Le chleuasme : quand on veut être contredit pour être complimenté

Proposé par
le

Dans une conversation, certaines personnes ont tendance à se déprécier verbalement, ou à dépeindre une image exagérément négative d'eux, dans le but inavoué de se faire contredire par leur interlocuteur, et donc recevoir des compliments. Ce procédé s'appelle un chleuasme.

Il existe aussi l'hyperchleuasme, qui consiste à dire la vérité de façon tellement surprenante qu'elle en paraisse improbable ou fausse. C'est le cas de « Oui, mon frère, je suis un méchant, un coupable » de Tartuffe.


Tous les commentaires (63)

a écrit : beauf.-->beau frère, on arrête la où on fait une analyse sigillographique de la vocation d'un trou du cul? ;) Cqdf ;)

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Mais est-ce que le chleuasme s'applique à une personne ayant un manque de confiance en lui, réellement ?
Est-ce que répondre par la négative à certaines choses "je ne sais pas faire..." n'est pas de la franchise ?
Quand vous ne savez réellement pas faire oui c’est de la franchise, en revanche si vous excellez dans le domaine et que c’est une simple démarche pour vous faire mousser..

a écrit : Pour revenir au sujet : quelqu'un sait comment ca se prononce ?? Le ch se prononce k comme dans chlore (et ses dérivés : chlorure, chlordécone...), choléra, chlamydia, etc.

Posté le

android

(1)

Répondre