L'endroit le plus froid de l'univers se trouve sur Terre

Proposé par
Invité
le
dans

L'endroit le plus froid de l'univers ne se trouve pas à des années-lumière mais probablement sur Terre, dans un laboratoire de l'université du MIT, où les températures sont à moins d'un milliardième au-dessus du zéro absolu. Le scientifique Wolfgang Ketterle qui travaille dans ce laboratoire a d'ailleurs reçu le Prix Nobel de physique en 2001 pour ses découvertes faites à des températures extrêmes.

Il découvrit un nouvel état : le BEC (Bose-Einstein condensate) qui ne se forme qu’au zéro absolu ou très proche.


Tous les commentaires (167)

J'espère qu'il ne laissera pas la porte ouverte ...

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Eh bien pour commencer la temperature se definit par le degré d'agitation des molecules .Plus les molecules s'agitent et "vibrent" et plus il fait chaud . Le zero absolu est donc la temperature ou les molecules se retrouvent figées et ne bougent plus et il est tres difficile de l'atteindre

Posté le

android

(1)

Répondre

Ça semble fou qu'une température positive puisse atteindre plusieurs millions de degré et que en négatif cela s'arrête a 273,15

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Peu importe l'état(solide,liquide ou gazeux) le tableau périodique recense les différentes espèces chimiques (selon le nombre de protons dans le noyau) donc peu importe la température, une espèce restera la même mais dans un état différent.
(si j'ai dit une bêtise qu'on me rectifie aussi ^^)
Je te rectifie, ce scientifique est un zéro !

Posté le

android

(0)

Répondre

Si seulement on savait les matières qui constituent Neptune (au pif) les souterrains de certaines planètes, enfin bref je suis passionné d'astronomie et je pense que nous ne sommes pas à un millième de nous douter de ce qu'il Ya la bas... Matières, chimie, physique, des choses inconcevable qui bouleverserai peut être notre vision de la physique, du temps, de notion comme les degrés, pour n'y aurait il pas une planète ou des éléments ne serait plus mesurable.

Quand on voit que simplement la gravité de Jupiter du à sa taille rend une petite cuillère lourde de plusieurs tonnes. Bref bienvenue dans l'inconnue, l'infini.

Posté le

android

(1)

Répondre

Pour l'instant le zéro absolu n'est connu à cette limite actuelle que par l'homme, mais si ça se trouve il existe des températures plus basses et déjà réalisées , admettons qu'en arrêtant de faire vibrer les cordes qui composent les particules par exemple on arrive à un état de température bien inférieure... Après mes connaissances sont limitées au fur et à mesure de ce que j'apprends, elles sont maigres même

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Il me semble que ce "nouvel" d'état est plutôt comme le solide, le liquide et le gaz.
Je pense que c'est un peu l'équivalent du plasma, mais en froid, et avec des propriétés différentes.

Ça m'étonnerait (mais c'est possible hein) que de nouveaux éléments apparaiss
ent.

Il me semble que les éléments les plus lourds que l'on connait (tout en bas du tableau), son très instable (donc radioactifs). De ce fait, on ne peut les conserver que très peu de temps (parfois moins de l'orde de la nanoseconde, je crois (un milliardième)).

Après, j'en sais rien, mais je pense pas qu'il y ai des masses d'éléments présents dans l'univers que l'on ne connaisse pas encore.

Corrigez moi si je dis n'importe quoi.
Afficher tout
Si ça se trouve il y a des éléments exotiques, on ne peut les mesurer parce que nous avons des moyens de mesure fait avec des matériaux qui ne réagissent pas avec les premiers ceci, ce n'est qu'une supposition, soyez indulgent

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Go Wikipédia : Wolfgang Ketterle

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? C'est -273 degrés kelvin selon certains scientifiques il serait possible d'atteindre des températures encore plus basse ce qui remettrait totalement en cause une partie de la physique moderne,
Cela me fait aussi pensé que invitro on a réussi à dépassé ( de très très peu certe) la célérité ( vitesse de la lumière 300x10^6m\s il me semble)
Ce qui aurait aussi d'immense répercussions dans la physique
Je ne suis pas expert juste quelques souvenirs de mes cours de lycée

Posté le

android

(2)

Répondre

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Je pense que c'est parce qu'il est très difficile de concevoir des machine capable de suppoter cette température.
Le zero absolue est la temperature la plus froide qui puisse exister aucun corps ne peut atteindre une tempeture plus basse. C'est facilement démontrable sur graphe, mais pas écrit c'plus difficille. ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? En fait quand on descend vers le 0 absolu, la vitesse de déplacement des particules comme les atomes est réduite cependant on sait qu'il est impossible que cette vitesse soit nulle c'est pour cela que le zéro absolu ne sera jamais vraiment atteint. Si jamais j'me trompe n'hésitez pas à me corriger.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Lorsque l'anecdote parle "d'état" c'est pas un pays, mais état physique :D Et Tarteman parle du laboratoire...

Posté le

android

(0)

Répondre

Bonsoir tout le monde :)
L'anecdote précise qu'en approchant du zéro absolu, un nouvel état de matière se forme. Les sources étants fortement vagues a ce sujet, je voudrai savoir si quelqu'un ici saurai m'en dire plus la dessus ? Merci beaucoup.

Il me semble que l'azote lorsqu'il est ammener a temperature proche de zero Kelvin il devient alors un superfluide et ses frottement visqueu sont pratiquement nul ce qui fait qu'il peut traverser le verre par exemple du fait qu'il s'y trouve enormement de petit trou dans celui-ci .
Source : Scmb

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Autant pour moi je viens de retrouver le documentaire, il a en fait atteint une température minimale de -271 C (Zéro Absolu = -273 C) et maximale de 10 millions billions C ! (Soleil = 20 million C) :O ...bon après je sais pas trop ce que veut dire billion (selon wiki = 1000 milliard mais il y a des ambiguïtés...)

Lien du documentaire sur le LHC que j'avais vu :) touch.dailymotion.com/video/xrbc4m_le-lhc-large-hadron-collider-en-francais_news
Afficher tout
1billion = 1 milliards en anglais

Moi je peux vous dire que le zéro absolu je le côtoie tout les soirs.... Oui oui quand je me glisse sous ma couette.

Le nombre de doublons dans les com est insupportable. Ça tu le com. Tout le sujet a déjà été traité dans l'autre anecdote (faire une recherche) notamment par le Hollandais volant, physicien, qui nous a démontré qu'on ne pouvait pas descendre en dessous du 0 absolue. Tout comme le rendement ne pourra jamais être supérieur a 1.

J y vais de ma petite contribution pour dire que pour déterminer la température du zéro au 100 celsius ça correspond aux deux état de l eau 0 degrés c est de la glace 100 degrés c est la vapeur
La nature des électron dd après la physique quantique c est une probabilité de présence. En gros c est un nuage de point ou l électron peut se trouver. Figer son emplacement c est dire qu il a une énergie égale à zéro et donc une masse nulle donc il n existe pas
C est pour cela on ne peut. Atteindre ce zéro et en tout c est démontrés physiquement que c est impossible

Dans la nuit des temps de Barjavel, deux humains sont retrouvés dans un état d'hibernation dans une coque sous la terre. Il est dit que l'hibernation au zéro absolu n'abîmerait pas les cellules vivantes.... Mais cela dit, c'est de la littérature !