L'endroit le plus froid de l'univers se trouve sur Terre

Proposé par
Invité
le
dans

L'endroit le plus froid de l'univers ne se trouve pas à des années-lumière mais probablement sur Terre, dans un laboratoire de l'université du MIT, où les températures sont à moins d'un milliardième au-dessus du zéro absolu. Le scientifique Wolfgang Ketterle qui travaille dans ce laboratoire a d'ailleurs reçu le Prix Nobel de physique en 2001 pour ses découvertes faites à des températures extrêmes.

Il découvrit un nouvel état : le BEC (Bose-Einstein condensate) qui ne se forme qu’au zéro absolu ou très proche.


Tous les commentaires (167)

a écrit : Comme l'être humain à des connaissances très limitées , je pense que le tableau périodique des éléments tel que nous le connaissons n'est qu'un échantillon infime de ce que l'on peut trouver dans l'univers. Si ça se trouve à -273,15°C on peut trouver du liquide ou un tout autre état.

/> Edit: Comme j'ai moi même des connaissances encore plus limitées si je dis une grosse bêtise je serai ravi qu'on me l'explique ! Afficher tout
Non justement, tout le génie de Mendeleïev est d'avoir prédit et montré que tous les éléments chimique de l'univers était contenu dans ce tableau, qui a d'ailleurs été complété a posteriori. On n'en trouvera pas d'autres.

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Le zéro absolu est exprimé en kelvin, soit 0 K.
Pour passer de Celsius en kelvin, nous avons cette relation: Kelvin = celsius + 273.15
Donc 0 K = - 273.15 °C
On m'avait dit pourquoi cette température était quasiment inatteignable, mais je ne me souviens plus actuellement. Si quelqu'un a des renseignements, je suis aussi preneuse ^^

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Non justement, tout le génie de Mendeleïev est d'avoir prédit et montré que tous les éléments chimique de l'univers était contenu dans ce tableau, qui a d'ailleurs été complété a posteriori. On n'en trouvera pas d'autres. Etant chimiste par mon métier et mes études, je peux assurer qu'on trouve encore d'autres éléments qui sont rajoutés au fur et à mesure au tableau périodique.

Posté le

android

(1)

Répondre

Comment sait-on que le zéro absolu est égal a -273,15 C° si personne ne l'a jamais atteint ?

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Lorsque l'anecdote parle "d'état" c'est pas un pays, mais état physique :D Elle parle aussi d'un labo..

Posté le

android

(1)

Répondre

a écrit : Certes, mais sur Terre uniquement.
Cela me parait très envisageable qu'il existe des atomes inconnus sur terre dans l'univers (il suffit de s'intéresser aux particules inconnues recueillies sur les météorites) qui pourraient posséder des caractéristiques leurs permettant d'être dans un état ph
ysique capable d'aller au deçà du 0K :)
Je suis pressé de voir l'étendue des nouvelles découvertes que feront les physiciens dans plusieurs dizaines d'années 0.0
Afficher tout
Renseigne toi sur le tableau périodique, tu fait une grosse erreur ici

Le zero absolu c'est 0 kelvin = -273,15•c , et un des phénomènes physiques qui peuvent avoir lieu , d'apres moi c'est la supraconductivité , un phenomene très important , renseignez-vous à propos

Et la température la plus haute qu'on connaisse ? Ou bien qu'on ait créé, ou quelque chose dans le style ?

a écrit : je crois que c'est parce que en baissant la pression (afin de baisser la température) on ne peut pas aller en dessous d'une pression de zero. Or, la pression de zero correspond au zero absolu. On ne peut donc théoriquement pas aller en dessous du zero absolu puisque la pression ne peut être negative. température et pression sont liées. Afficher tout Certes, pour un volume donné (genre cocotte minute fermée) quand on chauffe, la température augmente et aussi la pression.

Après ça, je ne crois pas que ça n'ai grand chose à voir.

Si dans le laboratoire, on fait le vide, est pour travailler sur des particules précises et ne pas être gêné par l'air.

La température n'est pas définie par la pression. Par exemple : un objet lâché dans le vide spatial pourra très bien être brûlant.

Bon, après, on pourra dire qu'on est dans le vide, donc qu'il n'y a pas de pression, car aucune molécule n'est agitée et ne frappe les paroi du milieu (comme on explique au collège).

Je ne pense pas qu'on puisse vraiment parler de la pression de matériau utilisé, mais que de sa température.

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Car plus les molécules bouge dans l'air, plus il fait chaud. Donc le zéro absolu correspond à un arrêt de mouvement des molécule, et comme on ne peut pas moins bougé que ne pas bouger du tout... ( Désolé si c'est pas sa, je suis en 3ème ^^, mais je pense que c'est sa pour t'expliquer simplement)

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? La chaleur d'une molécule est en fait sa "vibration": plis elle vibre, plus il fait chaud là dedans.
Donc théoriquement quand la molécule ne vibre plus bah tu ne peux plus descendre plus bas en température. 0 kelvin, -273 ºC. Le truc c'est que plus on refroidit la molécule, plus il est difficile de la refroidir plus.

Posté le

android

(0)

Répondre

Le zéro absolu s'obtient par immobilisation des molécules h20 or le phénomène de polarité atomique rend cette immobilisation très difficile voir impossible dans les connaissances actuelles

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Il ne peut être atteint pour des causes de propriétés quantiques, suffit de regarder les liens de l'anecdote

Posté le

android

(0)

Répondre

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? En Physique, la température est exprimée en Kelvin. Zéro Kelvin correspond à un état où les atomes sont dans un état d'énergie minimale, inaccessible en théorie. En effet, les formules permettant de calculer la température en Kelvin est asymptotique, c'est à dire qu'elle tend vers zéro sans jamais l'atteindre.

Plus schématiquement, quand un atome bouge, il chauffe. Si on arrive à l'immobiliser, la température est de zéro Kelvin... Et comme il est impossible d'immobiliser totalement un atome, on ne peut pas atteindre le zéro absolu !

La conversion de Kelvin à Degré Celsius est simple, puisqu'il suffit d'ajouter 273,15 aux Kelvin pour obtenir les Degrés Celsius. Le zéro absolu est donc de -273,15 degrés Celsius.

Pour vous prendre un peu la tête, sachez qu'il est toutefois possible, au niveau quantique, d'observer des températures inférieures au zéro absolu... Alors même que la température de l'atome en question n'est jamais passée par le zéro absolu... Mais c'est une autre histoire "compliquée"

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Je ne suis pas un grand scientifique mais il me semble que le zéro absolu est le moment ou les atomes cessent d'être en mouvement et donc ne créent plus de chaleur ! C'est ce qui rend cette température aussi difficile à atteindre. De plus il me semble que cette température avoisine les -270°C (Je ne suis vraiment pas sur de cette valeur, à vérifier).

Si dans l'univers il fait environ -272•C et non -273,15•C, c'est dû au rayonnement fossile du bigbang, qui émet toujours de l'énergie.
On peut observer ce phénomène sur les vieilles TV à tube cathodique : c'est en partie ce rayonnement qui provoque la "neige" quand il n'y a pas de signal.

a écrit : Comme l'être humain à des connaissances très limitées , je pense que le tableau périodique des éléments tel que nous le connaissons n'est qu'un échantillon infime de ce que l'on peut trouver dans l'univers. Si ça se trouve à -273,15°C on peut trouver du liquide ou un tout autre état.

/> Edit: Comme j'ai moi même des connaissances encore plus limitées si je dis une grosse bêtise je serai ravi qu'on me l'explique ! Afficher tout
Tout à fais d'accord fayce!
Pourquoi ne serait il pas possible de découvrir une nouvelle matière dans l'univers du fais justement d'avoir dépassé le zéro absolu..?
L'Homme a bien inventé l'avion sans l'avoir vu.. Pourquoi nos chercheurs ne trouveraient pas d'autres choses..

a écrit : Quelqu'un peut il apporter des précisions sur le zéro absolu s'il vous plait ? Pourquoi ne peut-on pas l'atteindre ? Pourquoi est-il si difficile d'aller aussi bas? Déjà si il nous disais si c'est le 0 absolu en degrés ou en kelvin y'a une assez grosse différence entre les deux

a écrit : Déjà si il nous disais si c'est le 0 absolu en degrés ou en kelvin y'a une assez grosse différence entre les deux le zéro absolu n'a qu'une et unique définition : 0 K, soit -273, 15 °C.

le 0°C n'est pas le zéro absolu.

Posté le

android

(2)

Répondre

Et bien retournons maintenant dans l'espace. La physique quantique nous présente une molécule ( si je ne me trompe pas ) qui se nomme l'antimatière. Quand elle rentre en contact avec la matière, elle va engendrer une disparition de l'univers ( une taille infime selon le degré de matière et d'antimatière ).
Moi je pense que si un jour on pourrait observer ce phénomène, et bien nous découvrirons soit un nouvel atome, soit une disparition totale de ces atomes dans un espace temps réduit qui pourrait se dressait a l'ordre d'une nanoseconde ce qui pourrait néanmoins laisser une piroseconde pour observer un phénomène qui pourrait être le 0 absolu voire le 0-1 absolu :)
A noter qu'une disparition totale d'atome pourrait avoir des effets bien plus considérables qu'une immobilisation atome ! ( peut-être 10 fois plus grande comme peut-être 1 000 000 000 000 de fois plus grande )



Ou bien si un jour dans quelques milliers d'années l'intelligence humaine pourrait permettre de "visiter" un trou noir qui pourrait bien nous révélait quelques informations jusqu'à lors inconnue qui pourrait faire basculer les lois de la physique que nous connaissons actuellement.