Pour devenir vietnamien, il faut un nom vietnamien

Proposé par
le

Tous les commentaires (119)

a écrit : Intégration ne veut pas dire renier son histoire et ses origines, le nom est le reflet de nos origines.
On peut tout à fait être intégré sans oublier nos origines.

Et les problèmes d'intégration dans nos villes française est plus compliqué qu'une histoire de prénom.
Oui le prénom est un détail, la culture est très importante

Le mariage en Lettonie impose de traduire son prénom et nom de famille en langue locale, ce qui fait un truc bizarre. Lafayette se verrait donc affuble d un Lasfaitis ou qqch du genre....un délire nationaliste insense...Ce n est pas une demande d intégration en aucune manière, c est un message clair qui revient à dire si vous vivez ici c est par nos codes et nous vous prions d oublier votre identité , déjà qu on vous tolere....Et non ce n est pas normal, n en deplaise aux drapeaux haineux et bottes de cuir que je vois perorer dans ces commentaires....

a écrit : @Miiims il ne me semble pas que l'on demande au nouveau citoyen de renoncer à son précèdent prénom. En tous cas, ce n'est pas que je comprends de l'anecdote. Par ailleurs son prénom brésilien est encore mentionné dans cet article www.talkvietnam.com/2007/12/brazilian-footballer-santos-granted-vietnamese-nationality/
Je pense donc qu'il s'agit plutôt d'un prénom supplémentaire et cela est un facilitateur d'intégration à mon avis
Afficher tout
Non, le Vietnam impose le renoncement total à sa nationalité précédente et à tout ce qui s'y rattache, comme l'état civil.
Concrètement, pour être naturalisé vietnamien tu dois fournir un certificat, une attestation de renoncement à ta nationalité. Je ne sais pas si tu imagines la force de ce geste. Tu dois toi-même contacter les autorités de ton pays d'origine pour leur dire: je ne veux plus être français ou brésilien, ou que sais-je.
Et quand tu rendras visite à ta mère, tu auras besoin d'un visa et tu ne seras pas autorisé à demeurer indéfiniment sur la terre qui t'a vu naître. C'est assez dingue tout de même, non ?

On commence par le nom après c'est la tenue vestimentaire et en fini avec la religion...
YEP. vive le vivre ensemble

a écrit : Non, le Vietnam impose le renoncement total à sa nationalité précédente et à tout ce qui s'y rattache, comme l'état civil.
Concrètement, pour être naturalisé vietnamien tu dois fournir un certificat, une attestation de renoncement à ta nationalité. Je ne sais pas si tu imagines la force de ce geste. Tu
dois toi-même contacter les autorités de ton pays d'origine pour leur dire: je ne veux plus être français ou brésilien, ou que sais-je.
Et quand tu rendras visite à ta mère, tu auras besoin d'un visa et tu ne seras pas autorisé à demeurer indéfiniment sur la terre qui t'a vu naître. C'est assez dingue tout de même, non ?
Afficher tout
Dans ce cas, ce n'est guère surprenant qu'ils obligent celui qui acquiert leur nationalité à changer de nom et de prénom. En France, ce n'est pas une obligation, mais ceux qui obtiennent la nationalité française ont la possibilité de demander à changer leur nom et leur prénom pour les franciser.

«À Rome fait comme les Romains»
(Ambroise, à saint Augustin)
vous avez 3 heures, vous me faites 8 pages, coefficient double

Mon amie Juliette est d'origine laosienne, nee la bas
En prenant la nationalité française,elle a choisit Juliette pour prenom
Elle c'est dit:" je suis française mon prenom doit etre français " et ses enfants ont tous des prenoms francais
Quand tu veux devenir " invisible", tu fais comme tous les poissons tu nages ds le courant

a écrit : Tu verrais peut-être l'intérêt de cette loi si tu t'intéressait un peu à leur culture. Parce que prétendre défendre la tolérance en arrivant avec ses gros sabots et son raisonnement occidental comme si c'était le seul possible ça rappelle plutôt la colonisation que le respect des peuples et des cultures... Il faut savoir que les Vietnamiens (comme les personnes originaires de beaucoup d''autres pays asiatiques) utilisent systématiquement un prénom local (français en France, anglais aux USA, et ainsi de suite) par respect pour leurs interlocuteurs, alors c'est normal qu'ils trouvent normal que ceux qui veulent acquérir leur nationalité fassent de même dans l'autre sens ! Il faut vraiment être occidental pour être assez grossier et arrogant pour imposer aux autres de s'efforcer d'articuler vos prénoms quel que soit l'endroit où vous décidez de voyager ou de vous installer (c'est ce que pourrait penser un Vietnamien à qui tu voudrait faire plaisir en lui parlant du respect de son prénom (mais il ne le dirait pas parce qu'il est respectueux justement)) ! Afficher tout Encore toi, encore obligé d'expliquer quelque chose en étant mesquin et méchant, lis les autres commentaires, ils disent pareille que toi mais sans méchanceté. Ce n'est que quand on a plus d'argument qu'on attaque les autres et qu'on se réduit à un débat d'incivilités et de moquerie perpétuel.
Ça fait des années que je suis sur ce site et je trouve très désagréable les commentaires dans ton genre qui annihile tout débat intelligent et constructif.
On a aussi rappeller à l'ordre plusieurs fois mais rien n'y fait apparemment...

J'apporte une petite correction/précision/nuance... mon ex-femme est Vietnamienne, nous avons 2 enfants, portant des prénoms français.
Pourtant, nos enfants ont la double nationalité.

Alors, certes, il faut des prénoms viet (mon pseudo l'est d'ailleurs), mais pour nos enfants, il s'agit de leur 2eme prénom. Pas d'obligation, à ma connaissance, de "remplacer" le prénom d'origine.

Cependant, il est vrai que sur le papier validant la nationalité vietnamienne, l'Etat met en avant le prénom viet...

a écrit : Encore toi, encore obligé d'expliquer quelque chose en étant mesquin et méchant, lis les autres commentaires, ils disent pareille que toi mais sans méchanceté. Ce n'est que quand on a plus d'argument qu'on attaque les autres et qu'on se réduit à un débat d'incivilités et de moquerie perpétuel.
Ça fait des années que je suis sur ce site et je trouve très désagréable les commentaires dans ton genre qui annihile tout débat intelligent et constructif.
On a aussi rappeller à l'ordre plusieurs fois mais rien n'y fait apparemment...
Afficher tout
En même temps, quand on gueule à la discrimination à longueur de journée, faut pas s’attendre à recevoir des fleurs, hein. Sans compter qu’il apportait bien des arguments et qu’il ne fait pas vraiment d’attaque... C’est peut-être un peu cru, mais au moins ce n’est pas complaisant. Aucune insulte n’a été faite. Tu veux qu’il s’excuse chaque ligne de potentiellement froisser les sentiments de quelqu’un ?

a écrit : Non, le Vietnam impose le renoncement total à sa nationalité précédente et à tout ce qui s'y rattache, comme l'état civil.
Concrètement, pour être naturalisé vietnamien tu dois fournir un certificat, une attestation de renoncement à ta nationalité. Je ne sais pas si tu imagines la force de ce geste. Tu
dois toi-même contacter les autorités de ton pays d'origine pour leur dire: je ne veux plus être français ou brésilien, ou que sais-je.
Et quand tu rendras visite à ta mère, tu auras besoin d'un visa et tu ne seras pas autorisé à demeurer indéfiniment sur la terre qui t'a vu naître. C'est assez dingue tout de même, non ?
Afficher tout
Mon ex-femme, née à Hanoi, arrivée en France à 18 ans a obtenue la nationalité française sans renoncer à sa 1ere nationalité. Idem pour son frère.

Nos enfants ont la double nationalité...

a écrit : Mon ex-femme, née à Hanoi, arrivée en France à 18 ans a obtenue la nationalité française sans renoncer à sa 1ere nationalité. Idem pour son frère.

Nos enfants ont la double nationalité...
Il parlais pour devenir vietnamien en étant français, pas l'inverse

Ça me rappelle l'histoire des 4 Chinois Bu, Lu, Su et Fu qui émigrent aux États-Unis. L'officier de l'immigration dit au premier : "Il faut angliciser votre nom pour vous installer chez nous, je vais inscrire Buck". Pour le deuxième il inscrit Luck. Et Su et Fu ont dû rentrer en Chine....

a écrit : En lisant les commentaires je comprend mieux pourquoi Zemmour est en tête des ventes et pourquoi le RN en tête des sondages ...

Certains oublient que l’intégration n’est pas « façonner les individus à l’image d’une société » mais plutôt « façonner la société à l’image des individus qu’elle contient »
Pourquoi pas LES DEUX?...
À Rome on vit comme les romains ET on peut garder son identité, pourquoi en faire un faux dilemme?

Intéressant certaines idées ici...

J'ai 2 amis d origine vietnamienne arrivés en France tout jeune.
Ils ont gardé leur prénom vietnamien.

Et vous savez quoi ? On arrive très bien à les prononcer
Et puis ils se sentent super bien intégrés. Pas de problème.

Bref, vouloir à tout prix imposé un prénom me semble être intellectuellement malhonnête.
Si ça vient des gens eux mêmes ok mais sinon cela ne peut qu'entraîner un rejet.

Et 2 autres amis dont les parents ont choisis de leur donner un prénom "français traditionnel" et un 2e prénom de leurs origine.
Mais la encore cest une décision familiale et pas d'État.
Et les enfants étaient nés en France a une époque où donner un prénom catholique était courant

On ne peut pas devenir vietnamien... Il n' existe pas la naturalisation comme en Europe... Cependant il existe un passeport de sous niveau qui permet juste de rester au Vietnam (sans Visa - les européens pensent que passport = nationalité. C est tout a fait faux et ça n a rien a voir entre Asie et Europe). C est tout. En Asie on naît du pays c est tout (1 ou les 2 parents)... Le reste n existe pas à part les cas particuliers de corruption passive et active (ça je ne connais pas).

a écrit : Intégration ne veut pas dire renier son histoire et ses origines, le nom est le reflet de nos origines.
On peut tout à fait être intégré sans oublier nos origines.

Et les problèmes d'intégration dans nos villes française est plus compliqué qu'une histoire de prénom.
A mon sens, vous etes le reflet de vos origines, pas votre nom. Votre nom n'est qu'une facon de vous identifier dans un ensemble de personnes.

a écrit : C'est pas faux mais le prénom est quand même source de discrimination (et ça partout), je me demande même si ça en est pas la première cause. Honnêtement, je ne trouve pas que cette loi vietnamienne est surprenante, je trouve même bizarre que la plupart des pays ne l'applique pas. C’est pas du tout bizarre
La France l’applique également, c’est une condition non dite, mais si votre nom ou prénom diverge trop avec la consonance française, la direction de naturalisation va vous obliger la francisation sous peine de refuser l’accès à la nationalité !

a écrit : Le but c'est l'intégration.
Aller dans un pays, c'est vouloir s'y intégrer, et prendre ses codes.

Ça peut commencer par le prénom mais en réalité c'est un détail, le plus important est évidemment la culture, et refuser la culture du pays d'accueil entraîne des problèmes
d'intégration dans ce dernier.

Pour plus d'informations, visitez certaines villes en France et ailleurs.
Afficher tout
Il n’est nul question de refuser d’accepter les traditions d’un pays quand on refuse de se séparé avec le nom et prénom qui nous a était donné par nos parents... en fin... certains ne sont peut être pas aussi sentimental que moi et ont moins de valeur familiale !!!

a écrit : Le but c'est l'intégration.
Aller dans un pays, c'est vouloir s'y intégrer, et prendre ses codes.

Ça peut commencer par le prénom mais en réalité c'est un détail, le plus important est évidemment la culture, et refuser la culture du pays d'accueil entraîne des problèmes
d'intégration dans ce dernier.

Pour plus d'informations, visitez certaines villes en France et ailleurs.
Afficher tout
Comme les pieds noirs en Algérie avant l’indépendance. Ils ne faisait aucun effort pour vivre à l’algérienne et restaient comme en France et surtout que entre eux.