D'où vient le terme de pain au chocolat ?

Proposé par
le

Tous les commentaires (73)

a écrit : Finalement, "viennoiseries", c'est une contraction venue avec le temps, un peu comme "chinoiseries" aujourd'hui (qui peut paraître péjoratif mais qui un jour sera certainement dans le dico s'il ne l'est pas déjà)

J'étais d'accord dès le début avec le terme
de "pain" qui se fait à toutes les sauces, tant que c'est fait à partir d'une pâte brute de céréales, d'ailleurs il existe des "baguettes viennoises", un mélange entre le pain classique et la brioche, c'est superbon, mais ça va peut être pas plaire aux boulangers traditionnels^^

Ah l'histoire de la bouffe, c'est une vraie histoire.

pour conclure, si certains ont voulu changer "pain au chocolat" en "chocolatine", pour une raison que visiblement tout le monde ignore vu que le premier terme est le plus ancien, ben, vu que c'est pas une marque déposée, pas de soucis de mon coté. :)
Afficher tout
En ce qui me concerne, ici, en Espagne, le "pain au chocolat/chocolatine" porte le nom de "napolitana" ( napolitaine) -sans que les linguistes sachent bien pourquoi, d'ailleurs- et parfois celui de "caña", probablement en référence au "bâton" ou "barre" de chocolat inséré en son coeur, avant cuisson. Le dilemme issu de l'anecdote ne se pose donc pas dans mon cas.

Cependant, ce qui m'interpelle, c'est la répartition géographique du mot "chocolatine" en France. J'y vois surtout une influence linguistique de l'espagnol (ou peut être de l'Occitan ) sur ce mot, car ici, le "petit chocolat" qui peut être servi avec un café (par exemple), porte le nom de "chocolatina". De fait, le suffixe "ina" est à signaler, car il désigne une "petite" chose, tel et comme une "petite barre de chocolat".
M'interpelle également qu'à l'extrême nord de la France, ou encore en Belgique, -tel et comme un internaute le signale-, il dit/disait un "petit pain" au chocolat. Dois-je rappeler que l'Espagne a eu des positions territoriales là haut ? Dire "petit pain" provient-il de l'espagnol? Je l'ignore.
Je pourrai aussi signaler que certaines populations Juives expulsées d'Espagne, ont apporté avec eux en France, des connaissances professionnelles du travail du chocolat, en s'installant dans les Pyrénées. Tout comme dans les Alpes - les chocolats Suisses sont renommés- la chaîne des Pyrénées était un lieu privilégié pour le travail du chocolat. Ceci était avant l'invention du froid industriel, bien sûr.

Je précise que l'on commentaire ci-dessus, cherche uniquement à apporter des informations, et non à départager "qui a raison et qui a tort".

Posté le

android

(8)

Répondre

a écrit : 1) dans le sud ça veut rien dire on dit meme pain au chocolat dans la plupart des villes du sud (Toulouse est le sud ouest)
2) pas de pâte dans la nougatine donc aucune raison de dire pain au chocolat.
On dit "chocolatine" dans tout le sud-ouest notamment à Bordeaux et Toulouse. Un boulanger bordelais est d'ailleurs célèbre pour afficher sur sa vitrine "chocolatine 1,20€, pain au chocolat 2€".

Sinon le débat de savoir quelle est la "vraie" dénomination est affligeant, on parle quand même d'un aliment...on s'en fout, non ?

Allez pour pimenter le débat flûte ou gros pain ?

C’est chocolatine un point c’est tout.
Voila.

a écrit : Donc le matin vous vous levez et vous dites: " je vais mangé un pain au chocolat" ça évoque quoi? Un ciel plein de nuages, un paysage gris, une journée pleine de tristesse.
Alors que, si le matin vous dites: " je vais mangé une chocolatine" (avec l'accent du sud) , vous verrez un lever d
e soleil sur un paysage bucolique rempli de couleurs et ça annoncera une journée dans la joie et la bonne humeur. Afficher tout
L’un ou l’autre, en tout cas on ne dit pas je vais mangÉ

a écrit : Purée, mais il y en a qui prenne ça carrément au sérieux !!
Je comprends même pas le débat.
Qu'on veuille se chamailler pour la rigolade et un peu de chauvinisme régional, je comprends, qu'on commence à s'invectiver pour ça, ça me dépasse...
Ah ouai ? Tu veut te battre ?

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Je suis du Pas-de-Calais et là-bas nous disons "petit pain" pour les pains au chocolat. J'en rajoute une couche dans le débat ;-)
D'ailleurs maintenant que je vis en Vendée, en allant à la boulangerie je demande des "petits pains au chocolat".
Pareil sauf que a Lyon petit pain au chocolat on me regarde comme.une extraterrestre !

Posté le

android

(3)

Répondre

a écrit : Je suis du Pas-de-Calais et là-bas nous disons "petit pain" pour les pains au chocolat. J'en rajoute une couche dans le débat ;-)
D'ailleurs maintenant que je vis en Vendée, en allant à la boulangerie je demande des "petits pains au chocolat".
Zaï zaï zaï!

Le débat pain au chocolat vs chocolatine est aussi absurde qu'un français et un anglais qui débattent sur gateau vs cake...

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Bonjour, merci de venir bêler toi aussi.

Merci de venir insulter et montrer ton ignorance. Antonin Carême est mort en 1833 et est reconnu par la profession de pâtissier comme le roi de la pâtisserie, pour être plus précis "le roi des chefs et le chef des rois", rien à voir avec tes influenceurs.

C'est même ce qu'il l'a tué. Il cuisinait au charbon de bois, et à force de respirer les fumés toxiques, il est mort.
C'est même grâce à lui et à son disciple Gouffé que sont apparus les premiers livres de cuisines avec des mesures précises et les temps de cuisson, qui ont permis à des milliers de gens de commencer à cuisiner eux-mêmes. Il a laissé une grande trace dans le monde de la cuisine, comme Paul Bocuse.
Alors oui, j'ai juste mis un post où je précise que si on doit se fier à Carême, Pain au chocolat est à priori le "bon mot". Je n'ai pas dit que Chocolatine ne devait pas être utiliser.

Mais vas-y, insulte les gens en pensant que tu es sacrément intelligent, alors que tu ne connais même pas l'origine de "Chocolatine", tu répètes juste quelque chose sans connaitre son origine.
1 jeu de mot et une phrase ont suffi à te faire monter sur tes grands chevaux, alors mon petit Jean-Kevin, retourne à l'école et va apprendre l'expression : "tourner sept fois sa langue dans sa bouche avant de parler".
Afficher tout
Définition d’avoir le melon s’il te plaît. Merci

a écrit : On dit "chocolatine" dans tout le sud-ouest notamment à Bordeaux et Toulouse. Un boulanger bordelais est d'ailleurs célèbre pour afficher sur sa vitrine "chocolatine 1,20€, pain au chocolat 2€".

Sinon le débat de savoir quelle est la "vraie" dénomination est affligeant, o
n parle quand même d'un aliment...on s'en fout, non ? Afficher tout
Complet qu on s enfou lol.
Je soulignais juste que chocolatine c est pas trop le sud, c est pour ça que je disais que Toulouse c est le sud ouest parce que je sais que la bas on appelle ça chocolatine.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Hum... j aurai plutôt dit, "pain au chocolat se comprends aussi à Toulouse" vu le nombre néo toulousains qui se sont installés ses dernières années. Quand à generaliser c'est une autre histoire... Exact ;)
Alala c est touriste

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Dans quel Sud? À Marseille et sa région je n'ai jamais entendu dire chocolatine pour un pain au chocolat. Pas du tout à Marseille. Davantage dans le Sud-Ouest en fait, et beaucoup dans l'Ouest en général (hors Bretagne: Angers, Poitiers, Limoges...). Les mêmes endroits où les commerçants te demandent si tu veux une "poche". La première fois que j'ai entendu ça j'ai bugué.
Elle va me la coudre directement sur mon jean ou quoi ??
Pour ceux qui comme moi ne connaissaient pas, ça veut dire un "sac".

PS: Au Québec aussi, on est plutôt "chocolatine" et "poche".

a écrit : Votre débat de "moi j'ai raison car machin a dit ça", me fait pensé à deux choses:
- Ces personnes qui sont appelées "influenceurs" sur le net qui sont suivis par des décérébrés, ce qui leurs donnent de l'importance. Il doit bien y en avoir un ou deux qui se font appelés roi ou em
pereur de la pâtisserie.
- Ces personnes qui ont une religion et qui veulent absolument l'imposé au autres, car ils sont persuadés que leur façon d'appelé leur dieu est la seule et la meilleure.
Au final, vous bêlez comme les autres ou pas, ça reste votre choix.
Afficher tout
Faut se détendre, hein, c'est de l'humour !! Et quel rapport avec la religion ???

Posté le

android

(0)

Répondre

Ceux qui s'écharpent sur la dénomination pain au chocolat ou chocolatine se trompent de débat : la vraie question est de savoir si il/elle doit être fait avec une pâte feuilletée ou une pâte briochée.

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Purée, mais il y en a qui prenne ça carrément au sérieux !!
Je comprends même pas le débat.
Qu'on veuille se chamailler pour la rigolade et un peu de chauvinisme régional, je comprends, qu'on commence à s'invectiver pour ça, ça me dépasse...
On se chamaille tous ici sur fond de rigolade (bon certains c'est vrai ne comprennent pas les blagues apparemment).
Mais ça change pas que le débat est bien plus profond que ça, c'est sur la protection des exceptions régionaux.
Et ça c'est un débat sérieux.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Houla, dans ton sud !
Dans le sud est on doit pain au chocolat
Pour moi et les personnes du sud-ouest quand on dit sud on ne parle jamais du sud sud-est car c'est pas le vrai sud, vous êtes des faux sudistes!
Vive le vrai sud, vive le sud-ouest

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Un sujet bien polémique que le pain au chocolat. Beaucoup moins si on s'intéresse à l'étymologie du mot.
Les viennoiseries comme leur nom le suggère tiennent pour la plupart leur origine de Vienne, ville où l'on parle allemand. Celle dont nous parlons s'appelle alors Schokoladen Croissant (croissant au chocolat). En effet la pâte a bien celle d'un croissant (une pâte feuilletée) et non celle d'un pain.
Le mot a en suite été déformé en "scholadin " pour devenir notre chocolatine. Mot encore utilisé au Québec, qui rappelons le, a subi moins de modifications/évolutions (ou pas les mêmes en tout cas) de langue que notre français. Cela suggère donc un mot qui aurait pû être utilisé par nos colons français de l'époque.
Le pain au chocolat, quant à lui, est un PAIN donc, dans lequel on introduisait des morceaux de chocolat.

Posté le

android

(1)

Répondre