être même pas soi même... Afficher tout Comment accepter que toi français tu donne un sens erroné d’un mot étranger qui est compris pas des millards d’individus dans un son sens propre.
Parking n’est pas un mot anglais, mais la connerie te pousse à y croire. Jihad veut dire lutte, mais guerre se dit Harb... mais toi tu vas dire a des millions/milliards d’arabophone que jihad c’est la guerre sainte ? Tu ne crois pas qu’il y a un problème dans l’équation ?

En 2018, vouloir appeler son enfant Jihad, c'est une provocation, quelles que soient les considérations semantico-philosophico-metaphysiques, de bien mauvaise foi par ailleurs.
C'est bon on peut fermer ce faux débat ?
Bonne journée.

a écrit : Comment accepter que toi français tu donne un sens erroné d’un mot étranger qui est compris pas des millards d’individus dans un son sens propre.
Parking n’est pas un mot anglais, mais la connerie te pousse à y croire. Jihad veut dire lutte, mais guerre se dit Harb... mais toi tu vas dire a des millions/milliard
s d’arabophone que jihad c’est la guerre sainte ? Tu ne crois pas qu’il y a un problème dans l’équation ? Afficher tout
Va savoir, peut-être qu'il y a des mots pour lesquels on ne veut pas vraiment savoir ?
Et que,même lorsqu'on sait, on veut continuer de faire comme si on ne savait pas ?
Il me semble que ce mot à une connotation négative, mais, va comprendre, je n'arrive pas à savoir pourquoi ?
Bonne journée avec les oeillères.
(j'aime beaucoup ton parallèle avec "parking"? C'est tellement pertinent).

a écrit : J’ai des amis née avant 93 ayant des prénoms qui n’ont pas d’usage dans le calendrier .. j’ai du mal comprendre l’anecdote Parceque parfois, l'usage fait la loi. Bien sûr qu'on a pas attendu 93 pour ça.

a écrit : Étonnant car en Bretagne les prénom celtes sont courants.
Ma compagne s'appelle Nolwenn et est né bien avant.
Peut-être que les prénoms celtes étaient acceptés plus facilement par certains officiers d'état civile que d'autres (bretons éventuellement)...

Je ne savais pas pour Cyprine, je me coucherai moins bête.

Pour l'utilisation de "nègre" qui continue dans le langage courant à mon avis sa persistance en expression sert à décharger son intensité réelle. "Maman c'est quoi un nègre ?" C'est quelqu'un qui travaille dans l'ombre pour quelqu'un d'autre. C'est lui qui fait le boulot mais c'est l'autre qui en récolte les bénéfices. Il y a un certain symbolisme là dedans.

a écrit : Ma compagne qui a travaillé dans une maternité, a eu un garçon, dont elle s'est occupé, qui se prénommait Al Pacino...
Certains parents ne doivent pas penser à l'avenir de leurs enfants.
Dans le même style il y l'enfant qui était appelé Clinis, en hommage à Clinis Wood le célèbre acteur du bon, la brute et le truand.

a écrit : Jihad est défini de guerre sainte par le français moyen, qui n’est pas bilingue, qui n’a pas de dictionnaire ou de traducteur, ne le demandera pas à un professeur d’arabe et qui en a rien à faire dans tout les cas (t’inquiète pas je suis français).
Alors qu’il tient sont origine du mot jahd qui peut dire force/p
oussée, jihad veut dire lutte/combat et à plus de 40 connotations qui va de la simple lutte syndicale, la lutte contre les envies, contre le mensonge... et la lutte armée. Mais jamais jihad ne veut dire guerre sainte, qui elle se dit : alharb almuqadasa, mais ces 2 mots ne se disent jamais ensemble car une guerre n’est pas sainte.
C’est comme si un étranger viendrai dire : tu as dis que tu as baisé ta copine, je vais le dire à la police, car c’est un viol !
Si je te dis : Fuck you, ça veut dire je t’aime tu trouve ça normal ? Non ben t’étonne pas qu’on ne vous comprend pas quand vous sortez ce genre d’affirmation absurde.
Et oui malheureusement, des petits ne pourront pas s’appeller jihad, mais par contre Boris : du slave "borotj", qui signifie guerrier, combattant, passe sans problème !!!
Afficher tout
Tu es d'une mauvaise foi assez épatante. Jihad n'est pas le seul mot qui littéralement veut dire autre chose mais auquel on a donné une signification plus précise. Tout comme Shoah veut dire "catastrophe", tout le monde sait bien ce que ça désigne. Jihad signifie peut-être "lutte", mais on sait quelle lutte ça désigne. Et le "jihad par l'épée" (terme du Coran, qualifié de "devoir musulman", je n'invente rien), c'est tout simplement la lutte contre les infidèle et leur extermination systématique. Alors non, ce n'est pas dommage qu'on interdise de nommer son enfant ainsi parce que "c'est associé au terrorisme". C'EST le terrorisme (enfin, uniquement celui de l'Islam), celui qui a fait des centaines de morts, hommes, femmes et enfants en France en quelques années, des milliers dans le monde.

a écrit : www.insee.fr/fr/statistiques/2540004

Une rapide recherche et ... pas de Clitorine existante ;) pas plus que de Masturbin
Mon prénom n apparaît pas dans cette liste. Pourquoi ??? Je suis bien née en France, française (et après 1900 lol). D ailleurs je suis née avant 1993 et pourtant mon pr nom n est ni un nom de saint ni de personnage historique mais il a été accepté (en fait il a failli être rejeté, c est ce qu'ils avaient dit à mes parents avant le jour même mais le jour de la déclaration il a été accepté).

a écrit : « Jihad » veut dire ce qu’il veut dire, mais le contexte en fait un mot associé au terrorisme, c’est un fait et ce n’est pas la peine de rechercher les responsables (de toutes façons, pervertir une langue n’est pas un délit au sens judiciaire). Cette coloration disparaîtra peut-être, ou peut-être pas.
Si j’étais
un Allemand pacifiste et que je voulais raconter « mon combat » pour la paix, j’aurais du mal à appeler mon livre Mein Kampf sans invoquer le second degré. Le contexte a déteint sur les mots, c’est comme ça.
Et oui, moi aussi j’ai triomphalement passé le point Godwin comme on passe le cap Horn.
Afficher tout
Tu l'a avec les juste mots juste

a écrit : Parceque parfois, l'usage fait la loi. Bien sûr qu'on a pas attendu 93 pour ça. Car il ne s’agit pas que du calendrier français .

a écrit : Si on est est capable de vouloir appeler son fils "CR7" ou "merdique", peut être vaut il mieux ne pas avoir d'enfant. Ton commentaire m'a fait pouffer de rire

a écrit : Amalgame compréhensible...ben voyons,donc en suivant votre "raisonnement" tout relatif,vu que toutes les femmes battue le sont principalement par des hommes,donc toutes les hommes sont des tortionnaires;les prêtres pédophiles donc tout les catholiques les sont aussi;accidents de chasse donc tout les chasseurs sont des irresponsables,etc etc ...??
Effectivement les "faits" sont la en suivant votre "logique" toute relative.
Pour information un pratiquant lambda dit 85 par jour Allahu akbar sans que son voisinage n'est a craindre pour sa vie et le terme de "djihadisme" n'est ni plus ni moins que du néologisme de sens,l'amalgame est un bel exemple de flemmardise (néologisme encore) intellectuelle et merci pour ce hors sujet qui vaut bien un autre petit écart
Afficher tout
Qui dit "Allah akbar" 85 fois par jour ? Peut être que toi tu vie dans un environnement typiquement musulmans.
Si quelqu'un associe ce crie ou le simple fait de jetter un sac, à une situation de danger, alors ça donnera des sueurs froides, même ci on vous l'entend chuchoter.