Personne n'a envie de jouer avec les balles Dum-Dum

Proposé par
le

Malgré leur nom pouvant paraître enfantin, les balles Dum-Dum sont des munitions particulièrement destructrices. Elles se déforment ou explosent à l'impact, entraînant des blessures plus graves que les munitions classiques. Elles sont ainsi interdites dans les conflits depuis la convention de La Haye, en 1899, mais restent utilisées pour la chasse. Anders Behring Breivik s'en est notamment servi pour abattre ses victimes lors de la tuerie de l'île d'Utøya.


Tous les commentaires (130)

a écrit : C'est quand même fou de voir à quel point l'homme peut avoir des idées perverses. En plus d'une balle (qui soit dit en passant doit faire pas mal de dégât seule), il a quand même fallu quelqu'un pour dire "attends, j'ai une pure idée ! Si on les faisait exploser en plus".

> L'intelligence humaine est décidément capable des plus belles comme des plus terribles choses... Afficher tout
C'est quand même fou le nombre de personnes qui ont un jour commencé leur phrase "c'est quand même fou comme..." pour dire quelque chose d'inutile

a écrit : "Elles sont ainsi interdites dans les conflits depuis la convention de La Haye, en 1899"

Je ne comprendrai jamais ces conventions qui "encadrent" les conflits. La barbarie ne va pas être limitée et ne sera pas moins horrible à coups de conventions. La seule solution serait d'interd
ire la fabrication des ces armes.

Mais bon quand on sait que les 5 plus gros fabricants d'armes au monde sont les 5 pays permanents de l'ONU on se dit que c'est peine perdue.
Afficher tout
Entièrement d'accord, simple petite rectification:
Tous les pays sont permanents à l'ONU. En l'occurrence tu parles plutôt de conseil de sécurité de l'ONU, où en effet seul la Russie, les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, la Chine et la France sont membres permanents.
A ne pas confondre!

a écrit : Tout aussi destructeur mais sans éclat de la munition: 12,7mm chemisée (munition utilisée dans les snipers de type Barrett M82) a la base développée pour les mitrailleuses elle peut transpercer un blindage de 34mm à 500m
Autant vous dire qu'il ne reste plus grand chose de vivant à l'arrivée.
Je vois pas bien le rapport avec l'anecdote c'est comme si je disais : Bien plus destructeur la bombe atomique peut detruire des regions entiere...

Posté le

windowsphone

(2)

Répondre

Léo getz dans l'arme fatal ^^ ok ok (pour ceux qui se souviennent de la scène où les deux compères se foutent de la tronches a Léo a l'hôpital en lui faisant croire qu'il vient de se prendre une balle de dum dum)

Ça me fait penser à la munition black talon, qui finit en pétale à l impact( référence dans un episode de nikki larson). Après une turie à san Francisco , la munition a été retirée des ventes par winchester. ( ref wiki)

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Ce que je trouve absurde c'est qu'on ait le droit de les utiliser à la chasse. Le sadisme envers les hommes non mais envers les animaux oui?! Incroyable. C'est plutôt l'inverse, si tu avais lu les commentaires, cette balle permet de tuer directement, ce qui fait donc que les animaux ne souffrent pas.

a écrit : "Elles sont ainsi interdites dans les conflits depuis la convention de La Haye, en 1899"

Je ne comprendrai jamais ces conventions qui "encadrent" les conflits. La barbarie ne va pas être limitée et ne sera pas moins horrible à coups de conventions. La seule solution serait d'interd
ire la fabrication des ces armes.

Mais bon quand on sait que les 5 plus gros fabricants d'armes au monde sont les 5 pays permanents de l'ONU on se dit que c'est peine perdue.
Afficher tout
"La seule solution serait d'interdire les armes " et comment si ce n'est par les conventions ?

a écrit : C'est quand même fou de voir à quel point l'homme peut avoir des idées perverses. En plus d'une balle (qui soit dit en passant doit faire pas mal de dégât seule), il a quand même fallu quelqu'un pour dire "attends, j'ai une pure idée ! Si on les faisait exploser en plus".

> L'intelligence humaine est décidément capable des plus belles comme des plus terribles choses... Afficher tout
Le cher Einstein l'avait dit "Deux choses sont infinies : l'Univers et la bêtise humaine."

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Je comprends ton argument, mais il y a toujours des assassins qui réussiront à se procurer des balles explosives et à tuer tant d'hommes (comme en Norvège). Préfères tu que des animaux soient tués "sans souffrance" mais qu'une fuite de ces balles fasse agoniser des hommes, ou préfères tu que des animaux soient tués "normalement" et qu'aucun fou ne puisse avoir des munitions pareilles et faire un carnage ?
Pour moi quitte à tuer un animal et qu'il souffre (puisqu'on a de toute façon l'intention de le tuer) je préfère que ces munitions soient totalement interdites.
Afficher tout
Cette anecdote fait passer ces balles pour quelque chose de rare et extrêmement dangereux, mais ces balles sont tout ce qu'il y a de plus normal, c'est utilisé depuis longtemps!
Tu en trouves dans toutes les armureries ces balles, simplement parce que ce sont les SEULES balles autorisées à la chasse!

Et un tueur, s'il ne trouve pas ces balles (déjà il est con de ne pas les trouver) mais il n'aura aucun mal à trouver des têtes creuses et autre perforantes, qui tuent aussi mais de manière bien plus dégueulasse.

a écrit : Je pense que personne ne s'écoute, je voudrais donc rappeller quelques points:

- tout d'abord notre ami chasseur à parler de "régulation" pas "d'extermination". C'est à dire que tu pourras toujours voir des animaux sur ton terrain de golf. Par contre tu ne trouveras
jamais ton terrain complétement piétiné par une horde de cerf.

- Ensuite, je suis d'accord avec l'argument de notre ami chasseur: l'industrie agroalimentaire fait preuve de bien plus de barbarie qu'un chasseur. Cependant, non les non-chasseurs ne doivent pas être tous végétariens. MAIS j'invite tous les anti-chasseurs, qui utilisent le seul argument de la protection des animaux, à devenir végétarien.

- il y'a quand même une chose avec laquelle je ne suis pas d'accord (avec les deux camps). C'est la notion de respect. Votre désaccord sur ce point provient de votre propre définition de "respect". (Supposition, que je pense juste) D'un côté, tu pense que la chasse est irrespectueuse car le pauvre animal ne peut rien faire face à une balle explosive lui arrivant à 300m/s en pleine face. Ton argumentation (si ma supposition est vraie) tient parfaitement la route.
D'un autre côté, notre ami chasseur, selon sa définition du respect, dit que la chasse est très respectueuse car l'animal ne souffre pas, il meurt instantanément. Tu ne peux pas le nier, cette définition tient la route. (Ne faisons pas preuve de mauvaise foi)

- enfin, tu as cette image du chasseur barbare uniquement parce que l'on parle de cerf ou d'autres animaux "beaux" et "appréciés" par la population. Lorsqu'un rat, avec le poil collé par la crasse des égoûts, s'introduit chez toi, je suppose que tu te mets toi aussi en chasse pour l'éliminer. Afin d'éviter encore toute mauvaise foi, je reprends mon exemple avec un cafard ou un moustique. Si une de ces bestioles hideuses s'introduit chez toi, tu vas la tuer. Même si ce cafard ou ce moustique est l'heureuse maman de toute une portée d'oeufs! Pourquoi la vie de ce pauvre cafard vaut-elle moins que la vie d'un cerf? Délit de sale gueule?

Pour finir je vais reprendre les propos de notre amis chasseur, que je vais nuancer un peu.
Aujourd'hui les gens ont une fausse image du "débat" en général. On commence un débat pour défendre une idée, certes, cependant il faut être ouvert à la pensée de l'autre et essayer de la comprendre. Ceci s'applique aussi bien pour toi que pour notre ami chasseur. Je t'invite donc à aller à une partie de chasse avec un chasseur qui pourra te transmettre son avis. Tu te rendras compte qu'un chasseur ne tire pas sur tout ce qui bouge.

Je vous invite donc, toutes les personnes qui lisent ce commentaire, à essayer de comprendre les arguments de l'autre. Je ne dis pas qu'il faut renoncer à vos idées, mais comprendre que des personnes pensent autrement. Il est facile de remettre en cause la pensée des autres, mais beaucoup plus difficle de critiquer sa propre facon de pensée ;)

Loin de moi l'idée d'un discours voulant révolutionner la manière de pensée du monde. Mais ici, nous sommes vraiment dans un cas d'école.
Afficher tout
Super commentaire, ça fait plaisir de voir quelqu'un ouvert et visiblement intelligent!
J'aime débattre, j'accepte souvent le point de vue des autres, quand ceux-ci ont des arguments qui tiennent la route!

C'est vraiment cool de voir des commentaire comme le tiens sur cette belle application!

(Sinon, petite précision pour l'anecdote: celle-ci parle de balles "explosives", en fait les balles n'explosent pas, elles "expansent". La balle a un corps en cuivre (il me semble) et un cœur et une pointe en plomb, au contact de la chair, le plomb se déforme et forme un champignon, qui détruit tout sur son passage. Les balles expansives (appelons ça comme ça) ne transpercent que rarement leur cible et toute l'énergie se dissipe dans la chair. Ces balles tuent donc instantanément si le tireur n'est pas borgne, et sont beaucoup moins dangereuses (ne peuvent presque pas ricocher, transpercer un animal et en tuer un autre derrière, etc.
Pour finir cette anecdote fait passer ces balles pour quelque chose d'extrêmement dévastateur et rare, mais non, ouvrez la porte d'une armurerie et vous en trouverez des centaines de boîtes, vous en trouvez dans n'importe qu'elle armurerie et il suffit d'un permis de chasse pour en acheter. En revanche les balles chemisées ou perforantes (de guerre disons) sont plus difficiles à trouver et interdites à la chasse!)

a écrit : Juste pour info... Un golf, c'est du béton vert... C'est pas ça la nature... Des tonnes de pesticides et engrais pour que tu puisses t'amuser. Ce ne sont pas que des "pesticides" qui sont utilisé pour donner une couleur si verte à l'herbe d'un terrain de golf, on ne traite pas de l'herbe comme ont traite des fruits/légumes/céréales, ce sont déja des l'engrais, des fongicides pour lutter contre les champignons, parfois des insecticides et une tonte fréquente (je ne connait pas exactement les périodes), ainsi qu'une scarification des l'apparation de mousse et surtout un arrosage abondant.
Sans tous ça il serait impossible d'avoir une herbe de cette qualité et les golfs auraient tous fait faillite depuis longtemps.
J'ai était dans le paysage pendant 2 ans donc ce genre de choses je connais :)

Posté le

android

(2)

Répondre

Enfaite le problème avec la chasse c'est que les dérives sont trop nombreuses.

Posté le

android

(2)

Répondre

"Elles sont ainsi interdites dans les conflits depuis la convention de La Haye, en 1899"

Il y avait des balles dum-dum en 1899 ??! Et la convention ??!

a écrit : "Elles sont ainsi interdites dans les conflits depuis la convention de La Haye, en 1899"

Je ne comprendrai jamais ces conventions qui "encadrent" les conflits. La barbarie ne va pas être limitée et ne sera pas moins horrible à coups de conventions. La seule solution serait d'interd
ire la fabrication des ces armes.

Mais bon quand on sait que les 5 plus gros fabricants d'armes au monde sont les 5 pays permanents de l'ONU on se dit que c'est peine perdue.
Afficher tout
Quelques points discutables, soulevés par d'autres, à reprendre, rectifier et surtout méditer :
- Les conventions limitent évidemment la barbarie : entre se faire éclater littéralement la tronche à coup de pierres et mourir en quelques secondes dans une explosion, il y a une différence flagrante : la barbarie des deux actes est certes condamnable, mais leur degré est différent. En partant du principe que tel conflit est inévitable, la force de la violence peut néanmoins être contrôlée par l'ONU et d'autres autorités. Celle-ci a ses défauts, mais il est indéniable que depuis la fin de la Seconde guerre mondiale, les guerres sont moins violentes et moins meurtrières. Il faut vraiment s'ouvrir au monde, et réfléchir, se renseigner avant de commenter. C'est non seulement bénéfique à ceux qui lisent ton commentaire, mais aussi à toi.
- Il est heureux que tu utilises le conditionnel lorsque tu parles d'interdire la fabrication d'armes. On pourrait voir en quoi c'est impossible, mais cela paraît évident. Il est intéressant en revanche de voir en quoi l'industrie de l'armement est bénéfique, et quelles conséquences aurait son anéantissement:
• Un impact économique sur les pays en question direct puisque qu'ils n'auraient plus de telles industries, et indirect puisque les armées seraient de fait inutiles et sur l'innovation puisque la recherche est grandement financé par l'armée
• Un impact social puisqu'il y aurait plus de chômeurs, car plus d'armées, moins d'innovation, un marché moins grand, etc.
• Le comble étant que, à mon avis, linterdiction de l'armement aboutira à un renforcement de la violence: les circuits de l'armement ( production, vente ) seront entièrement vagabonds et ne feront qu'assoir la puissance d'organisations telles que Daesh ou les mafias et cartels de la drogue.
- Enfin,il est normal que les 5 pays siégeant de façon permanente au conseil de sécurité de l'ONU soient des puissances militaires et donc des fabricants d'armes ! Imagine une ville où les policiers n'ont pas d'armes. Comment empêchent-ils les crimes et délits de se produire ? Leur autorité repose sur leur force, plus encore que sur leur légitimité.
Je n'aime pas donner des leçons car j'ai l'impression d'être un gros pédant orgueilleux, mais j'ai cru nécessaire de dire quelque chose, non seulement en lisant ce commentaire, mais encore en voyant le nombre de personnes qui l'"aiment", j'ose dire bêtement.

a écrit : C'est quand même fou de voir à quel point l'homme peut avoir des idées perverses. En plus d'une balle (qui soit dit en passant doit faire pas mal de dégât seule), il a quand même fallu quelqu'un pour dire "attends, j'ai une pure idée ! Si on les faisait exploser en plus".

> L'intelligence humaine est décidément capable des plus belles comme des plus terribles choses... Afficher tout
Dans le genre démagogie et enfoncement de porte ouverte, difficile de faire mieux !

a écrit : "Elles sont ainsi interdites dans les conflits depuis la convention de La Haye, en 1899"

Je ne comprendrai jamais ces conventions qui "encadrent" les conflits. La barbarie ne va pas être limitée et ne sera pas moins horrible à coups de conventions. La seule solution serait d'interd
ire la fabrication des ces armes.

Mais bon quand on sait que les 5 plus gros fabricants d'armes au monde sont les 5 pays permanents de l'ONU on se dit que c'est peine perdue.
Afficher tout
Ok donc tu fais partie de ces personnes qui gueulent pour gueuler, qui ont toujours un prétexte pour critiquer sans même essayer de comprendre.
S'il cela n'était pas interdit dans une convention, ça provoquerait un tollé. Mais comme c'est interdit, faut trouver un autre motif de contestation. Il est tout trouvé : la guerre et les armes c'est caca. Bon, passée cette formidable vision des choses, faut creuser la réflexion un peu plus loin. L'interdiction de ces balles permettent de rendre les guerres moins "sales" ou plus "propres", même si par définition la guerre c'est pas jojo.
Bref, tout ça pour dire que ces conventions sont utiles et louables.

a écrit : si j ai bien compris les munitions de guerre c est fait plutôt pour blesser, histoire d obliger l ennemi à gaspiller ses ressources dans l aide aux blessés, et les munitions de chasse et des forces de l ordre c est fait pour tuer plutôt à coup sûr. Mais c est ça que j comprends pas, pourquoi les gendarmes ont des fusils à pompe dans nombre d interventions ?

Pis sinon, à bas les chasseurs: vous avez tué la maman de bambi vous ne nous ferez pas oublier ce crime.
Afficher tout
Exactement. En cas de conflit, un blessé est beaucoup plus chiant à gérer qu'un mort. D'abord pour l'aspect psychologique (sur le front, il gueule et pisse le sang, ce qui déstabilise davantage ses compagnons qu'un cadavre, et à l'arrière, il fait prendre conscience à ses compatriotes la dure réalité de la guerre ). Ensuite, sur le plan matériel, un blessé, ça mobilise plus de temps, d'argent et de ressources humaines qu'un mort. C'est pourquoi les munitions non létales mais invalidantes sont finalement plus intéressantes. . .

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : C'est quand même fou de voir à quel point l'homme peut avoir des idées perverses. En plus d'une balle (qui soit dit en passant doit faire pas mal de dégât seule), il a quand même fallu quelqu'un pour dire "attends, j'ai une pure idée ! Si on les faisait exploser en plus".

> L'intelligence humaine est décidément capable des plus belles comme des plus terribles choses... Afficher tout
C'est pas pire que les balles de F.A.M.A.S, il me semble que celles ci ricoche au contact dans le corp.

a écrit : Je pense que personne ne s'écoute, je voudrais donc rappeller quelques points:

- tout d'abord notre ami chasseur à parler de "régulation" pas "d'extermination". C'est à dire que tu pourras toujours voir des animaux sur ton terrain de golf. Par contre tu ne trouveras
jamais ton terrain complétement piétiné par une horde de cerf.

- Ensuite, je suis d'accord avec l'argument de notre ami chasseur: l'industrie agroalimentaire fait preuve de bien plus de barbarie qu'un chasseur. Cependant, non les non-chasseurs ne doivent pas être tous végétariens. MAIS j'invite tous les anti-chasseurs, qui utilisent le seul argument de la protection des animaux, à devenir végétarien.

- il y'a quand même une chose avec laquelle je ne suis pas d'accord (avec les deux camps). C'est la notion de respect. Votre désaccord sur ce point provient de votre propre définition de "respect". (Supposition, que je pense juste) D'un côté, tu pense que la chasse est irrespectueuse car le pauvre animal ne peut rien faire face à une balle explosive lui arrivant à 300m/s en pleine face. Ton argumentation (si ma supposition est vraie) tient parfaitement la route.
D'un autre côté, notre ami chasseur, selon sa définition du respect, dit que la chasse est très respectueuse car l'animal ne souffre pas, il meurt instantanément. Tu ne peux pas le nier, cette définition tient la route. (Ne faisons pas preuve de mauvaise foi)

- enfin, tu as cette image du chasseur barbare uniquement parce que l'on parle de cerf ou d'autres animaux "beaux" et "appréciés" par la population. Lorsqu'un rat, avec le poil collé par la crasse des égoûts, s'introduit chez toi, je suppose que tu te mets toi aussi en chasse pour l'éliminer. Afin d'éviter encore toute mauvaise foi, je reprends mon exemple avec un cafard ou un moustique. Si une de ces bestioles hideuses s'introduit chez toi, tu vas la tuer. Même si ce cafard ou ce moustique est l'heureuse maman de toute une portée d'oeufs! Pourquoi la vie de ce pauvre cafard vaut-elle moins que la vie d'un cerf? Délit de sale gueule?

Pour finir je vais reprendre les propos de notre amis chasseur, que je vais nuancer un peu.
Aujourd'hui les gens ont une fausse image du "débat" en général. On commence un débat pour défendre une idée, certes, cependant il faut être ouvert à la pensée de l'autre et essayer de la comprendre. Ceci s'applique aussi bien pour toi que pour notre ami chasseur. Je t'invite donc à aller à une partie de chasse avec un chasseur qui pourra te transmettre son avis. Tu te rendras compte qu'un chasseur ne tire pas sur tout ce qui bouge.

Je vous invite donc, toutes les personnes qui lisent ce commentaire, à essayer de comprendre les arguments de l'autre. Je ne dis pas qu'il faut renoncer à vos idées, mais comprendre que des personnes pensent autrement. Il est facile de remettre en cause la pensée des autres, mais beaucoup plus difficle de critiquer sa propre facon de pensée ;)

Loin de moi l'idée d'un discours voulant révolutionner la manière de pensée du monde. Mais ici, nous sommes vraiment dans un cas d'école.
Afficher tout
AMEN.

Trop de manichéisme ici... L'Homme, qui fait lui-même partie du règne animal, doit respecter la nature dont il est issu.

Il n'empêche que les échanges inter-espèces ne sont pas toujours roses...
J'adore les lions,mais je sais que si je tombe nez à nez avec un des leurs, qu'il a faim et que je suis menacé, à défaut de pouvoir maitriser le fauve, ce sera lui ou moi. (De fortes chances que ce soit moi, étant donné ses capacités d'attaques naturelles & les miennes...)

a écrit : Étant moi même chasseur, je peux expliquer aux quelques anti chasse présents dans les commentaires pourquoi ces balles sont autorisées.
Tout simplement parce que les animaux souffrent moins, eh oui! Une balle qui expanse fait plus de dégâts dans l'animal et le tue donc net.
Les balles disent "per
forantes" utilisées à la guerre ne font que blesser les soldats (si bien-sûr aucun organe n'est touché), tandis que ces balles forment un "champignon", grâce à la déformation du plomb et infligent plus de dégâts.

Ce n'est pas cruel d'utiliser ça a la chasse, au contraire.

De toute manière la chasse restera une pratique barbare pour bon nombre d'entre vous, ce qui est à mon humble avis, totalement faux.
Afficher tout
Ça reste buter des animaux pour le plaisir. Si les animaux butaient des humains chaque dimanche pour une fois ?

Posté le

android

(0)

Répondre