Comment fonctionne un flash d'appareil photo ?

Proposé par
le
dans

Le flash qui équipe les appareils photos émet une lumière très forte et proche de celle produite par la lumière du jour, grâce à l'excitation électrique d'un gaz stable, le xénon, utilisé aussi sur les phares de certaines voitures.


Commentaires préférés (3)

Ouais, et je pense que l'effet est amplifiée avec l'utilisation d'un condensateur électrique, ces composants peuvent se charger en électricité et au moment où l'on déclanche le flash, ils se déchargent d'un seul coup dans la lampe au xénon.

Je pense que ceci est à rajouter dans le message, car l'exitation du'n gaz seul, c'est le principe des tubes fluorescents (appellés à tord "néon") et des néons.

Sinon, un condensateur d'apareil photo peut liberrer des décharges de près de 60 Volts. Et je confirme par expérience pérsonelle que ça pique un peu...

Posté le

unknown

(64)

Répondre

Oui les condensateurs des APN sont terrible... Je reparais mon APN problème de sable... Bref et j'ai eu le malheur de mettre le doigt sur le Condo...... Bah il c'est vide sur mon doigt et jetais un peu brulé tellement le courant était intense LOL
On avait bien halluciné...

Posté le

unknown

(29)

Répondre

Pour rester sur le thème du flash, je vous propose une question que l'on s'est tous déjà posée… Pourquoi le flash donne-t-il les yeux rouges?
Tout simplement parce que quand on l'utilise, c'est souvent qu'il fait sombre, nos pupilles sont donc dilatées. Et quand le flash survient, nous n'avons pas le temps de les rétracter : il pénètre à l'intérieur de notre pupille, au fond de l'il. Cette zone apparaît rouge à cause des vaisseaux sanguins qui l'irriguent, et sur la photo, elle ressortira ainsi!

Posté le

android

(43)

Répondre


Tous les commentaires (14)

Ouais, et je pense que l'effet est amplifiée avec l'utilisation d'un condensateur électrique, ces composants peuvent se charger en électricité et au moment où l'on déclanche le flash, ils se déchargent d'un seul coup dans la lampe au xénon.

Je pense que ceci est à rajouter dans le message, car l'exitation du'n gaz seul, c'est le principe des tubes fluorescents (appellés à tord "néon") et des néons.

Sinon, un condensateur d'apareil photo peut liberrer des décharges de près de 60 Volts. Et je confirme par expérience pérsonelle que ça pique un peu...

Posté le

unknown

(64)

Répondre

Oui les condensateurs des APN sont terrible... Je reparais mon APN problème de sable... Bref et j'ai eu le malheur de mettre le doigt sur le Condo...... Bah il c'est vide sur mon doigt et jetais un peu brulé tellement le courant était intense LOL
On avait bien halluciné...

Posté le

unknown

(29)

Répondre

J'ai pas tout compris éclairez-moi! Dîtes vite, j'ai flashé sur cette anecdote!(fallait que quelqu'un la fasse, j'ai décidé de la faire :p)

Posté le

iphone

(0)

Répondre

En effet, et pour moi (je suis photophobe, pas dans le sens "j'aime pas les photos" mais à la lumière, surtout vive) cela provoque des migraines :/. </ton geignard> ;).

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Ouais, et je pense que l'effet est amplifiée avec l'utilisation d'un condensateur électrique, ces composants peuvent se charger en électricité et au moment où l'on déclanche le flash, ils se déchargent d'un seul coup dans la lampe au xénon.

Je pense que ceci est à rajouter dans le
message, car l'exitation du'n gaz seul, c'est le principe des tubes fluorescents (appellés à tord "néon") et des néons.

Sinon, un condensateur d'apareil photo peut liberrer des décharges de près de 60 Volts. Et je confirme par expérience pérsonelle que ça pique un peu...
Afficher tout
Il y a en effet des condensateurs, mais les constructeurs placent aussi des miroirs derrière la mini lampe pour que les rayons qui partaient vers l'arrière repartent vers le sujet de la photo.

a écrit : Oui les condensateurs des APN sont terrible... Je reparais mon APN problème de sable... Bref et j'ai eu le malheur de mettre le doigt sur le Condo...... Bah il c'est vide sur mon doigt et jetais un peu brulé tellement le courant était intense LOL
On avait bien halluciné...
Je confirme , je fabriquais des mini tazers avec les appareils photo jetable avec flash , et ça envoyait de sacrées patates !

Ouais, une lumière proche de celle du jour, n'empêche que quand ça vient d'un coup, ça fait mal aux yeux, cette saleté !

Posté le

android

(0)

Répondre

Pour rester sur le thème du flash, je vous propose une question que l'on s'est tous déjà posée… Pourquoi le flash donne-t-il les yeux rouges?
Tout simplement parce que quand on l'utilise, c'est souvent qu'il fait sombre, nos pupilles sont donc dilatées. Et quand le flash survient, nous n'avons pas le temps de les rétracter : il pénètre à l'intérieur de notre pupille, au fond de l'il. Cette zone apparaît rouge à cause des vaisseaux sanguins qui l'irriguent, et sur la photo, elle ressortira ainsi!

Posté le

android

(43)

Répondre

a écrit : Pour rester sur le thème du flash, je vous propose une question que l'on s'est tous déjà posée… Pourquoi le flash donne-t-il les yeux rouges?
Tout simplement parce que quand on l'utilise, c'est souvent qu'il fait sombre, nos pupilles sont donc dilatées. Et quand le flash survient, nous n&
#039;avons pas le temps de les rétracter : il pénètre à l'intérieur de notre pupille, au fond de l'il. Cette zone apparaît rouge à cause des vaisseaux sanguins qui l'irriguent, et sur la photo, elle ressortira ainsi! Afficher tout
Il y a une anecdote SCMB à ce sujet si vous voulez en savoir (encore) plus. :)

a écrit : Ouais, et je pense que l'effet est amplifiée avec l'utilisation d'un condensateur électrique, ces composants peuvent se charger en électricité et au moment où l'on déclanche le flash, ils se déchargent d'un seul coup dans la lampe au xénon.

Je pense que ceci est à rajouter dans le
message, car l'exitation du'n gaz seul, c'est le principe des tubes fluorescents (appellés à tord "néon") et des néons.

Sinon, un condensateur d'apareil photo peut liberrer des décharges de près de 60 Volts. Et je confirme par expérience pérsonelle que ça pique un peu...
Afficher tout
Juste sauf qu'il serait pas un condensateur électrique mais plutôt d'une bobine je pense. Celle ci s'oppose à l'établissement du courant et lors qu'on coupe son alimentation elle génère une très forte tension. En effet ce principe est utilisé pour créer les étincelles des bougies de moteurs essence nécessitant une grande tension ( plusieurs milliers de Volts contrairement aux 12V de la batterie). Le condensateur électrique s'oppose lui a l'établissement de la tension.

Posté le

android

(1)

Répondre

Le xénon étant un gaz stable, il faut une grande décharge électrique pour le faire réagir. Certain appareil photo peuvent envoyer une décharge de 3000 volts si je me souvient bien. Et cela grâce à plusieurs condensateurs et bobine (je suis pas sur, quelqu'un peut confirmer?) ^^

Posté le

android

(1)

Répondre

Comme dirait Niska "lunettes teintées, phares Xénon, vitres teintées bendo, bendo"....

a écrit : Ouais, et je pense que l'effet est amplifiée avec l'utilisation d'un condensateur électrique, ces composants peuvent se charger en électricité et au moment où l'on déclanche le flash, ils se déchargent d'un seul coup dans la lampe au xénon.

Je pense que ceci est à rajouter dans le
message, car l'exitation du'n gaz seul, c'est le principe des tubes fluorescents (appellés à tord "néon") et des néons.

Sinon, un condensateur d'apareil photo peut liberrer des décharges de près de 60 Volts. Et je confirme par expérience pérsonelle que ça pique un peu...
Afficher tout
Pour infos croire qu.un condensateur peut élever la tension est un mythe !
Un condensateur se charge uniquement de stocker l énergie électrique et la redélivre au max a la tension qu il lui a été fournie.
Le composant chargé de l élévation de tension est une self (appelé aussi bobine ,ou induction). La tension sera alors inversement proportionnelle au temps de coupure. Ce qui en théorie (si il n y avait pas des phénomènes résistif ) pourrait amener a une tension infinie. Montage type en électronique appelé boost ou buck boost converteur.
mais de plus en plus on peut rencontrer des puces électroniques spécialisé dans cette élévation de tensions, convertisseur DC/DC couplé a cette self ,ou a self intégré.
Et effectivement le système de flash (a gaz ,ou/et filament ) ne se contente pas de gaz ,mais fonctionne avec une élévation de tension.
Pour exemple les flash xenon (et c est pareil pour les phares de voiture xénon) on besoin d un pic de tension de 2 000 voir même 3000volt.
(Ne pas non plus confondre avec les flash a LED de plus en plus répondu qui fonctionne totalement différemment de l anecdote)